GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

des braconniers palestiniens à l’origine de l’extinction des dinosaures et des mammouths »

Netanyahu : « des braconniers palestiniens à l’origine de l’extinction des dinosaures et des mammouths »

0

 

Loin de jouer l’apaisement, et à peine quelques heures après sa déclaration controversée dans laquelle il accusait le mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini, d’avoir soumis l’idée de l’extermination des juifs au Führer, le Premier ministre israélien a de nouveau récidivé, en révélant une nouvelle et non moins surprenante thèse bien personnelle : des palestiniens seraient à l’origine de l’extinction des dinosaures et des mammouths.

 

Cette dernière sortie du dirigeant israélien est survenue lors d’un bref entretien qu’il accordait à une journaliste du Haaretz qui l’interrogeait au sujet des propos qu’il avait tenus lors du 37e Congrès sioniste, où il déclarait que Hitler avait été convaincu par le mufti de Jérusalem d’exterminer les Juifs. Le Premier ministre à profité de cet entretien pour confirmer ses propos, et a renchéri en affirmant que le peuple palestinien était responsable de « bon nombre de malheurs sur terre », et que l’Histoire avait malencontreusement omis de citer leur implication dans leur survenue.

A la journaliste qui le relançait en lui demandant d’étayer ses propos, B. Netanyahu a répondu en citant « l’exemple de l’extinction des dinosaures et des mammouths », une catastrophe qui, selon lui, porte la signature de braconniers d’origine palestinienne. « Les palestiniens appréciaient particulièrement la peau des dinosaures » croit savoir Bibi, « ils en tuaient à raisons de dizaines de milliers par an, saturant ainsi le marché du cuir à l’époque ». Quant à l’extinction des mammouths, des archéologues israéliens auraient découvert des parchemins de l’époque relatant la chasse sans merci que leur livraient les descendants de ces mêmes braconniers, afin de prendre possession de leurs précieuses défenses en ivoire, déjà convoitées par des chinois avides de puissantes érections, et de descendance nombreuse.

Le dirigeant du Likoud a conclu l’entretien en annonçant que toutes ces révélations, et bien d’autres, allaient bientôt être publiées dans son prochain livre, « Mein Kampf », une autobiographie dont le titre est un évident hommage au Fürher, ce « grand génie visionnaire qui n’était en fin de compte que la pauvre marionnette d’un puissant mufti palestinien ». Ça promet !



22/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres