GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Yangsi Rinpoche Recognized and Enthroned

Yangsi Rinpoche Recognized and Enthroned

Yangsi Rinpoche, 1975From 1975, We Need a Foundation by Adele Hulse, Big Love author:

When Lama Yeshe and his old friend Jampa Trinley had been students together at Sera in Tibet, one of their dearest teachers had been Geshe Ngawang Gendun. He had died in Tibet before Jampa Trinley had departed Lhasa for Nepal. Before his death Geshe Gendun was recorded as having said, “There is no more reason for me to live. It is negative and immoral in Tibet now, so it’s time for me to go.” He lay down on his right side, his right hand supporting his head in the manner of the reclining Buddha, and simply left his body. Geshe Gendun also told Jampa Trinley how much he liked his student’s home and wanted to return to it. One night in Kathmandu Jampa Trinley’s wife dreamt she was holding a baby who was a lama. Shortly afterward she discovered she was pregnant. Lama Yeshe’s old friend Jampa Trinley often visited Kopan and stayed overnight—to enjoy a good laugh together and devise business plans—and on one such occasion he told Lama Yeshe about his wife’s dream and about her pregnancy. Lama Yeshe flew into action immediately, obviously with some inkling that this baby was the reincarnation of Geshe Ngawang Gendun.

Months later, after the child had been born, Marcel recalled, “Lama came back from Kathmandu one day and told me he had discovered the incarnation of his teacher. I asked him how he knew. He said that he had made a mandala offering to the young boy and immediately a strong clear vision of his former teacher had arisen in his mind.” That this child was indeed the reincarnation of Geshe Ngawang Gendun was later confirmed by Kyabjé Trijang Rinpoche, who formally recognized the tulku. The child was named Kelsang Puntsog Rinpoche. Lama Yeshe was over the moon when he first brought the little boy to Kopan. “He is still my teacher, he is my teacher without words. He is my teacher forever! His face is exactly the same as it was last time. It’s incredible! He uses a very high communication, not at all like a baby. His mind is fantastic!” Lama Yeshe enthused.

In January 1975 Kelsang Puntsog Rinpoche was to be enthroned at Kopan, after which occasion he became known to all as Yangsi Rinpoche. By then he had already been living at Kopan for some time, sleeping in what was known as Lama Yeshe’s big room—a long upstairs room with beautiful Tibetan carpets located at the front of the gompa building and kept for formal receptions. Lama Yeshe spent most of his time in a tiny bedroom opposite Lama Zopa Rinpoche’s equally small one. In time, Yangsi Rinpoche came to share Lama Lhundrup’s little room with him.

Prior to the big day Lama Yeshe had everybody at Kopan cleaning the

place and painting buildings with whitewash. He borrowed many Tibetan carpets, furniture, brocades and excellent thangkas so that Kopan looked prosperous and beautiful. Everybody at Sera had known Geshe Gendun, and Jampa Trinley’s family was well respected in Kathmandu.

Five hundred people, including one hundred Westerners, attended the elaborate enthronement ceremonies. As long horns on the Kopan gompa roof sounded out across the valley, in the first morning light one could make out the misty shapes of guests coming up the hill. Lama Zopa Rinpoche was required to wear gorgeous ceremonial brocades befitting his rank as a tulku, an honor he did not appear to enjoy one bit. Yangsi Rinpoche arrived, wearing a tall yellow pandit’s hat and dressed in fine robes. He sat on the highest throne in the gompa and behaved impeccably. Afterward, everyone lined up to offer khatas to him and receive his blessing.

It was Kopan’s first big celebratory puja. As an offering the little monks each received ten rupees plus a whole loaf of bread to themselves. In honor of the day Jampa Trinley donated several large and very beautiful statues to the Kopan gompa.

The group lam-rim retreat that had begun in December after the end of the seventh meditation course was still in progress. Lama Yeshe was very keen that his Tibetan visitors see Westerners doing meditation. At his request the retreaters did not interrupt their schedule and the group did all their usual meditation sessions right through the entire enthronement ceremony. Many curious Tibetans peeked into their tent to look at the very unusual spectacle of more than forty Westerners meditating under Marcel’s guidance.

From that day onward, Yangsi Rinpoche sat in pujas alongside the other three little rinpoches. He had a terrible habit of falling asleep. “Sometimes I’d wake up to find grains of offering rice stuck to my forehead from the table in front of me,” he said. When the boys fell asleep during puja, Lama sometimes took one of the large brass water bowls off the altar and placed it square on top of the offender’s head. That usually woke them up. However, he did not treat the little rinpoches in this manner. Their rank gave them certain privileges. As a result, some classmates revered them, whereas others were jealous of the leniency accorded them by Lama Yeshe. The respect with which Lama Yeshe treated Yangsi Rinpoche was a model to all of how one should treat a tulku. “Perhaps he’s trying to show us how to treat himself when he comes back,” mused the Injis. But no one wanted to talk about Lama Yeshe reincarnating—no one could consider the prospect of him dying.

 

Sujet de Lama Yéshé
Galerie d'images
Glossaire
Contactez-nous
Faites un don maintenant
..



Yangsi Rinpoché a reconnu et couronné

 

par biglovelamayeshe le 11 septembre 2013



Yangsi Rinpoché, 1975From 1975, nous avons besoin d'une fondation par Adele Hulse, auteur de Big Love :

 

Lorsque Lama Yéshé et son vieil ami Jampa Trinley avaient été étudiants ensemble à séra au Tibet, un de leurs plus chers professeurs avait été Geshe Ngawang Gendun. Il était mort au Tibet avant Jampa Trinley avait quitté Lhassa pour le Népal. Avant sa mort, Geshe Gendun a été enregistrée comme ayant dit, "il n'y a plus aucune raison pour moi de vivre. Il est négatif et immoral au Tibet aujourd'hui, il est donc temps pour moi d'aller." Il coucha sur sa droite, sa main droite soutenant sa tête à la manière du Bouddha et simplement quitté son corps. Geshe Gendun a également dit Jampa Trinley combien il a aimé l'accueil de son élève et voulait revenir à elle. Une nuit en épouse de Katmandou Jampa Trinley rêvé qu'elle tenait un bébé qui était un lama. Peu de temps après, elle a découvert qu'elle était enceinte. Vieil ami de lama Yéshé Jampa Trinley souvent visité Kopan et ont passé la nuit, pour profiter d'un bon rire ensemble et de concevoir des plans d'affaires — et sur une de ces occasions, il a dit Lama Yeshe de rêve de sa femme et de sa grossesse. Lama Yéshé percuté action immédiatement, évidemment avec quelque soupçon que ce bébé était la réincarnation de Guéshé Ngawang Gendun.

 

Mois plus tard, après que l'enfant était né, Marcel a rappelé, "Lama revint de Katmandou un jour et m'a dit qu'il avait découvert l'incarnation de son maître. Je lui ai demandé comment il savait. Il a dit qu'il avait fait un mandala offrant pour le jeune garçon et immédiatement une forte vision claire de son ancien maître avait surgi dans son esprit. » Que cet enfant était en fait la réincarnation de Guéshé Ngawang Gendun a ensuite été confirmée par Kyabjé Trijang Rinpoché, qui a officiellement reconnu le tulku. L'enfant a été nommée Kelsang Puntsog Rinpoché. Lama Yéshé prit fin la Lune quand il ai amené le petit garçon à Kopan. "Il est toujours mon professeur, il est mon professeur sans mots. Il est mon professeur pour toujours ! Son visage est exactement la même que c'était la dernière fois. C'est incroyable ! Il utilise une communication très élevée, pas du tout comme un bébé. Son esprit est fantastique!" Lama Yéshé enthousiasmé.

 

En janvier 1975, Kelsang Puntsog Rinpoche devait être intronisé à Kopan, après cette occasion, il est devenu connu de tous comme Yangsi Rinpoché. Alors il a déjà vécu à Kopan pendant un certain temps, dormant dans ce qu'on appelait la grande salle de Lama Yéshé — une long à l'étage chambre avec beaux tapis tibétains situé à l'avant du bâtiment gompa et gardé pour les réceptions officielles. Lama Yéshé a passé la plupart de son temps dans une minuscule chambre en face de celui tout aussi petit de Lama Zopa Rinpoché. Dans le temps, Yangsi Rinpoché est venu de partager le peu de place de Lama Lhundrup avec lui.

 

Avant le grand jour Lama Yéshé avait tout le monde à Kopan
nettoyage de la

 

lieu et des bâtiments de la peinture avec le lait de chaux. Il a emprunté de nombreux tapis Tibétains, meubles, brocarts et excellent thangkas alors que Kopan air prospère et beau. Tout le monde à séra connaissait Geshe Gendun, et la famille de Jampa Trinley était très respecté à Katmandou.

 

Cinq cents personnes, dont une centaine des occidentaux, a assisté aux cérémonies d'intronisation élaboré. Comme de longues cornes sur le toit du gompa Kopan a retenti à travers la vallée, dans les premières lueurs du matin, on pouvait faire sortir les formes brumeuses des invités venant vers le haut de la colline. Lama Zopa Rinpoché a été tenu de porter un magnifique cérémonial brocarts digne de son rang comme un tulku, un honneur qu'il ne semblait pas profiter un peu. Yangsi Rinpoché sont arrivés, portant chapeau un haut jaune de pandit et vêtus de robes fines. Il s'assit sur le plus haut trône dans la salle de méditation et se sont comportés de façon impeccable. Par la suite, tout le monde s'alignait pour lui offrir les khatas et recevoir sa bénédiction.

 

C'était la première grande célébration puja de Kopan. Comme une offrande, les moines peu chaque ont reçu dix roupies plus un pain tout à eux-mêmes. En l'honneur de la journée Jampa Trinley a fait don de plusieurs statues de grandes et très belles à la gompa de Kopan.

 

La retraite de lam-rim de groupe qui avait commencé en décembre à l'issue de la septième cours de méditation était toujours en cours. Lama Yéshé était très vif que ses visiteurs tibétains voient faire la méditation des occidentaux. À sa demande les retraitants ne pas interrompent leur horaire et le groupe a fait tous leur méditation habituelle sessions de droite par le biais de la cérémonie d'intronisation ensemble. Beaucoup de Tibétains curieux jeté un œil dans leur tente à regarder le spectacle très peu commun de plus de quarante occidentaux méditant sous les conseils de Marcel.
Depuis ce jour onward, Yangsi Rinpoché a participé pujas aux côtés des trois autres Rinpochés peu. Il avait une terrible habitude de s'endormir. « Parfois je me réveillais pour trouver des grains de riz offre collé à mon front de la table en face de moi, » dit-il. Quand les garçons s'endormait pendant puja, Lama parfois un des bols d'eau en laiton grande décolle de l'autel et le placèrent la place au sommet de la tête du délinquant. Qui habituellement réveillées. Cependant, il n'a pas traité les Rinpochés peu de cette manière. Leur grade leur a donné certains privilèges. Ainsi, certains camarades de classe vénéré, alors que d'autres ont été jalouses de l'indulgence eux accordé par Lama Yéshé. Le respect avec lequel Lama Yéshé traitée Yangsi Rinpoché était un modèle à tous comment on doit traiter un tulkou. « Peut-être, il essaie de nous montrer comment se traiter quand il revienne, » disait-il le Injis. Mais personne ne voulait parler de Lama Yéshé réincarner — personne ne pouvait envisager la perspective de lui en train de mourir.


12/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres