GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

mystérieux monticules sous-marins au large de l'Angola

Quels sont ces mystérieux monticules sous-marins au large de l'Angola ?

Joël Ignasse

Plus de deux mille monticules d'asphalte abritant une multitude de créatures ont été découverts à deux kilomètres de profondeur, au large des côtes de l'Angola.

Un vie foisonnante autour de ces monticules bitumeux. Oceanographic Research Papers Un vie foisonnante autour de ces monticules bitumeux. Oceanographic Research Papers
 


BITUME. Des dizaines de monticules dont la taille varie entre celle d'un ballon de foot et plusieurs centaines de mètres de diamètre ont été découverts sur les fonds marins, au large de l'Angola, jusqu'à deux kilomètres de profondeur. Ils sont composés d'asphalte, la même substance qui recouvre les routes, et proviennent de volcans bitumineux qui recrache des hydrocarbures. C'est la première fois qu'on en découvre dans cette partie de l'Atlantique. 

Le retour du fameux "blobfish", poisson "le plus hideux de la planète"

Jusqu'à présent, ces structures caractéristiques n'ont été observées que dans le golfe du Mexique et au large des côtes de Californie. Elles ont été découvertes lors d'une campagne de prospection menée par la firme pétrolière BP qui a ensuite fait appel à des scientifiques du National Oceanography Centre (NOC). Au total,  ils ont trouvé 2254 monticules parsemés sur 3,7 kilomètres carrés. 

ROBOTS. Les scientifiques ont ensuite envoyé des robots sous-marins explorer les lieux. Ils ont découvert de nombreuses espèces caractéristiques des hauts fonds comme des coraux mous, des éponges ou des poissons dont l'animal qualifié de plus hideux de la planète : le blobfish.

En tout, 21 espèces différentes ont été recensées. Beaucoup plus que ce que les scientifiques imaginaient. Il supposent que cette biodiversité se retrouve dans les autres zones océaniques où se développent ces volcans bitumineux.

Un corail mou. © NOC.

C'est la première fois que ces monticules d'asphalte sont étudiés en détails et les résultats sont publiés dans les Oceanographic Research Papers.



27/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres