GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

5G : un réseau de contrôle des machines sur l’humain

5G : un réseau de contrôle des machines sur l’humain

Pour ceux qui ne le savent pas, 5G est le dernier système sans fil que les entreprises de télécommunications tentent de mettre en place pour assurer la communication sans fil. Elle est conçue pour permettre des téléchargements plus rapides avec plus de données. La technologie utilise les bandes 28, 37 et 39 GHz, également connues sous le nom de spectre de vagues millimétriques (mmW). 5G, qui vient du terme 5ème génération, est conçu pour fonctionner en conjonction avec ce que l’ancien chef de la CIA, David Petraeus, a appelé Internet of Things ou IoT. L’agenda consiste à accrocher toutes les choses matérielles de la planète, ainsi que les humains eux-mêmes, dans un vaste réseau planétaire où tous et chacun deviennent des nœuds dans le réseau, connectés par des micro-puces qui sont de taille nanométrique et peuvent être inhalées (comme de la poussière intelligente).

Beaucoup de gens encouragent l’avancement du 5G pour plus de commodité et de vitesse. Les gens évaluent de façon stupide cette situation au sujet de la vie privée, de la sécurité et de la santé. 5G n’est pas seulement une mise à niveau de l’infrastructure sans fil ; c’est un saut géant vers l’installation d’un réseau de contrôle technologique total. L’agenda est de couvrir la Terre entière, y compris les zones rurales, avec la couverture électromagnétique 5G, de sorte que personne ne puisse y échapper.

Discours effrayant du Pt de la FCC, Tom Wheeler

Dans une vidéo en anglais, Tom Wheeler, responsable de la FCC (Commission Fédérale des Communications), énonce comment la technologie 5G va arriver, quelles qu’en soient les conséquences.

Tom Wheeler est ancien lobbyiste d’entreprises transnationales au sommet du monde des affaires et de la politique. Il occupe à présent un bureau gouvernemental clé pour promouvoir l’agenda de son ancienne industrie de télécommunications. Il préconise le déploiement d’une technologie qui aura des effets secondaires toxiques et cancéreux pour certains. Cette technologie affectera toute la vie sur Terre. Tom Wheeler ne veut pas attendre des normes de sécurité. D’ailleurs, il esquive et ignore toutes les questions de risque sanitaire avec les connexions sans fil.

La 5G en détail

La 5G pénètrera mieux les objets matériels. Il sera encore plus difficile de se protéger contre les radiations de cette technologie. Cette dernière nécessite une infrastructure. Le plan consiste à ériger des tours encore plus radiantes dans tous les coins de la planète, intensifiant ainsi « l’électro-smog ».

La 5G est aussi une histoire de gros sous. Elle rapportera des dizaines de milliards de dollars à ses propriétaires, les enjeux financiers sont mondiaux.

La 5G exigera le partage des fréquences avec les militaires, elle sera la base technologique pour le IoT. A ce propos, Tom Wheeler déclare que « des centaines de millions de micro-puces » seront dans tout et dans tout le monde s’ils obtiennent ce qu’ils veulent. Toutes les parties de la Terre seront couvertes, de sorte qu’il y aura saturation des radiations urbaines et rurales.

Compréhension de ce déploiement en force

Il s’agit d’entreprises qui se précipitent pour gagner de l’argent en utilisant des technologies dangereuses et des produits non évalués sur le plan sanitaire (un thème récurrent tout au long de l’histoire de l’humanité, le tabac, les médicaments de l’industrie, les vaccins, les Organismes Génétiquement Modifiés, etc.). Sous le soleil rien de nouveau.

Cependant, si on pousse l’analyse, il s’agit là de la construction d’un réseau de contrôle technologique total dont le but ultime est de savoir ce que vous pensez et ce que vous ressentez. Plus encore, il s’agira de donner à une pseudo-élite le pouvoir de littéralement changer ce que vous pensez ou ressentez afin de mieux contrôler vos actions.

Sachez que votre notre peau (le plus grand organe de notre corps) répond directement à la 5G ! Sachez que chaque pore de la peau agit comme un antenne et peut réceptionner des signaux !

Nous sommes d’abord des êtres énergétiques mus par des vibrations et des fréquences. Affecter énergiquement les personnes signifie les affecter physiquement.

Contrôle du champ humain

Certaines personnes ont été choquées de découvrir l’étendue de l’espionnage de la CIA dans leur vie, mais, ce n’est que la pointe de l’iceberg. La technologie existe déjà pour affecter, influencer et contrôler les fréquences du champ humain, jusqu’à son esprit.

Selon le scientifique israélien Dr. Ben-Ishai : « Les fréquences 5G vont nous atteindre avec des longueurs d’ondes qui interagissent avec la structure géométrique de notre peau… Existe-t-il une implication sur la santé ? » « En 2008, nous avons constaté que les pores de la peau fonctionnent comme des antennes hélicoïdales… Chaque pore est une partie intégrante du mécanisme d’absorption d’énergie électromagnétique. Toute votre peau fonctionne comme une antenne, en modifier le fonctionnement naturel par des ondes pourrait être dramatique »…

Ben-Ishai affirme qu’en l’espace de 2 ans, nous serons tous inondés par la 5G et cela affectera notre peau et les pores de la peau sans qu’on en connaisse les effets sanitaires. Il souligne que les normes actuelles ne tiennent pas compte de l’effet SkinRad (effet des radiations sur la peau) lors des évaluations des risques sur la santé humaine. Il en va de même pour l’industrie du sans-fil qui ignore les effets néfastes et non thermiques des radiations sans fil.

Des fréquences insensées

« L’utilisation de la technologie sub-terahertz (vague millimétrique) de communication (téléphones cellulaires, wifi, antennes de transmission réseau) pourrait devenir un vaste problème sanitaire pour tout le monde » selon le docteur Dr Yael Stein.

Notre rythme naturel est proche de la Résonance de la Terre (fréquence de Schumann 7,83 Hz). Or, nous sommes soumis à des centaines de fréquences dont certaines sont des milliards de fois supérieures à ce cycle naturel !

Certains appareils électroniques fonctionnent dans la bande du THz (TeraHertz, des trillions de Hertz). C’est insensé et ravageur d’un point de vue sanitaire.

Qu’est-ce que cet IoT (Internet of Things) ?

Bruce Schneier le décrit ainsi :

« D’une manière générale, l’Internet des objets comporte trois parties. Il existe des capteurs qui recueillent des données sur nous et notre environnement : les thermostats intelligents, les capteurs routiers et autoroutiers, et les téléphones intelligents omniprésents avec leurs capteurs de mouvement et leurs récepteurs de localisation GPS. »

« Ensuite, il y a « l’intelligence » qui analyse ce que signifient ces données et ce qu’il faut faire à ce sujet. Cela comprend tous les processeurs informatiques sur ces appareils et la mémoire qui stocke toutes ces informations. »

« Enfin, il y a les actionneurs qui affectent notre environnement. L’objectif d’un thermostat intelligent n’est pas d’enregistrer la température, c’est de contrôler le four et le climatiseur. Les voitures sans conducteur collectent des données sur la route et l’environnement pour se diriger de manière sécuritaire vers leurs destinations. »

« Les capteurs sont les yeux et les oreilles d’internet alors que les actionneurs sont les mains et des pieds de l’internet. » De fait nous avons construit un réseau internet qui peut sentir, penser et agir. » « C’est la définition classique d’un robot. Nous construisons un robot intelligent de taille mondiale, et nous ne le réalisons même pas. »

Contrôle du vivant et du non vivant

« Ce robot est en fait plus que l’Internet des Choses (IoT). C’est une combinaison de l’informatique mobile, l’ordinateur cloud (sur serveur), les énormes bases de données sur l’information personnelle, le tout doué d’une autonomie via l’intelligence artificielle inhérente au système. »

« Ce robot internet intelligent deviendra toujours plus puissant grâce aux interconnexions »… « Cela en deviendra dangereux » selon Bruce Schneider, expert en informatique. « l’IoT deviendra un réseau intelligent de contrôle technologique pour toute chose matérielle, vivante ou non-vivante. »

L’IoT est une fausse version synthétique du réseau déjà existant dans la nature qui nous entoure. L’IoT vise à le remplacer artificiellement via un système de contrôle total du vivant comme du non vivant. Si ce réseau de contrôle technologique est déployé en profondeur avec une portée et une intensité suffisantes, il aura un sérieux impact sur notre capacité à résister, car il contient déjà la possibilité de supprimer cette même résistance.

Cet Agenda Synthétique et clairement Transhumaniste, se déploie devant nos yeux dans notre quotidien. Aux USA, Ohio, prenant la mesure des risques, certains groupes de maires intentent des procès pour interdire la construction de tours 5G dans leurs comtés, villes et municipalités.

Nous vivons le risque réel de voir notre propre technologie prendre le contrôle. Alors serons-nous en mesure d’arrêter la folie et la construction de réseaux qui nous asserviront ?

Sources : www.wakingtimes.compleinsfeux.org

 

Morphéus n° 82, juillet-août 2017



05/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres