GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Egypte: anomalies thermiques dans la pyramide de Khéops

Egypte: anomalies thermiques dans la pyramide de Khéops


Le Caire - Plusieurs anomalies thermiques ont été observées dans quatre grandes pyramides près du Caire, dont la grande Khéops, a dévoilé lundi le ministre des Antiquités lors d'une conférence de presse organisée à la tombée de la nuit au pied de la pyramide.

Ces premiers résultats d'analyses thermiques effectuées depuis le lancement de la mission Scan Pyramids le 25 octobre dernier par des scientifiques égyptiens, français, japonais et canadiens ouvrent la voie à une multitude d'interprétations.

Les scientifiques ont pu noter quantité d'anomalies thermiques sur tous les monuments observés (...) mais l'une d'elles est particulièrement impressionnante. Elle se situe sur la face est de la pyramide de Khéops, au niveau du sol, selon un communiqué de presse de la mission.

Quelques blocs de pierres présentent jusqu'à 6 degrés d'écart avec les blocs voisins. Cela se traduit sur les images de la caméra thermique par l'apparition de couleurs chaudes, alors que le reste du monument funéraire est balayé de teintes froides allant du bleu au magenta.

Les raisons de l'anomalie thermique demeurent encore inconnues, mais cette dernière pourrait indiquer l'existence d'une chambre secrète.

Grâce à la technologie infrarouge et des détecteurs sophistiqués, l'équipe a sondé les pyramides de Khéops et de Khéphren --qui avec Mykérinos forment les célèbres pyramides de Guizeh-- ainsi que deux des pyramides de Dahchour, au sud du Caire.

Ce projet, qui doit durer jusqu'à la fin 2016, est une nouvelle tentative pour éclaircir le secret entourant la construction des pyramides.

Khéops va nous livrer aujourd'hui l'un de ses secrets, avait déclaré enthousiaste le ministre des Antiquités Mahmoud Eldamaty au début de la conférence de presse.

J'ai des idées, mais je ne peux rien dire tant que je ne suis pas sûr, avait ajouté le ministre, tentant de faire durer le suspense.

Le mystère des pyramides reste donc encore à percer. Cela fait des milliers d'années qu'on les regarde en se disant qu'on les connait, mais finalement 4.000 ans plus tard on se rend compte du contraire, a pour sa part réagi Robert Voûte, un ingénieur néerlandais proche de la mission.

Haute de 146 mètres, la pyramide du roi Khéops, la plus grande des trois pyramides de Guizeh et considérée comme l'une des sept merveilles du monde de l'Antiquité, a été construite il y a plus de 4.500 ans. La pyramide de Khéphren a été, elle, construite par le fils de Khéops.

Nous avançons avec humilité sans promettre de résoudre ce mystère mais de faire progresser la connaissance, a indiqué à l'AFP Mehdi Tayoubi, fondateur de l'institut français HIP (Héritage, Innovation Préservation) qui participe au projet.

J'espère que cela donnera envie à d'autres ingénieurs de rejoindre l'aventure, a-t-il ajouté.

Les détecteurs infrarouges utilisés pour explorer les quatre pyramides ont également servi début novembre à sonder la tombe de Toutankhamon et vérifier la théorie de l'archéologue britannique Nicholas Reeves, qui prétend que la reine Néfertiti y est enterrée dans une chambre secrète.

A ce jour, les égyptologues n'ont jamais découvert la momie de cette reine à la beauté légendaire, qui exerça un rôle politique et religieux fondamental au XIVe siècle avant Jésus-Christ.


(©AFP / 09 novembre 2015 22h10)  

 

Riscontrata anomalia termica nella Piramide di Cheope: un nuovo corridoio?

14547403

 

Anomalie thermique trouvée dans la pyramide de Kheops : un nouveau corridor ?
Posté le 9 novembre 2015 de mattiamancini
14,547,403

 

Source :
http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-Paleo/archeologie/20151109.OBS9153/incroyable-anomalie-de-temperature-sur-la-pyramide-de-Kheops.html

 

À Giza, vient de s'achever la Conférence de presse, prévue pour 17:00, l'antiquités ministre El-Damaty sur les premiers résultats du « Projet ScanPyramids ». Après deux semaines d'analyse infrarouge des surfaces extérieures des quatre pyramides (Chéops, Chéphren, « diamant » et « rouges » de Snéfrou à Dahchour), les données ont été obtenues qui pourrait conduire à des découvertes potentiellement exceptionnelles. Des relevés thermographiques de spécialistes canadiens de l'Université Laval a mis en évidence certaines anomalies thermiques, dont une est particulièrement pertinente. Sur la façade orientale de la pyramide de Kheops, la hauteur de la base, les deux blocs ont une différence de 6° C de réchauffement (alba) et de 3° C en mode (nuit), en raison de l'utilisation de différents matériaux, ce qui entraîne plusieurs propriétés de conduction de chaleur, refroidissement ou, si beaucoup plus attrayant, dans une zone vide à l'arrière. C'est un couloir jamais identifié jusqu'à présent ? Le niveau actuel des études, cependant, vous pouvez toujours faire des hypothèses car toutes les données seront analysées par les ingénieurs dans les prochains jours de HIP. Institut dont il s'acquittera de simulation et de modélisation 3D.


La vidéo du discours de El-Damaty (bien que de mauvaise qualité

 

Source: http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/20151109.OBS9153/incroyable-anomalie-de-temperature-sur-la-pyramide-de-kheops.html

A Giza, si è appena conclusa la conferenza stampa, prevista per le 17:00, del ministro delle Antichità El-Damaty sui primi risultati dellloScanPyramids Project. Dopo due settimane di analisi agli infrarossi delle superfici esterne delle quattro piramidi in questione (Cheope, Chefren, “romboidale” e “rossa” di Snefru a Dashur), sono stati ricavati dati che potrebbero portare a scoperte potenzialmente eccezionali. Le prospezioni termografiche degli esperti canadesi dell’Université Laval hanno evidenziato alcune anomalie termiche di cui una è particolarmente rilevante. Sulla facciata est della Piramide di Cheope, all’altezza della base, due blocchi presentano una differenza di 6° C in fase di riscaldamento (alba) e di 3° C in raffreddamento (notte), dovuta all’utilizzo di materiali diversi, con conseguenti altre proprietà di conduzione del calore, o, caso molto più accattivante, a una zona vuota retrostante. Che sia un corridoio mai individuato finora? Al livello attuale degli studi, però, non si possono ancora fare ipotesi perché tutti i dati saranno analizzati nei prossimi giorni dagli ingegneri dell’HIP.institute che realizzeranno simulazioni e modellazioni 3D.

Il video del discorso di El-Damaty (anche se di scarsa qualità):

ScanPyramids”: le tecnologie più avanzate per scoprire i segreti delle piramidi

Piramide romboidale di Dashur (Source: commons.wikimedia.org)

 

"ScanPyramids : la technologie la plus avancée pour découvrir les secrets des pyramides
Posté le 25 octobre 2015 de mattiamancini
Pyramide rhomboïdale de Dahchour (Source : commons.wikimedia.org)

Pyramide rhomboïdale de Dahchour (Source : commons.wikimedia.org)

Comme l'histoire de la tombe de Toutankhamon, il y a les choses que nous n'avons sous notre nez pour des millénaires et qui ne sont pas encore savoir soigneusement. Parmi ceux-ci, la 4ème dynastie des pyramides. Études au cours des années sur ces magnifiques monuments funéraires ont constaté certaines anomalies qui suggèrent que quelque chose de caché sous des centaines de milliers de tonnes de pierre. Pour régler ces doutes, ce matin, le ministre antiquités El-Damaty lancé officiellement « ScanPyramids », un projet international qui, avec l'aide des dernières technologies, aura pour tâche d'analyser les pyramides de Dahchour et Gizeh et détecter toute corridors cachés ou les chambres. La faculté d'ingénierie de l'Université du Caire et l'Institut Français HIP (patrimoine, Innovation et préservation) coordonnera une équipe d'experts qui viennent du Canada, Université Laval et du Japon, Université de Nagoya.

ImmagineDall début novembre jusqu'à la fin de 2016, sera mis en œuvre une série d'études de diagnostics non destructifs qui évitera ou noyaux d'ouverture quelconque. Nous commencerons par thermographie infrarouge qui fournira une cartographie des surfaces avec des comportements thermiques de matériaux ou de densité différente (par exemple blanche sous les couvertures). Puis vous partirez à la phase plus innovante grâce à la technique de radiographie muon qui mesure la quantité absorbée de muons (négativement les particules chargées qui font partie des rayons cosmiques ; voir photo à gauche) après avoir traversé les pyramides. Cette méthode a été développée au Japon pour la surveillance du volcan (récemment également pour le Vésuve) et a été appliqué pour vérifier, à bonne distance, les réacteurs de Fukushima situazionedei après l'accident nucléaire de 2011. De cette façon, vous pouvez « voir » les structures internes, y compris le noyau (dans les roches vivantes ou en maçonnerie?) et les chambres secrètes. Enfin, vous vous souviendrez dans sites 3D de Dahchour et Gizeh centimètre exactitude grâce à des scanners laser et photogrammétrie à bourdon.

La première pyramide à être "visité" pyramide rhomboïdale "sera" de Snéfrou (2630-2609) avec sa forme de double pente (photo du haut). Trouver que la raison de ceci est précisément l'un des objectifs de la mission. Parmi les diverses hypothèses, on pense que le changement d'inclinaison est due à une correction en cours d'un mauvais projet, accélération des travaux à proximité de la mort de Pharaon (un angle moins aigu conduirait à une diminution du volume de construction) ou un choix précis de facturer moins cher pour les chambres et les couloirs. Pour les deux théories à ce dernier, le passage de 54° 46 ' 43 ° à 60° a conduit à une hauteur de 105 mètres au lieu de 128,5 si la tendance se poursuivait. ScanPyramids comprend également l'étude de la soi-disant « pyramide rouge », Snéfrou et Dashur et pyramides de Kheops (2605-2580) et Khéphren (2570-2546?) à Giza.

http://www.scanpyramids.org/
 

 

Piramide romboidale di Dashur (Source: commons.wikimedia.org)

Come insegna la vicenda della tomba di Tutankhamon, ci sono cose che abbiamo sotto il naso da millenni e che ancora non conosciamo a fondo. Tra queste, anche le piramidi di IV dinastia. Studi compiuti nel corso degli anni sulle strutture di questi grandiosi monumenti funerari hanno evidenziato alcune anomalie che fanno pensare a qualcosa celato sotto centinaia di migliaia di tonnellate di pietra. Per dirimere questi dubbi, stamattina, il ministro delle Antichità El-Damaty ha lanciato ufficialmente “ScanPyramids”, progetto internazionale che, con l’ausilio delle tecnologie più avanzate, avrà il compito di analizzare le piramidi di Dashur e Giza e di individuare eventuali camere o corridoi nascosti. La facoltà d’Ingegneria dell’Università del Cairo e il francese HIP.institute (Heritage, Innovation and Preservation) coordineranno una squadra di esperti che arrivano anche dal Canada, Université Laval, e dal Giappone, Nagoya University.

ImmagineDall’inizio di novembre fino alla fine del 2016, verrà attuata tutta una serie di indagini diagnostiche non distruttive che eviteranno carotaggi o aperture di qualsiasi tipo. Si partirà dalla termografia a infrarossi che garantirà una mappatura delle superfici con i vari comportamenti termici dovuti a materiali o densità diverse (es. vuoti sotto le coperture). Poi si passerà alla fase più innovativa grazie alla radiografia muonica, tecnica che misura la quantità assorbita dei muoni (particelle con carica negativa che fanno parte dei raggi cosmici; vedi immagine a sinistra) dopo aver attraversato le piramidi. Questo metodo è stato elaborato in Giappone per il monitoraggio dei vulcani (recentemente anche per il Vesuvio) ed è stato applicato per verificare, a distanza di sicurezza, la situazionedei reattori di Fukushima dopo l’incidente nucleare del 2011. In questo modo, infatti, è possibile “vedere” le strutture interne, compreso il nucleo (in roccia viva o muratura?) ed eventuali camere segrete. Infine, si ricostruiranno in 3D i siti di Dashur e Giza con una precisione al centimetro grazie alla fotogrammetria da drone e ai laser scanner.

La prima piramide a essere “visitata” sarà la “Piramide romboidale” di Snefru (2630-2609) con la sua forma a doppia pendenza (foto in alto). Trovare il motivo di questa caratteristica è proprio uno degli obiettivi della missione. Tra le varie ipotesi, si è pensato che il cambiamento d’inclinazione sia dovuto a una correzione in corso d’opera di un progetto errato, all’accelerazione dei lavori in prossimità della morte del faraone (un angolo meno acuto avrebbe portato a una diminuzione del volume da costruire) o a una precisa scelta per gravare meno su camere e corridoi. Per le ultime due teorie, il passaggio dai 54°46′ ai 43°60′ ha portato a un’altezza di 105 metri invece dei 128,5 se l’andamento fosse stato continuo. ScanPyramids prevede lo studio anche della cosiddetta “Piramide rossa”, sempre di Snefru e a Dashur, e delle piramidi di Cheope (2605-2580) e Chefren (2570-2546?) a Giza.

http://www.scanpyramids.org/

Indagati i due tedeschi che avevano rubato campioni dalla Piramide di Cheope

Immagine

 

Les deux suspects allemands qui avaient volé des échantillons provenant de la grande pyramide de Gizeh
Posté le 8 avril 2014 par mattiamancini
Image

Source :
Agendas de l'Egypte

Enfin, quelque chose bouge contre Görlitz de Dominique et Stefan Erdmann, la (autodefinitisi) « archéologues amateurs allemand qui l'an dernier avait pris illégalement des échantillons de roche la pyramide de Chéops. Le parquet de Chemnitz (Saxe) enquête sur les crimes commis par deux fois ils ont été signalés en décembre à Lunebourg (Basse-Saxe) par les militants locaux en collaboration avec le groupe de travail du patrimoine de l'Egypte. En fait, le code pénal allemand peut être appliqué contre les citoyens de l'Allemagne même si l'infraction est commise à l'étranger et, dans ce cas, vous parlera de la corruption, de vol et de l'importation illégale d'antiquités.

Nous nous souvenons de ceux qui sont les protagonistes de l'histoire. Görlitz (en photo) est un professeur de biologie ancienne qui a tenté de traverser l'Atlantique avec un bateau solaire de copie (tout sauf exacte) pour essayer des voyages transatlantiques de science de l'Égypte ancienne. Erdmann est l'auteur de livres de cospirazionalistici dans lequel il y a des liens entre les Templiers, les francs-maçons, les Illuminati, les civilisations du passé et les Nazis. Dans des textes courts, dignes de la bibliothèque de l'Adam Kadmon ! Juste pour son dernier ouvrage, « Die Lüge Cheops », Erdmann a organisé l'expédition à Giza en obtenant un permis spécial pour visiter la grande pyramide de 18:00 à 20:00 de 17 avril 2013 (et cela nous fait comprendre la situation catastrophique de l'archéologie en Egypte).

Gizeh-cartouche

Les deux allemands, convaincus que le monument est le œuvre des Atlantes, a demandé la preuve de datation à 13000 bp. Pour ce faire, ils ont conclu ce qu'on appelle « Chambre de Campbell », l'un du drain, et ils ont gratté les murs 200 mg. Plus grave encore, bien que pas entièrement testé, est que les prélèvements ont été effectués même rouge ocre pigment du cartouche de Khéops (photographié de gauche). Des fragments recueillis ont été prises pour l'analyse à l'Institut Fresenius de Dresde. Et personne ne remarquerait rien, si il n'avait pas publié en août Erdmann, une vidéo sur youtube (plus tard enlevé) a témoigné que tout avait été fait dans la pyramide et qui a montré des images similaires pour d'autres sites tels que de Saqqarah et de Dahchour. Évidemment, ces charlatans n'étaient pas nouvelles pour Cascades comme ça, je l'espère, seront punis dès que possible.

 

Source: Egypt Diares

Finalmente si muove qualcosa contro Dominique GörlitzStefan Erdmann, gli (autodefinitisi) “archeologi amatoriali” tedeschi che lo scorso anno avevano prelevato illegalmente campioni di roccia dalla Piramide di Cheope. La procura di Chemnitz (Sassonia) sta investigando sugli eventuali reati commessi dai due dopo che erano stati denunciati a dicembre presso Lueneburg (Bassa Sassonia) da attivisti locali in collaborazione con l’Egypt’s Heritage Task Force. Infatti, il codice penale tedesco può essere applicato contro i cittadini della Germania anche se l’illecito è compiuto all’estero e, in questo caso, si parlerebbe di danneggiamento, furto e importazione illegale di antichità.

Ricordiamo chi sono i protagonisti della notizia. Görlitz (nella foto) è un ex insegnante di biologia che ha cercato di attraversare l’Atlantico con una copia (tutt’altro che esatta) della Barca Solare di Cheope per provare fantascientifici viaggi transatlantici degli antichi Egizi. Erdmann, invece, è un autore di libri cospirazionalistici in cui si trovano collegamenti tra Templari, Massoni, Illuminati, civiltà del passato e nazisti. Insomma, testi degni della libreria di Adam Kadmon! Proprio per il suo ultimo lavoro, “Die Cheops Lüge”, Erdmann ha organizzato la spedizione a Giza ottenendo un permesso speciale per visitare la Grande Piramide dalle 18:00 alle 20:00 del 17 aprile 2013 (e questo fa capire la situazione catastrofica dell’archeologia in Egitto).

giza-cartiglio

 I due tedeschi, convinti che il monumento sia opera degli Atlantidei, cercavano prove della datazione al 13.000 bp. Per far ciò, sono entrati nella cosiddetta “Campbell’s Chamber”, una delle camere di scarico, e hanno raschiato dalle pareti 200 mg di roccia. Fatto ancora più grave, anche se non del tutto provato, è che siano stati presi campioni anche del pigmento rosso ocra del cartiglio di Khufu (nell’immagine a sinistra). I frammenti raccolti, poi, sono stati portati ad analizzare presso il Fresenius-Institut di Dresda. E nessuno si sarebbe accorto di niente, se Erdmann non avesse pubblicato a novembre un video su youtube (poi rimosso) che testimoniava tutto ciò che era stato fatto nella piramide e che mostrava immagini simili anche per altri siti come Saqqara e Dashur. Evidentemente, questi ciarlatani non erano nuovi a bravate simili che, si spera, saranno punite il prima possibile.

 

Solo una multa per Görlitz ed Erdmann per aver prelevato campioni dalla Piramide di Cheope

image-571142-galleryV9-tmcu

 

Seulement une amende à Görlitz et de Erdmann pour avoir prélevé des échantillons dans la grande pyramide de Gizeh
Posté le 7 mars 2015 de mattiamancini

image-571142-galleryV9-tmcu

N'oubliez pas l'histoire de Görlitz de Dominique et de Stefan Erdmann ? Les deux charlatans allemands qui, avec la connivence des fonctionnaires et des gardes avaient pris des Égyptiens, des échantillons de la grande pyramide de Gizeh et prennent ensuite en Allemagne, peut cependant leur 13000 ans selon leurs théories (article complet ici). L'affaire a été terminé devant le Tribunal pénal du Caire avec arrestation pendant 5 ans pour les six complices locales et un mandat d'arrêt pour Görlitz, Erdmann et son caméraman, qui bien sûr vous sont bien visibles de l'arrière en Egypte.

Toutefois, dans le même temps, les procureurs fédéraux allemands et le Tribunal de District de Chemnitz (Saxe) ont lancé l'enquête ayant abouti, le 4 mars, à seulement payer une amende de 1200 euros par manque d'un casier judiciaire. Le même Görlitz, dans un communiqué sur son site Internet, il a admis part de responsabilité en disant qu'ils ne devraient pas prendre des fragments de roche sans une autorisation. Pour le reste, il a ajouté que toute l'opération a été organisée légalement avec l'approbation du FAS et que personne n'est autorisé à toucher la partie de mur avec la cartouche de Khéops, la plus grave accusation qui leur est attribuée.

 

Ricordate la vicenda di  Dominique Görlitz e Stefan Erdmann? I due ciarlatani tedeschi che, con la connivenza di funzionari e guardiani egiziani, avevano prelevato campioni dalla Piramide di Cheope per poi portarli in Germania a farli datare, possibilmente a 13.000 anni fa secondo le loro teorie (qui la storia completa). Il caso era finito alla Corte Penale del Cairo con l’arresto a 5 anni per i sei complici locali e un mandato di cattura per Görlitz, Erdmann e il loro cameraman che, ovviamente, si sono ben visto dal tornare in Egitto.

Parallelamente, però, anche la Procura federale tedesca e la Corte distrettuale di Chemnitz (Sassonia) hanno avviato delle indagini che hanno portato, lo scorso 4 marzo, al solo pagamento di una multa di 1200 euro per mancanza di precedenti penali. Lo stesso Görlitz, in una nota sul suo sito, ha ammesso parte delle colpe dicendo che non avrebbero dovuto portare via i frammenti di roccia prelevati senza autorizzazione. Per il resto, ha aggiunto che l’intera operazione era stata organizzata legittimamente con il beneplacito dello SCA e che nessuno si è permesso di toccare la porzione di parete con il cartiglio di Cheope, l’accusa più grave a loro imputata.

 

 


10/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres