GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

CULTIVER UN BÉBÉ ENTIÈREMENT EN DEHORS DU CORPS HUMAIN

Il sera bientôt possible de cultiver un bébé entièrement en dehors du corps humain

grossesse bébé bebe
La rédaction monbebe
Paris, le 20/01/2014

<div "="">

 
807 
Il sera bientôt possible de cultiver un bébé entièrement en dehors du corps humain

Nos bambins du futur seraient prochainement entièrement cultivables dans une couveuse artificielle !

Non nous ne sommes pas dans un film de science fiction. Bien qu’il n'existe pas encore à ce jour une couveuse permettant de recréer artificiellement un utérus dans l'ensemble du processus de la gestation à l'accouchement, la technique a déjà fait des progrès remarquables pour les bébés prématurés. Actuellement, les spécialistes pensent que les bébés nés après 25 semaines de grossesses ont une chance de survivre.

La couveuse

Le dispositif fournit aujourd'hui au fœtus de l’oxygène, une protection contre le froid, de quoi se nourrir, de quoi s’hydrater par voie intraveineuse ou par tube naso-gastrique et un niveau correct d’humidité. Pour l'instant dans le meilleur des cas, les chercheurs parviennent à faire vivre un fœtus jusqu’au second trimestre avant de le réinjecter dans le ventre de la mère-porteuse pour qu’il puisse grandir en reprenant son processus naturel.

Les incubateurs artificiels

Les incubateurs artificiels développent ces mêmes techniques en biotechnologie (technologie du vivant) et en nanotechnologie (technologie au niveau atomique) pour pouvoir augmenter la capacité de la couve. Ainsi, les chercheurs détiendront la science exacte pour poursuivre l’évolution du fœtus dans un environnement entièrement extérieur au corps humain. Et donc le faire grandir sans devoir passer par l’étape de la mère-porteuse. 

Recréer les grandes phases de la grossesse 

Les chercheurs tentent de reproduire les phases et les éléments de la grossesse. La paroi interne de l’utérus artificiel devrait ressembler au plus près de l’original. Cette imitation prendra en compte le processus de gestation au complet, sans lequel il pourrait y avoir des complications au niveau de la croissance ou de la prolifération du fœtus. Le placenta, élément majeur de l’évolution du bébé et au développement de son système immunitaire, serait copié de manière naturelle pour effectuer la livraison des nutriments (ainsi que les acides aminés, les acides gras, le glucose…), l’élimination des déchets et l’échange de gaz par l’approvisionnement de sang de la mère.

La photographie ci-dessus expose le travail prodigieux des chercheurs, où des chèvres ont été maintenues en vie jusqu’à 237 heures dans des cuves remplies de fluide amniotique portant des nutriments essentiels à leur métabolisme. Ce processus d’oxygénation est une technique utilisée pour traiter les enfants souffrant de problèmes respiratoires. 



Quoi qu'il en soit, alors qu'il est encore impossible aujourd'hui de prédire l'arrivée de ces incubateurs artificiels, ils ne seraient tarder. En revanche, nous connaissons déjà les remous des incubateurs naturels plus connus sous le nom de GPA (gestation pour autrui). 

Est-ce la société que nous voulons?

En effet, plus philosophiquement, à l'instar de la pilule qui a profondément bouleversé la société occidentale et le rapport entre les femmes et les hommes, au détriment de l'homme, la gestation pour autrui artificielle ou naturelle serait-elle en voie de rétablir l'équilibre permettant à son tour à l'homme de se passer de la femme pour mettre au monde un enfant?


La rédaction
Source : dailygeekshow


22/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres