The disappearance of four members of a patent semiconductor traveling on Malaysia Airlines MH370 makes the famous billionaire Jacob Rothschild, the sole owner of the important patent.

The mystery surrounding the Malaysian Airlines MH-370 is growing as each day passes with more mysterious silence shadowing the disappearance of the airline. More and more conspiracy theories are beginning to boom on the internet.

One of the conspiracies one is the Freescale Semiconductor’s ARM microcontroller ‘KL-03′ which is a new improvised version of an older microcontroller KL-02. This crazy story about how Illuminati Rothschild exploited the airlines to gain full Patent Rights of an incredible KL-03 micro-chip is going haywire across the internet especially when it’s involving Jacob Rothschild as the evil master plotter.


700_f6a5ab5b18d84aede76542d355d3d334

Général  Boeing MH370 La disparition de conspirations Made Illuminati Jacob Rothschild Membre unique propriétaire de Major ...



conspirations
Général

Boeing MH370 Disparition Made Illuminati Jacob Rothschild Membre unique propriétaire de Major brevet Semi-conducteur


Par conspiracyclub -
 
3 mars 2015
 






PARTAGER


Facebook
 

Gazouillement
 
 
 
 
 

  
La disparition de quatre membres d'un semi-conducteur de brevet voyageant sur Malaysia Airlines MH370 rend la célèbre milliardaire Jacob Rothschild, le seul propriétaire du brevet importante.

Le mystère entourant la Malaysian Airlines MH-370 est de plus en plus chaque jour qui passe plus mystérieux silence ombrage la disparition de la compagnie aérienne. De plus en plus les théories du complot commencent à prospérer sur l'internet.

Un des conspirations un est ARM Le microcontrôleur Freescale Semiconductor «KL-03 'qui est une nouvelle version improvisée d'un microcontrôleur ancien KL-02. Cette folle histoire sur la façon dont Illuminati Rothschild a exploité les compagnies aériennes pour obtenir des droits de brevet complet d'un KL-03 micro-puce incroyable va détraquer à travers l'Internet surtout quand il est impliquant Jacob Rothschild comme maître traceur mal.
 
 

  
700_f6a5ab5b18d84aede76542d355d3d334

Une société de technologie américaine qui avait 20 hauts fonctionnaires à bord Malaysia Airlines MH370 vient de lancer un nouveau gadget de guerre électronique pour les systèmes de radars militaires dans les jours avant que le Boeing 777 a disparu.

Freescale Semiconductor a développé des microprocesseurs, des capteurs et d'autres technologies pour les 50 dernières années. La technologie crée est communément appelé processeurs comme embarqués, qui, selon l'entreprise sont "semi-conducteurs autonomes qui exécutent des fonctions de calcul dédiées dans les systèmes électroniques".

Pourquoi tant d'employés Freescale voyageaient ensemble? Quelles étaient leurs emplois. Ont-ils été sur une mission et si oui, quelle est cette mission? ces employés peuvent être la cause de la disparition de ce plan? Pourrait l'avion ont été ensuite détourné et ces personnes enlevées? Est-ce que ces employés détiennent des informations précieuses, ont-ils avoir une précieuse cargaison avec eux? Savaient-ils l'entreprise et technologiques secrets? Avec toute la puissance de la technologie pour laquelle ce plan cant être situé? Où est ce plan où sont ces gens? "

Les 20 employés de Freescale, parmi les 239 personnes sur un vol MH370, étaient pour la plupart des ingénieurs et d'autres experts travaillant à rendre les installations de puce de l'entreprise à Tianjin, en Chine et Kuala Lumpur plus efficace, a déclaré Mitch Haws, vice-président, communications mondiales et relations avec les investisseurs.

"Ce sont des gens avec beaucoup d'expérience et de formation technique et ils étaient des gens très importants», a déclaré Haws. "Il est certainement une perte pour la société."

En Malaisie, l'installation d'exploitation moderne de Freescale qui fabrique et essais des circuits intégrés (IC) est basé à Petaling Jaya.

Sur la base des informations obtenues sur le site de Freescale, l'installation a commencé ses opérations en 1972 couvrant un site de huit hectares et est spécialement conçu pour la fabrication et le test des microprocesseurs, des processeurs de signaux numériques et des circuits de radiofréquence intégrés.

Elle possède également Freescale RF qui est impliqué dans la création de solutions pour l'aérospatiale et de la défense énumérés ci-dessous.

communication 1. Battlefield
 
2. Avionique
 
3. HF Radar - Band L- et S-
4. Missile Guidance
 
5. Electronic Warfare
 
6. Identification, ami ou ennemi (IFF)

Les actionnaires de Freescale comprennent le Groupe Carlyle des investisseurs privés dont les conseillers ont passé inclus l'ex-président américain George Bush Sr et l'ancien Premier ministre britannique John Major.

clients des poids lourds précédents de Carlyle incluent le Binladin Group Arabie, l'entreprise de construction appartenant à la famille d'Oussama ben Laden.

Le fait que Freescale avait tant de personnel hautement qualifié à bord du Boeing 777 avait déjà incité les théories du complot sauvages sur ce qui aurait pu se produire.

La compagnie dit qu'ils volaient en Chine pour améliorer ses opérations de produits de consommation, mais de nouveaux liens de Freescale à la technologie de guerre électronique est susceptible de déclencher plus de spéculation et d'approfondir le mystère.

Des experts ont été déconcerté comment un grand jet de passagers semble avoir volé des systèmes radar militaire non détectés et éventuellement battus jusqu'à six heures.

Éviter radar via "cloaking technologie" a longtemps été l'un des objectifs de l'industrie de la défense et de Freescale a été actif développement de puces pour le radar militaire.

Sur son site Internet, la société affirme que ses produits de fréquence radio répondent aux exigences des applications dans «l'avionique, le radar, les communications, le guidage des missiles, la guerre électronique et l'identification ami ou ennemi".

Dernière Juin, il a annoncé qu'il crée une équipe de spécialistes dédiée à la production "produits de puissance de fréquence radio» pour l'industrie de la défense.

Et le 3 Mars, il a annoncé qu'il débloquait 11 de ces nouveaux gadgets pour une utilisation dans "haute fréquence, VHF et UHF à faible bande radar et les communications radio".

La société n'a pas répondu aux questions posées par Express Online, y compris si l'un de ses employés disparus avaient travaillé sur les produits de défense.

Il ne fourni aucune réponse à la dernière théorie du complot bizarre largement publiées sur les sections commentaires des sites de journaux et d'autres forums internet.

Le commentaire se lit: "Il dit:" Avez-vous reconstitué le puzzle de manquer vol 370 à Beijing en Chine? Sinon, voici vos pièces manquantes.

Quatre jours après le MH370 de vol disparaissent, le brevet des semi-conducteurs a été approuvé par le brevet US de l'office des brevets est divisé en parties de 20% entre cinq partants. L'un des propriétaires est la société elle-même, Freescale Semiconductor, Austin, Texas (USA), et les quatre autres employés chinois de la société: Peidong Wang, Zhijun Chen, Cheng et Li Ying Zhijong, toute la ville de Suzhou. Et ils tous les passagers de Malaysia Airlines avion disparu le 8 Mars, selon l'Eternité.

Semiconductor Brevet - Jacob Rothschild Malaysisa MH-370


Il ajoute: «Voici votre motif de l'avion disparu Beijing. Comme tous les quatre membres chinois du brevet étaient passagers de l'avion disparu.

Les détenteurs de brevets peuvent modifier le produit légalement en passant la richesse à leurs héritiers.

"Cependant, ils ne peuvent pas le faire jusqu'à ce que le brevet soit approuvé. Donc, quand l'avion a disparu, le brevet n'a pas été approuvé. "

Cependant, la théorie ne tient pas debout.

Bien qu'il existe un brevet Freescale sous le numéro US8650327, aucun des noms figurant effectivement apparaître sur la liste des passagers libérés par les autorités malaisiennes. (Mais peut-être les noms ont été retirés du manifeste de vol)

Si le titulaire du brevet meurt, les autres propriétaires partagent également les dividendes de la personne décédée. Si quatre des cinq brevetés meurent, alors le titulaire du brevet a laissé obtient en vie 100% du brevet. Ce titulaire du brevet restant est la société Freescale Semiconductor. Qui est propriétaire de Freescale Semiconductor?

 

 

 

 

A US technology company which had 20 senior staff on board Malaysia Airlines Flight MH370 had just launched a new electronic warfare gadget for military radar systems in the days before the Boeing 777 went missing.

Freescale Semiconductor has been developing microprocessors, sensors and other technology for the past 50 years. The technology it creates is commonly referred to as embedded processors, which according to the firm are “stand-alone semiconductors that perform dedicated computing functions in electronic systems”.

Why were so many Freescale employees traveling together? What were their jobs. Were they on a mission and if so what was this mission? Can these employees be the cause of the disappearance of this plane? Could the plane have been then hijacked and these people kidnapped? Did these employees hold valuable information, did they have any valuable cargo with them? Did they know company and technological secrets? With all the might of technology why cant this plane be located? Where is this plane where are these people?”

The 20 Freescale employees, among 239 people on flight MH370, were mostly engineers and other experts working to make the company’s chip facilities in Tianjin, China, and Kuala Lumpur more efficient, said Mitch Haws, vice president, global communications and investor relations.

“These were people with a lot of experience and technical background and they were very important people,” Haws said. “It’s definitely a loss for the company.”

In Malaysia, Freescale’s modern operations facility that manufactures and tests integrated circuits (IC) is based in Petaling Jaya.

Based on information obtained from Freescale’s website, the facility began operations in 1972 covering an eight hectare site and is specifically designed for the manufacturing and testing of microprocessors, digital signal processors and integrated radio frequency circuits.

It also owns Freescale RF which is involved in creating solutions for Aerospace and Defence listed below.

1. Battlefield communication 2. Avionics 3. HF Radar – Band L- and S- 4. Missile Guidance 5. Electronic Warfare 6. Identification, friend or foe (IFF)

Freescale’s shareholders include the Carlyle Group of private equity investors whose past advisers have included ex-US president George Bush Sr and former British Prime Minister John Major.

Carlyle’s previous heavyweight clients include the Saudi Binladin Group, the construction firm owned by the family of Osama bin Laden.

The fact that Freescale had so many highly qualified staff on board the Boeing 777 had already prompted wild conspiracy theories about what might have happened.

The company says they were flying to China to improve its consumer products operations, but Freescale’s fresh links to electronic warfare technology is likely to trigger more speculation and deepen the mystery.

Experts have been baffled how a large passenger jet seems to have flown undetected and possibly beaten military radar systems for up to six hours.

Avoiding radar via “cloaking technology” has long been one of the objectives of the defense industry and Freescale has been active developing chips for military radar.

On its website, the company says its radio frequency products meet the requirements for applications in “avionics, radar, communications, missile guidance, electronic warfare and identification friend or foe”.

Last June it announced it was creating a team of specialists dedicated to producing “radio frequency power products” for the defense industry.

And on March 3, it announced it was releasing 11 of these new gadgets for use in “high frequency, VHF and low-band UHF radar and radio communications”.

The company did not respond to questions from Express Online, including whether any of its missing employees had been working on the defense products.

It neither provided any responses to the latest bizarre conspiracy theory being widely published on the comments sections of newspaper websites and other internet forums.

The comment reads: “It reads: “Have you pieced together the puzzle of missing flight 370 to Beijing China? If not, here are your missing pieces.

Four days after the  flight MH370  disappear, semiconductor patent was approved by the U.S. patent office patent is divided in parts of 20% between five starters. One of the owners is the company itself, Freescale Semiconductor, Austin, Texas (USA), and the other four Chinese employees of the company: Peidong Wang, Zhijun Chen, Cheng and Li Ying Zhijong, all the Suzhou City. And they all passengers of Malaysia Airlines plane disappeared on March 8, according Eternity.

Semiconductor Patent - Jacob Rothschild Malaysisa MH-370

It adds: “Here is your motive for the missing Beijing plane. As all four Chinese members of the Patent were passengers on the missing plane.

Patent holders can alter the proceeds legally by passing wealth to their heirs.

“However, they cannot do so until the Patent is approved. So when the plane went missing, the patent had not been approved.”

However, the theory does not add up.

Although a Freescale patent does exist under number US8650327, none of the names listed actually appear on the passenger manifest released by the Malaysian authorities. ( But maybe the names have been removed from the flight manifest)

If the patent holder dies, the other owners share equally in dividends from the deceased.  If four of the five patentees die, then the patentee left alive gets 100% of the patent. That remaining patent holder is the company Freescale Semiconductor. Who owns Freescale Semiconductor?

 

Malaysia Airlines vol 370  est a la base U.S. de DIEGO GARCIA près de la REUNION

Russia “Puzzled” Over Malaysia Airlines “Capture” By US Navy

Version très intrigante de la presse indienne du vol 370.

Résumé traduit du texte ci dessous:

1- Une cargaison suspecte (biologique ou nucléaire) est détectée et tracée par le système de surveillance satellitaire Russe GRU cette cargaison est transportée par un porte container US le MV Maersk Alabama.... 2- Le système de surveillance russe GRU s’aperçoit que cette cargaison sensible est débarquée à Kuala Lumpur surveillée par deux Navy Seal spécialisés dans ...les transports sensibles et est embarqué pour un vol à destination de Pékin. 3- Les russes avertissent d'urgence les chinois qui liquident les deux Navy Seal retrouvés mystérieusement morts à Kuala Lumpur. 4- Les chinois ont l'intention d'intercepter ce vol avant qu'il n'arrive à Pékin et de le détourner sur l'Ile de Hainan (extrême sud de la chine) pour prendre en charge ladite cargaison dangereuse. 5- Les US mis au courant de l'intention chinoise détournent eux même le vol vers Diego Garcia car l'appareil possédait un système de prise en main du pilotage de l'extérieur "remote control" et pouvait être ainsi piloté comme un drone. Conclusion: 1- Que contenait cette dangereuse cargaison à destination de Pékin ? 2- Pourquoi l'avion possédait il un système de contrôle de pilotage extérieur ? 3- S'agissait de la préparation d'un grave attentat sur Pékin devant mettre en cause les deux pilotes musulmans ?

Afficher la suite
A new report circulating in the Kremlin today prepared by the Main Intelligence Directorate of the General Staff of the Armed Forces (GRU) states that...
indiandefence.com

 

 

La Russie « Perplexe » sur Malaysia Airlines « Capture » de l'US Navy

 

Discussion dans « Russie » démarrée par sangos, dimanche à 13:04.
.



. .







Un nouveau rapport circulant au Kremlin aujourd'hui préparé par la direction générale de l'état-major général des Forces armées (GRU) États qui restent des experts des Forces de défense aérospatiale (VKO) Intelligence « perplexe » quant à pourquoi la marine américaine « capturé et détourné alors » un Malaysia Airlines avion civil de sa trajectoire de vol prévue à leur base de vastes et très-secrète océan Indien située sur l'atoll de Diego Garcia.

 

Selon ce rapport, Malaysia Airlines vol 370 (également commercialisés comme China Southern Airlines vol 748 à travers un partage de code) était un vol de passagers régulier de Kuala Lumpur, en Malaisie, à Beijing, en Chine, quand le 8 mars de cet avion de Boeing 777-200ER "disparu" en vol avec 227 passagers à bord de 15 pays, dont la plupart était chinoise et 12 membres d'équipage.

 

Intéressant de noter que ce rapport dit, était que vol 370 était déjà sous GRU « surveillance » après avoir reçu une cargaison « hautement suspects » qui avaient été attribuées à la nation de l'océan Indien République des Seychelles, et où il avait précédemment été à bord du porte-conteneurs battant pavillon U.S. MV Maersk Alabama.

 

[IMG]

 

Ce qui a d'abord suscité GRU soupçons concernant le MV Maersk Alabama, ce rapport se poursuit, a été que dans les 24 heures de déchargement de cette cargaison « hautement suspects » liés pour Malaysia Airlines vol 370, les deux chevronnés US Navy Seals affectés à la protection, Mark Daniel Kennedy, 43 et Jeffrey Keith Reynolds, 44, ont été retrouvés mort sous des "circonstances suspectes".

 

Les Kennedy et Reynolds, indique ce rapport, ont été utilisés par axée sur le Virginia Beach, Virginie sécurité maritime ferme le groupe Trident, qui a été fondée par nous marine Special Operations Personnel (SEAL) et nous Naval Surface Warfare officiers supérieurs et est connu depuis longtemps par le GRU pour protéger l'essentiels transferts de matériaux atomiques et biologiques dans le monde entier.

 

[IMG]

 

GRU « atouts », confirmant que cette cargaison « hautement suspecte » était à bord de Malaysia Airlines vol 370 le 8 mars, ce rapport note, Moscou notifiée Ministère d'État sécurité (MSS de la Chine) de leurs préoccupations et reçu des « assurances » que « toutes les mesures » seraient prises quant à déterminer ce qui avait été gardé donc caché quand cet avion est entré dans leur espace aérien.

 

Toutefois, selon ce rapport, et encore pour des raisons encore inconnues, la MSS s'apprêtait à détourner le vol 370 de sa destination prévue de Pékin à Haikou Meilan International Airport (HAK) situé dans la Province de Hainan (aka l'île de Hainan).

 

Avant d'entrer dans les zones de People Liberation Army (PLA) protégée de la mer de Chine du Sud les îles Spratly, ce rapport se poursuit, vol 370 "considérablement dévié" de sa trajectoire de vol et a été suivi par satellites VKO et radar volant dans la région de l'océan Indien et en complétant son vol de près de 3 447 kilomètres (2 142 km) à Diego Garcia.

 

Critique de noter sur le vol 370's déviation de vol, dans le présent rapport, les experts GRU disent, était qu'il s'est produit durant la même période de temps que toutes les communications de téléphonie mobile d'île de Spratly assurées par China Mobile étaient étant coincés
China Mobile, il faut téléphone indiqué, étendu la couverture dans les îles Spratly en 2011 afin que les soldats de la PLA stationnées sur les îles, les pêcheurs et les navires marchands au sein de la zone seraient en mesure d'utiliser les services mobiles et peuvent aussi fournir une assistance lors de tempêtes et de sauvetage de la mer.

Savoir comment l'US Navy était capable de détourner le vol 370 à sa base de Diego Garcia, indique ce rapport, apparaît à ont été exécutées à distance comme cet avion Boeing 777-200ER est équipé du système fly-by-wire (FBW) qui remplace les commandes de vol de manuels classiques d'un avion avec une interface électronique lui permettant d'être contrôlée comme n'importe quel avion de type drone.

Cependant, ce rapport constate, que cet appareil peut être commandé à distance, il ne peut pas même de ses systèmes de communication qui peuvent seulement être fermés manuellement ; et en cas de vol 370, communication de ses données système a été arrêté à 01:07, suivie de son transpondeur (qui transmet l'emplacement et l'altitude) qui a été fermé à 01:21

Ce qui reste « perplexe » sur cet incident, dans le présent rapport, les analystes GRU dire, pourquoi les médias grand public américain ont encore d'exiger du régime Obama les emplacements de radar et des images satellites de l'océan Indien et régions de la mer de Chine du Sud que l'armée américaine couvre toute cette région de Diego Garcia comme aucune autres mers du monde en raison de son expédition vitale et les voies de l'air.

Plus malheureusement, ce rapport conclut, aux États-Unis sont en mesure de dissimuler l'ou les raisons pour la "disparition" de vol 370 comme ils l'ont déjà fait après les événements du 11 septembre 2011 quand alors Bush régime "disparu" American Airlines 77 et ses 64 passagers et membres d'équipage après avoir faussement il a frappé le Pentagone, mais qui a été confirmé par le Service de nouvelles de CNN  ne pas s'être produit.


//www.eutimes.net/2014/03/Russia-puzzled-over-Malaysia-Airlines-capture-by-US-Navy/

 

 

Discussion in 'Russia' started by sangos, Sunday at 1:04 PM.

  1. sangos

    sangosFULL MEMBER

    A new report circulating in the Kremlin today prepared by the Main Intelligence Directorate of the General Staff of the Armed Forces (GRU) states that Aerospace Defence Forces (VKO) experts remain “puzzled” as to why the United States Navy “captured and then diverted” a Malaysia Airlines civilian aircraft from its intended flight-path to their vast and highly-secretive Indian Ocean base located on the Diego Garcia atoll. According to this report, Malaysia Airlines Flight 370 (also marketed as China Southern Airlines flight 748 through a codeshare) was a scheduled passenger flight from Kuala Lumpur, Malaysia, to Beijing, China, when on 8 March this Boeing 777-200ER aircraft “disappeared” in flight with 227 passengers on board from 15 countries, most of whom were Chinese, and 12 crew members. Interesting to note, this report says, was that Flight 370 was already under GRU “surveillance” after it received a “highly suspicious” cargo load that had been traced to the Indian Ocean nation Republic of Seychelles, and where it had previously been aboard the US-flagged container ship MV Maersk Alabama. [​IMG] What first aroused GRU suspicions regarding the MV Maersk Alabama, this report continues, was that within 24-hours of off-loading this “highly suspicious” cargo load bound for Malaysia Airlines Flight 370, the two highly-trained US Navy Seals assigned to protect it, Mark Daniel Kennedy, 43, and Jeffrey Keith Reynolds, 44, were found dead under “suspicious circumstances.” Both Kennedy and Reynolds, this report says, were employed by the Virginia Beach, Virginia-based maritime security firm The Trident Group which was founded by US Navy Special Operations Personnel (SEAL’s) and Senior US Naval Surface Warfare Officers and has long been known by the GRU to protect vital transfers of both atomic and biological materials throughout the world. [​IMG] Upon GRU “assests” confirming that this “highly suspicious” cargo was aboard Malaysia Airlines Flight 370 on 8 March, this report notes, Moscow notified China’s Ministry of State Security (MSS) of their concerns and received “assurances” that “all measures” would be taken as to ascertain what was being kept so hidden when this aircraft entered into their airspace. However, this report says, and as yet for still unknown reasons, the MSS was preparing to divert Flight 370 from its scheduled destination of Beijing to Haikou Meilan International Airport (HAK) located in Hainan Province (aka Hainan Island). Prior to entering the People Liberation Army (PLA) protected zones of the South China Sea known as the Spratly Islands, this report continues, Flight 370 “significantly deviated” from its flight course and was tracked by VKO satellites and radar flying into the Indian Ocean region and completing its nearly 3,447 kilometer (2,142 miles) flight to Diego Garcia. Critical to note about Flight 370’s flight deviation, GRU experts in this report say, was that it occurred during the same time period that all of the Spratly Island mobile phone communications operated by China Mobile were being jammed. [​IMG] China Mobile, it should be noted, extended phone coverage in the Spratly Islands in 2011 so that PLA soldiers stationed on the islands, fishermen, and merchant vessels within the area would be able to use mobile services, and can also provide assistance during storms and sea rescues. As to how the US Navy was able to divert Flight 370 to its Diego Garcia base, this report says, appears to have been accomplished remotely as this Boeing 777-200ER aircraft is equipped with a fly-by-wire (FBW) system that replaces the conventional manual flight controls of an aircraft with an electronic interface allowing it to be controlled like any drone-type aircraft. However, this report notes, though this aircraft can be controlled remotely, the same cannot be said of its communication systems which can only be shut down manually; and in the case of Flight 370, its data reporting system was shut down at 1:07 a.m., followed by its transponder (which transmits location and altitude) which was shut down at 1:21 a.m. What remains “perplexing” about this incident, GRU analysts in this report say, are why the American mainstream media outlets have yet to demand from the Obama regime the radar plots and satellite images of the Indian Ocean and South China Sea regions as the US military covers this entire area from Diego Garcia like no other seas in the world due to its vital shipping and air lanes. Most sadly, this report concludes, the US is actually able to conceal the reason(s) for the “disappearance” of Flight 370 as they have already done so after the events of 11 September 2011 when the then Bush regime “disappeared” American Airlines Flight 77 and its 64 passengers and crew after falsely claiming it hit the Pentagon, but which was confirmed by the CNN News Service [see video HERE] not to have happened. //www.eutimes.net/2014/03/russia-puzzled-over-malaysia-airlines-capture-by-us-navy/