GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

exorciste

P.B. : Ce n’est pas une sinécure de tout repos d’être exorciste ?
Mgr : A l’instar d’un guerrier qui défend sa patrie en cas de conflit armé, un exorciste est un combattant qui appréhende le monde invisible, les esprits et ressent les cham...ps énergétiques avec toutes les hiérarchies vibratoires qui le composent ; et il détermine avec précision si les cas auxquels il est confronté relèvent de l’envoutement, de l’obsession, de la possession ou uniquement du paranormal sans connotation occulte ou maléficiante. En outre, l’humilité est de règle car on découvre des égrégores de personnes ou de lieu qui interpellent la conscience humaine. La création divine est harmonisée entre deux pôles à l’instar du jour et de la nuit il y a le bien et le mal et ceux qui le servent, mais les esprits angéliques et les esprits démoniaques peuvent soit invoqués, soit évoqués avec les conséquences bonnes ou mauvaise que cela engendrera. Et puis, il y a les bricoleurs de l’occulte qui achètent des livres et dans leur coin font leur petite cuisine avec imprudence. Alors le fait de croire en Dieu, d’être relié à un égrégore de Lumière par la fréquentation d’un lieu de culte ou d’un enseignement d’école de sagesse et de bien se comporter est une base. Etre doté de facultés cognitives en est une autre et maîtriser les rituels avec leurs conséquences vibratoires sur la conscience et le karma de l’évolution spirituelle en est une autre encore plus indispensable avant d’oser s’attaquer à ces forces obscures mais bien présentes. Dans tous les cas, il faut demander la guidance spirituelle et se rappeler que nous ne sommes que des créatures humaines, et qu’entre nous et le Créateur de l’Univers il existe un nombre infini de hiérarchies et de mondes inconnus ; alors ayant la sagesse d’élever notre conscience vers les hauteurs célestes par des comportements qui ennoblissent l’humanité et fassent descendre Paix, Harmonie et Amour en nous et autour de nous.
Pascal Balmès : Merci Monseigneur SCHAFFNER de ce magnifique exposé
Monseigneur : Merci à vous, Pascal, et surtout j’espère avoir intéressé vos lecteurs.
Depuis Plaute dans sa Mostellaria jusqu‘a nos jours les manifestations de hantises n’ont jamais cessées d’interpeller les hommes. Certaines demeures seraient donc un réceptacle d’énergie ou se mélangerait souffrance douleur, et surtout envie de ne pas disparaître dans ce que certaines âmes désincarnées prennent souvent pour le néant, victimes de leurs peurs. La lecture du Bardo-Thodol nous apprend les difficultés rencontrée par l’esprit du défunt : As-tu reçu l'enseignement du sage guru initié au mystère du bardo ? Si tu l'as reçu, rappelle-le à ta mémoire et ne t'en laisse pas distraire par d'autres pensées. Conserve fermement ton esprit lucide. Si tu souffres, ne t'absorbe pas dans la sensation de la souffrance. Si tu éprouves un reposant engourdissement d'esprit, si tu te sens t'enfoncer dans une calme obscurité, un apaisant oubli, ne t'y abandonne pas. Demeure alerte…Tes consciences se séparent de ton corps et vont entrer dans le Bardo. Fais appel à ton énergie pour les voir en franchir le seuil en ta pleine connaissance. La clarté fulgurante de la Lumière sans couleur et vide va, plus rapide que l'éclair, t'apparaître et t'envelopper. Que l'effroi ne te fasse point reculer et perdre conscience. Plonge-toi dans cette lumière. Rejetant toute croyance en un ego, tout attachement à ton illusoire personnalité, dissous son Non-être dans l'Etre et sois libéré. Peu nombreux sont ceux qui, n'ayant pas été capables d'atteindre la Libération au cours de leur vie, l'atteignent à ce moment si fugitif qu'il peut être dit sans durée. Les autres, sous l'effet de l'effroi ressenti comme un choc mortel, perdent connaissance.
Et se réveillent peut-être dans un univers sensible et étrange, qu’ils ne connaissent pas ou plus. Ni tout à fait mort ! Ni tout à fait vivant ! Les manifestations que ces désincarnés provoquent ne seraient alors que les cris d’effroi d’enfants qui tremblent devant le terrible inconnu et réclament assistance . Et c’est là qu’interviendra l’exorciste véritable pontife au sens latin du terme permettant tel un guide indiquant un gué, le passage souverain vers la Grande Lumière des âmes souffrantes enfin libres !
Photo : P.B. : Ce n’est pas une sinécure de tout repos d’être exorciste ?

Mgr : A l’instar d’un guerrier qui défend sa patrie en cas de conflit armé, un exorciste est un combattant qui appréhende le monde invisible, les esprits et ressent les champs énergétiques avec toutes les hiérarchies vibratoires qui le composent ; et il détermine avec précision si les cas auxquels il est confronté relèvent de l’envoutement, de l’obsession, de la possession ou uniquement du paranormal sans connotation occulte ou maléficiante. En outre, l’humilité est de règle car on découvre des égrégores de personnes ou de lieu qui interpellent la conscience humaine. La création divine est harmonisée entre deux pôles à l’instar du jour et de la nuit il y a le bien et le mal et ceux qui le servent, mais les esprits angéliques et les esprits démoniaques peuvent soit invoqués, soit évoqués avec les conséquences bonnes ou mauvaise que cela engendrera. Et puis, il y a les bricoleurs de l’occulte qui achètent des livres et dans leur coin font leur petite cuisine avec imprudence. Alors le fait de croire en Dieu, d’être relié à un égrégore de Lumière par la fréquentation d’un lieu de culte ou d’un enseignement d’école de sagesse et de bien se comporter est une base. Etre doté de facultés cognitives en est une autre et maîtriser les rituels avec leurs conséquences vibratoires sur la conscience et le karma de l’évolution spirituelle en est une autre encore plus indispensable avant d’oser s’attaquer à ces forces obscures mais bien présentes. Dans tous les cas, il faut demander la guidance spirituelle et se rappeler que nous ne sommes que des créatures humaines, et qu’entre nous et le Créateur de l’Univers il existe un nombre infini de hiérarchies et de mondes inconnus ; alors ayant la sagesse d’élever notre conscience vers les hauteurs célestes par des comportements qui ennoblissent l’humanité et fassent descendre Paix, Harmonie et Amour en nous et autour de nous.

Pascal Balmès : Merci Monseigneur SCHAFFNER de ce magnifique exposé

Monseigneur : Merci à vous, Pascal, et surtout j’espère avoir intéressé vos lecteurs.

Depuis Plaute dans sa Mostellaria jusqu‘a nos jours les manifestations de hantises n’ont jamais cessées d’interpeller les hommes. Certaines demeures seraient donc un réceptacle d’énergie ou se mélangerait souffrance douleur, et surtout envie de ne pas disparaître dans ce que certaines âmes désincarnées prennent souvent pour le néant, victimes de leurs peurs. La lecture du Bardo-Thodol nous apprend les difficultés rencontrée par l’esprit du défunt : As-tu reçu l'enseignement du sage guru initié au mystère du bardo ? Si tu l'as reçu, rappelle-le à ta mémoire et ne t'en laisse pas distraire par d'autres pensées. Conserve fermement ton esprit lucide. Si tu souffres, ne t'absorbe pas dans la sensation de la souffrance. Si tu éprouves un reposant engourdissement d'esprit, si tu te sens t'enfoncer dans une calme obscurité, un apaisant oubli, ne t'y abandonne pas. Demeure alerte…Tes consciences se séparent de ton corps et vont entrer dans le Bardo. Fais appel à ton énergie pour les voir en franchir le seuil en ta pleine connaissance. La clarté fulgurante de la Lumière sans couleur et vide va, plus rapide que l'éclair, t'apparaître et t'envelopper. Que l'effroi ne te fasse point reculer et perdre conscience. Plonge-toi dans cette lumière. Rejetant toute croyance en un ego, tout attachement à ton illusoire personnalité, dissous son Non-être dans l'Etre et sois libéré. Peu nombreux sont ceux qui, n'ayant pas été capables d'atteindre la Libération au cours de leur vie, l'atteignent à ce moment si fugitif qu'il peut être dit sans durée. Les autres, sous l'effet de l'effroi ressenti comme un choc mortel, perdent connaissance.

Et se réveillent peut-être dans un univers sensible et étrange, qu’ils ne connaissent pas ou plus. Ni tout à fait mort ! Ni tout à fait vivant ! Les manifestations que ces désincarnés provoquent ne seraient alors que les cris d’effroi d’enfants qui tremblent devant le terrible inconnu et réclament assistance
.
Et c’est là qu’interviendra l’exorciste véritable pontife au sens latin du terme permettant tel un guide indiquant un gué, le passage souverain vers la Grande Lumière des âmes souffrantes enfin libres !


16/07/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres