GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

les 11 facteurs les plus importants pour affaiblir votre système immunitaire

The 11 Most Significant Factors Guaranteed To Depress Your Immune System

 
2173

by Mae Chan PreventDisease
 
 
Immune-System2352.jpg
Les 11 facteurs plus importants garantis à affaiblir votre système immunitaire
par Mae Chan
PreventDisease
De notre environnement, à notre nourriture, la médecine et le mode de vie, nous sommes entourés par les choses qui dépriment notre système immunitaire. Sachant les coupables peut faire une grande différence dans combien de temps et à quelle fréquence vous rencontrez la maladie.
1. le sucre
Sucrose supprime le système immunitaire, conduit à la prise de poids et le lessivage des minéraux précieux de votre corps. Même en petites quantités, sucre est nuisible à votre santé. Manger ou boire 100 grammes (8 c. à soupe) de sucre, l'équivalent d'environ deux canettes de soda, peut réduire la capacité des globules blancs pour tuer les germes par quarante pour cent. L'effet immunosuppresseur de sucre commence à moins de trente minutes après l'ingestion et peut durer pendant cinq heures. Par contre, l'ingestion de glucides complexes, amidons et fécules, n'a aucun effet sur le système immunitaire. Il joue un effet significatif sur vos hormones, jeter votre corps hors de l'équilibre et dans un état de chaos biochimiques. Si vous mangez de sucre, matin, midi et soir, votre corps est toujours dans cet état de chaos menant à la maladie. En outre, le sucre est en fait anti-élément nutritif, ce qui signifie qu'il s'infiltre de nutriments dans votre corps ! Parce que certains nutriments sont retirés du sucre dans le processus de raffinage, votre corps ne peut pas traiter. Ainsi, il s'infiltre les minéraux contenus dans votre corps à se fixer sur les molécules de sucre raffiné afin de déplacer le sucre dans votre corps.
2. le manque de sommeil
Vous avez peut-être remarqué que vous êtes plus susceptible d'attraper un rhume ou une autre infection quand vous n'obtenez pas assez de sommeil. Ne pas obtenir suffisamment de sommeil peut conduire à des niveaux plus élevés d'une hormone de stress. Elle peut aussi conduire à une inflammation plus dans votre corps. Bien que les chercheurs ne sont pas exactement comment le sommeil stimule le système immunitaire, il est clair que l'obtention assez généralement au moins 7 heures pour un adulte--est une clé pour une bonne santé. Le manque de sommeil effets également la sécrétion de mélatonine. La mélatonine est un piégeur de radicaux hydroxyles puissant et plus de deux fois aussi efficace que la vitamine E au piégeage des radicaux peroxyles.
3. les vaccins
Contrairement à l'avis de professionnels de la santé, les vaccins entravent le système immunitaire et n'augmentent pas il. Les vaccins contiennent de nombreux produits chimiques et les métaux lourds, comme le mercure et l'aluminium, qui sont en-eux-mêmes immuno suppresseur. En fait, mercure provoque des changements dans l'activité des lymphocytes et diminue la viabilité des lymphocytes. Vaccins aussi altérer nos ratios lymphocytes t helper/suppresseur... tout comme ceux observés avec le sida. Ce ratio est un indicateur clé d'un fonctionnement correct du système immunitaire. Ils répriment notre immunité simplement acheter trop taxer nos défenses immunitaires avec des corps étrangers, les métaux lourds, les agents pathogènes et les virus. Les métaux lourds ralentir notre système immunitaire, tandis que les virus installent à croître et à diviser. C'est comme être enchaîné et menotté avant la natation.
4. les médicaments
Davantage de recherches sur des centaines de différentes drogues suggèrent que l'ils augmenter la susceptibilité à l'infection par une personne en paralysant le système immunitaire. Chercheurs ont constaté que certaines personnes qui prennent des antibiotiques avaient réduit le taux de cytokines--les messagers de l'hormone du système immunitaire. Compteur de médicaments beaucoup les effets synergiques d'immunitaire cellules quel réseau avec les tissus et les organes qui travaillent ensemble pour défendre l'organisme contre les infections, les maladies et les virus. La plupart des médicaments contiennent également un niveau élevé de toxines spécifiques qui inhibent les bonnes bactéries dans le tube digestif qui une source privilégiée d'immunité chez les êtres humains. Par conséquent, l'utilisation à long terme est associée à une plus grande fréquence des infections et des durées plus longues chez ceux qui consomment.
5. alcool
L'alcool est connu pour causer des conséquences graves à long terme pour une personnes corps et l'esprit. Boire quelques verres de vin chaque jour a généralement été considéré comme un bon moyen de promouvoir cardiovasculaire et la santé du cerveau. Mais une étude de l'Université de Rutgers a indiqué que sa reste un comportement risqué qui peut diminuer la fabrication du cerveau adulte cellules par autant que 40 pour cent. L'alcool empêche également la capacité du système immunitaire à combattre les infections et maladies. Consommation excessive d'alcool ou l'abus d'alcool à long terme peut conduire à un déficit immunitaire de deux façons--des carences nutritionnelles et la réduction des globules blancs. Alcool altère la digestion normale des nutriments due aux dommages causés aux cellules du tube digestif et en interférant avec la sécrétion des enzymes nécessaires à la digestion. Alcool peut aussi entraver la capacité du foie à stocker les vitamines importantes.
6. raffinés Grains
Les grains raffinés, tels que la farine blanche, riz instantané, pâtes enrichies et beaucoup de types de restauration rapide contiennent peu d'éléments nutritifs et peu de fibres par rapport aux grains entiers naturels, qu'ils sont issus. Une consommation excessive et prolongée des grains raffinés et des aliments hautement transformés contenant des pesticides, additifs chimiques et des conservateurs peut affaiblir le système immunitaire et vous rendre vulnérable au développement de maladies chroniques. Une étude publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition a conclu que la capacité des globules blancs pour tuer les bactéries est considérablement entravée jusqu'à 5 heures après avoir mangé 100 g d'aliments transformés. Notre alimentation moderne de transformés repas d'aliments, de plats à emporter et de micro-ondes pourrait être à blâmer pour une forte augmentation des maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, y compris l'alopécie, l'asthme et l'eczéma.
7. chronique Stress
Stress doux peut être un très bon pour le corps. La façon dont nous gérons, réagir et faire face au stress est le facteur le plus important dans la façon dont le stress affecte notre corps. Beaucoup de gens ignore le stress mais il a une influence majeure sur notre système immunitaire. Stress chronique--causé par des situations stressantes qui durent sur une longue période de temps--soulève le taux de cortisol de l'organisme qui diminue la production de prostaglandines « bien ». Stress chronique peut vous rendre plus sensibles aux rhumes et la grippe, ainsi que de plus graves problèmes de santé comme les maladies cardiaques, le diabète et autres maladies. Par la pratique anti-stress des activités comme l'yoga, de méditation et de rires, vous pouvez garder votre corps de passer en mode stress chronique.
8. le manque de vitamine D
Quand la vitamine D se lie à des récepteurs spécifiques, il déclenche une série d'événements par laquelle de nombreux agents pathogènes toxiques et agents, y compris le cancer, les cellules sont rendues inoffensives. Toutefois, s'il n'y a pas assez de vitamine D, le système peut devenir dépassé et maladie peut se développer. C'est une des raisons pour que les gens vivent le plus près possible de l'Équateur ont une incidence beaucoup plus faible (ou l'absence) du rhume et les maladies en général qui augmentent généralement dans des endroits plus éloignés de l'Équateur. Bien que la vitamine D peut être obtenu à partir de sources alimentaires limitées, c'est la directement l'exposition au soleil pendant les mois de printemps et d'été nous obtenons les montants les plus élevés des niveaux absorbables de la vitamine soleil. À seulement 30 minutes en exposant votre torse au soleil dans les mois plus chauds équivaut à peu près 10 000 unités (UI) de vitamine d.
9. la déshydratation
La déshydratation chronique peut avoir une variété de différents effets sur les maladies chroniques. Certains éléments de preuve indiquent que la déshydratation peut être reliée à la susceptibilité aux cancers spécifiques. Il est essentiel de maintenir un bon niveau d'hydratation pour aider à éliminer les sous-produits d'une quelconque maladie et aider le système immunitaire à combattre les infections. Déshydratation peut affecter votre énergie et votre sommeil et la capacité d'obtenir du matériel des toxines et des déchets hors du corps.
10. l'anxiété et la peur
Toutes les émotions négatives sortir quelque chose qui peut affecter les fonctions de l'organisme. Tenant des sentiments négatifs trop longs peut porter sur le système immunitaire et par conséquent, les niveaux de cortisol augmenteront considérablement. Les dangers de la vie moderne ont une mainmise sur l'imagination des gens. Les sociologues appellent le phénomène une société du risque, décrivant des cultures de plus en plus préoccupés par les menaces à la sécurité, les deux réels et perçus, mais très certainement imaginé. La peur crée un sentiment d'urgence dans le corps et stimule le système sympathique pour réagir. C'est le signal défauts provoquant des infections mécanismes pathogéniques. Anxiété et peur influencent l'ensemble de l'état du corps, les niveaux hormonaux et la façon dont nos cellules immunitaires sont en mesure de nous défendre.
11. toxines et l'industrie additifs
Les couleurs et les additifs alimentaires sont une des principales causes du TDAH, l'asthme, le cancer et plusieurs autres maladies créant un environnement toxique pour notre santé. Chaque année, les fabricants d'aliments verser 15 millions de livres de colorants alimentaires artificiels dans les aliments des Etats-Unis--et ce montant seulement facteurs dans huit variétés différentes, selon le Centre pour la Science dans l'intérêt Public (CSPI). En plus des considérations de mélanges de lésions organiques, le cancer, malformations congénitales et des réactions allergiques, de l'industrie toxines alimentaires provoquent une maladie auto-immune.
Sources :
askdrsears.com
PreventDisease.com
WebMD.com
MayoClinic.org
A propos de l'auteur
Mae Chan est titulaire de diplômes en sciences de la nutrition et en physiologie. Elle est également blogueur et passionné de technologie avec une passion pour la diffusion de l'information sur la santé.

From our environment, to our food, medicine and lifestyle, we are surrounded by things that depress our immune system. Knowing the culprits can make a big difference in how long and how often you encounter illness.
1. Sugar
Sucrose suppresses the immune system, leads to weight gain and leaches precious minerals from your body. Even in small amounts, sugar is detrimental to your health. Eating or drinking 100 grams (8 tbsp.) of sugar, the equivalent of about two cans of soda, can reduce the ability of white blood cells to kill germs by forty percent. The immune-suppressing effect of sugar starts less than thirty minutes after ingestion and may last for five hours. In contrast, the ingestion of complex carbohydrates, or starches, has no effect on the immune system. It plays significant effect on your hormones, throwing your body out of balance and into a state of biochemical chaos. If you eat sugar, morning, noon and night, your body is always in this state of chaos leading to disease. Furthermore, sugar is actually an anti-nutrient, meaning that it leaches nutrients from your body! Because certain nutrients are removed from sugar in the refining process, your body cannot process it. So, it leaches minerals from your body to attach to the refined sugar molecules in order to move the sugar through your body. 
2. Lack of Sleep
You may have noticed you’re more likely to catch a cold or other infection when you’re not getting enough sleep. Not getting enough sleep can lead to higher levels of a stress hormone. It may also lead to more inflammation in your body. Although researchers aren’t exactly sure how sleep boosts the immune system, it’s clear that getting enough usually at least 7 hours for an adult -- is one key for good health. Lack of sleep also effects the secretion of melatonin. Melatonin is a powerful hydroxyl radical scavenger, and is more than twice as effective as vitamin E at scavenging peroxyl radicals.
3. Vaccines
Contrary to the advice of medical professionals, vaccines hamper the immune system and do not enhance it. Vaccines contain many chemicals and heavy metals, like mercury and aluminum, which are in-themselves immuno-suppressing. Mercury actually causes changes in the lymphocyte activity and decreases lymphocyte viability. Vaccines also alter our t-cell helper/suppressor ratios ... just like those seen with AIDS. This ratio is a key indicator of a proper functioning immune system. They suppress our immunity merely buy over-taxing our immune system with foreign material, heavy metals, pathogens and viruses. The heavy metals slow down our immune system, while the viruses set up shop to grow and divide. It is like being chained and handcuffed before swimming.
4. Drugs
More research on hundreds of different drugs are suggesting that the they increase a person’s susceptibility to infection by crippling immune function. Researchers found that certain people taking antibiotics had reduced levels of cytokines -- the hormone messengers of the immune system. Many medications counter the synergistic effects of immune cells which network with tissues and organs that work together to defend the body against disease, infection and viruses. Most medications also contain a high level of specific toxins which inhibit good bacteria in the gut which a prime source of immunity in human beings. Consequently, long-term use is associated with a greater frequency of infections and longer durations in those who consume them.
5. Alcohol
Alcohol is known to cause long-term serious consequences for a persons body and mind. Drinking a couple of glasses of wine each day has generally been considered a good way to promote cardiovascular and brain health. But a Rutgers University study indicated that its still a risky behavior that can decrease the making of adult brain cells by as much as 40 percent. Alcohol also impedes the ability of the immune system to fight infection and disease. Excessive alcohol consumption or long term alcohol abuse can lead to immune deficiency in two ways -- nutritional deficiency and reducing white blood cells. Alcohol impairs the normal digestion of nutrients due to damage caused to the cells in the digestive tract and by interfering with the secretion of enzymes needed for digestion. Alcohol can also impede the ability of the liver to store important vitamins.
6. Refined Grains
Refined grains, such as white flour, instant rice, enriched pasta, and many types of fast food contain few nutrients and little fiber compared to the natural whole grains they are derived from. Prolonged and excessive consumption of refined grains and highly processed foods containing pesticides, chemical additives, and preservatives can weaken the immune system and make you vulnerable to developing chronic conditions. A study published in the American Journal of Clinical Nutrition found that the ability of white blood cells to kill bacteria is significantly hampered for up to 5 hours after eating 100 gm of processed foods. Our modern diet of processed foods, takeaways and microwave meals could be to blame for a sharp increase in autoimmune diseases such as multiple sclerosis, including alopecia, asthma and eczema.
7. Chronic Stress
Mild stress can be a very a good thing for the body. The way we manage, react and deal with stress is the most significant factor in how stress affects our body. Many people ignore stress but it has a major influence on our immune system. Chronic stress -- caused by stressful situations or events that last over a long period of time -- raises cortisol levels of the body which decreases the production of 'good' prostaglandins. Chronic stress can make you more susceptible to colds and the flu, as well as more serious health problems like heart disease, diabetes and other diseases. By practicing stress-reducing activities like yoga, meditation and laughter, you can keep your body from going into chronic stress mode.
8. Lack of Vitamin D
When vitamin D binds to specific receptors, it sets off a chain of events by which many toxic pathogens and agents including cancer cells are rendered harmless. However, if there is not enough vitamin D the system can become overwhelmed and disease can develop. It's one of the reasons that people living closest to the equator have a much lower incidence (or absence) of the common cold and disease in general which generally increase in locations further from the equator. Although vitamin D can be obtained from limited dietary sources, it is the directly exposure from the sun during the spring and summer months where we get the highest amounts of absorbable levels of the sunshine vitamin. Just 30 minutes exposing your torso to the sun in warmer months is equivalent to roughly 10,000 units (UI) of vitamin D.
9. Dehydration
Chronic dehydration can have a variety of different affects on chronic diseases. Some evidence indicates that dehydration may be related to susceptibility to specific cancers. It is vital to maintain a good level of hydration to assist in eliminating byproducts of any illness and help the immune system fight off infection. Dehydration can affect your energy and your sleep, and the ability to get toxins/waste material out of the body. 
10. Anxiety and Fear
All negative emotions release something that can affect the functions of the body. Holding negative feelings too long can wear out the immune system and as a result, cortisol levels will increase dramatically. The dangers of modern life have a stranglehold on people’s imaginations. Sociologists call the phenomenon a risk society, describing cultures increasingly preoccupied with threats to safety, both real and perceived, but most definitely imagined. Fear creates a sense of urgency in the body and stimulates the sympathetic system to react. This signals defects causing infections pathogenetic mechanisms. Anxiety and fear influence the entire state of the body, hormonal levels and the way our immune cells are able to defend us.
11. Food Industry Additives and Toxins
Food industry additives and colors are one major cause of ADHD, asthma, cancer and many other disease creating a toxic environment for our health. Every year, food manufacturers pour 15 million pounds of artificial food dyes into U.S. foods -- and that amount only factors in eight different varieties, according to the Center for Science in the Public Interest (CSPI). In addition to considerations of organ damage, cancer, birth defects, and allergic reactions, mixtures of industry food toxins cause autoimmune disease.


12/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres