GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

La Russie et la Chine jettent les bases pour les transactions des BRICS en or

La Russie et la Chine jettent les bases pour les transactions des BRICS en or

image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/03/800x-1-1728x800_c.jpg

La Russie et la Chine jettent les bases pour les transactions des BRICS en or

Le commerce en monnaies locales a déjà commencé – et les bases pour faciliter les opérations des BRICS en or sont en place.


En savoir plus sur http://reseauinternational.net/la-russie-et-la-chine-jettent-les-bases-pour-les-transactions-des-brics-en-or/#PcL3JfyJxHx3sWyr.99

Le commerce en monnaies locales a déjà commencé – et les bases pour faciliter les opérations des BRICS en or sont en place.

***

« En Chine, l’or est échangé à Shanghai, en Russie, à Moscou. Notre idée est de créer un lien entre ces sites afin d’intensifier les échanges entre nos marchés. »

Les progrès récents réalisés dans la rationalisation du commerce en monnaies locales a rapproché Moscou et Pékin de la création d’une architecture financière qui pourrait faciliter les transactions en or .

Comme nous l’avons rapporté la semaine dernière, Moscou et Pékin ont fait un pas vers la dédollarisation avec l’ouverture d’une banque de compensation de yuans en Russie. Et plus tôt ce mois-ci la Banque centrale de Russie a ouvert sa première filiale étrangère à Pékin afin de permettre une meilleure communication entre les autorités financières russes et chinoises.

Selon un article publié hier par Spoutnik, les progrès accomplis dans la promotion du commerce bilatéral en yuan est la première étape vers un plan encore plus ambitieux – en utilisant l’or pour effectuer des transactions:

Le centre de compensation fait partie d’une série de mesures que la Banque Populaire de Chine et la Banque centrale russe ont été explorés afin d’approfondir leur coopération. 

[…]

Une mesure à l’étude est l’organisation conjointe du commerce de l’orCes dernières années, la Chine et la Russie ont été les acheteurs les plus actifs du monde du métal précieux.

Lors d’une visite en Chine l’année dernière, le chef adjoint de la Banque centrale de Russie Sergey Shvetsov a déclaré que les deux pays veulent faciliter davantage de transactions en or  entre les deux pays.

La possibilité de commercer en or a été discutée par les autorités russes au cours de l’année dernière. En Avril dernier, le premier adjoint du gouverneur de la Banque centrale de Russie Sergey Shvetsov  disait à l’agence TASS :

« Les BRICS sont de grands pays économiques avec de grandes réserves d’or et un volume impressionnant en termes de production et de consommation de ce métal précieux. En Chine, le commerce de l’or est mené à Shanghai, en Russie, il est à Moscou. Notre idée est de créer un lien entre les deux villes afin d’accroître les échanges entre les deux marchés ».

Les plans futurs pour faciliter les transactions entre Moscou et Pékin en or pourraient certainement expliquer pourquoi les deux pays sont les principaux producteurs d’or et les acheteurs .

La création d’un « marché de l’or » des BRICS serait un excellent moyen de contourner le dollar tout en utilisant une « monnaie » qui pourrait être facilement recyclé pour le commerce avec d’autres pays membres.

 

Et alors que le commerce de l’or ne se produira pas du jour au lendemain, les Etats BRICS ont déjà évolué vers la création d’une « nouvelle architecture financière » qui « tacle la domination du dollar américain dans la finance mondiale »:

Les initiatives prises par les pays membres des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) pour mettre en place une nouvelle architecture financière, lors de leur huitième sommet tenu en Octobre 2016 en Inde, ont récemment été sous le feu des projecteurs. Afin d’éviter le type de conditionnalités de prêt du Fonds monétaire international (FMI) et de lutter contre la domination du dollar des États-Unis (US) dans la finance mondiale, les nouvelles institutions mises en place par les BRICS devraient fournir le changement indispensable dans l’architecture financière mondiale. Ces institutions sont la Nouvelle Banque de développement (NDB), le Contingency Reserve Fund dirigé par les BRICS (CRF) et la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB).

Comme un expert financier l’a noté récemment :

Ces dernières années, les pays des BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud – ont pris de petites mesures pour réduire la primauté du dollar dans le commerce international. La Chine a mené cet effort au cours des dernières années.

Je suis récemment tombé sur ce titre publié par le South China Morning Post: « Moscou et Pékin unissent leurs forces pour contourner le dollar américain sur le marché monétaire mondial ». Comme vous voyez, la Russie et la Chine travaillent à des liens économiques plus solides depuis des années.

Le dernier signe de cette coopération est apparu le 16 Mars lorsque la Banque centrale de Russie a ouvert son premier bureau à l’étranger à Beijing. Les journaux locaux appellent ça « un petit pas en avant dans l’établissement d’une alliance Beijing-Moscou pour contourner le dollar américain dans le système monétaire mondial. »

Le commerce en yuan est juste la première étape.

 

Il y a des plans bien plus gros en cours.

 Paul Kaiser

Traduit par AvicRéseau International

source : http://russia-insider.com/en/russia-china-lay-groundwork-transactions-gold/ri19355


En savoir plus sur http://reseauinternational.net/la-russie-et-la-chine-jettent-les-bases-pour-les-transactions-des-brics-en-or/#PcL3JfyJxHx3sWyr.99


30/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres