GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Des sphères jaunes au-dessus de la frontière sino-indienne

Des sphères jaunes au-dessus de la frontière sino-indienne

Publié le 24/07/2013
​L'Inde s'est tournée vers ses astrophysiciens pour expliquer un mystère OVNI sur sa frontière himalayenne avec la Chine.
Depuis la fin de l'année dernière, les services de sécurité étudient les observations de « sphères jaunes » sur cette frontière hautement militarisée. ​ Ces mystérieuses ORBES sont signalés entrain de planer à l'horizon durant environ trois heures avant de disparaître. Ils ont tout d'abord soupçonné les drones chinois déployés dans le cadre d’un jeu du chat et de la souris par les deux parties sur leur frontière contestée. Ce que la Chine nie fermement.   Source :  ​Timeslive
MAJ du 12/08/2013
Chaque nuit ou presque, durant six mois, deux OVNI sont apparus au dessus du Ladakh. Ils semblaient provenir d’au-delà de la frontière. Le premier visible de 6 heures du soir à 5 heures du matin, le second prenant le relais de 4 heures à 11 heures du matin.
Le Ladakh oriental est une région sensible, très sensible même, et les militaires y craignent davantage les petits hommes jaunes que les petits hommes verts. Au cours des dernières années, les incidents frontaliers se sont multipliés : 500 entre 2010 et 2012. Alors le ton est monté, et la peur avec. Les Indiens ont mis le doigt sur la détente et enclenché la bombinette. Quand même, avant de tirer dans le tas d’aliens, ils ont demandé aux ufologues patentés ce qu’ils en pensaient.
C’est l’Institut indien d’astrophysique de Bangalore qui a levé le mystère : ni chinois ni kryptoniens, les deux OVNI s’appellent Vénus et Jupiter. Les belles se lèvent à l’horizon chinois, dardent leurs feux sur les Indiens en traversant l’air très pur du Ladakh puis, leur périple accompli, s’en retournent à leurs petites affaires.
Source : bvoltaire.fr
MAJ du 18/08/2013
Les troupes militaires ayant observé ces mystérieux objets volants ont décrit des «sphères jaunâtres» qui semblent décoller horizontalement et capables de voyager à travers le ciel pendant trois à cinq heures avant de disparaître. Les fonctionnaires ont déclaré qu’il ne s’agissait ni de drones ni de satellites chinois. ​ Ces ovnis sont observés dans le secteur du Ladakh, le long de la ligne de contrôle avec la Chine.
​Le 4 août, l’ovni a été aperçu par des troupes dans la région de Lagan Khel dans le Demchok (région de Ladakh) durant la soirée et un rapport a été envoyé au quartier général de l'armée.   Il y a eu plus de 100 observations d’ovnis le long de la ligne de contrôle effectif (BAC) au cours des derniers mois, mais cette observation est venue après un certain laps de temps, disaient-ils. Interrogé sur les observations d'ovnis par les troupes de l'armée dans le secteur du Ladakh, le ministre de la Défense AK Antony a dit au Parlement qu'il n'y a aucune preuve concluante de l'observation d'objets volants non identifiés sur la frontière sino-indienne. L'observation du 4 août vient après les résultats de l’institut de recherche scientifique qui avait conclu que ces objets seraient tout simplement les planètes « Jupiter » et « Vénus », qui sont clairement visibles à partir d’une certaine altitude. Explication encore contestée !
Sources : indianexpress.com examiner.com
​Les derniéres nouvelles qui nous étions parevenus de cette zone du globe à ce sujet :
Une centaine d'ovnis ont été observés au Ladhak entre le 1er août et le 15 octobre par la police de la frontière indo-tibétaine (ITPB), mettant l'armée indienne en émoi. ​ Les objets en question ne correspondent à aucun aéronef connu. Ils sont très lumineux et visible de jour comme de nuit. Ils ont la particularité de ne pas être repérés par les radars et doivent donc exclusivement être observés visuellement. L'armée indienne a vainement acheminé sur place un radar très puissant et un analyseur de spectre.
Source :  ​Reseau Voltaire


09/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres