GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Six morts à Baltimore: un message de Trump aux tueurs de la CIA

lundi 16 janvier 2017

Six morts à Baltimore: un message de Trump aux tueurs de la CIA ?

 

Selon whatdoesitmean.com, en ce 12 janvier, à 00h37 -4 GMT, le satellite espion russe Cosmos-2515 a détecté la «signature électronique» d'une arme à énergie dirigée [1]  tirée dans les environs du nord-est de Baltimore (Maryland). Immédiatement après, les infos américaines ont rapporté que la maison d'un agent de haut niveau du renseignement américain, Katie Malone (Qui travaille aussi pour la représentante du Parti démocrate américain Elijah Cummings) avait explosé en flammes tuant au moins 6 de ses enfants.
cia1.jpg

Explosion de la maison de Katie Malone à Baltimore le 12 janvier 2017
Le représentant Cummings est un membre de longue date du Congrès des États-Unis. Le 15 Novembre, soit  une semaine après l’élection de Donald Trump, il a commencé l'hystérie actuelle qui frappe l'Amérique, lorsqu’il a usé de son poste de chef des Démocrates du Comité de Surveillance de la Chambre pour pousser l’enquête sur le prétendu « hacking russe » de l'élection présidentielle américaine de 2016.
Immédiatement après que le représentant Cummings ait initié ce faux procès, selon la méthode connue sous le nom du « stratagème Zinoniev », pour discréditer et détruire le président élu Trump, Katie Malone a commencé une série de réunions dans son bureau de la CIA à Catonsville avec, en particulier, Matt Harrigan et John Schindler, tous deux ayant appelé directement à l'assassinat du président élu Trump.
Le terme «stratagème Zinoviev», fait référence à une tactique commune utilisée pour détruire tout gouvernement occidental essayant de faire la paix avec la Russie. Il a été utilisé pour la première fois par le MI6 britannique en 1924 contre le Premier ministre Ramsay MacDonald, qui avait osé reconnaître diplomatiquement l’Union Soviétique. Suite à cette reconnaissance, le MI6 a fourni une "fausse lettre" à la presse, selon laquelle le premier ministre MacDonald avait une collusion secrète avec la Russie, donc son gouvernement était illégitime, et la GB allait être détruite par les méchants Russes.
Comme le MI6 avait détruit le gouvernement MacDonald en utilisant ce "stratagème Zinoviev" en 1924,  le fanatique anti-Trump, Jeb Bush,  de la famille criminelle Bush,  a concocté, avec un prétendu ancien agent du MI6 nommé Christopher Steele, une série de documents falsifiés disant que le président élu Trump était en collusion avec la Russie, donc son gouvernement est illégitime, et que les États-Unis seraient détruits par les mêmes méchants Russes.
Mais contrairement à 1924, lorsque le Premier ministre MacDonald a été impuissant à arrêter le complot du MI6 contre lui, le président élu Trump s’est avéré combatif contre ces forces de "l’État Profond" de la CIA. En particulier, par précaution, Trump s’est entouré d'une redoutable armée de mercenaires qui comprend au moins 370 militaires russes de super-élite.
 
 
cia2.jpg

Pourquoi les terroristes ne kidnappent jamais de Russes ?
en 1986, des islamistes ont kidnappé 4 diplomates Russes à Beyrouth. Les ravisseurs exigeaient le support russe pour les combattants pro-syriens au Liban. Comme attendu, Moscou a rejeté ce chantage. Les kidnappeurs ont alors tué l’un des otages. Moscou a répliqué : le KGB kidnappa un leader du Hezbollah avec toute sa famille. Il a été castré puis tué, avant d’être rendu en pièces détachées, accompagné d’une note  disant que tous les membres de sa famille vont suivre le même sort. Les trois autres diplomates russes furent immédiatement libérés.
Ces troupes spéciales russes ultra-élites ont été formées par le Comité pour la Sécurité de l'État (KGB). Leurs tactiques sont impitoyables et légendaires contre leurs ennemis quand ils sont menacés. Elles s'étendent aux familles de ceux qui cherchent à leur faire du mal. Il semble donc que, dans le cas d'aujourd'hui, nous ayons là un avertissement clair du président élu Trump à  ses ennemis au
 sein de l’État Profond : " Arrêtez maintenant ou vos familles seront les prochaines victimes! "
L'agent Katie Malone a été ciblée, par cette arme à énergie dirigée, en raison de son appartenance présumée à ce qu'on appelle la «Mafia Mormone» qui, en 1963, s'est jointe à la CIA pour assassiner le président John F. Kennedy, lequel, comme le président élu Trump aujourd'hui, voulait la paix avec la Russie et voulait «briser la CIA en mille pièces».
 
 
cia3.jpg
 
 cia5.jpg
Parmi les agents opérationnels de la CIA avec Katie Malone, qui sont connus et qui menacent publiquement d'assassiner le président élu Trump, le premier est Matt Harrigan. Il est le propriétaire fondateur et ancien PDG de la société de sécurité informatique PacketSled. Cette société est financée par la société d'investissement privée In-Q-Tel (appartenant à la CIA) et par Keshif Ventures LLC dont le propriétaire, Taner Halicioglu  a  été l'un des 20 premiers employés du géant social Facebook.  Or, immédiatement après l’élection de Trump, Halicioglu a ordonné aux employés de Facebook de ne pas supprimer les messages appelant à l'assassinat de Trump.
cia6.png
 
cia7.png
 
 
 
 
 
Le second membre de la« Mafia Mormone », est l'agent de la CIA, John Schindler, ancien analyste à la National Security Agency et ancien professeur au Naval War College. Quelques heures avant l’attaque contre la maison de Malone et l’assassinat de ses 6 enfants, il a déclaré que la CIA s'apprêtait à assassiner le président élu Trump: «Ils prennent Trump pour un traître maintenant».
Mais le peuple américain est laissé dans la confusion totale à propos de cette  « guerre civile » déclarée et mortelle.
L’une des raisons pour lesquelles l'État profond de la CIA et ses alliés criminels veulent assassiner Trump avant sa prise du pouvoir, est qu’il se prépare à déclassifier toutes les vidéos de surveillance actuellement en possession du FBI, montrant de façon concluante que le 11 septembre 2001 , le Pentagone a été frappé par un missile de croisière, et non par un avion. Si ces vidéos sont diffusées au public américain, leur effet serait dévastateur pour les élites mondialistes sataniques de l’État Profond.
Derrière gouvernement officiel,
règne un gouvernement invisible,
sans allégeance et sans aucune responsabilité envers le peuple

cia8.png

Un politicien britannique avertit Trump : ‘La CIA cherche à vous tuer’

Le politicien britannique George Galloway a averti Donald Trump que l'État Profond américain est engagé dans un «coup d'état silencieux» et que la CIA a l'intention de l'assassiner.
"Il y a un danger clair et présent sur sa vie. Si j'étais lui, je n'irais pas près de monticules herbeux.
Je ne serais pas dans un cortège d’automobiles à Dallas (allusion à l’assassinat de JFK). Je ne me montrerais pas dans une voiture open-top.
" si j'étais Donald Trump, je serais très prudent au sujet de ma sécurité personnelle. Je pense que je devrais même employer des gardes pour surveiller les gardes. "
Galloway, qui a servi 31 ans en tant que député britannique élu, a également rejeté les allégations selon lesquelles la Russie interférait dans la politique américaine - et a plutôt pointé du doigt les services de renseignement britanniques.
 
cia9.jpg
"Il s'avère que c'est la Grande-Bretagne qui a interféré dans les élections présidentielles américaines - et non la Russie. "
Au moins, je n'ai vu aucune preuve que les Russes ont été impliqués, mais il y a beaucoup de preuves sur le rôle britannique.
"La conférence de presse de Donald Trump à Washington hier a été marquée par une sorte d'hystérie au sujet d'un dossier, un dossier très intéressant, qui avait été compilé par un fonctionnaire de renseignement britannique.
Je ne peux pas mentionner son nom ou bien ils vont devoir me tuer, bien qu'il soit facilement accessible sur Internet. "
 
Galloway a souligné que les services de renseignement britanniques ont une longue histoire de produire des documents falsifiés et à abattre les dirigeants mondiaux. "En 1925, quelque chose appelé la lettre Zinoviev a contribué à faire tomber le premier gouvernement travailliste en Grande-Bretagne. "
Coalition toxique
"La coalition qui se réunit à Washington contre Trump n'est pas seulement formée les suspects habituels. Ce n'est pas seulement le complexe militaro-industriel contre lequel le général Eisenhower, un président républicain du passé, nous a prévenus. Ce sont non seulement les agences d'espionnage qui ont tué des opposants politiques, de Patrice Lumumba, à Salvador Allende, et à Diệm au Vietnam et bien d'autres. Ce n'est pas seulement le Parti de la Guerre, personnifié par le sénateur John McCain.
"Ils ont été rejoints par un nouvel élément, qui est très virulent en effet. Ce nouvel élément, ce sont des gens qui, au moins jusqu'à présent, se seraient définis comme Les Libéraux, comme La Gauche, comme Les Progressistes. Et cette coalition bizarre, le Parti de la Guerre, les libéraux, les agences d'espionnage, le complexe industriel militaire - qui perdent presque tout si la tension baisse dans le monde, si la guerre devient une chose du passé. C'est une coalition très toxique et dangereuse."
 
NOTE :
[1] Une arme à énergie dirigée (AED ; en anglais directed-energy weapon, DEW) émet de l'énergie dans une direction voulue sans besoin de projectile. Elle transfère l'énergie vers une cible pour l'effet souhaité. Les effets recherchés sur les humains peuvent être létaux ou non. Outre son utilisation sur les personnes ou comme une potentielle défense antimissile, la technologie de l'énergie dirigée a aussi été montrée pour arrêter ou désactiver des voitures en mouvement, des drones, des jet-ski et des appareils électroniques comme les téléphones portables. L'énergie peut se présenter sous différentes formes :


17/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres