GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

L'homme vit avec des extraterrestres pour an dans l'Himalaya

L'homme vit avec des extraterrestres pour an dans l'Himalaya, le Silence de 40 ans de pauses pour raconter l'histoire
Jeudi 22 novembre 2012 13:38

Man Lives With Extraterrestrials For Year In The Himalayas, Breaks 40 Year Silence To Tell The Story

Thursday, November 22, 2012 13:38
 

Collin Andrews at his official website tells the story of a Frenchman who lived at a secret extraterrestrial base in the Himalayas for a year.  A forty year silence was imposed on the return on the man to his home in France,  the silence has now been lifted.  

Over a period of months a farm in southern France was plagued by the appearance of lights. Balls of light appeared in the evening and surrounded the house of 20-year-old Robert L., who lived with his parents and his grandmother.

Large balls of light moved over the ground, seeming to extinguish and re-light, eventually joining up with a giant bullet-shaped form standing vertically. 

They appeared to be intelligent.

For two years Robert received many visits in his bedroom at night. Extra-terrestrial entities crossed through the walls and surrounded his bed. Robert was paralyzed.

The visitors were tall, blond, and thin with long arms. They were dressed in skin-tight jumpsuits open at the  neck and wrists, with a metallic shimmer and a wide belt.

They introduced themselves as scientists from another galaxy. They took a blood sample and told him they were interested in his genetic structure.

Over the next two years, Robert was mentally and physically prepared through these visits and instructed in yoga-like exercises. A man who presented himself as the “Guide” nicknamed him “Roro”. They were part of a Galactic Confederation in charge of maintaining life on planets inhabited like the Earth.

At the end of the two years of night-time training, he was invited to accompany them back to their base on Earth and to serve as a donor of genetic material to populate a faraway planet. He was assured that everything would be taken care of and he wouldn’t lack anything.

A spacecraft came to pick him up in a field next to his farm. It was a large, flat vessel 65 feet long with a  dome. It was red like hot iron, surrounded by a yellowish-orange cloud. It landed without touching the  ground. A door opened and the “Guide” welcomed him. The craft took off, with no detectable motion. Robert was worried. The Guide showed him the wall had become transparent and Robert saw what he thought was Marseille.

They were at an altitude of 40,000 meters. The trip lasted less than an hour and they arrived at a  subterranean base in the Himalayas. After a night spent in a bedroom with rounded walls, Robert was served coffee which tasted as if made by his mother. He put on an outfit resembling an overall of soft, tight-fitting material. It would be changed and regenerated for the capture of magnetic rays.

Two women introduced themselves: a “Biologist” and an “Ethnologist”. In the bedroom there was an eye-shaped device which was a kind of  television in 3-D where he could see and hear everything happening at his home, and listen to his parents’  conversations.

Drawing of the underground base

They took him on a tour of the cave which was actually a base with several floors, constructed over 3000  feet below the earth.

It was surround by a triple magnetic belt which insulated and protected the base from earthquakes.

There were numerous rooms. An elevator opened onto a platform in the open air where he could go in the evening, though he was accompanied.

The terrain was rugged with high snowcapped mountains.

The Guide demonstrated how he could disintegrate a tree with a ball-like device which he carried with him at all times.

The spacecrafts accessed the base by way of a snaking tunnel with a funnelshaped entrance situated lower in the valley. It opened onto an immense hangar where the spacecrafts and personnel were located. Robert saw vessels entering from 90 feet away.

He was permitted to walk around the interior of the base, except for certain zones.

One day he forced entry into the rooms containing nuclear, magnetic and electric fields. He was pushed  back by an invisible wall.

Daily life at the

Collin Andrews à son site officiel raconte l'histoire d'un français qui vivait à un extraterrestre secret base dans l'Himalaya depuis un an. Un silence de quarante ans a été imposé sur le retour sur l'homme à son domicile en France, le silence a maintenant été levé.
L'apparition des lumières a été en proie pendant des mois une ferme dans le sud de la France. Boules de lumière est apparu dans la soirée et encerclé la maison de 20 ans, Robert L., qui vivait avec ses parents et sa grand-mère.
Grosses boules de lumière s'installe au-dessus du sol, semblant à éteindre et rallumer, se joignant éventuellement une forme en forme de balle géante debout verticalement.
Ils ont semblé être intelligent.
Pendant deux ans Robert a reçu de nombreuses visites dans sa chambre pendant la nuit. Entités extra-terrestre traversées
à travers les murs et entouré de son lit. Robert a été paralysé.
Les visiteurs ont été grande, blonde et mince avec longs bras. Ils étaient vêtus de combinaisons-pantalons moulants ouverts au col et poignets, avec un scintillement métallique et une large ceinture.
Ils se sont présentent comme des scientifiques d'une autre galaxie. Ils ont pris un échantillon de sang et lui a dit qu'ils étaient intéressés par sa structure génétique.
Au cours des deux prochaines années, Robert était mentalement et physiquement préparé dans le cadre de ces visites et instruit dans les exercices d'yoga-like. Un homme qui s'est présenté comme le « Guide » le surnomme « Roro ». Ils faisaient partie d'une Confédération galactique chargé de maintenir la vie sur les planètes habitées comme la terre.
À la fin des deux années de formation de la nuit, il a été invité à les accompagner à leur base sur la terre et de servir comme un donneur de matériel génétique pour remplir une planète lointaine. Il a assuré que tout serait pris en charge et il ne manque rien.
Un vaisseau spatial est venu lui chercher dans un champ à côté de sa ferme. C'était un grand récipient plat 65 pieds long avec un dôme. Il était rouge comme un fer chaud, entouré d'un nuage jaune-orange. Il a atterri sans toucher le sol. Une porte ouverte et le « Guide » l'a accueilli. L'engin a décollé, avec aucun mouvement détectable. Robert était inquiet. Le Guide lui a montré le mur était devenu transparent et Robert a vu ce qu'il pensait, c'était Marseille.
Ils étaient à 40 000 mètres d'altitude. Le voyage a duré moins d'une heure et ils sont arrivés à un
base souterraine dans l'Himalaya. Après qu'une nuit passée dans une chambre avec murs arrondis, Robert a été servi le café qui goûte comme si faite par sa mère. Il a mis sur une tenue qui ressemble à un ensemble de matière douce et bien ajusté. Il serait changé et régénéré pour la capture des rayons magnétiques.
Deux femmes se sont présentent : un « biologiste » et « Ethnologue ». Dans la chambre, il y avait un dispositif en forme de œil qui était un genre de la télévision en 3-d il pouvait voir et entendre tout ce qui se passe chez lui et écouter les conversations de ses parents.
Dessin de la base de l'underground
Ils l'ont pris pour une visite de la grotte qui était en fait une base à plusieurs étages, construit plus de 3000 pieds au-dessous de la terre.
C'est entourer par une triple ceinture magnétique isolé et protégé de la base de tremblements de terre.
Il y avait de nombreuses salles. Un ascenseur a ouvert sur une plate-forme en plein air il pouvait aller dans la soirée, bien qu'il était accompagné.
Le terrain est accidenté avec hautes montagnes aux sommets enneigés.
Le Guide a démontré comment il pourrait se désintégrer un arbre avec un ballon-comme le dispositif dont il emmena avec lui en permanence.
Les vaisseaux spatiaux a consulté la base au moyen d'un tunnel sinueuses avec une entrée de mangeuses située plus bas dans la vallée. Elle est ouverte sur un immense hangar se trouvaient les vaisseaux spatiaux et le personnel. Robert a vu les navires entrant dans de 90 mètres.
Il a été autorisé à se promener à l'intérieur de la base, à l'exception de certaines zones.
Un jour qu'il contraint d'entrée dans les salles contenant nucléaire, magnétiques et champs électriques. Il a été repoussé par un mur invisible.
See the rest of the story here with many more illustrations:  http://colinandrews.net/UFOs-FrenchFarmer-TakenByAgreement.html
 
More stories:
 


10/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres