GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Cuban Troops Join the Russian Offensive in Syria

Cuban Troops Join the Russian Offensive in Syria

Raúl Castro Prioritizes Loyalty to Russia over US Relations

 
Cuban Dictator Raúl Castro has shown consistent support for his counterpart Vladimir Putin of Russia. (@DJSabroso)

Cuban dictator Raúl Castro has shown consistent support for his counterpart Vladimir Putin of Russia. (@DJSabroso)

EspañolRussian President Vladimir Putin has made waves of late with his military offensive in Syria, and now he has on-the-ground backing of the Cuban variety. One of the world’s leading centers for research on Cuba has released breaking details of the Castro regime’s presence in the war-torn Middle Eastern nation.

 

The Institute for Cuban and Cuban-American Studies (ICCAS) at the University of Miami shared via email on October 13, 2015, that General Leopoldo Cintra Frías, head of the Cuban Armed Forces, had already landed in Syria. He is, they write, “leading a group of Cuban military personnel … in support of Syria’s dictator Assad” and, in Cold War fashion, the Russian contingent.

 

The ICCAS researchers shared with the PanAm Post that the intelligence came directly from a spokesman of the US Defense Department, and is corroborated by an unnamed but friendly military in the Middle East. They report two Russian-made planes arriving in Syria carrying approximately 300 Cuban soldiers.

 

They further detail that the Cuban soldiers will man Russian tanks that have been provided to Syrian head-of-state Bashar al-Assad. Their duty will be to fight Islamic State forces and others who threaten Assad’s grip on power.

 

This development has not necessarily come out of the blue. In recent days, Cuba’s official media have declared support for the Russian venture in Syria. Further, Cuba has a history of backing her communist allies abroad, and even sent troops to Syria way back in 1973 during the Yom Kippur War with Israel.

 

The ICCAS statement notes that in the 1970s Fidel Castro sent “several hundred thousand troops to Angola and other African countries, while the Soviets provided weapons to support African leaders attempting to gain power in their countries.”

 

They state that this military initiative indicates the low priority of US relations to dictator Raúl Castro. He is, they contend, “more interested in supporting his allies, Russia and Syria,” as opposed to “modernizing Cuba and helping the Cuban people rise above their current misery.”

 

Rejoignez les troupes cubaines l'Offensive russe en Syrie
Raúl Castro priorise la loyauté envers la Russie sur les relations entre les Etats-Unis

13 octobre 2015 à 21:21
Dictateur cubain Raúl Castro a montré un soutien constant de son homologue Vladimir Putin de la Russie. (De @DJSabroso)

Dictateur cubain Raúl Castro a montré cohérent soutien à son homologue Vladimir Putin de la Russie. (De @DJSabroso)

Español
Le Président russe Vladimir Putin a fait des vagues de la fin avec ses militaires offensives en Syrie, et il a maintenant le soutien sur le terrain de la variété cubaine. Un des principaux centres mondiaux de recherche sur Cuba a publié les détails de la rupture de la présence du régime castriste dans la nation du Moyen-Orient déchiré par la guerre.

L'Institut cubain et Cuban-American Studies (APAC) à l'Université de Miami, partagé via email sur 13 octobre 2015, que le général Leopoldo Cintra Frías, chef des Forces armées cubaines, avait déjà atterri en Syrie. Il est, écrivent-ils, "dirigé un groupe de militaires cubains... à l'appui du dictateur syrien Assad" et, à la mode de la guerre froide, le contingent russe.

Les chercheurs de l'APAC partagés avec le Post de PanAm qui provenait directement d'un porte-parole du département de la défense nous l'intelligence et est corroborée par une armée sans nom mais sympathique au Moyen-Orient. Ils signalent deux avions de fabrication russe qui arrivent en Syrie transportant environ 300 soldats cubains.

Ils ont en outre en détail que les soldats cubains seront l'homme des chars russes qui ont été fournis au chef de l'Etat syrien Bachar al-Assad. Leur devoir sera de lutter contre les forces de l'État islamique et d'autres qui menacent l'emprise d'Assad sur le pouvoir.

Cette évolution n'est pas forcément venu à l'improviste. Ces derniers jours, les médias officiels de Cuba ont déclaré en faveur de l'entreprise russe en Syrie. En outre, Cuba a une histoire de soutenir ses alliés communistes à l'étranger et même envoyés des troupes à la manière de Syrie en 1973 pendant la guerre d'Yom Kippour contre Israël.

La déclaration de l'APAC fait remarquer que dans les années 1970, Fidel Castro a envoyé « plusieurs cent mille troupes d'Angola et d'autres pays africains, alors que les armes soviétiques fournis à l'appui des dirigeants africains tentant d'accéder au pouvoir dans leur pays. »

Ils affirment que cette initiative militaire indique la faible priorité des relations américaines au dictateur Raúl Castro. Il est, soutiennent-ils, "plus intéressé à l'appui de ses alliés, la Russie et la Syrie," par opposition à la « modernisation de Cuba et aider le peuple cubain à s'élever au-dessus de leur misère actuelle. »


15/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres