GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

L’ENFANT INDIGO RUSSE SA FASCINANTE VIE ANTÉRIEURE SUR MARS

 

  • Boriska – L’enfant Indigo russe qui se souvient de sa fascinante vie antérieure sur Mars
Par  | 19 juin 2016
 

 

      

Boris-Kipriyanovich-4

Boriska – L’enfant Indigo russe qui se souvient de sa fascinante vie antérieure sur Mars

L’enfant venu d’ailleurs…

Boris Kipriyanovich, ou « petit Boris », est un garçon incroyablement doué et il est sans doute la personne la plus connue de Zhirinovsk, en Russie. Il est né en 1996, et depuis l’âge de 4 ans, il part sur une montagne appelée Medvedetskaya Gryada pour se ressourcer.

Souvent les enfants qui ont des dons sensibles trouvent refuge dans la nature, et tel est le cas de Boris. Dans un premier temps, les parents de Boris Boriska étaient inquiets quant à savoir comment il allait vivre dans la société. Cependant, ils ont favorisé la croissance de leur fils en étant des parents patients, accueillants, aimables et instruits.

La mère de Boris, médecin, a remarqué dès les premiers instants qu’il était plus fort et plus développé que les autres enfants de son âge. Il était capable de relever la tête seulement 15 jours après sa naissance, et a commencé à utiliser des mots simples comme « baba » quand il était âgé de 4 mois. D’autres mots sont survenus par la suite.

À l’âge de 1 an, Boriska pouvait lire les titres du journal, et il a appris à reconnaître les couleurs dans une variété de tons très tôt et facilement. Il a commencé à dessiner à l’âge de 2 ans et également à peindre à 2 ans et demi. Sa mémoire impressionnante, ses compétences linguistiques, et son esprit vif, ont vite été remarqués par ses instituteurs dès qu’il a commencé la maternelle à l’âge de 2 ans.

Boriska s’est fondé sur un apprentissage hors du commun

Mis à part sa croissance et son développement incroyable, Boriska a également étonné ses parents en s’inspirant d’une grande variété de sources venues d’ailleurs qu’ils ne comprenaient pas.

Ils le retrouvaient souvent assis dans sa chambre dans une position de méditation, alors que personne ne pratiquait la méditation chez eux.

Boriska - L’enfant Indigo russe

Boriska – L’enfant Indigo russe

« Personne ne lui avait jamais enseigné cela », a déclaré la mère de Boriska. « Parfois, il s’asseyait en position du lotus et commençait à nous raconter des faits détaillés sur Mars, les systèmes planétaires, et d’autres civilisations; ce qui nous a vraiment laissés perplexes. », a t-elle poursuivi.

Boriska parlait beaucoup de l’espace, du pilotage maritime, comment Mars a perdu son atmosphère, et ainsi que des villes sous la surface du sol martien qui sont encore là aujourd’hui.

Tous ses souvenirs proviennent de ses vies passées où il a vécu sur Mars, et ses expériences proviennent d’un grand nombre des problèmes auxquels il a été confronté.

Boriska dit; ‘Lorsque les lémuriens habitait sur Terre, Mars était plongé dans une guerre dévastatrice’. Il a poursuivi en disant que la civilisation avancée à la période lémurienne sur Terre s’est éteinte parce qu’elle a cessé de travailler sur la spiritualité et s’est déconnectée de sa planète.

Le Project Camelot et la recherche de la vérité

Après avoir été informé de l’existence de Boriska Kipriyanovich et de son incroyable histoire sur sa vie passée sur Mars, le projet Camelot a décidé de lui rendre visite en 2012 afin de réaliser un court documentaire sur lui.

Indigo russe

L’enfant Indigo russe

Ils savaient qu’il fallait produire un rapport sur ce que beaucoup de gens en Russie appelaient ‘le nouveau prophète’ – selon le journal officiel de Moscou.

« Le 8 octobre, nous avons eu le privilège de pouvoir l’interviewer avec sa maman, Nadya, près de Moscou où elle l’avait amené suivre un enseignement dans un établissement scolaire spécialisé pour enfants à haut potentiel. Ils vivent dans un petit appartement à une chambre. Le père est absent. » – Bill Ryan

La technologie extraterrestre

Boriska prend un petit temps dans l’interview ci-dessous pour décrire le fonctionnement des navires sur Mars, les différents groupes d’extraterrestres, leurs technologies et les guerres qu’ils ont eues dans le passé. Il décrit la façon dont certains navires sont alimentés au Ion et comment d’autres ont des formes d’énergies tirées de sources renouvelables. Ils ne seraient en mesure d’utiliser de l’huile ou du gaz naturel étant donné que leurs moteurs sont trop puissants, ce qui risquerait d’épuiser les ressources naturelles qui existent.

Lorsqu’on lui a demandé au cours des interviews s’il pouvait décrire les OVNIS, il a dit qu’il était plus familier avec les vaisseaux en forme de « goutte » que la forme traditionnelle accordée aux soucoupes.

Un spécialiste a demandé à Boriska pourquoi les engins spatiaux créés par l’homme s’écrasaient souvent à l’approche de Mars.

Boriska reste persuadé que si l’une de nos stations spéciales tentait d’approcher Mars de trop près, elle serait automatiquement détruite par de puissants signaux émis par les Martiens.

L’enfant Indigo

L’enfant Indigo russe

Les guerres sur Mars

Selon Boriska, il y avait de nombreuses guerres sanglantes qui ont été très destructrices sur la planète, détruisant l’atmosphère et changeant radicalement le peuple.

« On avait un projet spécial pour la création d’un nouveau soleil dans notre système solaire, et ce deuxième soleil était supposé être Jupiter. Mais il fallait une telle masse physique pour accomplir ça, et il n’y en avait pas assez dans tout le système solaire. Le projet n’est jamais parvenu à terme. »

Selon Nicolai Levashov, un grand scientifique et expert ésotérique, qui a écrit quelques livres intéressants, les textes védiques et d’autres documents historiques parlent en effet de guerres galactiques qui se sont produites sur Mars pendant des milliers d’années.

Mars

« Non, je ne crains pas la mort, car nous vivons éternellement. Il y avait eu une catastrophe sur Mars, où je vivais. Et certains y vivent encore. Il y avait une guerre nucléaire entre deux parties. C’était les mêmes gens que nous, mais il y a eu une guerre nucléaire et tout a brûlé. Seuls quelques-uns d’entre eux ont survécu et des abris ont été construits, ainsi que des nouvelles armes.

Tous les matériaux ont changé. Les martiens respirent de l’air composé principalement de dioxyde de carbone. S’ils venaient sur Terre aujourd’hui, ils passeraient leur temps à respirer des fumées d’échappement car l’air de la Terre les ferait vieillir », a déclaré Boriska.

« Si vous venez de Mars, avez-vous donc besoin de dioxyde de carbone? »

« Etant donné que je suis dans ce corps, je respire de l’oxygène. Mais sachez, qu’il provoque le vieillissement. »

Grâce à notre compréhension plus approfondie de l’oxydation de nos cellules, l’ADN, et la nécessité d’antioxydants pour contrer cet effet, sa déclaration est tout à fait logique.

Comment nous évaluerais-tu en tant qu’êtres humains?

Lorsqu’on a demandé à Boriska son ressenti sur la façon dont nous nous comportons sur Terre, il a soupiré tranquillement et a dit qu’il « n’aimait pas dire du mal des gens ». Cela est compréhensible, étant donné que nous avons encore un long chemin à parcourir afin d’être plus connectés les uns aux autres et vivre en harmonie avec la nature.

Ensuite, on lui a demandé s’il y avait quand même des aspects positifs, et il a dit que l’humanité a un grand nombre de bonnes personnes qui tentent d’arrêter les guerres et de développer des bonnes technologies.

Pour lire l’intégralité de la transcription cliquez ici ou regardez le documentaire complet ci-dessous:

 

Que pensez-vous de Boriska et des souvenirs de sa vie antérieure sur Mars?

Sources- projectcamelot.org –Youtube.com – simplecapacity.com

Sandra Véringa

      

- See more at: //www.espritsciencemetaphysiques.com/boriska-enfant-indigo-russe.html#sthash.15KsoWnf.dpuf



21/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres