GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

deux mois ferme pour avoir volé du riz et des pâtes

Lot : deux mois ferme pour avoir volé du riz et des pâtes parce qu'il "avait faim"

Lot : deux mois ferme pour avoir volé du riz et des pâtes parce qu'il "avait faim"
Pour avoir volé quelques aliments, le tribunal l'a condamné à deux mois de prison ferme.
ILLUSTRATION AFP / MYCHELE DANIAU
 

U n jeune homme SDF de 18 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Cahors à deux mois de prison ferme, pour s'être introduit chez quelqu'un, et avoir volé un paquet de riz et de pâtes, par nécessité.

L'avocate du jeune homme évoque "un nouveau chapitre des Misérables". Condamné par le tribunal correctionnel de Cahors à deux mois de prison ferme, il s'était défendu en expliquant que ce jour-là, "il avait faim", rapportent nos confrères de France 3 Midi-Pyrénées.

 
 

Âgé de 18 ans et demi, l'accusé, qui vivait dans la rue et dormait dans une tente, s'était introduit dans une maison de Figeac, pour dérober au total un paquet de pâtes, un paquet de riz, et une boîte de sardines.

Pas de plainte

Les propriétaires de la maison n'ont d'ailleurs même pas déposé de plainte à l'encontre du voleur, ce dernier n'ayant pris que ces quelques denrées alimentaires, et n'ayant causé aucun dégât, à l'exception d'un carreau cassé, dont les frais seront couverts par leur assurance.

Mais le procureur avait requis 5 mois ferme, à l'encontre du jeune homme, poursuivi pour vol avec effraction. L'avocate, avait quant à elle, plaidé la relaxe, invoquant un "état de nécessité". Devant le tribunal correctionnel, elle a rapproché cette affaire au roman de Victor Hugo, Les Misérables, dans lequel le personnage Jean Valjean est condamné au bagne pendant 20 ans, pour avoir dérobé du pain.

Finalement ce sont deux mois de prison ferme qui sont retenus à l'encontre du jeune homme, qui devrait faire appel, selon son avocate.

 

Bordeaux : 15 jours de prison ferme pour un vol de nourriture d'à peine 20 euros

>Faits divers|LLC| 25 avril 2017, 23h09 |8

Le prévenu a été condamné à de la prison ferme par la tribunal correctionnel de Bordeaux pour le vol de «20 euros» de nourriture.

AFP/FRANCOIS GUILLOT
 
 
 
 

Un homme, sans-papiers, a été condamné lundi à Bordeaux à 15 jours de prison ferme pour avoir volé de la nourriture. Montant du préjudice : «à peine 20 euros».

Originaire du Congo, sans-papiers, Plata a volé, le dimanche 23 avril, un paquet de saucisses de Strasbourg, des gâteaux et une brosse à dents dans un centre commercial de Bordeaux (Gironde). Pour ça, le tribunal correctionnel de Bordeaux, où il était jugé en comparution immédiate, lundi 24 avril, l'a condamné à une peine de 15 jours de prison ferme, avec mandat de dépôt.

 

L'individu avait volé pour «à peine 20 euros», selon son avocate citée par Sud Ouest. Elle ajoute : «Il a fait ça parce qu’il avait faim. La preuve : quand il s’est fait prendre, il s’est jeté sur les paquets pour les ouvrir et manger. Ce qui a été retenu comme des dégradations.»

 

Il veut rester en France pour «les droits de l’homme»

 

Le ministère public avait requis trois mois ferme. Plata sortait juste de prison, où il était pour «maintien irrégulier sur le territoire français». Et il veut rester en France : «Les droits de l’homme disent que tout individu a le droit de vivre où il se sent en paix. La France est ce pays pour moi.»

 

 

macaron

 

Le week-end du couple Macron de la semaine dernière au fort de Brégançon a coûté 150 000€ aux Français

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
 
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Partager sur Facebook

Twitter

Google +

 

Ils aiment le luxe les Macron, je suis persuadé d’ailleurs qu’ils n’aiment que ça que dans la fonction présidentielle. C’est la seule chose pour laquelle ils ont décidé tous les 2 de se présenter aux présidentielles. Les Français, l’amour du pays, la volonté de retrouver la grandeur de la nation, tout ça ce gentil s’en fiche comme, ça n’a pas grande importance.

Non eux ce qui les botte c’est l’à côté de la fonction, les sacs Louis Vuitton, les dorures des palais, les voyages en avion privée, mais aussi les ôtes qui s’inclinent à leur passage. C’est triste mais c’est la simple réalité.

Par conséquent notre couple passe ses week-ends au fort de Brégançon et ça nous coûte 150 000€ rien que ça.

Elle est belle la vie chez les Macron !



19/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres