GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

baphomet - franc maçonnerie plus SATANISME

baphomet.jpg
 
BAPHOMET El verbo binario devuelve la vida a la muerte y otorga equilibrio a la vida. A simple vista parece el símbolo de un monstruo. Se encuentra de pie sobre un altar, posee cornamenta, senos de mujer y las partes sexuales de un hombre. A veces tiene la barba de un hombre, la melena, las garras de un león, las alas de un águila y las pezuñas de un toro. En el Tarot, esta imagen es asociada en u...n primer momento a toda clase de calamidades y se transforma en una figura monstruosa y aborrecible. Mas aun cuando a esta imagen se le otorga el nombre de “el diablo”. Entre los israelitas, se había prohibido dar a las concepciones divinas un cuerpo de naturaleza humana o animal. Ante esto, solo se podía esculpir figuras jerárquicas como son los querubines, y otorgarles formas mixtas, es decir, cuerpos de animales con cabezas humanas, de águilas o de leones. Estas figuras no iban en contra de la creencia del pueblo israelita en Dios, ya que estos híbridos –que ante nuestra concepción pueden parecer monstruosos-, eran concepciones increadas de la divinidad misma. Los israelitas no adoraban al toro, adoraban a una representación de un pensamiento, el cual no tenia ningún parecido a los seres creados. El toro, el perro, el águila, el macho cabrio y el león son símbolos herméticos que han permanecido en la intimidad de la tradición de Egipto y de la India. El toro, en alquimia simboliza la tierra o la sal de los filósofos que debe licuarse y ascender en la evaporación en el proceso de la sublimación –no en vano es asociado muchas veces con el alma-. El perro es el mercurio de los sabios o el fluido que resulta de la combinación del aire y el agua. El águila es símbolo del proceso de la purificación alquimica, representa las nueve fases del opus, la fijación de lo volátil y la volatilización de lo fijo, es decir, el equilibrio, la purificación de los elementos mediante el fuego y la elevación de la naturaleza instintiva humana. El macho cabrio representa el fuego y es el símbolo de la generación. El león –del cual el baphomet posee las garras y la melena- simboliza tanto el sol como el oro, cuando es rojo. También simboliza la sutilización de lo denso en el Solve Coagula o la purificación del espíritu en oro. El león verde es el extracto del antimonio, es decir, el elemento que disuelve y devuelve la pureza a los elementos, es el verdadero mercurio escondido, es el Dios que retorna al uno, el que se hace uno con el sol al devorarlo. 2 Para los masones el león verde es VITRIOLUM, el iniciado que visita el interior de la tierra y que rectificando encuentra la medicina de la inmortalidad. Se sabe que el poder del león verde es tal, que si es mezclado con otro cuerpo, lo anima, lo purifica y lo ilumina hasta transmutar sus propiedades. Similar significado tiene el fuego y el poder de la combustión interior. La figura del baphomet además posee otras características. En su cabeza posee una cornamenta doble y en medio de ellas arde una antorcha de fuego dirigida a las alturas. El nombre mismo de “cuerno” se encuentra vinculado a la raíz indoeuropea KRN, que significa “corona”, que es otra expresión simbólica de esta misma idea, pues esas dos palabras -en latín cornu y corona- están muy próximas entre sí. Es demasiado evidente que la corona es la insignia del poder y es la señal de una jerarquía elevada. Por otra parte,encontramos una primera reacción con los cuernos en el hecho de que éstos también están situados en la cabeza, lo cual da bien la idea de una elevación. La corona era primitivamente un aro ornado de puntas en forma de rayos; y los cuernos, análogamente, se consideran como figuración de los rayos luminosos. Está claro, por lo demás, que los cuernos pueden asimilarse a armas, incluso en el sentido más literal, y también así ha podido vinculárseles una idea de fuerza o potencia, como, de hecho, ha sido siempre y en todas partes. Por otro lado, los rayos luminosos son adecuados como atributo de la potencia, ya sea, según los casos, sacerdotal o real, es decir, espiritual o temporal, pues la designan como una emanación o una delegación de la fuente u origen. Como sabemos el fuego es un símbolo esotérico y místico muy antiguo. Dentro de su significado todas las tradiciones, ya sean griegas, romanas, indias, celtas, germanas, escandinavas, indoeuropeas, concuerdan en un punto: el fuego es el vehículo de la unión con la divinidad. El fuego es el símbolo del alma en perpetua sed de reintegración, es la síntesis de las transformaciones de los otros tres elementos –tierra, agua y aire-. El fuego se relaciona con el corazón, y también se identifica con el sol, el vehículo de la luz que es propiamente el símbolo del alma. Es ahora fácil saber cual es la verdad tras el mito del sabath de las brujas de la edad media, un rito en torno al fuego. Sin duda se trata de monstruosidades que fácilmente entran en la mente de la ignorancia y la mala interpretación. La antorcha del baphomet que resplandece entre sus cuernos es la dimensión instintiva del ser humano, elevada por encima de la materialidad. La figura del baphomet extiende sus brazos, uno hacia lo alto y el otro hacia abajo. En ambos casos sus manos realizan el signo esotérico universal. Ante su brazo en alto aparece una luna blanca y ente su brazo bajo, una luna negra. Este signo es el símbolo de la armonía de los contrarios, del equilibrio entre la dualidad, entre el masculino-femenino, el principio activo-pasivo, etc. Finalmente nos recuerda que nos encontramos en este mundo con el fin de sintetizar en el ternario el equilibrio de los opuestos de la vida. Este símbolo también se corrobora en torno a las serpientes que rodean el caduceo. En ello debe verse una alusión a dos fuerzas o corrientes inversas que están respectivamente relacionadas con los dos polos. Estos polos representan una fuerza doble y opuesta en apariencia, pero que en realidad son una sola en su punto de emanación. Finalmente, lo aparentemente opuesto es uno en su punto de origen. El Baphomet de los Templarios En algunos artículos relacionados con las acusaciones a los templarios por parte del papado, podemos observar que se hace referencia a un culto ligado a una cabeza humana. En algunas iconografías se observan cabezas con tres caras o una sola, estas eran fabricadas de madera o de metal y muestran rostros de aspecto bondadoso o malvado y de diferentes colores, barbudas o lampiñas. La cabeza de triple rostro formaba parte de un complejo sistema de iniciaciones practicado por los templarios. Iniciaciones que denotan un amplio conocimiento de la cabala hebrea entre esta Orden. Para los templarios, poseía gran importancia la cabeza como símbolo de la regeneración iniciática, el sacrificio –que recordemos es una palabra que tiene su raíz en el latín Sacrum Facere que significa hacer sagrado, o bien hacer pasar un objeto o símbolo al plano divino, lo cual implica una elevación. Por lo anterior, hablamos de una cabeza que simboliza la comunión humana con la divinidad. Finalmente y desde tiempos inmemoriales, la tradición primordial vinculada al simbolismo de la cabeza se encuentra íntimamente relacionada con la inmortalidad, el corazón, el receptáculo, el caldero o el Santo Grial. La cabeza es el receptáculo de una energía para muchos misteriosa, ya que de ella emana la luz, el aura o la conocida aureola. Este símbolo implica la vinculación del ser humano con la divinidad y al mismo tiempo establece una cadena de unión indisoluble entre el mundo visible y el mundo invisible. El Baphomet simboliza la cabeza del anciano o la sabiduría, el chokmak hebreo. La cabala lo identifica con el Adán kadmon u hombre celestial. Es el anciano que esta constituido por tres cabezas que son en realidad en una sola y que tiene el atributo de la sabiduría. La cabeza de anciano es triple y alude a la perfección del ternario y al significado de las tres letras madres del alfabeto hebreo. Estas letras son el fundamento de la cábala YHV, las cuales se entrelazan en la palabra YAHVÉ, y nos hace pensar que los templarios tenían dominio sobre la sabiduría de la cábala. Baphomet no era un dios ni un ídolo, era un símbolo. La figura del sabio se identifica con “El Ermitaño” del Tarot, el cual nos enseña sobre la necesidad de ocultar la búsqueda interior, ya que es en la prudencia donde se revelan los misterios y las experiencias místicas. No sin razón, muchas veces se denomina al ermitaño como “La lámpara velada”. He aquí la esfinge del terror de la edad media, la imagen monstruosa que la inquisición mas temía y por la cual encendió hogueras de inocentes por toda europea y América. Aquí esta el Satán que no existe mas que en la ignorancia de los hombres, el símbolo de la estrella de 4 salomón dividida en dos triángulos y que se transformó en la mas absurda de las supersticiones, cuando en realidad solo representaba la dualidad y la reintegración. lux fraters
 
baphomet.jpg
Le fichier binaire mot BAPHOMET apporte la vie à la mort et donne l'équilibre de vie.
À première vue, il apparaît le symbole d'un monstre. Cornes, les seins et les organes sexuels d'un homme est debout sur un autel, il a. Parfois, il a la barbe d'un homme, Mane, les griffes d'un lion, des ailes d'aigle et les sabots d'un taureau.
Dans le Tarot, cette image est associée dans un premier temps toutes sortes de calamités et se transforme en une figure monstrueuse et répugnante. Mais même si cette image est accordée le nom de « le diable ».
Parmi les Israélites, est banni pour donner un organe de nature humaine ou animale, à la divine des idées. À cela, seulement je pourrais sculpter des figures hiérarchiques tels que les chérubins et donnez-leur mélangés des formes, c'est-à-dire, cadavres d'animaux avec des têtes humaines, des aigles ou des lions. Ces chiffres n'étaient pas contrairement à la croyance des Israéliens en Dieu, depuis ces hybrides - que notre point de vue peut paraître monstrueux-, ont été increadas des conceptions de la divinité même. Les Israélites n'adorant ne pas le taureau, adoraient une représentation d'une pensée, qui n'avaient pas de n'importe quelle ressemblance à des êtres créés.
Le taureau, chien, Eagle, le macho cabrio et le lion est des symboles hermétiques qui sont restés dans l'intimité de la tradition de l'Egypte et l'Inde. Del toro, dans l'alchimie symbolise la terre, ou le sel des philosophes à être liquéfié et montent dans l'évaporation dans le processus de sublimation - pas en vain est souvent associé à l'âme. Le chien est le mercure des sages ou le liquide qui résulte de la combinaison de l'air et l'eau. L'aigle est un symbole du processus de purification alchimique, représente neuf phases d'opus, la fixation du volatil et volatilisation du fixe, c'est-à-dire, l'équilibre, purification des éléments par le feu et l'élévation de la nature humaine pulsionnelle.
Le cabriolet mâle représente le feu et est le symbole de la génération. Le lion - qui le baphomet a griffes et crinière - symbolise le soleil et l'or, quand il est rouge.
Il symbolise aussi la sutilizacion de la dense dans le Solve coagulé ou purification de l'esprit en or. Le Lion vert est un extrait de l'antimoine, i.e., l'élément qui se dissout et retourne la pureté aux éléments, le vrai mercure caché, est le Dieu qui renvoie à celui qui devient un avec le soleil à dévorer.
2. pour les francs-maçons Green Lion est VITRIOLUM, commencé à visiter l'intérieur de la terre et cette rectification a trouvé le remède de l'immortalité. On sait que la puissance du Lion vert est telle que si elle est mélangée à un autre corps, il anime, il purifie et il s'allume pour transmuter leurs propriétés. Signification similaire a le feu et la puissance de la combustion interne.
La figure de la baphomet a également d'autres fonctionnalités. Sur sa tête, qu'il a un double lames et au milieu d'eux brûle une torche de tirs sur les hauteurs.
Le nom de « corne » est lié à la racine indo-européenne KRN, qui signifie « Couronne », qui en est une autre symbolique de cette même expression d'idée, parce que ces deux mots - Latin cornu et Couronne - sont très proches entre eux. Il est trop évident que la Couronne est l'insigne du pouvoir et qu'il est le signe d'une haute hiérarchie. En revanche, nous trouvons une première réaction avec des cornes sur le fait que ceux-ci se trouvent également dans la tête, ce qui donne l'idée d'un ascenseur.
La Couronne était à l'origine une bague ornée des conseils sous forme de rayons ; et les cornes, de la même façon, sont considérés comme la figuration des rayons lumineux. Il est clair, en outre, que les cornes peuvent être considérés comme des armes, même dans le sens le plus littéral, et il a donc été en mesure de vinculár Etes-vous une idée de la force ou de puissance, comme, en effet, depuis toujours et partout. En revanche, les rayons lumineux sont adaptés en tant qu'attribut de la puissance, soit, selon les cas, les prêtres ou réelles, c.-à-d., spirituelle ou temporelle, puis désigner comme une émanation ou une délégation de la source ou l'origine.
Comme nous le savons le feu est un très ancien symbole ésotérique et mystique. Dans son sens toutes les traditions, si Roman, Indien, celtique, allemand, grec, scandinave, langues indo-européennes, d'accord sur un point : le feu est le véhicule de l'union avec le divin. Feu est le symbole de l'âme en perpétuelle soif de réinsertion, est la synthèse des transformations des trois autres éléments - terre, eau et air. Le feu est lié au coeur et aussi identifié avec le soleil, le véhicule de lumière qui est en fait le symbole de l'âme. Il est maintenant facile de savoir quelle est la vérité derrière le mythe de la sabbat des sorcières au moyen-âge, un rituel autour du feu. C'est sans un monstruosités de doute qui entrent facilement dans l'esprit de l'ignorance et l'incompréhension.
Le flambeau de baphomet qui brille entre ses cornes est la dimension instinctive de l'être humain, élevé au-dessus de la matérialité.
La figure de la baphomet étend ses bras, l'un vers le haut et l'autre vers le bas. Dans les deux cas, les mains fait le signe universel d'ésotérique. Avec son bras levé apparaît une lune blanche et ente ses bras sous une lune noire. Ce signe est le symbole de l'harmonie des contraires, de l'équilibre entre la dualité entre le principe masculin-féminin, actif-passif, etc.. Enfin, il nous rappelle que nous sommes dans ce monde afin de synthétiser dans l'équilibre ternaire des opposés de la vie. Ce symbole est également corroboré dans la tour des serpents qui entourent le caducée. Dedans, vous devriez voir une référence à deux forces ou inverses ordinaires qui sont respectivement liées aux deux pôles.
Ces pôles représentent une force double et contraire en apparence, mais qui en réalité sont un dans son point d'émanation. Enfin, l'apparence en face est l'un à son point d'origine.
Le Baphomet des Templiers dans certains articles concernant les accusations portées à l'ordre du temple par la papauté, on peut observer qu'il se réfère à un culte lié à une tête humaine. Certains iconographie montre des têtes avec trois côtés ou un seul, ceux-ci étaient en bois ou en métal et montrent des visages avec bonté ou mauvaise mine et différentes couleurs, barbus ou glabres.
Tête visage triple faisait partie d'un système complexe d'initiations pratiquées par les Templiers. Initiations qui dénotent une connaissance étendue de la Kabbale hébraïque il entre cette ordonnance.
Pour les Templiers, il avait la tête majeurs comme un symbole de la régénération initiatique, sacrifier - se souvenir est un mot qui a sa racine dans le sens latin de Sacrum Facere sacré, ou vous pouvez déplacer un objet ou un symbole au niveau divin, ce qui implique une élévation.
Par conséquent, nous parlons d'une tête qui symbolise la communion humaine avec le divin. Enfin et depuis des temps immémoriaux, la tradition primordiale liée à la symbolique de la tête est intimement liée à l'immortalité, le cœur, le récipient, le chaudron ou le Saint Graal.
La tête est le réceptacle d'une énergie mystérieuse pour beaucoup, puisqu'il émane la lumière, aura ou aura connu. Ce symbole signifie que la liaison de l'humain avec le divin et en même temps crée une chaîne d'union indissoluble entre le monde visible et le monde invisible.
Le Baphomet symbolise le chef aîné ou de sagesse, de l'hébreu chokmak. Cabale il l'identifie avec l'Adam kadmon ou l'homme céleste. C'est les personnes âgées qui sont constituées par trois chefs qui sont en fait dans un seul et qui a l'attribut de la sagesse. La tête de sureau est triple et fait allusion à la perfection de la ternaire et le sens des trois mères des lettres de l'alphabet hébreu. Ces lettres constituent le fondement de la Kabbalah YHV, qui s'entrecroisent dans la parole d'Yahvé, et il nous fait penser que les Templiers avaient domination sur la sagesse de la Kabbale. Baphomet n'était ni un Dieu ni une idole, était un symbole.
La figure de l'homme sage est identifiée avec « L'ermite » du Tarot, qui nous enseigne sur la nécessité de cacher la recherche intérieure, puisque c'est sur la compréhension, où les mystères et les expériences mystiques sont révélés. Non sans raison, souvent dénommé ermite « La lampe voilée ». Voici le sphincter de la terreur du moyen-âge, l'image monstrueuse que l'Inquisition plus craints et pourquoi allumé des feux de joie de l'innocent de tous les européens et l'Amérique. Ici cela le Satan qui là plutôt que de l'ignorance des hommes, divisé en deux triangles Solomon 4 étoiles symbole et qu'il a grandi dans la plus absurde des superstitions, en cas de réintégration et de la dualité de la réalité ne représentaient que.
Fraters Lux (Traduit par Bing)
 
 

A History of the Baphomet

The origin of the name Baphomet is not clear. It appears to be a combination of two Greek words baphe and metis meaning “absorption of knowledge.” Other authors claim it is a corruption of “Mohamet” (Mohammed), but the first definition seems to be more accurate. Baphomet has its origins in the “Goat of Mendes.” Baphomet was also one of the aliases of Aleister Crowley. Baphomet has also been called the "Goat of Mendes" and the "Black Goat."

sat11.jpg

The goat also has to do with fertility and is symbolic of the Magnum Opus of alchemy when one's energies from kundalini increase. Spiritual alchemy is of Ancient Egypt and is the transformation of the human soul into the godhead. This is completing our Creator God Satan's work.

The most famous historical account of Baphomet began with the Knights Templar. The Baphomet at the time of the Templars was believed to be an idol, represented by a human skull, a stuffed human head or a metal or wooden head with curly black hair, or sometimes a black cat. The idol was said to be worshipped by the Knights Templar in their latter days as the source of fertility and wealth. The Knights Templars also known as the “poor knights of christ” was founded in the year 1118 by Hugh de Payens of Champagne France.

sat12.jpg

The order began with nine or eleven men who were sent to the Holy Land to dig beneath the "Temple of Solomon" for several European families of wealth who had claim to certain artifacts buried there before it was destroyed in 70 CE. The order took on the oath of asceticism, celibacy, devotion to the Catholic Church and poverty. They were forbidden ownership of any personal property. Any wealth accrued by the order was to be shared in common. When excavating beneath the temple, the knights discovered gold and ancient relics, and also many scrolls.

Shortly thereafter, magnificent cathedrals and other buildings sprung up all over Europe. Most of the Goetic/Gothic Demons are known for their expertise in architecture and there are legends claiming many bridges and buildings in Europe were built by Satan and his Demons.²

The true meaning of the "Temple of Solomon" is the TEMPLE OF THE SUN. "Sol" "Om" and "On" are all words for the Sun. "Sol" is the Latin word for the Sun and is close to the English word "soul." "Om" is a name given by the Hindus to the Spiritual Sun and "On" is an Egyptian word for Sun. The symbolism of the Temple of Solomon was stolen and made into an actual character, as with the fictitous nazarene and nearly everything in the Judeo/Christian Bible. For more information: The Removal and Desecration of the Original Gentile Religious Texts Exposing Spiritual Corruption: Spiritual Alchemy & The Bible

The Templars were eventually appointed to protect the Holy Land and keep it from the Moslems during the wars of the Crusades. The order grew into the thousands and groups were organized throughout Europe, but France remained their stronghold.

sat13.jpg

  Their seal depicts two men riding one horse because in the early history of the order, the knights could not afford a horse each. During their journeys to and from the Holy Land in the Middle East, they encountered many different peoples. It is possible, they learned of the Goat of Mendes as the Moslems kept records and had knowledge of the history of Ancient Egypt where the Goat of Mendes originated.

The Templars grew in both size and wealth, reaching their peak in the 14th century. The ending of the wars of the Crusades did not have any impact on the order as they used the opportunity to travel and enter into commerce and money lending. They established a very profitable business relationship with the enemy in times of truce. The order accumulated vast wealth and power. They eventually became the victims of both the greedy Catholic Church that was aware of their forbidden knowledge and King Philip IV of France who was said to be heavily in debt and owed the order a considerable sum.

*From what I have researched, it appears the real reason the Templar order was persecuted by the Catholic Church was for their occult knowledge and power they obtained from excavating beneath the Temple at the Dome of the Rock. This power brought them vast wealth as it is supposed to do for those who have it and the knowledge on how to use it.

Philip IV plotted along with Pope Clement V to destroy the order. October 13th 1307, Philip IV had Grand Master Jacques de Molay and 140 other knights arrested in the Paris Temple. More arrests followed throughout France.

sat14.jpg

The Templars were subjected to torture en masse. The Catholic Church with its inquisitors, accused them of Devil worship, blasphemy, sodomy, and idolatry. There was secrecy surrounding their meetings and wild rumors spread concerning bizarre initiation rituals that did much to promote public suspicion of the order. Under torture, members of the order admitted to renouncing the nazarene, spitting, trampling and urinating on the crucifix, engaging in intercourse with Demons, indulging in “sexual perversity” and to worshipping the idol of Baphomet. Many of the Templars were burned at the stake and murdered by the inquisition, the most noted being Grand Master Jacques de Molay. After being imprisoned and tortured for seven years, he was burnt alive at the stake.

  The Shroud of Turin was of the blood and body fluids of Jacques de Molay as he was laid on a soft feather bed to recover for more torture from the Catholic inquisitors. Upon close examination, it is obvious given the position of the body (the top part is shown below), there is no way this was the Nazarene.

The shroud was also inspected by several diverse scholars who proved beyond any doubt, given the material and constituents, the item was no older than the 12th century. The Catholic Church being the prolific liar that it is, continues to scam people to this day

I would also like to add in revising this article in light of new knowledge, Christianity appears to have manifested with the Inquisition. It is nowhere near as old as the "two thousand years" they claim it to be. History is and has been rewritten with lies, while being destroyed at the same time.

A very blatant example is what is now and has been occurring in Iraq. What we have been indoctrinated to believe in history class is not necessarily the truth. Ancient relics and architecture speak for themselves. In addition, history was written and told by the winners of every war. Remember, there are always two sides to every account. ONe side is usually the only one that is heard along with permissible opinions only. Along with the "Shroud of Turin lie (the Nazarene is fictitious and was stolen from an alchemical concept of a working which had its origin in some 18+ PAGAN Gods, such as Odin, who hung from a tree and Set who was crucified on a Furka, Osiris who died and was resurrected, etc.), many PAGAN Gods have been passed off as the Nazarene such as Apollo Images by the hundreds of Pagan Gods are now labeled as the Nazarene. This is no different from the Christianization of Pagan holidays, such as Easter (of Astaroth), the Yule (which originally had nothing whatsoever to do with the fictitious Nazarene) of which xian fundies are now weeding out the Pagan traditions and replacing them with lies, as they have done with Pagan Temples which were destroyed and had xian churches built directly over them.

sat15.jpg

Before he was murdered at the stake, Molay cursed both the Pope and the King and predicted the death of both within the year. (Both did die within that time period).

The Baphomet evolved over the centuries. The most widely known representation of the Baphomet is the drawing by 19th century French magician Eliphas Levi called “the Baphomet of Mendes.” Levi combined the images of the Tarot Devil card and the he-goat worshipped in the city of Mendes in Ancient Egypt. It is unclear whether the Ancient Egyptian women had intercourse with the goat during religious rites for fertility, but the Catholic Church claimed this and this is more than likely where the notion that the Devil had intercourse with his witches came from. 

Levi’s famous drawing of Baphomet depicts a male/female image representing the dualistic nature of life. Female breasts and the phallus, one arm masculine, the other feminine, one arm pointing up and the other pointing down representing the Hermetic principle of “as above, so below.”

The Levi Baphomet is very similar to the Egyptian Akhenaton, which is both male and female (note the male and female features of the body and the serpentine facial features which symbolize the serpent kundalini) portraying the hermaphrodite which is symbolic of merging the male and female aspects of the soul, the ida and the pingala and achieving the godhead. The "monotheism" is another allegory, as the "gods" are in many ancient writings, code-words for the chakras of the soul and when one works to achieve the godhead of the Magnum Opus, all of the chakras are transformed and united into gold. Yoga is a branch of alchemy and the word "Yoga" means "union." This is the unification of the soul.

His illustration combines the goat headed Devil of the Witches Sabbats, the God of the Templars and the Devil in the Tarot cards. In Levi’s view, this image represented the power of the universe depicting both good and evil influences.

  The image continued to evolve over the years. Anton LaVey spotted an illustration in the book “A Pictorial History of Magic and the Supernatural” by Maurice Bessy © 1961, English edition © 1964. This was the first known published work where the goat headed pentagram was surrounded by two circles and included the Hebrew letters reading “Leviathan.” The names “Samael” and “Lilith” were also included in this depiction. "Leviathan" also known as "Cthulu" is a name for the kundalini serpent

Anton LaVey eliminated the Samael and Lilith and decided this particular symbol best represented the Church of Satan and made it the Church’s logo in 1967. Because of the Hebrew lettering and the circles which are highly offensive to Satan and his Demons, JoS Ministries has removed them and replaced them with cuneiform script reading “Satan.”

sat16.jpg

The sign of Capricorn, symbolized by the goat represents the new winter sun being reborn again as the days get longer. The goat is one of Satan’s sacred animals. In the fifth century BCE, Herodotus reported that the people of Mendes in the Nile delta venerated all goats, particularly male ones. For the Greeks and Romans, the goat represented virility. Goats are fertile and known to be lusty. The city of Mendes reached its cultural peak when the Ram-God was worshipped, whom the Greeks later equated with Pan. Pan was known as a "satyr." Satyrs had the horns, legs, hooves, and beards of goats. Pan’s symbol was the phallus and he was invoked for the fertility of the flocks or an abundant hunt. He tended flocks and danced through the woods, playing his panpipes, which he invented. As the lusty leader of Satyrs, he chased the Nymphs.

The goat (sometimes a ram was used) was the master of fertility and was celebrated as “copulator in Anep and inseminator in the district of Mendes,” where women were blessed with children. During rituals, women danced naked before the image. The Order of Nine Angles claims another perspective to Baphomet. 7,000 years ago a civilization known as Albion had various rites associated with a Dark Goddess who was known as “Baphomet.”

 sat17.jpg

Wilde Azzur Satanas
18 février
Une histoire du Baphomet
L'étymologie du nom de Baphomet n'est pas clair. Il semble être une combinaison de deux mots grecs baphe et Métis sens « absorption des connaissances. » Autres auteurs réclament que c'est une corruption de « Mohamet"(Mohammed), mais la première définition semble être plus précis. Baphomet a ses origines dans la « chèvre de Mendes. » Baphomet était également un des alias d'Aleister Crowley. Baphomet a également été appelé la « chèvre de Mendes » et la « chèvre noire ».
Aussi, la chèvre est lié à la fertilité et est symbolique de l'Opus Magnum de l'alchimie quand augmente son énergie de la kundalini. Alchimie spirituelle est de l'Egypte antique et la transformation de l'âme humaine dans la divinité. Ceci termine les travaux de Satan de Dieu notre créateur.
Le plus célèbre récit historique de Baphomet a commencé avec l'ordre des Templiers. Le Baphomet à l'époque des Templiers était censé être une idole, représentée par un crâne humain, une peluche tête humaine ou un métal ou en bois tête aux cheveux noirs bouclé ou parfois un chat noir. L'idole était censée être adoré par les Templiers dans leurs derniers jours comme source de fertilité et de richesse. Les Templiers, également connu sous le nom « pauvres Chevaliers du christ » a été fondée en l'an 1118 par Hugh de Payens de France Champagne.
L'ordre a commencé avec neuf ou onze hommes qui ont été envoyées vers la Terre Sainte à creuser sous le « Temple de Salomon » pour plusieurs familles européennes des richesses qui avait prétendent certains artefacts enterrés avant elle fut détruite en 70 CE. L'ordre a pris le serment de l'ascétisme, le célibat, la dévotion à l'église catholique et la pauvreté. Il leur était interdit de propriété de tout bien meuble. Toute richesse accumulée par l'ordre devait être partagé en commun. Lors de l'excavation sous le temple, les chevaliers découvert les reliques d'or et anciennes et aussi de nombreux parchemins.
Peu après, magnifiques cathédrales et autres bâtiments surgi dans toute l'Europe. La plupart des démons Goétique/gothique est reconnue pour leur expertise en architecture et il existe des légendes réclamant beaucoup de ponts et bâtiments en Europe ont été construits par Satan et ses démons. ²
Le vrai sens du « Temple de Salomon » est le TEMPLE OF THE SUN. "Sol" "Om" et « On » sont des mots pour le soleil. « Sol » est le mot Latin pour le soleil et est proche du mot anglais « âme ». « Om » est un nom donné par les hindous au spirituel, soleil et « On » est un mot égyptien pour le soleil. Le symbolisme du Temple de Salomon a été volé et transformé en un personnage réel, comme avec le fictitous Nazaréen et presque tout dans la Bible judéo/chrétienne. Pour plus d'informations :
La dépose et la profanation des textes religieux païens originaux
Exposante Corruption spirituelle : Alchimie spirituelle & la Bible
Les Templiers furent finalement nommés pour protéger la Terre Sainte et empêche tout les musulmans pendant les guerres des croisades. L'ordre est devenu les milliers et groupes ont été organisés dans toute l'Europe, mais France reste leur fief.
Leur sceau représente deux hommes monté sur un cheval parce que dans l'histoire de l'ordre, les chevaliers ne pouvaient pas se permettre à chaque cheval.
Au cours de leurs voyages d'et vers la Terre Sainte au Moyen Orient, ils ont rencontré beaucoup de peuples différents. Il est possible, ils ont appris que la chèvre de Mendes comme les musulmans tenir registres et avaient connaissance de l'histoire de l'Egypte ancienne, l'origine de la chèvre de Mendes.
Les Templiers ont augmenté en taille et en richesse, atteignant leur apogée au XIVe siècle. La fin des guerres des croisades n'avait aucune incidence sur l'ordre qu'ils ont saisi l'occasion de voyager et entrer dans le commerce et le prêt d'argent. Ils ont établi une relation de très rentable avec l'ennemi en temps de trêve. L'ordre accumulé puissance et une immense richesse. Ils sont finalement devenus les victimes des deux la Catholic Church gourmand qui était au courant de leurs connaissances interdites et le roi Philippe IV de France, qui était censée être lourdement endetté et dues à l'ordre une somme considérable.
* De ce que j'ai fait des recherches, il semble que la vraie raison de que l'ordre du temple a été persécuté par l'église catholique était pour leurs connaissances occultes et de la puissance qu'ils obtenues à partir de travaux d'excavation sous le Temple au dôme du rocher. Ce pouvoir, ils ont vaste richesse comme il est supposé faire pour ceux qui l'ai et les connaissances sur la façon de l'utiliser.
Philippe IV tracées avec le pape Clément V de détruire l'ordre. Le 13 octobre 1307, Philippe IV avait Grand Maître Jacques de Molay et 140 autres chevaliers arrêtés dans le Temple de Paris. Plus d'arrestations suivies dans toute la France.
Les Templiers ont été soumis à la torture massivement. L'Eglise catholique avec ses inquisiteurs, accusés de culte diable, blasphème, sodomie et l'idolâtrie. Il y avait le secret entourant leurs réunions et rumeurs sauvages réparties concernant les rituels d'initiation bizarre qui a beaucoup firent pour promouvoir la suspicion publique de l'ordre. Sous la torture, membres de l'ordre admis à renoncer le Nazaréen, cracher, piétinement et uriner sur le crucifix, en s'engageant dans des relations sexuelles avec des démons, se livrant au « perversité sexuelle » et à adorer l'idole de Baphomet. Bon nombre des Templiers ont été brûlées sur le bûcher et assassinés par l'inquisition, le plus notables étant Grand Maître Jacques de Molay. Après avoir été emprisonné et torturé pendant sept ans, il a été brûlé vif sur le bûcher.
Le Suaire de Turin était le sang et les liquides organiques de Jacques de Molay comme il a été mis sur un lit moelleux en plumes pour récupérer pour torture plus d'inquisiteurs catholiques. Après un examen attentif, il est évident compte tenu de la position du corps (la partie supérieure est indiquée ci-dessous), il n'y a aucun moyen que c'était Nazaréen.
Le Saint Suaire a été également inspecté par plusieurs savants diversifiés qui a prouvé hors de tout doute, étant donné le matériel et les constituants, l'article n'était pas plus ancienne que le XIIe siècle. L'église catholique étant le menteur prolifique qu'il est, continue d'arnaquer les gens jusqu'à ce jour
Je voudrais également ajouter dans la révision de cet article à la lumière des nouvelles connaissances, le christianisme semble avoir manifesté avec l'Inquisition. Il n'est nulle part près aussi vieux que les « deux mille ans » ils prétendent qu'il est. L'histoire est et a été réécrit avec des mensonges, tout en étant détruit en même temps.
Un exemple très frappant est ce qui est maintenant et a eu lieu en Irak. Ce que nous avons été endoctrinés à croire en classe d'histoire n'est pas nécessairement la vérité. Architecture et reliques anciennes parlent d'eux-mêmes. En outre, l'histoire a été écrite et racontée par les vainqueurs de chaque guerre. N'oubliez pas, il y a toujours deux côtés à chaque compte. Un côté est habituellement la seule qui se fait entendre ainsi que des opinions autorisées seulement. Avec le "Suaire de mensonge de Turin (Nazaréen est fictif et a été volé à une notion alchimique d'un travail qui avait son origine dans quelque 18 + dieux païens, comme Odin, qui a pendu à un arbre et la valeur qui a été crucifié sur un Furka, Osiris, qui est mort et a été ressuscité, etc.), beaucoup de dieux païens ont été passer pour Nazaréen comme Images Apollo par les centaines de dieux païens sont désormais indiqués comme le Nazaréen. C'est pas différent des vacances de la christianisation de Pagan, tels que Pâques (d'Astaroth), la Yule (qui initialement avait absolument rien à voir avec le Nazaréen fictif) de laquelle xian fundies sont maintenant désherbage des traditions païennes et en les remplaçant avec des mensonges, comme ils l'ont fait avec des Temples païens qui ont été détruits et avait des églises de xian construit directement sur eux.
Avant son assassinat sur le bûcher, Molay maudit que le pape et le roi et prédit la mort des deux dans l'année. (Les deux sont morts pendant cette période).
Le Baphomet a évolué au cours des siècles. La représentation plus largement connue de le Baphomet est que le dessin par le magicien Français du XIXe siècle Eliphas Levi appelé « le Baphomet de Mendes. » Levi a combiné les images de la carte de Tarot Devil et le bouc adoré dans la ville de Mendès, dans l'Egypte ancienne. On ne sait pas si les femmes égyptiennes antiques a eu des rapports sexuels avec la chèvre des cérémonies religieuses pour la fertilité, mais l'église catholique a affirmé cela et c'est plus que probable est venu l'idée que le diable avait des rapports sexuels avec ses sorcières.
Le dessin célèbre de Levi de Baphomet représente une image de mâle/femelle représentant la nature dualiste de la vie. Seins et le phallus, un bras masculin, l'autre féminin, un bras vers le haut et l'autre pointant vers le bas qui représente le principe hermétique de "comme ci-dessus, alors ci-dessous."
Le Levi Baphomet est très similaire à l'égyptien Akhenaton, qui est aussi bien mâle et femelle (noter les caractéristiques mâles et femelles du corps et les traits du visage serpentines qui symbolisent la kundalini serpent) décrivant l'hermaphrodite qui est symbolique de fusionner les aspects masculins et féminins de l'âme, l'ida et le pingala et la réalisation de la divinité. Le « monothéisme » est une autre allégorie, que les « dieux » sont dans de nombreux textes anciens, des mots de code pour les chakras de l'âme et quand on travaille pour atteindre la divinité de l'Opus Magnum, tous les chakras sont transformées et réunies en or. Le yoga est une branche de l'alchimie et le mot « Yoga » signifie « union ». Il s'agit de l'unification de l'âme.
Son illustration combine la chèvre dirigé le diable de la Sabbats des sorcières, le Dieu de l'ordre des Templiers et le diable dans les cartes de Tarot. Avis de Levi, cette image représente la puissance de l'univers, montrant des influences bien et le maléfiques.
L'image a continué d'évoluer au fil des ans. Anton LaVey a repéré une illustration dans le livre « A Pictorial histoire de magie et le surnaturel » par Maurice Bessy © 1961, édition anglaise © 1964. Il s'agissait de la première œuvre publiée le pentagramme de chèvre dirigé était entouré de deux cercles et inclus les lettres hébraïques lecture « Leviathan ». Le nom « Samael » et « Lilith » ont été également inclus dans cette représentation. "Leviathan" également connu sous le nom "Cthulu" est un nom pour le serpent de la kundalini
Anton LaVey éliminé le Samael et Lilith et a décidé ce symbole particulier mieux représenté à l'église de Satan et il fait le logo de l'église en 1967. En raison de l'inscription hébraïque et les cercles qui sont hautement choquantes par Satan et ses démons, JoS ministères a enlevés et remplacés par cunéiforme lecture "Satan".
satan.jpg
Le signe du Capricorne, symbolisée par la représente de chèvre, le soleil d'hiver en train de renaître à nouveau que les jours s'allonger. La chèvre est un des animaux sacrés de Satan. Au Ve siècle avant notre ère, Herodotus a signalé que les gens de Mendes dans le delta du Nil vénéraient toutes les chèvres, plus particulièrement de sexe masculins. Pour les Grecs et les Romains, la chèvre a représenté virilité. Les chèvres sont fertiles et connu pour être vigoureux. La ville de Mendès a atteint son apogée culturelle lorsque la Ram-Dieu était adoré, ce dont les Grecs plus tard assimilées à la poêle. Pan était connu comme un « Satyre ». Satyres ont les cornes, des pattes, sabots et barbes des chèvres. Symbole de Pan était le phallus, et il a été appelé pour la fertilité des troupeaux ou une chasse abondante. Il tendait les troupeaux et dansé à travers les bois, jouant de sa flûte de Pan, dont il a inventé. Lusty leader de satyres, il a chassé les nymphes.
La chèvre (parfois un bélier servait) était le maître de la fertilité et était célébrée comme "copulator dans Anep" et inséminateur dans le district de Mendès, les femmes ont été bénies avec des enfants. Au cours de rituels, femmes dansaient nues devant l'image. L'ordre des neuf Angles revendique une autre perspective de Baphomet. Il y a 7 000 ans une civilisation dite Albion avait divers rites associés à une déesse sombre qui était connu comme « Baphomet ».
sat18.jpg
 


27/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres