GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

666 - Le mot péché ''est Restriction''.

 amour2.jpg

A ^ un Liber II le Message du maître Therion A ^ A
Cette épître est apparu dans The Equinox III (Detroit : universel, 1919).
Les citations sont tirées de Liber Legis-The livre de la loi-H.B
'' Faire ce que tu veux sera le tout de la Loi.''
'' Il n'existe aucune loi au-delà de faire ce que tu veux.''
Le mot de la Loi ''est Velhma''.
Velhma--Thelema--seront moyens.
La clé de ce Message est ce mot-Will. La première signification évidente de ce droit est confirmée par l'antithèse ; Le mot péché ''est Restriction''.
Encore une fois: '' tu n'as pas le droit mais pour faire ta volonté. Le faire et aucun autre ne dira non. Pour pure volonté, unassuaged de l'objet, prononcé à la convoitise de résultat, est chaque manière parfaite.''
Prendre cela avec soin ; Il semble impliquer une théorie que si chaque homme et chaque femme ont sa et sa volonté--la véritable volonté--on aucun cliquetis. '' Chaque homme et chaque femme sont une star'', et chaque étoile se déplace sur un chemin d'accès désigné sans interférence. Il y a beaucoup de place pour tous ; C'est seulement le trouble qui crée de la confusion.
De ces considérations, il devrait être clair que '' faire ce que tu veux '' ne signifie pas « faire ce que vous aimez ''. C'est l'apothéose de la liberté ; mais c'est aussi la plus stricte adhérence possible.
Faire ce que tu veux--puis ne font rien d'autre. Que rien ne te détourner de cette tâche austère et Sainte. La liberté n'est absolue pour faire ta volonté ; cherchez à faire toute autre chose, et instantanément les obstacles doivent se poser. Tout acte qui n'est pas en cours précis de cette un orbite est erratique, un obstacle. Volonté ne doit pas être deux, sauf un.
Note en outre que c'est non seulement d'être pur, c'est-à-dire, simples, comme expliqué ci-dessus, mais aussi '' unassuaged de but ''. Cette étrange phrase doit nous inciter. Cela peut signifier que n'importe quel but dans la volonté serait humide '' la soif de résultat '' est clairement une chose dont elle doit être délivrée.
Mais l'expression peut également être interprétée comme si elle se lisait '' avec le but unassuaged''--c'est-à-dire, avec une énergie inépuisable. La conception est, par conséquent, d'un mouvement éternel, infini et inaltérable. C'est le Nirvana, seule dynamique plutôt que statique--et cela revient au même en fin de compte.
La tâche pratique évidente du magicien est alors de découvrir ce qui est vraiment sa volonté, de sorte qu'il peut le faire de cette manière, et il peut mieux accomplir ceci par les pratiques de Thisarb Liber (voir Equinox i, p. 105) ou ceux que peut d'un temps à l'autre être nommé.
Tu doit trouver (1) ce qui est ta volonté. (2) faire cette volonté avec un pointillisme a), (b) détachement, paix de (c).
Alors, et alors seulement, tu es en harmonie avec le mouvement des choses, ta volonté partie d'et par conséquent égale à, la volonté de Dieu. Et testament identiques puisque la volonté est mais l'aspect dynamique du soi, et que deux individus différents ne pouvaient pas posséder ; alors, si ta volonté tu être la volonté de Dieu, qui es.
Il y a qu'un autre mot pour expliquer. Ailleurs c'est écrit--sûrement pour notre grand confort--l'amour ''est la Loi, l'amour sous la volonté ''.
C'est à prendre en ce sens que, si la volonté est la Loi, la nature de cette volonté est l'amour. Mais cet amour est en quelque sorte un sous-produit de cette volonté ; il ne pas contredire ou remplacent cette volonté ; et si apparente contradiction surgit dans toute crise, c'est la volonté qui nous guideront correctement. Lo, tandis que dans le livre de la Loi est une grande partie de l'amour, il n'y a pas de mot de sentimentalité. Haine elle-même est presque comme l'amour ! '' Comme les frères vous battre!'' Toutes les races viriles du monde comprennent cela. L'amour du Liber Legis est toujours gras, virils, même orgiaque. Il n'y a délicatesse, mais c'est la délicatesse de la force. Puissant et terrible et glorieuse comme il est, cependant, il est mais le pennon sur la lance sacrée de la volonté, l'inscription damassée sur les épées de chevalier-moines de Thelema.
L'amour est la Loi, l'amour sous la volonté.
A^A Liber II The Message of The Master Therion A^A
This Epistle first appeared in The Equinox III (Detroit: Universal, 1919).
The quotations are from Liber Legis-The Book of the Law.-H.B                            ... ``Do what thou wilt shall be the whole of the Law.'' ``There is no Law beyond Do what thou wilt.'' ``The word of the Law is Velhma.'' Velhma--Thelema--means Will. The Key to this Message is this word-Will. The first obvious meaning of this Law is confirmed by antithesis; ``The word of Sin is Restriction.'' Again: ``Thou hast no right but to do thy will. Do that and no other shall say nay. For pure will, unassuaged of purpose, delivered from the lust of result, is every way perfect.'' Take this carefully; it seems to imply a theory that if every man and every woman did his and her will--the true will--there would be no clashing. ``Every man and every woman is a star,'' and each star moves in an appointed path without interference. There is plenty of room for all; it is only disorder that creates confusion. From these considerations it should be clear that ``Do what thou wilt'' does not mean ``Do what you like.'' It is the apotheosis of Freedom; but it is also the strictest possible bond. Do what thou wilt--then do nothing else. Let nothing deflect thee from that austere and holy task. Liberty is absolute to do thy will; but seek to do any other thing whatever, and instantly obstacles must arise. Every act that is not in definite course of that one orbit is erratic, an hindrance. Will must not be two, but one. Note further that this will is not only to be pure, that is, single, as explained above, but also ``unassuaged of purpose.'' This strange phrase must give us pause. It may mean that any purpose in the will would damp it; clearly the ``lust of result'' is a thing from which it must be delivered. But the phrase may also be interpreted as if it read ``with purpose unassuaged''--i.e., with tireless energy. The conception is, therefore, of an eternal motion, infinite and unalterable. It is Nirvana, only dynamic instead of static--and this comes to the same thing in the end. The obvious practical task of the magician is then to discover what his will really is, so that he may do it in this manner, and he can best accomplish this by the practices of Liber Thisarb (see Equinox I(7), p. 105) or such others as may from one time to another be appointed. Thou must (1) Find out what is thy Will. (2) Do that Will with a) one-pointedness, (b) detachment, (c) peace. Then, and then only, art thou in harmony with the Movement of Things, thy will part of, and therefore equal to, the Will of God. And since the will is but the dynamic aspect of the self, and since two different selves could not possess identical wills; then, if thy will be God's will, Thou art That. There is but one other word to explain. Elsewhere it is written-- surely for our great comfort--``Love is the law, love under will.'' This is to be taken as meaning that while Will is the Law, the nature of that Will is Love. But this Love is as it were a by-product of that Will; it does not contradict or supersede that Will; and if apparent contradiction should arise in any crisis, it is the Will that will guide us aright. Lo, while in The Book of the Law is much of Love, there is no word of Sentimentality. Hate itself is almost like Love! ``As brothers fight ye!'' All the manly races of the world understand this. The Love of Liber Legis is always bold, virile, even orgiastic. There is delicacy, but it is the delicacy of strength. Mighty and terrible and glorious as it is, however, it is but the pennon upon the sacred lance of Will, the damascened inscription upon the swords of the Knight-monks of Thelema. Love is the law, love under will.


12/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres