GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

ArtiUN VÉHICULE FONCE SUR LES BARRIÈRES DE SÉCURITÉ DU PARLEMENTcle sans titre

https://francais.rt.com/international/53342-londres-vehicule-a-fonce-sur-barrieres-parlement ------------

-------------  voir les video

 

Londres : un véhicule fonce sur les barrières de sécurité du Parlement, le conducteur arrêté

londres.jpg

Selon la police britannique, le conducteur d'une voiture qui est entrée en collision avec les barrières de sécurité situées à l'extérieur du Parlement britannique, a été arrêté. Plusieurs personnes ont été blessées.

«A 07h37 aujourd'hui [14 août], une voiture est entrée en collision avec les barrières devant le Parlement [du Royaume-Uni, à Londres]. Le conducteur a été arrêté par les policiers présents sur place», a déclaré la police britannique sur Twitter. 

Les forces de l'ordre ont également fait savoir que plusieurs piétons avaient été blessés par la voiture.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent les rues autour du Parlement qui ont été bouclées, alors que de nombreux véhicules appartenant aux forces de l'ordre, aux pompiers et aux secours arrivent sur place. Des agents lourdement armés et des chiens policiers sont également mobilisés.

Le Royaume-Uni a été frappé en 2017 par une vague d'attentats islamistes, dont quatre revendiqués par le groupe Daesh, qui ont fait au total 36 morts et 200 blessés. L'un d'eux a été commis en mars sur le pont de Westminster et devant le Parlement. 

Terrorisme : un Britannique reconnu coupable d'avoir souhaité décapiter Theresa May

- Avec AFP

Terrorisme : un Britannique reconnu coupable d'avoir souhaité décapiter Theresa May© Peter Nicholls Source: Reuters
Le Premier ministre Theresa May à Londres en avril 2018
 

Naa'imur Zakariyah Rahman, 20 ans, arrêté en novembre 2017 à Londres, avait été piégé par des policiers alors qu'il préparait un attentat contre le Premier ministre, Theresa May. La cour criminelle vient de reconnaître sa culpabilité

Un partisan britannique du groupe terroriste djihadiste Etat islamique (EI) a été reconnu le 18 juillet coupable d'avoir voulu décapiter le Premier ministre Theresa May dans un attentat suicide, par la cour criminelle de l'Old Bailey à Londres.

Naa'imur Zakariyah Rahman, 20 ans, arrêté en novembre 2017, voulait «faire les gros titres» en se rendant au 10 Downing Street, résidence du Premier ministre, à un moment où Theresa May s'adresserait à la presse à l'extérieur du bâtiment, selon l'accusation.

Le jeune homme originaire de Birmingham (centre) avait été encouragé dans son projet par un oncle qui avait rejoint l'EI en Syrie. «Avant que son arrestation l'en empêche, il pensait être à seulement quelques jours d'atteindre son objectif, qui était rien de moins que de perpétrer une attaque suicide à Downing Street», avait affirmé le procureur Mark Heuwood.

Le suspect démasqué par des policiers qui se faisaient passer pour des membres de l'EI

Le djihadiste avait révélé ses projets dans une conversation sur la messagerie Telegram, avec un agent des services de sécurité se faisant passer pour un membre de l'EI. «Je veux essayer de tuer Theresa May», avait-il écrit.

Après avoir repéré les lieux et l'emplacement des contrôles de sécurité, il avait expliqué à un autre agent de police sous couverture qu'il comptait courir «un sprint de 10 secondes» jusqu'à la porte, avec l'intention d'«arracher la tête» du Premier ministre. Il lui avait demandé de lui procurer une ceinture explosive et un sabre.

Pour parvenir à l'arrêter, des agents avaient prétendu vouloir lui remettre un sac plein d'explosifs.

Lire aussi : Terrorisme islamiste : Edouard Philippe annonce de nouvelles mesures depuis le siège de la DGSI

 
 
 
 


14/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres