GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

conseil national des citoyens

COMMUNIQUÉ DU CNDC ENVOYÉ À TOUS LES MAIRES DE FRANCE
Dans notre plan d’action démocratique, voici la première étape ! Actuellement 36 000 maires reçoivent ce communiqué leur demandant un référendum consultatif pour la révision de la constitution... Une vidéo explicative accompagne le courrier ci-dessous: https://youtu.be/ooB116YReHw
Madame, Monsieur, le Maire,
Vous êtes en ce moment 36000 Maires à recevoir cet email. Le peuple vous interpelle en tant qu’exécutif et représentant de l’état, vous qui êtes élu par les concitoyens et, à qui nous accordons notre confiance, vous qui êtes au plus près du peuple et à son écoute.
Vous connaissez la politique actuelle du gouvernement, nul besoin de préciser que la république est divisée entre le peuple et l’état, que le dialogue est rompu, que les droits fondamentaux des citoyens sont bafoués, état policier, politique dictatoriale et répressive, asservissement de la population par la dette et du pays à des puissances étrangères et lobbyistes.
Les réformes territoriales que vous et nous subissons, ne le sont pas uniquement par mesure d’économie, les objectifs sont simples :
- Décentraliser vos pouvoirs d’élu et être sous tutelle directe de l’union Européenne
- Le Plan Junker : vous obligeant à faire des prêts bancaires regroupés d’un montant minimum de 25 millions d’euros afin de financer vos collectivités (sous tutelle de l’Union européenne). Décentraliser la dette publique sur les communes pour qu’elles s’enfoncent d’elles-mêmes dans le processus d’une dette publique redistribuée directement sur les impôts locaux de vos concitoyens. Grâce au regroupement de communes (E.P.C.I), vous et vos concitoyens devrez payer pour la gestion économique désastreuse de la dette de vos voisins et absorber leurs déficits au sein de votre commune.
- Et le plus important et non des moindres, supprimer tous les pouvoirs des élus, puisque vous perdrez votre statut de maire pour devenir un simple conseiller municipal qui n’a plus aucun pouvoir de propositions et de décisions, votre avis sera mis au placard et sous tutelle du préfet comme le précise l’Article L2121-40 du Code Général des Collectivités Territoriales. Vous perdrez également tout pouvoir judiciaire et décisionnaire… D’ici 2020 ce n’est pas moins de 29 000 maires qui vont disparaître !
Le gouvernement sait parfaitement que les maires (au premier palier de cette pyramide du pouvoir) peuvent jouer un rôle décisif dans le contre pouvoir ! Vous êtes au plus près de la population, à son écoute, vous avez des moyens techniques de vous adresser à l’ensemble d’entre eux et, également les outils permettant de mettre en place des Référendums ! Réfléchissons un instant !
>>> Le peuple, ainsi qu’un grand nombre de maires sont en colère, un grand nombre d’entre eux souhaitent se prononcer par référendum sur des lois et principalement sur une nouvelle constitution qui pourrait amener une véritable démocratie… qui pourrait remettre en cause toute la république et ses institutions corrompues, supprimer les conflits d’intérêts du gouvernement avec la justice (ce qui poserait problème à un grand nombre d’élus qui actuellement modifient les lois afin de protéger leurs intérêts personnels)…
Voilà où nous voulons en venir avec ce courrier ! Vous avez une bombe démocratique entre les mains et le pouvoir en place ne l’accepte pas !
Selon la loi organique n° 2003-705 du 1er août 2003 sur les dispositions constitutionnelles en matière de référendums locaux. Les maires, (ou sur demande d’⅓ de son conseil municipal, ou d’¼ de sa population) sont en droit de proposer un référendum consultatif à leur population. Parfait !
Quand un gouvernement abuse de ses pouvoirs, les citoyens doivent abuser de leurs droits !
Nous, le Peuple, vous demandons un référendum consultatif au sein de votre commune concernant la révision complète de la Constitution Française ! L’objectif étant bien entendu de la rendre réellement démocratique et au service du peuple !
Pourquoi un référendum sur la révision de la constitution est essentiel et primordial ? Il suffit de la lire pour se rendre compte des conflits d’intérêts entre le gouvernement et la justice, les abus de pouvoirs (le 49-3 en est un bon exemple). Il n’y a pas de séparation des pouvoirs au sein de cette République ! Cette constitution est devenue la bible de la corruption au service des puissants et des lobbys, supprimant les droits fondamentaux des citoyens en créant des barrages entre le peuple et l’État !
>>> Petit rappel de l’article 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée n'a point de constitution. »
>>> Rappel d’un abus de pouvoir anti-démocratique du gouvernement : Le référendum sur la constitution européenne en 2005, malgré un NON majoritaire à 55% est passé en force par voie parlementaire sous l’appellation du traité de Lisbonne. Suite à cette déchéance politique, l’article 88-5 de la constitution concernant les référendums soumis au peuple a été modifié en 2008. Désormais seul l’union d’un pays à la zone Euro sera proposé par référendum. Voilà pourquoi aujourd’hui nous ne pouvons plus nous prononcer sur les traités européens tels que TAFTA qui va tuer notre économie au bénéfice des Etats-Unis par leurs normes laxistes, et le TTIP qui va privatiser tous les services publics comme la Sécurité Sociale, les caisses de retraites, etc…
Nous ne paierons pas cette dette publique illégitime, le massacre a suffisamment duré ! Le gouvernement s’obstine à piller le pays et les citoyens, alors que le droit international stipule qu’un état peut décider de manière unilatérale de ne pas rembourser sa dette souveraine et de ne pas remplir ses obligations financières si le fait de les remplir implique des sacrifices trop importants à sa population et ce au nom d’un principe qui s’appelle: « L’État de Nécessité »
Ce gouvernement amène volontairement le pays à la faillite afin de soumettre nos services publiques aux lobbys, comme c’est le déjà le cas en Grèce… le traité européen TTIP va privatiser tous nos acquis si nous ne réagissons pas dès maintenant !
Chers élus, nous vous demandons de réunir votre conseil municipal avant le 30 juin 2016, et de nous envoyer une réponse concernant la mise en place de ce référendum avant le 13 juillet 2016 à l’adresse suivante : -------------@gmail.com
Le 14 juillet, étant une date symbolique pour le peuple. Sans cette voie démocratique, le peuple français prendra ses responsabilités en proclamant l’illégitimité de la Vème République et de sa constitution.
Chers élus, si le peuple ne peut pas abuser de ses droits face à un gouvernement qui abuse de son pouvoir, voici ce qu’il se passera dans un avenir proche :
- Un blocage économique total du pays ! Raffineries, centrales nucléaires, transports, centrales d’achats et plateformes, les frontières seront bloqués.
- Une réquisition des services publics par le peuple sera ordonnée ! Préfectures, Trésors Publics et Banque de France redeviendront la propriété du peuple.
- Un isolement des régions afin de couper les vivres au gouvernement, les impôts des citoyens n’iront plus dans les poches de ce gouvernement corrompu, ni pour les banques.
- Un « bank run » sera organisé en masse ! Tous les citoyens videront leurs comptes bancaires jusqu’à fermeture des banques en vue de leur nationalisation.
- La proclamation d’existence d’un gouvernement de transition démocratique, une assemblée constituante et un sénat citoyen prendront place en vue d’instaurer une véritable démocratie
- Un mandat d’arrêt sera prononcé contre les élus du gouvernement afin qu’ils soient jugés et condamnés pour Haute Trahison envers la Nation au sein d’un Tribunal Populaire Citoyen.
- Une nouvelle constitution sera proposée au peuple qui se prononcera par référendum
Ceci n’est pas une menace, mais un avertissement afin de vous préparer aux évènements à venir si nous ne pouvions pas parvenir à ce référendum que nous vous demandons.
Tout se passera pacifiquement, il y aura certes quelques perturbations mais elles ne dureront pas (entre 3 à 15 jours maximums). Les contestations sociales qui commencent en France ne sont qu’un échantillon de ce qui va se passer prochainement.
Si vous avez peur de ce changement, dites vous que la Belgique est restée 1 an sans gouvernement et que ce sont les institutions qui ont assuré la continuité de l’état. Une preuve flagrante que nous n’avons pas besoin de ce gouvernement. Dites vous que l’Islande a fait sa révolution en 2008, ils se sont réapproprié leur constitution, condamné les élus et banquiers responsables de la dette publique, mis en place des référendums démocratiques, ainsi qu’une assemblée constituée de citoyens, et le pays se porte aujourd’hui à merveille avec une croissance annuelle du PIB de 4% depuis cette date. Et ce, malgré les menaces de l’Union Européenne !
Afin d’argumenter nos propos et nos souhaits voici un récapitulatif du programme des référendums qui seront appliqués par le gouvernement de transition : http://conseilnationaldes.wix.com/cndc#!programme/xxxoo
Qu’est-ce qu’un gouvernement de transition? Un Comité exécutif qui n’a aucun pouvoir de décision ! Il assure la continuité de l’état et la sécurité nationale et, met en place les référendums nécessaires à la réflexion et au changement de notre pays vers un état démocratique.
Récapitulatif :
- Remettre le citoyen au cœur du processus de propositions et de décisions - Une Assemblée Constituante Citoyenne composée d’experts, de mouvements citoyens, et de citoyens volontaires.
- Un véritable organe de contrôle avec un Sénat Citoyen
- Un comité exécutif au pouvoir limité afin de supprimer tout abus de pouvoir et conflits d’intérêts
- Des référendums sur les projets de lois et de société
- Un Tribunal Populaire, encadré par des hommes de lois mais avec un jury populaire, encadrer les décisions la de Magistrature et l'application des lois.
Chers élus, nous vous tendons la main pour construire ensemble la France de demain ! Nous ne souhaitons qu’un état démocratique, retrouver nos droits fondamentaux, avoir le droit de se prononcer sur notre avenir et surtout avoir une vie digne grâce au partage des richesses. Nos intentions sont purement pacifiques et démocratiques.
Pour l’avenir de la France, de nos enfants et générations à venir, nous comptons sur vous. Chers élus, veuillez accepter l’assurance ne notre profonde gratitude.
Le Conseil National des Citoyens
 


29/05/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres