GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

d'artefacts provenant d'une civilisation extraterrestre gelée congelée créée par les réfugiés

 
 

Antarctic Ice Shelf Destabilized as Race for Ancient Alien Artifacts & New Weapons Heats Up

 
 
 
 La plate-forme glaciaire de l'Antarctique est déstabilisée en tant que course pour les artefacts anciens et les armes nouvelles se réchauffent
Écrit par Dr Michael Salla le 23 mars 2017. Publié dans



dans
Partager

Souscrire:

Par le Dr Michael Salla et Corey Goode
Un effort multinational pour fouiller les régions clés de l'Antarctique à la recherche d'artefacts provenant d'une civilisation extraterrestre gelée congelée créée par les réfugiés déstabilise les plateaux de glace massive du continent, selon le programme spatial secret dénonciateur Corey Goode. Il révèle en outre que des bases militaires secrètes de l'Antarctique utilisent certains artefacts pour le développement d'armes en violation du Traité Antarctique de 1959, qui stipule que les ressources du continent ne seront utilisées qu'à des fins scientifiques.
Cet article est le troisième d'une série [cliquez pour la première partie et la deuxième partie]. La contribution écrite de Corey à ce dernier épisode a mené à ce que ce soit notre première entreprise d'écriture collaborative. Pour identifier qui écrit pour le lecteur, je [Michael Salla] prendra le rôle de narrateur et de distinguer quand Corey contribue directement dans ses propres mots, par opposition à moi paraphrasant son matériel d'information.
La divulgation des ruines de l'Antarctique est encore imminente, rapporte Corey, car un certain nombre d'importantes variables influent sur quand et combien doit être révélé au monde sur les découvertes tout en gardant le secret sur les programmes militaires en cours pour armer des artefacts étrangers.
Dans une séance d'information détaillée qui m'a été donnée le 16 mars 2017, Corey a partagé des détails supplémentaires sur la civilisation "pré-Adamite" complétant les données qu'il avait précédemment émises. Cette nouvelle information était initialement prévue pour être publiée dans un article, "Endgame III", comme la suite de l'article Endgame II populaire et vidéo qui a porté sur les fouilles secrètes de l'Antarctique.
Corey a dit plus tôt que la civilisation extraterrestre, identifiée par lui comme Pre-Adamites, est arrivée il ya 55.000 à 60.000 ans et a établi des avant-postes partout dans l'Antarctique qui a notamment une masse de terre presque deux fois la taille des États-Unis contigus. Il les a décrits comme debout environ 12-14 pieds de hauteur et possédant des crânes allongés.
Corey a également décrit comment ils ont créé une espèce hybride, Homo Capensis selon la classification anthropologique, qui est devenue élites dirigeantes, ou des demi-dieux, dans les anciennes sociétés sud-américaines, asiatiques et européennes.
Dans le briefing du 16 mars, Corey a commencé par expliquer que les pré-Adamites avaient établi leur droit de base principal sur la technologie "Ancient Builder Race", qui comprenait un dispositif "stargate" ou "wormhole" très semblable à celui décrit dans le populaire Science Fiction Montrer, Stargate SG-1.

Corey a déclaré que ce spectacle était un exemple d'une révélation douce dans laquelle l'US Air Force a pris la tête en révélant des éléments clés des technologies développées par l'Ancient Builder Race, qui avait établi un réseau de voyage dans toute la galaxie en utilisant des trous de verrer traversable de centaines de millions , Voire des milliards d'années.
Lorsque les pré-Adamites sont arrivés en Antarctique, ils ont rapidement assuré le contrôle grâce à leurs technologies de pointe sur cette zone peuplée par les établissements humains à l'époque.
Avec leurs technologies médicales avancées, les pré-Adamites ont alors commencé de nombreuses expériences génétiques, et ont créé des hybrides qui sont devenus une classe de serviteurs. Corey a précédemment publié sa description des corps flash congelés des hybrides bioengineered (Homo Capensis) lors de sa dernière visite en Antarctique au début de Janvier de cette année.

Autorisation, sphère étant Alliance
Corey a expliqué que les programmes pré-Adamites ont interrompu 22 expériences génétiques menées par des extraterrestres d'apparence humaine établis il ya 500 mille ans. Dans un rapport antérieur, Corey a précisé qu'une «super fédération» composée de 40 à 60 de ces races avait établi des programmes d'ingénierie génétique concurrents avec l'humanité de surface.
Corey a également décrit comment les Pre-Adamites ont engagé un conflit avec les ETs humains-regardant leurs 22 expériences génétiques, aussi bien que Reptilians faisant également, pour l'influence globale.
Étant donné que les Pré-Adamites avaient établi une présence physique sur Terre, cela leur a permis d'établir des lignées régnantes sur les Amériques, l'Asie et l'Europe, comme expliqué dans un article précédent.
Dans le même temps, les humains qui s'étaient échappés dans l'intérieur de la Terre pour éviter de multiples catastrophes superficielles ont surveillé comment les différentes races extraterrestres rivalisaient l'une contre l'autre pour l'influence et le pouvoir sur l'humanité de surface qui restait encore de catastrophes mondiales.
Une des races de la Terre Intérieure qui se glorifient sur leurs lignées humaines pures, les Anshar, avait un lien historique avec les établissements humains en Antarctique. Cependant, les Anshar n'ont pas coopéré avec les pré-Adamites parce qu'ils les considéraient comme des sociopathes en termes de traitement de la population antarctique native et d'autres régions de l'humanité de surface où ils avaient établi des colonies.
 

By Dr Michael Salla and Corey Goode

A multinational effort to excavate key regions of Antarctica in search of artifacts from a flash frozen alien civilization created by refugees is destabilizing the continent’s massive ice shelves, according to secret space program whistleblower Corey Goode. He furthermore reveals that secret military bases in Antarctica are using some of the artifacts for weapons development in violation of the 1959 Antarctic Treaty, which stipulates that the continent’s resources will be only used for scientific purposes.

This article is the third in a series [click for Part One and Part Two]. Corey’s written contribution to this final installment has led to it being our first collaborative writing venture. To identify who is writing for the reader, I [Michael Salla] will take the role of the narrator and distinguish when Corey is directly contributing in his own words, as opposed to me paraphrasing his briefing material.

Disclosure of the Antarctica ruins is still imminent, Corey reports, as a number of key variables impact on when and how much is to be revealed to the world about the discoveries while maintaining secrecy about the ongoing military programs to weaponize alien artifacts.

In a detailed briefing given to me on March 16, 2017, Corey shared additional details about the “Pre-Adamite” civilization supplementing the data he previously put out. This new information was originally slated for release in an article, “Endgame III”, as the sequel to the popular Endgame II article and video which focused on secret Antarctica excavations.

Corey said earlier that the extraterrestrial civilization, identified by him as Pre-Adamites, first arrived 55,000 to 60,000 years ago and established outposts all over Antarctica which notably has a land mass almost twice the size of the contiguous United States. He described them as standing approximately 12-14 feet in height and possessing elongated skulls.

Corey also described how they created a hybrid species, Homo Capensis according to anthropological classification, which became ruling elites, or demigods, in ancient South American, Asian and European societies.

In the March 16 briefing, Corey began by explaining that the Pre-Adamites had established their main base right over “Ancient Builder Race” technology, which included a “stargate” or “wormhole” device very similar to that depicted in the popular Science Fiction show, Stargate SG-1.

 

Corey a déclaré que ce spectacle était un exemple d'une révélation douce dans laquelle l'US Air Force a pris la tête en révélant des éléments clés des technologies développées par l'Ancient Builder Race, qui avait établi un réseau de voyage dans toute la galaxie en utilisant des trous de verrer traversable de centaines de millions , Voire des milliards d'années.
Lorsque les pré-Adamites sont arrivés en Antarctique, ils ont rapidement assuré le contrôle grâce à leurs technologies de pointe sur cette zone peuplée par les établissements humains à l'époque.
Avec leurs technologies médicales avancées, les pré-Adamites ont alors commencé de nombreuses expériences génétiques, et ont créé des hybrides qui sont devenus une classe de serviteurs. Corey a précédemment publié sa description des corps flash congelés des hybrides bioengineered (Homo Capensis) lors de sa dernière visite en Antarctique au début de Janvier de cette année.

Autorisation, sphère étant Alliance
Corey a expliqué que les programmes pré-Adamites ont interrompu 22 expériences génétiques menées par des extraterrestres d'apparence humaine établis il ya 500 mille ans. Dans un rapport antérieur, Corey a précisé qu'une «super fédération» composée de 40 à 60 de ces races avait établi des programmes d'ingénierie génétique concurrents avec l'humanité de surface.
Corey a également décrit comment les Pre-Adamites ont engagé un conflit avec les ETs humains-regardant leurs 22 expériences génétiques, aussi bien que Reptilians faisant également, pour l'influence globale.
Étant donné que les Pré-Adamites avaient établi une présence physique sur Terre, cela leur a permis d'établir des lignées régnantes sur les Amériques, l'Asie et l'Europe, comme expliqué dans un article précédent.
Dans le même temps, les humains qui s'étaient échappés dans l'intérieur de la Terre pour éviter de multiples catastrophes superficielles ont surveillé comment les différentes races extraterrestres rivalisaient l'une contre l'autre pour l'influence et le pouvoir sur l'humanité de surface qui restait encore de catastrophes mondiales.
Une des races de la Terre Intérieure qui se glorifient sur leurs lignées humaines pures, les Anshar, avait un lien historique avec les établissements humains en Antarctique. Cependant, les Anshar n'ont pas coopéré avec les pré-Adamites parce qu'ils les considéraient comme des sociopathes en termes de traitement de la population antarctique native et d'autres régions de l'humanité de surface où ils avaient établi des colonies.

Corey said that this show was an example of a soft disclosure in which the U.S. Air Force took the lead in revealing key elements of the technologies developed by the Ancient Builder Race, who had established a travel grid throughout the galaxy using traversable wormholes hundreds of millions, if not billions, of years ago.

When the Pre-Adamites first arrived in Antarctica, they quickly asserted control through their advanced technologies over this area populated by human settlements at the time.

With their advanced medical technologies, the Pre-Adamites then began many genetic experiments, and created hybrids that became a servant class. Corey previously released his description of the flash frozen bodies of the bioengineered hybrids (Homo Capensis) during his latest visit to Antarctica in early January of this year.

Permission, Sphere Being Alliance

Corey explained that the Pre-Adamite programs interrupted 22 genetic experiments being run by human-looking extraterrestrials first established 500 thousand years ago. In a prior report, Corey elaborated that a “Super Federation” comprising 40-60 of these races had established competing genetic engineering programs with surface humanity.

Corey also described how the Pre-Adamites engaged in conflict with the human-looking ETs running their 22 genetic experiments, as well as Reptilians doing likewise, for global influence.

Given that the Pre-Adamites had established a physical presence on Earth, this gave them an advantage in establishing ruling bloodlines over the Americas, Asia and Europe, as explained in a previous article.

At the same time, humans who had escaped into the Earth’s interior to avoid multiple surface catastrophes monitored how the different extraterrestrial races competed against each other for influence and power over surface humanity who was still recovering from global catastrophes.

One of the Inner Earth races that pride themselves on their pure human bloodlines, the Anshar, had a historic connection to the human settlements in Antarctica. However, the Anshar did not cooperate with the Pre-Adamites because they considered them to be sociopaths in terms of their treatment of the native Antarctica population and other regions of surface humanity where they had established colonies.

Corey said that the Pre-Adamites treated humans in antiquity in a similar manner to how modern humans treat dogs in terms of cross-breeding for multiple purposes. The Pre-Adamites, along with the Reptilians, were a big problem for all humanity.

The Anshar were part of a confederation of worlds that sought to make things better on the planet by providing knowledge and technological assistance as described in Sumerian cuneiform texts.

In a previous article, I discussed how the Anunnaki (as described by Zecharia Sitchin in his Earth Chronicles series) involved the Anshar and other off world groups, according to Corey’s sources. To help clarify this point, Corey adds:

Anunnaki was a generic term that meant ET or those that come from heaven. This definition will upset some people, so be aware… The Reptilians, the Nordics, The Ebens and the Anshar were interacting with the ancient Sumerians to assist them in the recovery of their civilization after the great catastrophe that destroyed Atlantis. The Anunnaki were indeed the Reptilians, but the other groups that interacted with them were also referred to by this same name (according to my info in the programs).

Corey said that a small number of Pre-Adamites survived the catastrophe that flash froze Antarctic regions by going inside stasis chambers located in the largest of their three motherships. These ships are miles long, and not 30 miles long as reported earlier.

The additional information released by Corey suggests there are many risks in waking up the Pre-Adamites who would likely attempt to reassert their authority by utilizing their advanced technologies, including the little understood “Builder race technology”. Here, Corey adds:

The groups in charge of these excavated locations are taking precautions, i.e. Mini-Nukes with “deadman’s Triggers”, in case these beings become hostile (for reference, see the movie Prometheus).

This leads us directly to the secret excavations currently underway of the Pre-Adamites’ bases and ships.

Secret Antarctica Excavations

Corey disclosed that excavations are occurring in multiple places in Antarctica by different nations, which in some cases are in direct competition to get the most advanced technologies. The goal is to eventually disclose some of these, but many technologies, especially those that are clearly extraterrestrial in origin will be not be released, at least to begin with.

Corey said that all the nations involved in the Antarctica excavations are capable of making a disclosure announcement on their own, but they are all participating in negotiations to do so in a coordinated manner.

Corey thinks the Antarctica disclosures will begin in tandem with prosecutions of the elites involved in pedophilia, human trafficking and other crimes, which includes the blackmailing of leading politicians, academics, industrialists and military officials. He says that the recent Trump administration action to sack 46 District Attorneys was due to their inaction in moving forward with such prosecutions.

Alternatively, the Russians, the Chinese, or smaller nations could begin the Antarctica announcements, if negotiations drag out and the U.S. fails to move forward. The former nations are part of what Corey describes as the Earth Alliance. This group has rapidly grown in prominence with economic power mounting in Asia as global Cabal/Illuminati’s power centers in Europe and North America continue to gradually wane.

This is best illustrated by a battle that took place over Antarctica skies in early 2016. It began when Teardrop-shaped ships came out of the sea in the Ross Ice Shelf area and sought to escape into deep space. These ships flew out of bases belonging to a corporate run space program called the “Interplanetary Corporate Conglomerate”.

Battle over Antarctica which Corey Goode was briefed about

The ships in turn belonged to the Cabal/Illuminati, who are allied to another program called the “Dark Fleet”. They were filled with global elites seeking to escape anticipated global chaos caused by upcoming Solar events.

Dozens of delta-shaped craft suddenly appeared as the Cabal/Illuminati’s Dark Fleet vessels reached the upper atmosphere. The teardrop-shaped ships were badly damaged in the battle and had to turn back and return to their Antarctic bases. Corey said the delta-shaped craft inflicted far more damage than thought possible by such small craft.

Corey also stated that the only thing known for certain about the attacking delta-shaped craft was that they were built using Earth based technology on par with that possessed by the Interplanetary Corporate Conglomerate. This technology solely came from Russia/China and Asian syndicates belonging to an Earth Alliance. Thus, the battle revealed that the Earth Alliance had succeeded in bridging the technological gap with the most advanced space technologies recognized to exist.

On a map of Antarctica [see below], Corey has marked six bases belonging to the Interplanetary Corporate Conglomerate, which he was taken to visit by an Anshar spacecraft in early 2016. The largest of these bases is the size of small industrial city and located near Pre-Adamite ruins. More ruins, some of which are poking out of the ice, are not too far from other bases marked by Corey. 

 

.Corey a dit que les pré-Adamites traités humains dans l'antiquité d'une manière similaire à la manière dont les humains modernes traiter les chiens en termes de croisement à des fins multiples. Les pré-Adamites, avec les reptiliens, étaient un grand problème pour toute l'humanité.
Les Anshar faisaient partie d'une confédération de mondes qui cherchait à améliorer les choses sur la planète en fournissant des connaissances et une assistance technologique comme décrit dans les textes cunéiformes sumériens.
Dans un article précédent, j'ai discuté comment les Anunnaki (tel que décrit par Zecharia Sitchin dans sa série Earth Chronicles) impliquaient l'Anshar et d'autres groupes hors monde, selon les sources de Corey. Pour aider à clarifier ce point, Corey ajoute:
Anunnaki était un terme générique qui signifiait ET ou ceux qui viennent du ciel. Les Reptiliens, les Nordiques, les Ebens et les Anshar interagissaient avec les anciens Sumériens pour les aider à récupérer leur civilisation après la grande catastrophe qui a détruit l'Atlantide. Les Anunnaki étaient effectivement les Reptiliens, mais les autres groupes qui interagissaient avec eux étaient également désignés par ce même nom (selon mon info dans les programmes).
Corey a dit qu'un petit nombre de Pre-Adamites a survécu à la catastrophe qui a flashé les régions antarctiques en allant dans les chambres de stase situées dans le plus grand de leurs trois vaisseaux mères. Ces navires sont des milles de long, et pas 30 milles de long comme rapporté plus tôt.
Les informations supplémentaires communiquées par Corey suggèrent qu'il existe de nombreux risques en réveillant les pré-Adamites qui tenteraient probablement de réaffirmer leur autorité en utilisant leurs technologies de pointe, y compris la «technologie de course Builder» peu comprise. Voici, Corey ajoute:
Les groupes en charge de ces lieux fouillés prennent des précautions, c'est-à-dire Mini-Nukes avec des "Déclencheurs de Deadman", au cas où ces êtres deviennent hostiles (pour référence, voir le film Prometheus).

Cela nous conduit directement aux fouilles secrètes actuellement en cours des bases et des navires des pré-Adamites.
Secret Antarctica Excavations
Corey a révélé que des fouilles se produisent à plusieurs endroits en Antarctique par différentes nations, qui dans certains cas sont en concurrence directe pour obtenir les technologies les plus avancées. L'objectif est de révéler certains de ces derniers, mais de nombreuses technologies, en particulier ceux qui sont clairement extraterrestres à l'origine ne sera pas libéré, au moins pour commencer.
Corey a déclaré que toutes les nations impliquées dans les fouilles de l'Antarctique sont capables de faire une annonce de divulgation de leur propre chef, mais ils participent tous à des négociations pour le faire d'une manière coordonnée.
Corey pense que les révélations de l'Antarctique commenceront en tandem avec des poursuites des élites impliquées dans la pédophilie, la traite des personnes et d'autres crimes, qui inclut le chantage des principaux politiciens, des universitaires, des industriels et des fonctionnaires militaires. Il dit que l'action récente de l'administration Trump pour renvoyer 46 procureurs de district était due à leur inaction dans l'avancement de telles poursuites.
Alternativement, les Russes, les Chinois ou les nations plus petites pourraient commencer les annonces de l'Antarctique, si les négociations traînent et les Etats-Unis ne parviennent pas à avancer. Les anciennes nations font partie de ce que Corey appelle l'Alliance de la Terre. Ce groupe a rapidement gagné en importance avec le pouvoir économique monté en Asie, alors que les centres de pouvoir globaux de Cabal / Illuminati en Europe et en Amérique du Nord continuent de diminuer graduellement.
Ceci est illustré par une bataille qui a eu lieu sur le ciel de l'Antarctique au début de 2016. Il a commencé lorsque les navires en forme de larmes sont sortis de la mer dans la zone de la glace de Ross et ont cherché à s'échapper dans l'espace. Ces navires ont volé hors des bases appartenant à un programme d'espace d'exécution d'entreprise appelé le «conglomérat interplanétaire d'entreprise».

Bataille sur l'Antarctique dont Corey Goode a été informé
Les navires, à leur tour, appartenaient à la Cabale / Illuminati, qui sont alliés à un autre programme appelé la «flotte foncée». Ils étaient remplis d'élites mondiales cherchant à échapper au chaos planétaire prévu causé par les prochains événements solaires.
Des dizaines d'engins en forme de delta apparurent soudainement lorsque les navires de la flotte obscure de Cabal / Illuminati atteignirent la haute atmosphère. Les navires en forme de larmes ont été gravement endommagés dans la bataille et ont dû revenir en arrière et retourner à leurs bases antarctiques. Corey a déclaré que l'engin en forme de delta infligé beaucoup plus de dommages que la pensée possible par de telles petites embarcations.
Corey a également déclaré que la seule chose connue pour certains sur l'attaque en forme de delta artisanat, c'est qu'ils ont été construits en utilisant la technologie basée sur Terre à égalité avec celle détenue par le conglomérat interplanétaire d'entreprise. Cette technologie venait uniquement de Russie / Chine et des syndicats asiatiques appartenant à une Alliance de la Terre. Ainsi, la bataille a révélé que l'Alliance de la Terre avait réussi à combler le fossé technologique avec les technologies spatiales les plus avancées reconnues pour exister

The bulk of the secret excavations are occurring within the Ross Ice Shelf. This shelf exists over land rather than ocean and drilling is occurring through more conventional science research projects like ANDRILL.

Corey described two processes which are simultaneously occurring that are having a powerfully destabilizing effect on the Ross Ice Shelf and other ice shelves across the continent.

One process utilizes a natural phenomenon that involves harnessing powerful geothermal vents caused by volcanic activity deep below Antarctica’s landmass. The vents are releasing enormous quantities of heat that are being directed to melt the ice cover, and are forming large caverns under the ice shelf. This has led to geothermal tunnels being formed all the way to the surface.

One of these tunnels, caused by geothermal vents that reach the surface, is located roughly 5 miles from the South Pole. It is the same tunnel/hole witnessed by an anonymous Navy officer and flight engineer, Brian, who first reported his experience to Linda Moulton Howe in a letter on January 2, 2015. She has subsequently interviewed him and gained more information about his Antarctica experiences.

In short, he described flying a rescue mission from Davis Station to West Antarctica where he overflew the South Pole. He and his colleagues witnessed a large hole in the ice, as he described in his original letter:

Another unique issue with South Pole station is that our aircraft was not allowed to fly over a certain area designated 5 miles from the station. The reason stated because of a air sampling camp in that area. This did not make any sense to any of us on the crew because on 2 different occasions we had to fly over this area. One time due to a medical evacuation of the Australian camp called Davis Camp. It was on the opposite side of the continent and we had to refuel at South Pole and a direct course to this Davis Camp was right over the air sampling station. The only thing we saw going over this camp was a very large hole going into the ice. You could fly one of our LC130 into this thing.

Corey said that he saw the bottom of the same hole when the Anshar took him into Antarctica in January 2017.

The other process, which is also destabilizing the Ross Ice Shelf, is the use of large pressurized steam hoses to reach the Pre-Adamite ruins. Corey elaborates:

They are connected to large pressurized tanks in which large bags of water are hit with microwave beams to cause them to explode with steam—opening large areas. Fine tuned excavations have been done with men holding pressurized hoses shooting steam. The melting ice is causing rivers to run under the ice shelf and lubricate it, causing it to slide even more, as well as producing collapse from the weight of the ice above as the ice heats up from the geothermal activity.

In addition, there are excavations being conducted by other nations across Antarctica, which again are having a destabilizing effect on all of Antarctica’s ice shelves. Basically, the base temperature of the ice shelves are on the rise leading to ice melting, and adding to the resulting water sludge acting as a lubricant for the ice shelves to move.

According to research scientists with the Mandrill project, the Ross Ice Shelf is moving at one foot per day.  This is creating problems as the shelf moves over the Pre-Adamite excavation sites because the tunnels created to reach these have to be constantly lengthened as the ice shelf moves.

 

Sur une carte de l'Antarctique, Corey a marqué six bases appartenant au conglomérat interplanétaire d'entreprise, qu'il a été pris pour visiter par un vaisseau spatial Anshar au début de 2016. La plus grande de ces bases est la taille de petite ville industrielle et localisée Près des ruines pré-Adamites. Plus de ruines, dont certaines sortent de la glace, ne sont pas trop loin d'autres bases marquées par Corey.

La majeure partie des fouilles secrètes se déroulent à l'intérieur de la plate-forme de glace de Ross. Cette plate-forme existe sur la terre plutôt que sur l'océan et le forage se fait par le biais de projets de recherche scientifique plus conventionnels comme ANDRILL.
Corey a décrit deux processus qui se produisent simultanément et qui ont un effet puissamment déstabilisant sur la plate-forme de glace de Ross et d'autres plateaux de glace à travers le continent.
Un processus utilise un phénomène naturel qui consiste à exploiter les puissants évents géothermiques causés par l'activité volcanique profondément en dessous de la masse continentale de l'Antarctique. Les évents libèrent des quantités énormes de chaleur qui sont dirigées pour faire fondre la couverture de glace, et forment de grandes cavernes sous le plateau de glace. Cela a conduit à des tunnels géothermiques se formant tout le chemin à la surface.
Un de ces tunnels, causé par des évents géothermiques qui atteignent la surface, est situé à environ 5 miles du pôle Sud. Il s'agit du même tunnel observé par un officier de la Marine anonyme et ingénieur de vol, Brian, qui a d'abord rapporté son expérience à Linda Moulton Howe dans une lettre le 2 janvier 2015. Elle l'a ensuite interviewé et a obtenu plus d'informations sur ses expériences en Antarctique .
En bref, il a décrit le vol d'une mission de sauvetage de la station Davis à l'Antarctique Ouest où il a survolé le pôle Sud. Lui et ses collègues ont vu un grand trou dans la glace, comme il l'a décrit dans sa lettre originale:
Un autre problème unique avec la station du Pôle Sud est que notre avion n'a pas été autorisé à survoler une certaine zone désignée à 5 miles de la station. La raison en est donnée à cause d'un camp d'échantillonnage d'air dans cette région. Cela n'a aucun sens pour aucun d'entre nous sur l'équipage, car à 2 occasions différentes, nous avons dû survoler cette zone. Une fois en raison d'une évacuation médicale du camp australien appelé Davis Camp. C'était sur le côté opposé du continent et nous avons dû ravitailler au pôle Sud et un cours direct à ce camp de Davis était juste au-dessus de la station d'échantillonnage d'air. La seule chose que nous avons vu passer ce camp était un très grand trou dans la glace. Vous pourriez voler l'un de nos LC130 dans cette chose.
Corey a dit qu'il a vu le fond du même trou quand l'Anshar l'a emmené en Antarctique en janvier 2017.
L'autre processus, qui déstabilise également la plate-forme de glace de Ross, est l'utilisation de grands tuyaux de vapeur pressurisés pour atteindre les ruines pré-Adamites. Corey développe:
Ils sont reliés à de grands réservoirs sous pression dans lesquels les grands sacs d'eau sont frappés par des faisceaux de micro-ondes pour les faire exploser avec la vapeur d'ouverture de grandes zones. Des fouilles minutieuses ont été effectuées avec des hommes tenant des tuyaux sous pression tirant de la vapeur. La fonte des glaces fait couler les rivières sous la plate-forme de glace et les lubrifie, ce qui provoque une glissade encore plus grande, ainsi que l'effondrement du poids de la glace au-dessus lorsque la glace se réchauffe de l'activité géothermique.
De plus, des fouilles sont menées par d'autres nations à travers l'Antarctique, qui ont de nouveau un effet déstabilisateur sur tous les plateaux de glace de l'Antarctique. Fondamentalement, la température de base des plateaux de glace est à la hausse conduisant à la fonte de la glace, et en ajoutant à la boue d'eau résultante agissant comme un lubrifiant pour les étagères de glace de se déplacer.
Selon les chercheurs du projet Mandrill, la plate-forme de glace de Ross se déplace d'un pied par jour. Cela crée des problèmes lorsque l'étagère se déplace sur les sites d'excavation pré-Adamite parce que les tunnels créés pour les atteindre doivent être constamment allongés à mesure que la plate-forme de glace se déplace.

Corey was told that disclosure announcements will begin with sanitized releases about the excavations of the Pre-Adamite ruins by leading scientists that have been working on the excavations since 2002. Documentaries of it will feature only the terrestrial elements of the Pre-Adamite civilization (all evidence of alien life and technology has been removed and will be kept secret).

The Antarctica disclosure was to be followed by a limited disclosure initiative concerning the Military Industrial Complex Secret Space Program (MIC SSP) comprising the U.S. Air Force, National Reconnaissance Office, National Security Agency and Defense Intelligence Agency.

As discussed in Part One of this series, however, Corey explained that a senior official in the MIC SSP, dubbed “Sigmund”, now suspects that a more advanced Navy space program exists and wants to uncover the truth before the limited disclosure initiative moves forward.

Consequently, while there is growing momentum behind a “limited disclosure” of the Antarctica excavations, there is also uncertainty over how this will occur. Will it begin with the prosecutions of U.S. elites involved in human trafficking, the Earth Alliance revealing its own Antarctica discoveries, or will there be some wild card events such as the Ross Ice Shelf melting far more quickly than anticipated, revealing more of its hidden mysteries involving a Pre-Adamite civilization?

Corey has added important information about the Pre-Adamites and their connection to the “Homo Capensis”. World Bank whistleblower Karen Hudes first identified this group as a non-human species secretly exerting global influence. Corey explains:

I recently received confirmation that the scrolls that were removed by the Inner Earth group were very important genetic/bloodline databases that are super important to the human/Pre-Adamite hybrids that control much of the world through religion (Vatican) and the financial system (London). Didn’t Karen Hudes say she knew of a person with an elongated skull in London?

 

. .Corey a été informé que les annonces de divulgation commencera avec des publications sanitaires sur les fouilles des ruines pré-Adamites par les principaux scientifiques qui ont travaillé sur les fouilles depuis 2002. Les documentaires de celui-ci ne comporteront que les éléments terrestres de la civilisation pré-Adamite Toutes les preuves de la vie extraterrestre et de la technologie ont été supprimées et seront gardées secrètes).
La divulgation de l'Antarctique devait être suivie d'une initiative de divulgation limitée concernant le Programme spatial secret du complexe industriel militaire (PSSC) comprenant la Force aérienne des États-Unis, le Bureau national de reconnaissance, l'Agence de sécurité nationale et l'Agence de renseignements de la Défense.
Comme nous l'avons vu dans la première partie de cette série, Corey a expliqué qu'un haut fonctionnaire du SSP du MIC, surnommé «Sigmund», soupçonne qu'un programme spatial de la Marine plus avancé existe et veut découvrir la vérité avant que l'initiative de divulgation limitée ne se déplace .
Par conséquent, bien qu'il y ait un élan croissant derrière une «divulgation limitée» des fouilles de l'Antarctique, il y a aussi une incertitude quant à la façon dont cela se produira. Sera-t-il commencer par les poursuites des élites américaines impliquées dans la traite des êtres humains, l'Alliance de la Terre révélant ses propres découvertes en Antarctique, ou y aura-t-il des évènements tels que le plateau de glace de Ross fondant plus rapidement que prévu, révélant davantage de ses mystères cachés Impliquant une civilisation pré-Adamite?
Corey a ajouté des informations importantes sur les pré-Adamites et leur connexion à l'Homo Capensis. Le dénonciateur de la Banque mondiale, Karen Hudes, a d'abord identifié ce groupe comme une espèce non humaine exerçant secrètement une influence mondiale. Corey explique:
J'ai récemment reçu la confirmation que les rouleaux qui ont été enlevés par le groupe de la Terre Intérieure étaient des bases de données génétiques / sanguines très importantes qui sont très importantes pour les hybrides humains / pré-Adamites qui contrôlent une grande partie du monde par la religion et le système financier. Londres). Karen Hudes n'a-t-elle pas dit qu'elle connaissait une personne avec un crâne allongé à Londres?

 

The Elite had planned on making an announcement in the future that these ET’s were gods and they were demi-gods and we should worship and serve them. They were going to use the bloodline scrolls to prove their lineage and setup this system.

Military Bases in Antarctica and Weaponizing Alien Artifacts

Corey points out the major violations occurring in terms of breaking the Antarctic Treaty, which proscribe the weaponization of Antarctica. Article I in the treaty says:

1. Antarctica shall be used for peaceful purposes only. There shall be prohibited, inter alia, any measures of a military nature, such as the establishment of military bases and fortifications, the carrying out of military maneuvers, as well as the testing of any type of weapons.

Furthermore, Corey points out that:

… the R&D installations (much like Project Iceworm) are highly against the Antarctic Treaty that states no weapons will be tested or developed in Antarctica. Also, for over 50 years ‘American Shadow Government Groups’ have controlled a former NAZI base for their secret space program and turned it into a major ‘Space Port’ that not only houses advanced ICC spacecraft, but also manufactures and repairs certain types of these vessels.

These Antarctica bases form an Antarctica version of Area 51. Significantly, Lockheed Martin, the same corporation that helped establish Area 51 as a secret aerospace development facility in the mid-1950’s, was in 2011 given a two billion dollar contract to manage Antarctica operations for the National Science Foundation.  This suggests that Lockheed Martin is using its National Science Foundation contract, as a cover for a highly classified and illegal aerospace weapons development program in Antarctica’s Area 51.

What Corey reveals above is indeed a violation of the Antarctic Treaty which also states in Article X:

Each of the Contracting Parties undertakes to exert appropriate efforts, consistent with the Charter of the United Nations, to the end that no one engages in any activity in Antarctica contrary to the principles or purposes of the present Treaty.

This is where provisions in the Antarctic Treaty become problematic since there are a number of non-signatory groups that operate military bases in Antarctica. Corey explains:

There are a number of other space ports in Antarctica that belong to breakaway Nazi remnants, as well as ‘Non-Terrestrial’ groups that have huge bases down there. It is not just the Reptilian, as has been reported in the past. The Reptilians inhabit giant caverns in Western Antarctica.

This situation clearly creates problems once a group like the Cabal/Shadow government/military begin cooperating with one or more of the non-Treaty parties operating in Antarctica in developing advanced weapons systems.

Corey says that revealing the extent of military activities in Antarctica …

will make some Alliance people very happy and a lot of the negative human groups very worried. This is a major violation of that treaty that could have huge ramifications (Cuban Missile Crisis type responses). We are already amidst a shadow civil war that is in extreme danger of becoming an overt civil war that some plan to lead into a world war as a last ditch effort to depopulate the planet, and consequently reassert their control over the survivors. The negative groups have never been so close to defeat.

In closing, it is important to emphasize that ongoing scientific excavations of the Pre-Adamite civilization has enormous implications for the planet. The alien artifacts, which include Pre-Adamites in stasis chambers, are highly sought after by various groups. Some want to use these artifacts to disclose a sanitized version of an advanced “human” civilization that was flash-frozen in Antarctica to kick start the world economy, and arguably act as a distraction from upcoming criminal investigations.

Other groups (Cabal/Shadow Government) want to gain access to the alien artifacts in order to create a new world religion where the Pre-Adamites are revived and even presented as Gods to be worshipped. Finally, there are military groups that wish to weaponize the alien artifacts for use in ongoing space programs, and for a decisive advantage in facing a possible future world war.

Despite these contentious situations, it is important to focus upon the best possible outcome and as Corey states, “The negative groups have never been so close to defeat.”

© Michael E. Salla, Ph.D. & Corey Goode.  Copyright Notice 

[This article is the third in a series – click for Part One and Part Two].

 

 

L'Elite avait prévu de faire une annonce à l'avenir que ces ET étaient des dieux et ils étaient des demi-dieux et nous devrions les adorer et les servir. Ils allaient utiliser les rouleaux de la lignée de sang pour prouver leur lignée et installer ce système.
Bases militaires en Antarctique et artéfacts
Corey souligne les principales violations qui se produisent en termes de violation du Traité sur l'Antarctique, qui proscrivent l'arsenalisation de l'Antarctique. L'article I du traité dit:
1. L'Antarctique ne doit être utilisée qu'à des fins pacifiques. Il est interdit, entre autres, toute mesure de nature militaire, comme l'établissement de bases militaires et de fortifications, l'exécution de manœuvres militaires ainsi que le contrôle de tout type d'armes.
En outre, Corey souligne que:
... les installations de R & D (à l'instar du ver du verglas du projet) sont très contre le traité antarctique qui stipule qu'aucune arme ne sera testée ou développée en Antarctique. De plus, depuis plus de 50 ans, les «American Shadow Government Groups» contrôlent une ancienne base NAZI pour leur programme spatial secret et en font un «port spatial» majeur qui non seulement héberge des vaisseaux spatiaux avancés, mais aussi fabrique et répare certains de ces types navires.
Ces bases de l'Antarctique forment une version de l'aire 51 de l'Antarctique. Significativement, Lockheed Martin, la même société qui a contribué à la création de la zone 51 en tant qu'installation de développement aérospatial secrète au milieu des années 1950, a reçu un contrat de deux milliards de dollars pour gérer les opérations en Antarctique. La National Science Foundation. Cela suggère que Lockheed Martin utilise son contrat de la National Science Foundation pour couvrir un programme de développement d'armes aérospatiales hautement classifié et illégal dans la zone 51 de l'Antarctique.
Ce que Corey révèle ci-dessus est en effet une violation du Traité sur l'Antarctique qui stipule également à l'article X:
Chacune des Parties contractantes s'engage à déployer des efforts appropriés, conformément à la Charte des Nations Unies, pour que personne n'entreprenne une activité en Antarctique contraire aux principes ou aux fins du présent Traité.
C'est là que les dispositions du Traité sur l'Antarctique deviennent problématiques puisqu'il existe un certain nombre de groupes non signataires qui exploitent des bases militaires en Antarctique. Corey explique:
Il ya un certain nombre d'autres ports spatiaux dans l'Antarctique qui appartiennent à des restes nazis séparatiste, ainsi que des groupes «non-terrestres» qui ont des bases énormes là-bas. Ce n'est pas seulement le Reptilien, comme cela a été rapporté dans le passé. Les reptiliens habitent des cavernes géantes dans l'Antarctique de l'Ouest.
Cette situation crée clairement des problèmes lorsqu'un groupe comme le gouvernement Cabal / Shadow / militaire commence à coopérer avec une ou plusieurs parties non-traitées opérant en Antarctique dans le développement de systèmes d'armes avancés.
Corey dit que révéler l'étendue des activités militaires en Antarctique ...
Fera quelques personnes de l'Alliance très heureux et beaucoup des groupes humains négatifs très inquiets. Il s'agit d'une violation majeure de ce traité qui pourrait avoir des ramifications énormes (réponses de type Crisis des missiles de Cuba). Nous sommes déjà au milieu d'une sombre guerre civile qui risque fort de devenir une guerre civile ouverte que certains prévoient de mener dans une guerre mondiale comme un dernier effort pour dépeupler la planète et réaffirmer ainsi leur contrôle sur les survivants. Les groupes négatifs n'ont jamais été si près de la défaite.
En terminant, il est important de souligner que les fouilles scientifiques en cours de la civilisation pré-Adamite a d'énormes implications pour la planète. Les artefacts étrangers, qui incluent les pré-Adamites dans les chambres de stase, sont très recherchés par divers groupes. Certains veulent utiliser ces artefacts pour divulguer une version désinfectée d'une civilisation "humaine" avancée qui a été flash-congelée en Antarctique pour lancer l'économie mondiale, et sans doute agir comme une distraction des enquêtes criminelles à venir.
D'autres groupes (Cabal / Shadow Government) veulent accéder aux artefacts extraterrestres afin de créer une nouvelle religion mondiale où les pré-Adamites sont relancés et même présentés comme des dieux à adorer. Enfin, il existe des groupes militaires qui souhaitent armer les artefacts étrangers pour les programmes spatiaux en cours et un avantage décisif pour faire face à une éventuelle guerre mondiale.
En dépit de ces situations litigieuses, il est important de se concentrer sur le meilleur résultat possible et comme Corey déclare: «Les groupes négatifs n'ont jamais été si près de la défaite.
© Michael E. Salla, Ph.D. & Corey Goode. Copyright
[Cet article est le troisième d 'une série - cliquez pour la première partie et la deuxième partie].

Further Reading



25/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres