GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Obama cache à l'ONU le transfert de catégorie de fusée de Corée du Nord à l'Iran

 

 
 

 

Obama Hid North Korea Rocket Component Transfer to Iran

US intel officials reveal how Iran is getting advanced technology for long range nuclear missile during talks, Obama hiding it from UN.
First Publish: 4/15/2015, 3:17 PM

 

QUICK WATCH1:07
A North Korean rocket in a military parade (file)

 

MainNewsNews d'Amérique

 

Obama cacha de transfert de catégorie de fusée de Corée du Nord à l'Iran
Des responsables américains intel révèlent comment Iran est obtenir une technologie de pointe pour les missiles nucléaires de longue portée lors des pourparlers, Obama le cacher de l'ONU.

 

Par Ari Yashar
Première publication : 15/04/2015, 15:17

 

WATCH1:07 RAPIDE
Une fusée nord-coréenne à un défilé militaire (fichier)

 

Responsables du renseignement américain a révélé que durant les négociations nucléaires l'Iran, la Corée du Nord a fourni plusieurs livraisons de composants de missiles avancés au régime islamique en violation des sanctions de l'ONU - et les États-Unis cachaient les violations de l'ONU.

 

Les fonctionnaires, qui a parlé à la balise gratuit de Washington mercredi sous couvert d'anonymat, a déclaré plus de deux expéditions de pièces de missiles depuis septembre dernier ont été surveillés par les Etats-Unis en allant de la Corée du Nord à l'Iran.

 

Un fonctionnaire détaillées que les composants inclus moteurs de grand diamètre, qui pourraient servir à construire un système de missile à longue portée, potentiellement capable de porter une tête nucléaire.

 

L'information est particulièrement préjudiciable, étant donné que l'amiral Bill Gortney, commandant du North American Aerospace Defense Command (NORAD) et nous Northern Command (USNORTHCOM), a reconnu ce mois-ci que le Pentagone craint que la Corée du Nord et, éventuellement, l'Iran peuvent cibler aux États-Unis avec une frappe nucléaire de EMP.

 

Les critiques ont souligné que l'accord cadre nucléaire conclu avec l'Iran ce mois-ci complètement évite cette question du programme de l'Iran de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), qui lui permettrait d'effectuer des frappes nucléaires.

 

Etats-Unis le Président Barack Obama a été donné détails des envois dans ses briefings quotidiens d'intelligence, mais les responsables affirment que l'information était cachée de l'ONU par la maison blanche afin qu'elle ne prendrait pas d'action sur les violations des sanctions.

 

Retour en 2010, le Conseil de sécurité de l'ONU a mis des sanctions sur le programme d'enrichissement de l'uranium illégale de l'Iran. Ces sanctions interdisent l'Iran d'acheter des pièces de missiles balistiques et « toute technologie liée aux missiles balistiques capables de transporter des armes nucléaires ».

 

Les responsables américains, a déclaré que les transferts récents entrent dans le champ d'application des sanctions.

 

En confirmation, un porte-parole de la mission de l'Espagne auprès des Nations Unies, désormais chargé le Comité des sanctions de l'ONU, a déclaré que le Comité n'a pas été dit sur les incidents par les États-Unis depuis Espagne a repris en janvier.

 

Porte-parole maison blanche et le département d'Etat, contacté par le journal a refusé de commenter le rapport.

 

Transferts de masquage de l'ONU - « typique » d'Obama

 

Une vague d'experts est sorti avec les critiques contre l'administration de Obama afin de masquer le transfert de partie de missiles de l'ONU.

 

Ancien ambassadeur à l'ONU John Bolton a déclaré que les expéditions violent les sanctions de l'ONU sur l'Iran, ainsi que celles imposées à la Corée du Nord en 2009.
« Si la violation a été supprimée au sein du gouvernement américain, il serait trop typique des décennies de pratique », a dit Bolton. « Malheureusement, il serait également préfigurer comment il serait difficile d'obtenir des rapports honnêtes rendues publiques une fois que l'Iran commence à violer tout accord. »
Ancien analyste de la CIA Fred Fleitz partagé son évaluation, disant: « bien que cela puisse paraître scandaleux que l'administration Obama serait regarder ailleurs concernant les transferts de missiles nord-coréens à l'Iran durant les pourparlers nucléaires de l'Iran, il ne me surprend pas du tout. »
« Programme de missiles balistiques de l'Iran a été délibérément laissé sortir les pourparlers même si ces missiles sont développées comme vecteurs d'armes nucléaires, » a noté Fleitz. « Étant donné que l'administration a négligé cette longue liste de comportement iranien belliqueux et illégal au cours des pourparlers de l'Iran, c'est sans surprise il ignoré des livraisons de missiles à l'Iran de Corée du Nord. »
La critique de montage a été ajouté à Thomas Moore, un ancien Comité des Relations étrangères du Sénat d'armes spécialiste de la lutte, qui a dit que Washington Beacon gratuitement le transfert "certainement fait remarquer l'omission flagrante dans l'affaire de l'Iran : l'absence totale de quoi que ce soit sur sa menace de missile. »
"Si la valeur true, autorisant la prolifération sans réponse autre que de conduire par derrière ou récompenser, sans parler d'enterrer les informations à ce sujet, est de vaincre l'objet et le but du régime mondial de non-prolifération - le seul régime Obama pouvez vous retrouver changer en faveur de ceux de Téhéran, la Havane et Pyongyang," dit Moore.
Et Henry Sokolski, directeur du centre d'éducation politique de non-prolifération, a déclaré le transfert de missiles "plus de suggère pourquoi l'administration a dû éloignez-vous de la fixation des limites de missiles balistiques dans ses négociations" avec l'Iran.
Exposer le partenariat de missiles de la Corée du Nord de l'Iran
La balise gratuit de Washington est allé dans les détails sur les relations entre la Corée du Nord et l'Iran dans la construction programme de missiles avancés de ce dernier, qui s'apprête à construire des missiles balistiques intercontinentaux capables de transporter une grève d'une ogive nucléaire à des distances étonnantes.
Un classifié Département d'État câble depuis octobre 2009 qui a été exposé par Wikileaks détails que l'Iran est le principal client missile de la Corée du Nord.
Il a indiqué comment depuis les années 1980 la Corée du Nord a été remise missiles Scud et la technologie pour le développement de missiles Nodong avec une gamme de 620 milles vers l'Iran.
« Aide de Pyongyang à [lanceur spatial] programme iranien suggère que la Corée du Nord et l'Iran peuvent également être coopérant sur le développement de missiles balistiques à longue portée, » lire le câble.
Un autre câble de septembre 2009 a postulé que les moteurs de direction à fusée Safir de l'Iran susceptible proviennent de Corée du Nord et sont inspirent d'un sous-marin soviétique SS-N-6 lancé des missiles balistiques.
Ce qui est important, que le transfert de la technologie permettre de Iran développer un allumage automatique propulseur de missiles qui "pourrait considérablement améliorer les capacité de Téhéran à développer une nouvelle génération des plus avancés des missiles balistiques".
« Toutes ces technologies, démontrées dans le Safir [lanceur spatial] sont cruciales pour le développement de missiles balistiques à longue portée et de mettre en évidence la possibilité de l'Iran en utilisant le Safir comme une plate-forme pour poursuivre son développement de missiles balistiques, » lire le câble.
Les évaluations des câbles classés ont été confirmées par Joseph DeTrani, ancien directeur de l'Agence de renseignement de l'US National Center de contre-prolifération, qui dit que la Corée du Nord a gardé des relations avec l'Iran « étroite et à long terme » dans le transfert de missiles et des technologies connexes.
"Les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU interdisant ce type d'activité et des transferts continues relatives aux missiles nord-coréens à l'Iran serait en violation de ces résolutions du Conseil de sécurité, » a ajouté DeTrani, un ancien agent de la CIA et l'envoyé spécial aux pourparlers nucléaires de la Corée du Nord

 

US intelligence officials revealed that during the ongoing Iran nuclear negotiations, North Korea has provided several shipments of advanced missile components to the Islamic regime in violation of UN sanctions - and the US hid the violations from the UN.

The officials, who spoke to the Washington Free Beacon on Wednesday on condition of anonymity, said more than two shipments of missile parts since last September have been monitored by the US going from North Korea to Iran.

One official detailed that the components included large diameter engines, which could be used to build a long-range missile system, potentially capable of bearing a nuclear warhead.

The information is particularly damaging given that Admiral Bill Gortney, Commander of North American Aerospace Defense Command (NORAD) and US Northern Command (USNORTHCOM), admitted this month that the Pentagon fears that North Korea and possibly Iran can target the US with a nuclear EMP strike.

Critics have pointed out that the nuclear framework deal reached with Iran earlier this month completely avoids this question of Iran's intercontinental ballistic missile (ICBM) program, which would allow it to conduct nuclear strikes.

US President Barack Obama was given details of the shipments in his daily intelligence briefings, but the officials say the information was hidden from the UN by the White House so that it would not take action on the sanctions violations.

Back in 2010, the UN Security Council put sanctions on Iran's illegal uranium enrichment program. Those sanctions prohibit Iran from buying ballistic missile parts, and any "technology related to ballistic missiles capable of delivering nuclear weapons."

The US officials said the recent transfers fall within the scope of the sanctions.

In confirmation, a spokesperson for Spain's mission to the UN, now in charge of the UN's sanctions committee, said the committee has not been told about the incidents by the US since Spain took over in January.

White House and State Department spokespersons contacted by the paper refused to comment on the report.

Hiding transfers from the UN - "typical" Obama

A wave of experts came out with criticism against Obama's administration for hiding the missile part transfer from the UN.

Former UN Ambassador John Bolton said the shipments violate UN sanctions on Iran, as well as those imposed on North Korea back in 2009.

"If the violation was suppressed within the U.S. government, it would be only too typical of decades of practice,” Bolton said. “Sadly, it would also foreshadow how hard it would be to get honest reports made public once Iran starts violating any deal.”

Former CIA analyst Fred Fleitz shared his assessment, saying "while it may seem outrageous that the Obama administration would look the other way on missile shipments from North Korea to Iran during the Iran nuclear talks, it doesn’t surprise me at all."

"Iran’s ballistic missile program has been deliberately left out of the talks even though these missiles are being developed as nuclear weapon delivery systems," noted Fleitz. "Since the administration has overlooked this long list of belligerent and illegal Iranian behavior during the Iran talks, it’s no surprise it ignored missile shipments to Iran from North Korea."

The mounting criticism was added to by Thomas Moore, a former Senate Foreign Relations Committee arms control specialist, who told Washington Free Beacon that the transfer "certainly points out the glaring omission present in the Iran deal: the total lack of anything on its missile threat."

“If true, allowing proliferation with no response other than to lead from behind or reward it, let alone bury information about it, is to defeat the object and purpose of the global nonproliferation regime - the only regime Obama may end up changing in favor of those in Tehran, Havana and Pyongyang,” Moore said.

And Henry Sokolski, head of the Nonproliferation Policy Education Center, said the missile transfer "more than suggests why the administration had to back away from securing any ballistic missile limits in its negotiations” with Iran.

Exposing the Iran-North Korea missile partnership

The Washington Free Beacon went into detail about the relationship between North Korea and Iran in building the latter's advanced missile program, which is poised to construct ICBMs capable of delivering a strike with a nuclear warhead at astounding distances.

A classified State Department cable from October 2009 that was exposed by Wikileaks details that Iran is the leading missile customer of North Korean.

It stated how since the 1980s North Korea has been handing Scud missiles and technology for developing Nodong missiles with a 620-mile range to Iran.

"Pyongyang’s assistance to Iran’s [space launch vehicle] program suggests that North Korea and Iran may also be cooperating on the development of long-range ballistic missiles," read the cable.

Another cable from September 2009 posited that the steering engines in Iran's Safir rocket likely come from North Korea, and are based on Soviet-era SS-N-6 submarine launched ballistic missiles.

Importantly, that transfer of technology let Iran develop a self-igniting missile propellant that "could significantly enhance Tehran’s ability to develop a new generation of more-advanced ballistic missiles."

“All of these technologies, demonstrated in the Safir [space launch vehicle] are critical to the development of long-range ballistic missiles and highlight the possibility of Iran using the Safir as a platform to further its ballistic missile development," read the cable.

The assessments of the classified cables were confirmed by Joseph DeTrani, former director of the US intelligence agency National Counterproliferation Center, who said North Korea has kept "close and long term" relations with Iran in transferring missiles and related technology.

“U.N. Security Council resolutions prohibit this type of activity, and continued missile-related transfers from North Korea to Iran would be in violation of these Security Council resolutions,” added DeTrani, a former CIA officer and special envoy to North Korea nuclear talks.



15/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres