GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Chers Défenseurs de l'Arctique,

  • Chers Défenseurs de l'Arctique,
    Je vous écris depuis l'Arctique russe, à bord du brise-glace Arctic Sunrise de Greenpeace. Mes collègues et moi sommes ici pour manifester pacifiquement et témoigner de l'exploration pétrolière destructrice qui menace l'environnement fragile de l'Arctique.
    Hier matin, les autorités russes sont montées à bord de notre navire illégalement et ont menacé de recourir à la force - en ouvrant le feu en direction de notre navire - si nous ne quittions pas immédiatement la zone. Leur tentative de protéger les intérêts pétroliers et de nous interdire l'accès est en violation de la loi internationale de la mer et de la liberté d'expression.
    Je vous écris parce que le Canada a récemment pris la direction du Conseil de l'Arctique, l'organisme international qui détient l'avenir de l'Arctique entre ses mains. Le soutien de Stephen Harper envers l'industrie pétrolière des sables bitumineux ne laisse rien présager de bon pour l'avenir de l'Arctique. Nous devons faire tout notre possible pour empêcher que les idées pro-pétrole de notre premier ministre ne priment au sein du Conseil de l'Arctique. Ce ne sera pas facile, mais ensemble et nombreux, nous pourront nous faire entendre.
    Appelez dès maintenant le bureau du premier ministre au 1-613-992-4211 et demandez à laisser un message à Stephen Harper. Voici ce que vous pouvez dire:
    « En tant que président du Conseil de l'Arctique, le Premier ministre Harper doit respecter le programme environnemental du Conseil de l'Arctique, et doit travailler pour :
    - interdire l'exploration et l'exploitation pétrolière dans l'Océan Arctique - mettre en place un moratoire sur la pêche industrielle non durable - déclarer sanctuaire mondial la zone inhabitée entourant le pôle Nord
    Ce qui se passe dans l'Arctique nous touche tous, et M. Harper est maintenant responsable de la protection de notre avenir commun. »
    Après votre appel, cliquez ici pour laisser un commentaire pour nous dire comment cela s'est passé.
    Vous allez ajouter votre voix à celles des autres Canadiens, ainsi qu'aux dizaines de milliers de sympathisants de Greenpeace partout dans le monde qui ont appelé les ambassades canadiennes dans leur pays.
    Tandis que vous faites pression sur le gouvernement canadien, Greenpeace va continuer de dénoncer l'exploration pétrolière destructrice en Arctique, ici, en mer et partout dans le monde. Pour la sécurité de notre équipage, nous avons quitter la Route maritime du Nord, mais nous n'allons pas arrêter d'utiliser des moyens pacifiques de protestation pour dénoncer ce qui se passe ici.
    Nos rencontres avec les compagnies pétrolières au cours des dernières semaines montrent clairement le peu de valeur que celles-ci accordent à la vie. Ils ne s'arrêteront pas pour rien. C'est à nous de défendre l'Arctique. En ce moment, l'une des meilleures façons de le faire est de passer par le Conseil de l'Arctique, ce forum international destiné à assurer la santé et la durabilité des eaux de l'Arctique. C'est le seul organisme existant qui régit toute la région circumpolaire, et pour les deux prochaines années, le Canada mènera son ordre du jour.
    Merci d'appeler Stephen Harper sans plus attendre au 1-613-992-4211. Sauvons l'Arctique!
    Solidairement,
    Christy Ferguson Responsable de la Campagne Arctique


29/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres