GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Theory Proves That Consciousness Moves to Another Universe After Death

 

ANGEMAYA
La théorie implique que la mort n'existe tout simplement pas. C'est une illusion qui se pose dans l'esprit des gens. Elle existe parce que les gens s'identifient avec leur corps. Ils croient que le corps va périr, tôt ou tard, pensant que leur conscience s'efface trop. En fait, la conscience existe en dehors des contraintes de temps et d'espace. Elle peut être partout : dans le corps humain et en dehors de celui-ci. Qui s'accorde bien avec les postulats de la science de la mécanique quantique, selon lequel une certaine particule peut être présente n'importe où et un événement peut se produire selon plusieurs, parfois d'innombrables façons.
Quantum Theory Proves That Consciousness Moves to Another Universe After Death
 
9612K

A book titled “Biocentrism: How Life and Consciousness Are the Keys to Understanding the Nature of the Universe“, published in the USA, has stirred up the Internet, because it contained a notion that life does not end when the body dies, and it can last forever. The author of this publication, scientist Robert Lanza has no doubts that this is possible.
Beyond time and space
Lanza is an expert in regenerative medicine and scientific director of Advanced Cell Technology Company. Before he has been known for his extensive research which dealt with stem cells, he was also famous for several successful experiments on cloning endangered animal species.
But not so long ago, the scientist became involved with physics, quantum mechanics and astrophysics. This explosive mixture has given birth to the new theory of biocentrism, which the professor has been preaching ever since.
 
The theory implies that death simply does not exist. It is an illusion which arises in the minds of people. It exists because people identify themselves with their body. They believe that the body is going to perish, sooner or later, thinking their consciousness will disappear too. In fact, consciousness exists outside of constraints of time and space. It is able to be anywhere: in the human body and outside of it. That fits well with the basic postulates of quantum mechanics science, according to which a certain particle can be present anywhere and an event can happen according to several, sometimes countless, ways.
Lanza believes that multiple universes can exist simultaneously. These universes contain multiple ways for possible scenarios to occur. In one universe, the body can be dead. And in another it continues to exist, absorbing consciousness which migrated into this universe.
This means that a dead person while traveling through the same tunnel ends up not in hell or in heaven, but in a similar world he or she once inhabited, but this time alive. And so on, infinitely.
Multiple worlds
This hope-instilling, but extremely controversial theory by Lanza has many unwitting supporters, not just mere mortals who want to live forever, but also some well-known scientists. These are the physicists and astrophysicists who tend to agree with existence of parallel worlds and who suggest the possibility of multiple universes. Multiverse (multi-universe) is a so-called scientific concept, which they defend. They believe that no physical laws exist which would prohibit the existence of parallel worlds.
The first one was a science fiction writer H.G. Wells who proclaimed in 1895 in his story “The Door in the Wall”.  And after 62 years, this idea was developed by Hugh Everett in his graduate thesis at the Princeton University. It basically posits that at any given moment the universe divides into countless similar instances. And the next moment, these “newborn” universes split in a similar fashion. In some of these worlds you may be present: reading this article in one universe, or watching TV in another.
The triggering factor for these multiplying worlds is our actions, explained Everett. If we make some choices, instantly one universe splits into two with different versions of outcomes.
In the 1980s, Andrei Linde, scientist from the Lebedev’s Institute of physics, developed the theory of multiple universes. He is now a professor at Stanford University.
Linde explained: Space consists of many inflating spheres, which give rise to similar spheres, and those, in turn, produce spheres in even greater numbers, and so on to infinity. In the universe, they are spaced apart. They are not aware of each other’s existence. But they represent parts of the same physical universe.
The fact that our universe is not alone is supported by data received from the Planck space telescope. Using the data, scientists have created the most accurate map of the microwave background, the so-called cosmic relic background radiation, which has remained since the inception of our universe. They also found that the universe has a lot of dark recesses represented by some holes and extensive gaps.
Theoretical physicist Laura Mersini-Houghton from the North Carolina University with her colleagues argue: the anomalies of the microwave background exist due to the fact that our universe is influenced by other universes existing nearby. And holes and gaps are a direct result of attacks on us by neighboring universes.
Soul quanta
So, there is abundance of places or other universes where our soul could migrate after death, according to the theory of neo-biocentrism. But does the soul exist?
Professor Stuart Hameroff from the University of Arizona has no doubts about the existence of eternal soul. As recently as last year, he announced that he has found evidence that consciousness does not perish after death.
According to Hameroff, the human brain is the perfect quantum computer and the soul or consciousness is simply information stored at the quantum level. It can be transferred, following the death of the body; quantum information represented by consciousness merges with our universe and exist there indefinitely. The biocentrism expert Lanza proves that the soul migrates to another universe. That is the main difference from his other colleagues.
Sir Roger Penrose, a famous British physicist and expert in mathematics from Oxford, supports this theory, and he has also found traces of contact with other universes. Together, the scientists are developing quantum theory to explain the phenomenon of consciousness. They believe that they found carriers of consciousness, the elements that accumulate information during life, and after death of the body they “drain” consciousness somewhere else. These elements are located inside protein-based microtubules (neuronal microtubules), which previously have been attributed a simple role of reinforcement and transport channeling inside a living cell. Based on their structure, microtubules are best suited to function as carriers of quantum properties inside the brain. That is mainly because they are able to retain quantum states for a long time, meaning they can function as elements of a quantum computer. Source: learning-mind
La théorie quantique prouve que la conscience se déplace à un autre univers, après la mort
Un livre intitulé « Biocentrisme : Comment vie et conscience sont le touches à Understanding the Nature of the Universe », publié aux USA, a attisé l'Internet, parce qu'il contenait une notion que la vie ne s'arrête pas quand le corps meurt, et il peut durer éternellement. L'auteur de cette publication, le scientifique Robert Lanza n'a aucun doute que c'est possible.
Au-delà du temps et l'espace
Lanza est un expert en médecine régénérative et directeur scientifique d'Advanced Cell Technology Company. Avant il a été connu pour ses recherches approfondies qui traitait des cellules souches, il était également célèbre pour plusieurs expériences réussies sur le clonage des espèces animales en voie de disparition.
Mais pas si longtemps, le scientifique s'est impliqué avec la physique, la mécanique quantique et l'astrophysique. Ce mélange explosif a donné naissance à la nouvelle théorie du biocentrisme, dont le professeur a prêché depuis lors.
La théorie implique que la mort n'existe tout simplement pas. C'est une illusion qui se pose dans l'esprit des gens. Elle existe parce que les gens s'identifient avec leur corps. Ils croient que le corps va périr, tôt ou tard, pensant que leur conscience s'efface trop. En fait, la conscience existe en dehors des contraintes de temps et d'espace. Elle peut être partout : dans le corps humain et en dehors de celui-ci. Qui s'accorde bien avec les postulats de la science de la mécanique quantique, selon lequel une certaine particule peut être présente n'importe où et un événement peut se produire selon plusieurs, parfois d'innombrables façons.
Lanza est d'avis que les univers multiples peuvent exister simultanément. Ces univers contiennent de multiples façons pour les scénarios possibles de se produire. Dans un univers, le corps peut être mort. Et dans un autre, qu'il continue d'exister, absorbant la conscience qui migrèrent dans cet univers.
Cela signifie qu'une personne morte lors d'un voyage à travers le tunnel même finit pas en enfer ou au paradis, mais dans un monde similaire qu'il ou elle a jadis habité, mais cette fois en vie. Et ainsi de suite, infiniment.
Pluralité des mondes
Cette théorie espoir-inculquer, mais extrêmement controversée de Lanza a involontaire de nombreux partisans, pas juste de simples mortels qui veulent vivre éternellement, mais aussi certains scientifiques connus. Ce sont les physiciens et astrophysiciens qui tendent à être d'accord avec l'existence de mondes parallèles et qui laissent entrevoir la possibilité d'univers multiples. Multiverse (multi-univers) est un concept scientifique de ce qu'on appelle, qu'ils défendent. Ils croient que n'existe aucune loi physique qui interdirait l'existence de mondes parallèles.
Le premier était un écrivain de science-fiction de H.G. Wells, qui a proclamé en 1895 dans sa nouvelle « The Door in the Wall ». Et après 62 ans, cette idée a été développée par Hugh Everett dans sa thèse de troisième cycle à l'Université de Princeton. Fondamentalement, il postule qu'à n'importe quel donné moment que l'univers se divise en d'innombrables cas similaires. Et l'instant d'après, ces univers « nouveau-né » répartis de manière similaire. Dans certains de ces mondes, vous pouvez être présents : lecture de cet article dans un univers, ou regarder la télévision dans une autre.
Le facteur déclenchant de ces mondes de multiplier nos actions, explique Everett. Si nous faisons des choix, instantanément un univers se divise en deux versions différentes des résultats.
Dans les années 1980, Andrei Linde, scientifique de l'Institut de Lebedev de physique, a développé la théorie des univers multiples. Il est maintenant professeur à l'Université de Stanford.
Linde a expliqué : espace se compose de nombreuses sphères de gonflage, qui donnent lieu à des sphères semblables, et ceux qui, à leur tour, produisent des sphères en nombre encore plus grand, et ainsi de suite jusqu'à l'infini. Dans l'univers, ils sont espacés. Ils ne sont pas au courant de l'existence de l'autre. Mais ils représentent les parties de l'univers physique même.
Le fait que notre univers n'est pas seul est pris en charge par les données fournies par le télescope spatial Planck. En utilisant les données, les scientifiques ont créé le plan plus précis de l'arrière-plan du micro-ondes, le rayonnement de fond de ce que l'on appelle relique cosmique, qui est resté depuis la création de notre univers. Ils ont également trouvé que l'univers a beaucoup de recoins sombres, représentée par quelques trous et vastes lacunes.
Physicien théoricien Laura Mersini-Houghton de l'Université de Caroline du Nord avec ses collègues soutiennent : les anomalies du fond micro-ondes existent en raison du fait que notre univers est influencée par les autres univers existant à proximité. Et les trous et les écarts sont une conséquence directe des attaques sur nous par univers voisins.
Quanta d'âme
Donc, il y a abondance de lieux ou d'autres univers il pourrait migrer notre âme après la mort, selon la théorie de neo-Biocentrisme. Mais l'âme existe-t-elle ?
Professeur Stuart Hameroff de l'Université de l'Arizona a aucun doute sur l'existence de l'âme éternelle. Aussi récemment que l'année dernière, il a annoncé qu'il a trouvé des preuves que la conscience ne pas périr après la mort.
D'après Hameroff, le cerveau humain est l'ordinateur quantique parfait et l'âme ou la conscience est tout simplement les informations stockées au niveau quantique. Il peut être transféré, après la mort du corps ; information quantique représentée par conscience fusionne avec notre univers et existent indéfiniment. Le Biocentrisme que Lanza expert prouve que l'âme migre vers un autre univers. C'est la principale différence avec ses autres collègues.
Sir Roger Penrose, un célèbre physicien britannique et expert en mathématiques à Oxford, en faveur de cette théorie, et il a également trouvé des traces de contact avec les autres univers. Ensemble, les scientifiques mettent au point la théorie quantique pour expliquer le phénomène de la conscience. Ils croient qu'ils ont trouvé des transporteurs de la conscience, les éléments qui s'accumulent les informations au cours de la vie, et après la mort du corps, ils « drainent » conscience quelque part d'autre. Ces éléments sont situés à l'intérieur de microtubules à base de protéines (microtubules neuronales), qui ont déjà été attribués à un simple rôle d'armature et de la canalisation de transport à l'intérieur d'une cellule vivante. Basé sur leur structure, les microtubules sont mieux adaptés pour servir de porteurs de propriétés quantiques à l'intérieur du cerveau. C'est principalement parce qu'ils sont en mesure de conserver des États quantiques pendant une longue période, ce qui signifie qu'ils peuvent fonctionner en tant qu'éléments d'un ordinateur quantique.
Source : apprentissage-esprit
 


15/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres