GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

DES GILETS JAUNES REGROUPÉS DEVANT LES SIÈGES DE MÉDIAS

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/des-gilets-jaunes-regroupes-devant-les-studios-de-bfmtv_2055174.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1546086688&fbclid=IwAR3dFdhuw42hvx2fzqkXa1cVEYowcqPDgLk7-0c3RuPZL-FxpfRAIvFrWVk#xtor=CS3-5076

 

 

Acte 7

Des gilets jaunes regroupés devant les sièges de médias

publié le
 
Quelques centaines de manifestants sont arrivés devant le siège de la chaîne BFMTV à la mi-journée, samedi 29 décembre.

Quelques centaines de manifestants sont arrivés devant le siège de la chaîne BFMTV à la mi-journée, samedi 29 décembre.

L'Express

 

Un important dispositif policier a été déployé devant les bâtiments qui jouxtent le ministère des Armées.

Plus de 300 gilets jaunes se rassemblent ce samedi matin devant l'entrée principale du bâtiment qui habite le siège de la chaîne d'information en continu BFMTV, a pu constater L'Express dont les bureaux sont situés dans le même bâtiment. 

Au jour de l'acte 7 de la mobilisation des gilets jaunes, ce samedi vers 12h30, ils ont commencé à se rassembler par dizaines dans le XVe arrondissement de Paris, près de la station de métro Balard, répondant à un appel diffusé sur Facebook. 

 
 
 

"Journalistes collabos", scandent les manifestants. "Les journalistes on est là maintenant ! Vous allez devoir répondre de vos actes, de vos mensonges !" a crié un porte-parole équipé d'un mégaphone, avant d'entonner La Marseillaise. 

Un important dispositif policier était déployé dans la matinée dans ces bureaux qui regroupent différentes activités du groupe Altice (SFR, BFMTV, RMC, Libération et L'Express). 

 

Aux alentours de 13h30, la majeure partie du groupe s'éloignait déjà et refluait vers la station de métro Balard. "Ça ne sert à rien d'être ici, il n'y pas de passants", échangeaient certains d'entre eux, comme a pu le constater une journaliste de L'Express sur place. 

Alors qu'ils arrivaient à une station-service à mi-chemin, au moins un manifestant a été mis à terre par la police et interpellé, comme on pouvait le constater sur une vidéo en direct diffusée sur Periscope. Des manifestants ont envahi la voie de circulation du tramway et jeté des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène et procédé à d'autres interpellations. 

Le groupe s'est ensuite dirigé dans le calme vers le siège de France Télévisions. D'autres gilets jaunes se rassemblaient au même moment sur les Champs-Elysées, à Bordeaux, à Rouen, à Marseille ou à Nantes pour ce samedi de mobilisation, qui semblait globalement plus faible que la semaine dernière. 



29/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres