GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Neurochirurgien de Harvard confirme l'après-vie existe : La preuve de l'âme

Harvard Neurosurgeon Confirms The Afterlife Exists: Proof Of The Soul 

 
by Steven Bancarz Spirit Science and Metaphysics
Do we have a soul? Is there life after death?  The afterlife is something that has been experienced by countless people since recorded history who have returned to tell their tales, with the most noteworthy account experienced first-hand by Harvard trained brain neurosurgeon of 25 years, Dr. Eben Alexander.  This is not just another afterlife account that can be written off as a hallucination.  Before we look at exactly how his experience of the afterlife defies all scientific explanation, lets explore his account a little bit.
Before his experience, he did not believe existence of a non-physical spirit. Trained in western medical school and surrounded by medical colleagues who are deeply invested in the materialism view of the universe, he thought that the idea of a soul was outlandish.  Dr. Alexander changed his mind after he was in a coma for seven days caused by severe bacterial meningitis and experienced a vivid journey into the afterlife. He was guided by an beautiful angelic being and shown the Divine Source, which he referred to as “Om”.
He then returned to his physical body, experienced a miraculous healing, and went on to write the NY Times #1 best selling book “Proof of Heaven.” What Dr. Alexander confirms is that our life on planet Earth is a “test” of personal growth, and that the way to make progress in this test is to overcome evil while spreading love and compassion. Here are just a few other notable points he made: 
 
 
– The experience of the afterlife was so “real” and expansive that the experience of living as a human on Earth seemed like an artificial dream by comparison. The fabric of the afterlife was pure LOVE. Love dominated the afterlife to such a huge degree that the overall presence of evil was infinitesimally small. If you wish to know the Universe, know Love.
– In the afterlife, all communication was telepathic. There was no need for spoken words, nor even any separation between the self and everything else happening around you. All the questions you asked in your mind were immediately answered to you telepathically as well.
When asked what he wants everyone to know about the spiritual realm, he always answers saying that you are precious and infinitely loved more than you can possibly imagine. You are always safe. You are never alone. The unconditional and perfect Love of God neglects not one soul.
“Love is, without a doubt, the basis ofeverything. Not some abstract, hard-to-fathom kind of love but the day-to-day kind that everyone knows-the kind of love we feel when we look at our spouse and our children, or even our animals. In its purest and most powerful form, this love is not jealous or selfish, but unconditional.
This is the reality of realities, the incomprehensibly glorious truth of truths that lives and breathes at the core of everything that exists or will ever exist, and no remotely accurate understanding of who and what we are can be achieved by anyone who does not know it, and embody it in all of their actions.”
Now let’s talk credibility for a minute.  What makes this experience so much more significant than another NDE account? Eben’s neocortex was completely nonfunctional during the time of his coma do to his severe bacterial meningitis, so there is no scientific account for why he experienced this.  In fact, he gives refutations to 9 different possible scientific explanations for his experience in his book. 
Exploring Naturalistic Explanations
Let’s take a look at 5 potential explanations he outlines in Appendix B of “Proof of Heaven”.  Some are of his explanations would make no sense to us as laymen untrained in neuroscientific terminology, so here are the most common explanations he refutes, all of which are taken verbatim from his book:
1. A primitive brainstem program to ease terminal pain and suffering (“evolutionary argument” – possibly as a remnant of feigned-death strategies from lower mammals?).  This did not explain the robust, richly interactive nature of the recollections.
2. The distorted recall of memories from deeper parts of the limbic system (for example, the lateral amygdala) that have enough overlying brain to be relatively protected from the meningitic inflammation, which occurs mainly at the brain’s surface.  This did not explain the robust, richly interactive nature of the recollections.
3. DMT dump.  DMT, a naturally occurring serotonin agonist causes vivid hallucinations and a dream-like state.  I am personally familiar with drug experiences related to serotonin agonist/antagonists (LSD) from my teen years in the early 70s.  I have had no personal experience with DMT but have seen patients under its influence.  The rich ultra-reality would still require fairly intact auditory and visual neocortex as target regions in which to generate such a rich audiovisual experience as I had in a coma.  Prolonged coma due to bacterial meningitis had badly damaged my neocortex, which is where all of the serotonin from the raphe nuclei in my brainstem (or DMT, a serotonin agonist) would have had effects on visual/auditory experiences.  But my cortex was off, and the DMT would have no place in the brain to act.
4. A reboot phenomenon – a random dump of bizarre dis-jointed memories due to old memories in the damaged neocortex, which might occur on restarting the cortex into consciousness after a prolonged system-wide failure, as in my diffuse meningitis.  Especially given the intricacies of my elaborate recollections, this seems most unlikely.
5. Unusual memory generation through an archaic visual pathway through the midbrain, prominently used in birds but only rarely identifiable in humans.  It can be demonstrated in humans who are cortically blind, due to occipital cortex.  It provided no clue as to the ultra-reality I witnessed and failed to explain the auditory-visual interleaving.
His NDE account stands as the most credible account of all time, and coming from his materialistic scientific background, we have good reason to believe that he really did have a vivid encounter with something beyond this world.
Here is an interview/feature he did with ABC News about his condition and his experience:
About the author:  My name is Steven Bancarz, and I am the creator of Spirit Science and Metaphysics.  Thanks so much for reading this article!  If you would like to subscribe to my newsletter, you can do so HERE.

Neurochirurgien de Harvard confirme l'après-vie existe : La preuve de l'âme

Vérité du monde
06:54
par Steven Bancarz
Métaphysique et Science de l'esprit
N'avons-nous pas une âme ? Y a-t-il une vie après la mort ? La vie après la mort est quelque chose qui a été vécue par d'innombrables personnes depuis histoire qui sont retournés dans leurs récits, avec la plus remarquable compte connu de première main par Harvard formés neurochirurgien de cerveau de 25 ans, le Dr Eben Alexander. Ce n'est pas juste un autre compte de vie après la mort qui peut être radié comme une hallucination. Avant d'examiner exactement comment son expérience de l'après-vie défie toute explication scientifique, permet d'explorer son compte un peu plus.
Avant son expérience, il ne croyait pas l'existence d'un esprit non physiques. Formé à l'école de médecine occidentale et entouré de collègues médicaux qui sont profondément investis dans la conception de matérialisme de l'univers, il pensait que l'idée d'une âme était bizarre. Dr Alexander changea d'avis après avoir été dans le coma pendant sept jours, provoquées par une méningite bactérienne sévère et a connu un vif voyage dans l'au-delà. Il a été guidé par un beau être Angélique et montré la Source Divine, dont il a appelé « Om ».
Puis il revient à son corps physique, a connu une guérison miraculeuse et a continué à écrire le NY Times #1 Best-seller livre « Preuve du ciel ». Ce que confirme le Dr Alexander, c'est que notre vie sur la planète terre est un « test » de la croissance personnelle, et que la façon de progresser dans ce test est de vaincre le mal tout en diffusant l'amour et la compassion. Voici quelques autres points remarquables, qu'il a fait :
L'expérience de l'après-vie était tellement « vrai » et expansive que l'expérience de vivre comme un être humain sur la terre semblait être un rêve artificiel en comparaison.
Le tissu de l'au-delà était l'amour pur. Amour dominé l'au-delà à un tel degré que la présence globale du mal était infiniment petite. Si vous souhaitez connaître l'univers, connaître l'amour.
Dans l'au-delà, toute communication était télépathique. Il y avait pas besoin de mots, ni même une séparation entre le soi et tout autre chose qui se passe autour de vous. Toutes les questions que vous avez demandé dans votre esprit ont été exaucées immédiatement par télépathie ainsi à vous.
Quand on lui demande ce qu'il veut tous savoir sur le royaume spirituel, il répond toujours en disant que vous êtes précieux et infiniment aimé plus que vous pouvez imaginer. Vous êtes toujours en sécurité. Vous n'êtes jamais seul. L'amour inconditionnel et parfaite de Dieu ne néglige pas une seule âme.
"L'amour est, sans aucun doute, l'ofeverything de base. Pas certains abstraite, dur-à-fathom sorte de love mais le genre au quotidien que tout le monde sait, le genre d'amour pour nous, quand on regarde notre conjoint et nos enfants ou même nos animaux. Dans sa forme la plus pure et plus puissante, cet amour n'est pas jaloux ou égoïste, mais sans condition.
Il s'agit de la réalité de la réalité, la vérité de façon incompréhensible glorieuse des vérités qui vit et respire au cœur de tout ce qui existe ou existera jamais, et aucune compréhension à distance précise de qui et ce que nous sommes ne peut être réalisée par une personne qui ne le savent pas et incarner dans toutes leurs actions. »
Maintenant parlons de crédibilité pendant une minute. Ce qui rend cette expérience beaucoup plus important qu'un autre compte NDE ? Néocortex de Eben a été complètement non fonctionnel pendant le temps de son coma faire pour sa méningite bactérienne sévère, donc il n'y a aucun scientifique compte de pourquoi il a fait cette expérience. En fait, il donne des réfutations de 9 différentes explications scientifiques possibles pour son expérience dans son livre.
Explorant les explications naturalistes
Nous allons jeter un oeil à 5 explications potentielles, qu'il décrit à l'annexe B du « Proof of Heaven ». Certains sont de ses explications serait insensé pour nous comme laïcs non formés dans la terminologie de neuroscientifique, donc Voici les explications plus courantes qu'il réfute, qui toutes sont prises verbatim de son livre :
1. un programme de tronc cérébral primitif pour faciliter la borne douleur et la souffrance (« évolutif argument » peut-être comme un vestige de stratégies fainte-mort de mammifères inférieurs?). Cela n'a pas expliqué la nature robuste, interactive riches de souvenirs.
2. le rappel déformé des mémoires des parties plus profondes du système limbique (par exemple, l'amygdale latérale) qui ont assez de cerveau sus-jacente d'être relativement protégé contre l'inflammation meningitic, qui se produit principalement à la surface du cerveau. Cela n'a pas expliqué la nature robuste, interactive riches de souvenirs.
3. benne DMT. DMT, un agoniste naturels de la sérotonine provoque des hallucinations vives et un état de rêve. Je connais personnellement avec des expériences de drogue liés aux agonistes/antagonistes de la sérotonine (LSD) de mon adolescence dans les années 70. J'ai n'eu aucune expérience personnelle avec DMT, mais ont vu des patients sous son influence. La réalité ultra riche nécessiterait encore relativement intact néocortex auditif et visuel comme régions cibles dans lequel générer tel un riche audiovisuel l'expérience que j'ai eu dans le coma. Coma prolongé à cause de méningite bactérienne avait gravement endommagé mon néocortex, qui est le cas de la sérotonine du raphé noyaux dans mon tronc cérébral (ou DMT, un agoniste de la sérotonine) auraient eu des effets sur des expériences auditives/visual. Mais mon cortex était éteint et la DMT aurait pas sa place dans le cerveau pour agir.
4. un phénomène de redémarrage un dump aléatoire des souvenirs de dis-articulés bizarres à cause de vieux souvenirs dans le néocortex endommagé, qui pourraient survenir sur redémarrer le cortex en conscience après un défaut systémique prolongé, comme dans ma méningite diffuse. Surtout compte tenu de la complexité de mes souvenirs élaborées, c'est plus improbable.
5. génération de mémoire insolite à travers une voie visuelle archaïque via le mésencéphale, utilisé en évidence chez les oiseaux, mais seulement rarement identifiables chez les humains. Il peut être démontré chez les humains qui sont corticalement aveugles, à cause du cortex occipital. Il a fourni aucune indication quant à la réalité ultra, j'ai été témoin et n'a pas expliqué l'entrelacement auditif visuel.
Son compte NDE se présente comme le plus crédible compte de tous les temps, et venant de sa formation scientifique matérialiste, nous avons de bonnes raisons de croire qu'il a fait vraiment avoir une rencontre vivante avec quelque chose au-delà de ce monde.
Voici une entrevue/fonction qu'il a fait avec ABC News sur son état et son expérience :
A propos de l'auteur : Mon nom est Steven Bancarz, et je suis le créateur de la Science de l'esprit et la métaphysique. Merci beaucoup pour la lecture de cet article ! 


21/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres