GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Le mystère de 24 alien black-boTHEY pèsent plus de 100 tonnes

egypte5.jpg

 

Mystery of 24 alien black-boTHEY weigh more than 100 tons, they are solid Aswan granite, and they are precision engineered to tolerances which would be deemed remarkable today.xes discovered near Egypt’s Pyramids of Giza  So how did the ancient Egyptians build and put in place the 24 strange and sinister coffin shaped black boxes discovered buried in a hillside cave system, 12 miles south of The Great Pyramid of Giza? The skilfulness of the stone cutting, accurate to just a few microns, is so remarkable that some experts have concluded that they were not built for Egytian pharaos but in fact left on earth by and alien race and simply appropriated by the kings. The stark black boxes do display some hieroglyphics but they are of such poor quality that the scribbles are regarded as graffiti. The real purpose and function of the boxes remains unclear, but the were clearly of importance, as they were cut with such precision they would remain airtight for many millennia. They are known as the Serapeum of Saqqara in the now abandoned city of Memphis, Egypt. The formal burial site is believed to have been built sometime 3300 years ago by Ramesses II. Recent research suggests it was a burial place of Apis bulls, which were worshipped as incarnations of the god Ptah.  Egyptologists say that because the bulls were honoured as gods Khaemweset, a son of Ramesses II ordered that a tunnel be excavated through one of the mountains at the site and designed with side chambers to contain large granite sarcophagi weighing up to 100 tons each, to hold the mummified remains of the bulls.The temple was discovered by Auguste Mariette, who had gone to Egypt to collect coptic manuscripts, but later grew interested in the remains of the Saqqara necropolis. In 1850, Mariette found the head of one sphinx sticking out of the shifting desert sand dunes, cleared the sand and followed the boulevard to the site. After using explosives to clear rocks blocking the entrance to the catacomb, he excavated most of the complex.

 

egypte1.jpg

 

 

Le mystère de 24 alien black-boTHEY pèsent plus de 100 tonnes, ils sont solides granit d'Assouan, et ils sont de précision manipulés à des tolérances qui seraient considérées remarquables today.xes découvert près Pyramides de Gizeh d'Egypte Alors, comment les anciens Égyptiens construire et mettre en Placez les 24 boîtes noires étranges et sinistres en forme de cercueil découvertes enterrées dans un système de grottes à flanc de colline, à 12 milles au sud de la Grande Pyramide de Gizeh? L'habileté de la coupe de pierre, exacte à quelques microns, est si remarquable que certains experts ont conclu qu'ils n'étaient pas construits pour les pharaos égyptiens, mais en réalité laissés sur terre par la race étrangère et simplement appropriés par les rois. Les noires boîtes noires ne afficher certains hiéroglyphes, mais ils sont d'une qualité si médiocre que les griffonnages sont considérés comme des graffitis.

 

egypte2.jpg

Le but réel et la fonction des boîtes ne sont pas claires, mais les ont été clairement d'importance, car ils ont été coupés avec une telle précision, ils resteraient hermétiques pour de nombreux millénaires. Ils sont connus comme le Serapeum de Saqqara dans la ville maintenant abandonnée de Memphis, Egypte. Le lieu de sépulture formel aurait été construit il ya 3300 ans par Ramesses II. Des recherches récentes suggèrent qu'il était un lieu de sépulture des taureaux Apis, qui ont été adorés comme incarnations du dieu Ptah. Les égyptologues disent que parce que les taureaux étaient honorés comme dieux Khaemweset, un fils de Ramesses II a ordonné qu'un tunnel soit excavé à travers une des montagnes sur le site et conçu avec des chambres latérales pour contenir de grands sarcophages de granit pesant jusqu'à 100 tonnes chacun, Les restes momifiés des taureaux. Le temple a été découvert par Auguste Mariette, qui était allé en Egypte pour recueillir des manuscrits coptes, mais s'est ensuite intéressé aux restes de la nécropole de Saqqara. En 1850, Mariette a trouvé la tête d'un sphinx sortant des dunes de sable désertiques, a défriché le sable et a suivi le boulevard jusqu'au site. Après avoir utilisé des explosifs pour déblayer les roches bloquant l'entrée de la catacombe, il a fouillé la majeure partie du complexe.



02/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres