GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

GILETS JAUNES DES GRENADES RETROUVÉES CHEZ LUI

 

Gilets jaunes : un manifestant menace de mort des policiers, des grenades retrouvées chez lui

Un manifestant Gilet jaune de Meurthe-et-Moselle a été interpellé après des menaces publiées sur internet visant les policiers. Des grenades ont été retrouvées chez lui.

 

Des affrontements ont éclaté rue de la République à la mi-journée, à Rouen (Seine-Maritime). Le bilan, à 13h30, samedi 5 janvier 2019.
À Nancy, huit personnes ont été interpellées samedi lors d’une manifestation des « Gilets jaunes ». À Frouard, une ex-gendarme réserviste a été arrêtée pour entrave à la circulation et un homme pour des menaces de mort contre des policiers. (©Illustration/RT/76actu)

La mobilisation des Gilets jaunes a également dérapé en Meurthe-et-Moselle en plus des violences survenues à la manifestation régionale d’Épinal (Vosges), samedi 5 janvier 2019.

 

Selon le parquet de Nancy, consulté par Lorraine Actu, huit personnes ont été interpellées par la police ou la gendarmerie et seront poursuivies en justice. Parmi eux, un homme qui a publié des menaces visant les policiers sur les réseaux sociaux. Le suspect a été identifié et interpellé. Lors de la perquisition de son domicile, des grenades ont été retrouvées chez lui. Il sera jugé en comparution immédiate mardi par le tribunal correctionnel de Nancy.

À LIRE AUSSI : Gilets jaunes : la manifestation régionale de Lorraine dérape à Epinal

Huit interpellations pendant une manifestation

D’autres Gilets jaunes devront répondre de leurs actes devant la justice, l’un des manifestants est soupçonné d’avoir blessé deux policiers assurant le maintien de l’ordre. 

L’homme sera jugé en comparution immédiate mardi pour « outrage à l’encontre de personnes dépositaires de l’autorité publique, rébellion et participation sans arme avec visage dissimulé à un attroupement après sommations de se disperser ».

Tous sont poursuivis pour avoir participé à une manifestation non déclarée et ne pas avoir laissé libre l’espace public malgré les demandes des forces de l’ordre. L’un des suspects est mineur, âgé de 15 ans, « connu de la justice », selon le procureur de la République de Nancy François Pérain. 

Une ex-gendarme réserviste dérape

Une jeune femme a également été arrêtée par les gendarmes à Frouard, dans la banlieue de Nancy, pour avoir bloqué la circulation et jeté des pétards sur la route. Elle a refusé de décliner son identité et a pu être identifiée grâce à son passé : elle a été gendarme réserviste. Elle a par ailleurs diffusé des messages menaçant à l’égard des forces de l’ordre.

Elle va être placée sous contrôle judiciaire, selon le parquet.

Ces nouveaux faits survenus dans la région en marge de manifestation de « Gilets jaunes » intervient dans un contexte toujours plus tendu entre les opposants et le gouvernement. Après un nouvel acte violent un peu partout en France, le Premier ministre doit dévoiler de nouvelles mesures « d’ordre public » lundi soir à 20h sur TF1.

Dans les rues de la cité ducale durant une manifestation qui a réunie environ 250 personnes (contre 2 à 3 000 le 22 décembre dernier), des tensions avaient éclatées avec les forces de l’ordre. 

À LIRE AUSSI : Gilets jaunes : Edouard Philippe au 20h de TF1 pour des annonces « d’ordre public »



08/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres