GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

CIRCULATION: votre système veineux fruits legumes tisanes

ail ginseng gingembre grenade curcuma piment

Circulation

Les solutions naturelles pour améliorer la circulation

L'alimentation, source d'éléments protecteurs pour le système veineux

 

Les polyphénols

Ce sont des familles de substances chimiques présentes dans certains végétaux et possédant un fort pouvoir antioxydant. Il existe plus de 8000 structures identifiées de composés phénoliques. On les retrouve, par exemple sous forme d'anthocyanines, de flavonoïdes, de catéchines et de quercétine. Leur présence dans les végétaux constitue notamment une protection contre les insectes et les pathogènes. Ces actifs agissent de 2 façons sur la circulation sanguine :

- Un effet vitaminique P :
On appelle vitamine P un groupe de substances hydrosolubles qui sont des pigments. On y classe principalement les flavonoïdes et les anthocyanes. La vitamine P a une action essentiellement sur la perméabilité des cellules : elle contribue à renforcer la paroi veineuse, en augmentant la résistance veineuse, et aide à diminuer la perméabilité des capillaires. Elle stimule ainsi la circulation sanguine. Elle est antioxydante et renforce l'action de la vitamine C. Une carence en vitamine P se traduit par de petites hémorragies sous-cutanées et des gingivites.

- Un effet dynamique ou veinotonique contribue à augmenter la contraction des fibres musculaires lisses et à favoriser la remontée du sang. Cet effet est surtout dû aux saponosides, aux tanins et coumarines. Il est profitable pour aider à retrouver des jambes légères et limiter l’apparition des varices.
 

Les anthocyanosides

Ce sont des pigments hydrosolubles caractérisés par leurs propriétés antioxydantes. Ils contribuent à améliorer la résistance des petits vaisseaux sanguins et à préserver leur paroi interne de la dégradation en inhibant l’action de certaines enzymes. Ils participent au maintien de l’intégrité de la structure des tissus grâce à leur pouvoir antioxydant, mais également parce qu’ils tendent à inhiber la synthèse de certaines substances ayant pour effet de déclencher des réactions allergiques et inflammatoires. Ils jouent donc un rôle dans le maintien du bon fonctionnement des vaisseaux.

Sources intéressantes d’anthocyanosides :
Myrtille, Cassis, Vigne rouge
myrtille - circulation du sang - compléments alimentairescassis- circulation du sang - compléments alimentairesvigne rouge - circulation du sang - compléments alimentaires

Les flavonoïdes

Les flavonoïdes sont des pigments qui donnent leur couleur aux plantes et que l’on retrouve en quantité importante dans les fruits et légumes. Ce sont de puissants antioxydants. Ils aident à protéger l’intégrité des cellules tapissant les parois veineuses. Les flavonoïdes contribuent à limiter les désagréments créés par la stagnation du sang dans les vaisseaux. Ils favorisent la protection du tissu conjonctif et stimulent sa synthèse en inhibant certaines enzymes. Ils participent ainsi à renforcer la solidité et la résistance des parois veineuses.

Parmi les flavonoïdes, on trouve les citroflavonoïdes qui sont situés spécifiquement dans la partie blanchâtre qui entoure les agrumes (orange, citron, pamplemousse, mandarine, orange amère), sous l’écorce. On a également le rutoside qui participe à améliorer la résistance des capillaires.

Les flavonoïdes sont donc des principes actifs de choix pour maintenir la santé des veines et participer à un bon retour veineux car ils agissent sur presque tous les facteurs de risque.

Sources intéressantes de flavonoïdes :
Orange amère (citroflavonoïdes), Ginkgo biloba (rutoside), Fragon (rutoside).
orange amère - circulation du sang - compléments alimentairesginkgo biloba- circulation du sang - compléments alimentaires

Les saponosides

Elles sont très utiles pour aider à un retour à des jambes légères. Ils ont un effet vasoconstricteur conduisant à un retour veineux plus important. Elles montrent des effets anti-inflammatoires et anti-œdémateux en agissant sur les composés de la paroi veineuse, ainsi que sur les protéines adhérant aux membranes.

Sources intéressantes de saponosides :
Fragon, Marron d’Inde
marron d'inde- circulation du sang - compléments alimentaires

Les proanthocyanidol ou tanins condensés

La plupart des propriétés des tanins sont liées au pouvoir qu’ils ont de former des complexes avec les grosses molécules. Ils ont un effet vasoconstricteur sur les petits vaisseaux en favorisant la contraction des cellules musculaires (réduction du diamètre des vaisseaux sanguins), ce qui améliore le retour veineux, en particulier au niveau des membres inférieurs. En limitant la perte de fluides et en empêchant les agressions extérieures, les tanins favorisent la régénération des tissus en cas de blessure superficielle. Ce sont également des antioxydants : ils protégent, par exemple, les globules et les lipides sanguins contre le stress oxydatif. Ils peuvent donc contribuer à augmenter la résistance et diminuer la perméabilité capillaire, augmenter le tonus veineux et stabiliser la paroi veineuse. Parmi ces tanins, il existe les oligo-proanthocyanidines (OPC). Les OPC possèdent des propriétés antioxydantes jusqu’à 50 fois plus importante que les vitamines C et E. Ils ont montré une grande biodisponibilité : en effet, administrés par voie buccale, ils passent rapidement dans le sang, d'où ils se répartissent dans les divers tissus de l'organisme.

Sources intéressantes de proanthocyanidols :
Hamamélis, Vigne rouge, Pépins de raisin (OPC)
hamamelis- circulation du sang - compléments alimentairesvigne rouge- circulation du sang - compléments alimentaires

La coumarine

La coumarine est stockée dans la plante sous la forme de glucoside de l'acide coumarinique qui se transforme en coumarine sous l'action d'enzymes ou du soleil. La coumarine représente la substance la plus efficace pour aider à augmenter la micro-circulation. Grâce à son action directe sur la musculature lisse des vaisseaux et sur la stimulation de l’activité protéolytique des macrophages, elle joue un remarquable rôle anti-œdème. En participant à l’augmentation du débit lymphatique, elle favorise le drainage du liquide interstitiel et favorise la diurèse. La coumarine est un fluidifiant d'origine naturelle.
Sources intéressantes de coumarines :
Marron d’Inde , Cannelle

marron d'inde- circulation du sang - compléments alimentairesCannelle- circulation du sang - compléments alimentaires


Les vitamines

La vitamine C

Cette vitamine ne peut être synthétisée par l’organisme humain, nous devons donc la puiser dans l’alimentation, principalement dans les fruits et légumes. Elle intervient dans des centaines de processus métaboliques. Une de ses principales fonctions est d'aider le corps à fabriquer le collagène, protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la paroi des vaisseaux, qui leur garantit résistance et élasticité. Elle contribue au maintien des défenses naturelles de l’organisme et à l’activation du processus de régénération des plaies. Elle participe à la formation des globules rouges en augmentant l'absorption du fer non héminique contenu dans les végétaux. Un des autres rôles importants de la vitamine C est son effet antioxydant. Elle piège ainsi les redoutables radicaux libres responsables de phénomènes de dégénérescence oxydative pouvant être à l’origine du vieillissement prématuré des vaisseaux. Elle participe également à régénérer la vitamine E qui est le principal antioxydant membranaire.

Sources intéressantes de vitamine C :
Acérola, Fruits rouges, Agrumes
acerola - circulation du sang - compléments alimentairesorange amère- circulation du sang - compléments alimentaires

 

La vitamine E

La vitamine E joue un rôle essentiel dans la protection de la membrane de toutes les cellules de l’organisme. C’est la vitamine antioxydante du compartiment lipidique de notre organisme. Elle a aussi des propriétés calmantes, contribue à limiter l’agrégation des plaquettes et la dilatation des vaisseaux.

 

Alimentation et plantes contre les jambes lourdes

Contrairement aux idées reçues, cet inconfort ne touche pas uniquement les personnes sédentaires mais également les sujets actifs et les sportifs !

 

Suivez nos conseils pour retrouver des jambes légères !

Alors pourquoi avons-nous les jambes lourdes ?
Dans les problèmes de circulation des membres inférieurs, le sang épais peine à remonter jusqu’au cœur, « circulation de retour » et  les vaisseaux sanguins  peuvent être fragilisés. Les liquides (sang et lymphe) stagnent alors dans les membres inférieurs, produisant inconfort, gonflement des jambes et tout le cortège de signes gênants en découlant.
 

Quelles en sont les causes ?

  • Les excès d’aliments non adaptés (céréales, féculents, produits laitiers, graisses), produisent des « colles » qui vont épaissir le sang et ralentir la circulation générale. Par effet de la pesanteur, ce sang lourd ainsi que la lymphe stagnent en bas des jambes et dilatent les vaisseaux sanguins progressivement.
  • Le manque de musculature entraine une mauvaise circulation de retour. Des muscles toniques exercent une pression sur les vaisseaux sanguins dans le sens du retour même en repos. De plus l’exercice active les 3 pompes principales de notre système sanguin : le diaphragme, les muscles des cuisses et les pompes situées sous la plante des pieds.
  • La fragilisation des veines liées là encore l’alimentation non adaptée produit des déchets qui altèrent les parois des vaisseaux sanguins.
  • Les organes digestifs encombrés entravent mécaniquement la circulation retour, car les matières bloquées dans l’intestin et l’estomac toujours en digestion, bloquent le retour veineux. Le sang devrait remonter jusqu’au cœur et il est bloqué dans sa course au niveau du ventre.

On peut donc être mince et sportif et avoir une mauvaise circulation si l’alimentation est composée majoritairement de féculents et de produits laitiers produisant un sang épais.

Nos conseils pour retrouver une bonne circulation

  • Plantes et alimentation pour un sang plus fluide

Il est conseillé de consommer

 

davantage de fruits légumes crus et cuits,

 

la meilleure catégorie d’aliments  pour détoxiquer.

Exemple de menu :

Matin :

tisane miellée + pruneaux ou figues sèches

trempés 1 nuit dans de l’eau Fruits frais ou smoothie maison ou compote avec quelques amandes trempées 1 nuit dans de l’eau.

Midi : crudité à volonté avec huile d’olive +

 

jus de citron Légumes cuits.


Féculents au choix en petite quantité :

 

pomme de terre ou biscotte sans gluten.
Protéines au choix :

 

oeuf ou fromage cru chèvre ou brebis ou faisselle crue ou blanc de poulet ou poisson.


Pommes cuites ou compote.

17h : fruits frais.

Soir : crudités, Légumes cuits ou soupe sans féculents Si il y a eu viande ou poisson le midi préférez œuf ou un peu de fromage.
Evitez les féculents à chaque repas .
Fruits cuits ou compote en dessert.

Les plantes circulatoires composent les compléments alimentaires du même nom (voir tableau des compléments):

 

vigne rouge, hammamelis, marronnier d’inde, Gingko

 

sont les grands classiques. Ces plantes circulatoires : fluidifient le sang, activent la circulation de retour, tonifie et renforcent la tunique des vaisseaux sanguins.

  • Faire du sport

La pompe la plus importante pour la circulation sanguine est peu connue : ce sont les muscles des cuisses. La preuve : quelques flexions et l’on est essoufflé ! c’est que le sang remonte alors très rapidement au cœur. Plus on travaillera sur les cuisses, plus on actionnera la circulation retour.
De même nous avons de petites pompes sous la plante des pieds qui sollicitées entrainent elles aussi la circulation de retour.

 

  • Tonifier vaisseaux et capillaires

Une méthode pour « muscler » capillaires et vaisseaux sanguins : les douches écossaises, qui par ailleurs procurent un soulagement rapide si besoin. Le chaud dilate les parois veineuses et leurs fibres musculaires le froid les rétracte. Ainsi on exerce une vraie « musculation » des vaisseaux sanguins. On alterne sur les jambes douche chaude et douche froide en remontant du pied au genou, le jet de la douche pendant une minute environ à chaque passage. Finir par le froid.
Les compléments contenant

 

vigne rouge, cassis, vitamine C,

 

renforcent les vaisseaux sanguins et les fins capillaires.

Les huiles essentielles pamplemousse, citron, Helichryse

 

à utiliser en usage externe diluées dans une Huile végétale sont très efficaces et complètent parfaitement les compléments à usage interne.

 

  • Libérer le système digestif

Pour libérer les voies digestives, il y a de nombreuses méthodes :

  • Attendre au moins 5 h entre chaque repas sans rien manger afin que la digestion précédente soit entièrement terminée.
  • Prendre des aliments facilitant le transit :
  • pruneaux, figues sèches
  • trempées une nuit dans de l’eau
  • Bouillote sur le foie le soir après le repas
  • Séances d’abdominaux

Plantes : psyllium blond SFB , gelée d’aloe vera LILY , ou Transit plantes Fitoform libèrent les intestins et facilitent ainsi la circulation de retour (le sang qui vient des jambes n’est plus stoppé dans sa course par les « matières » bloquées dans le tube digestif).

 

Comment soulager rapidement des jambes lourdes ?

Massage en remontant des pieds vers le haut de la jambe avec HE menthe poivrée, cèdre et citron, 2 gouttes de chaque mélangée dans une cuillère d’huile végétale, recommencer la même dose pour l’autre jambe.
Douche froide sur les mollets ou bain de pieds froid : le froid « chasse » le sang vers le haut du corps et les toxines qui stagnaient avec.
Posture inverse : mettre les jambes en l’air contre un mur.

La maladie veineuse touche plus de vingt millions de personnes en France, surtout des femmes. Pour retarder son installation, ayez recours à des mesures hygiénodiététiques et aux médecines naturelles.

 

© Istock

Plantes, aliments et compléments alimentaires : 5 conseils pour renforcer votre système veineux

1. Découvrir les flavonoïdes

Le traitement classique fait appel à des toniques veineux ayant le statut de médicaments ou de compléments alimentaires. Ils sont composés pour la plupart de flavonoïdes d’origine végétale, coumarine, diosmine, rutine, troxérutine, OPC, hespéridine, resvératrol… Longtemps qualifiés à tort de vitamine P, ils sont actuellement connus sous les noms de polyphénols, anthocyanidines, catéchines ou flavanols.

2.Choisir des aliments très colorés

Puissants antioxydants, les flavonoïdes, qui colorent fruits et légumes, protègent les vaisseaux et facilitent la circulation ; on les retrouvent dans nombre de veinotoniques.

3. Pigmenter son alimentation

Raisins, pommes, abricots, cacao, grenade, cassis, myrtilles, thé vert ou encore café sont réputés pour leur richesse en flavonoïdes. La rutine est prescrite en cas de jambes lourdes, de varices, d’hémorroïdes, mais aussi de baisse de l’acuité visuelle liée à une fragilité des petits vaisseaux de la rétine. Avec cinq portions de fruits et de légumes par jour, on ingère entre 150 et 300 mg de flavonoïdes, selon le mode de récolte et de préparation.

4. Faire le point sur les compléments

 

Les formules des compléments nutritionnels font appel aux plantes traditionnellement utilisées dans l’insuffisance veineuse. Elles soulagent les manifestations fonctionnelles du syndrome de jambes lourdes, mais ne permettent pas de guérir l’insuffisance veineuse ou les varices. En cas de fragilité capillaire elles rétablissent l’intégrité de la paroi des vaisseaux.

 

5. Penser aussi aux plantes

Marronnier d’Inde, petit houx ou bien fragon épineux, ginkgo biloba sont vasoconstricteurs, ils réduisent l’œdème de la cheville. Le mélilot stimule la circulation lymphatique et s’oppose à la formation d’œdèmes. Le cyprès, le noisetier et l’hamamélis, riches en tanins, protègent la paroi veineuse et réduisent la sensation de gonflement. Les extraits de raisin sont drainants et désinfiltrants. Les plantes à anthocyanes, vigne rouge, cassis, myrtille, maintiennent une bonne irrigation cutanée. Ils sont très utilisés dans les veinotoniques oraux ou locaux.

Le bien manger pour une bonne circulation veineuse

Pour inscrire les flavonoïdes à vos menus, commencez par déposer sur la table une belle corbeille de fruits types citrus, orange, citron, pamplemousse, ou savourez la peau et la chair des fruits, abricot, poire, pêche, raisin noir, fraise, mûre, quetsche et des baies, cassis, myrtille… La consommation de vin rouge est une bonne source de flavonoïdes, mais elle doit rester limitée ; il faut lui préférer quelques tasses de thé.

N’oubliez pas les vitamines antioxydantes A, C et E contenues dans les fruits, les légumes frais, les huiles végétales. Pour ne pas compromettre le bénéfice circulatoire de ces apports alimentaires, consommez avec modération les excitants, café fort, épices, et favorisez un bon transit intestinal par une alimentation riche en fibres et une hydratation suffisante, eaux ou boissons drainantes.

À retenir : les compléments alimentaires ne peuvent pas revendiquer un effet thérapeutique et ils ne peuvent pas prétendre traiter ou guérir des maladies.

onjour et bonne rentrée! Après un été très chaud, il est maintenant temps de nous préparer à l’automne. Aujourd’hui nous allons parler des plantes et de la circulation sanguine.
La chaleur de ces derniers jours, le retour au bureau et le manque d’exercice physique ne font pas bon ménage avec notre circulation sanguine. Le phénomène des jambes lourdes par exemple serait dû à une problème d’insuffisance veineuse: à chaque battement, le coeur envoie le sang dans la totalité de notre corps. Cependant le retour du sang vers le coeur n’est assuré par aucune pompe équivalente à la puissance du coeur. Seuls les muscles en mouvement et les valvules (clapets anti-reflux) situées sur la paroi interne des veines peuvent lutter contre la pesanteur terrestre et renvoyer le sang vers le coeur.

  •   Au même titre que la « crise de foie », le phénomène des jambes lourdes est typiquement français, c’est-à-dire que les symptômes sont décrits, reconnus et nommés « jambes lourdes » seulement en France!

Pour pallier les problèmes de circulation sanguine, il faut éviter les vêtements serrés, éviter de rester assis plusieurs heures d’affilée, et surtout il faut bouger, faire du sport, de la gymnastique, la meilleure activité physique étant la natation. Dormir les jambes relevées par un coussin et passer de l’eau froide sur les jambes en remontant vers le coeur sont quelques solutions qui pourront vous soulager de manière ponctuelle.

Du côté de la phytothérapie, que trouve-t-on? Il existe fort heureusement des plantes qui activent la circulation sanguine et dont on peut utiliser directement la matière végétale ou bien aprés extraction, leurs huiles essentielles.

Ces plantes contiennent généralement des composés phénoliques qui peuvent être de la molécule la plus simple à la plus compliquée (polymères): des phénols, des coumarines, des flavonoïdes, des anthocyanes, des tanins.

Les flavonoïdes

Les flavonoïdes sont présents dans la majorité des fruits et légumes et dans les boissons telles que le café, chocolat, thé, vin… Constitués de polyphénols, la principale activité des flavonoïdes qui nous intéresse ici est l’activité anti-oxydante. Les flavonoïdes stabilisent les radicaux peroxydes, désactivent les expèces oxygénées actives, inhibent la lipoxygénase… C’est pouquoi les fruits et légumes qui contiennent des flavonoides sont recommandés dans la prévention des maladies cardiovasculaires et le cancer. Les flavonoïdes ont également une action sur la perméabilité veineuse, d’où leur rôle en tant que veinotoniques.

Les tanins

Les tanins sont constitués de polyols (glucose…), de catéchine, de triperpénoides et de galloyles, d’oligomères ou de polymères de flavanols. Ils ont le pouvoir de précipiter des macromolécules complexes comme les protéines. Dans la salive, ils précipitent les glycoprotéines, ce qui provoque une sensation d’assèchement. On dit qu’ils sont astringents. Dans la plante, les tanins ont un rôle protecteur contre les attaques parasitaires, ce qui expliquerait les propriétés anti-oxydantes et antimicrobiennes de ces composés. Un excés de consommation de boissons en contenant peut provoquer des problèmes d’assimilation du fer (café, thé…). Les propriétés d’astringence et anti-oxydantes seraient donc mises à profit dans les veinotoniques.

Les saponosides

Encore appelées saponines, ce sont des hétérosides complexes qui ont des propriétés tensio-actives (détergent) mais également de dissolution de cellules/globules rouges. Ils ont une action directe sur la perméabilité des cellules ce qui peut être bénéfique en cas d’inflammation ou d’oedème, d’où leur utilisation en tant que veinotonique.

Les alcaloides indoliques

Les alcaloides sont des molécules à base azotée en général héterocycliques et d’origine végétale et dans une moindre mesure animale. Les alcaloides indoliques constituent bien souvent le principe actif de nombreux médicaments. Leur action est assez vaste: analgésique, anesthésique, anti-inflammatoire, sédatif, vasodilatateur… en fonction de la molécule considérée.

Voici quelques plantes veinotoniques, la liste n’est pas exhaustive. Nous aurons l’occasion de parler d’autres plantes qui ont un effet bénéfique sur la circulation sanguine dans de prochains articles.

[Cliquez sur le tableau pour pouvoir l’agrandir.]

Plantes veinotoniques 2

Quant aux huiles essentielles, elles sont composées de terpènes, de lactones… qui ont une activité de décongestionnant veino-lymphatique pour les uns et de fluidifiant sanguin pour les autres. Nous les verrons en détail dans le prochain article.
D’ici là bonne lecture!

Bibliographie:

  • Hensel W., « Plantas medicinales », Omega, Barcelona Espagne (2008) réédition 2012, titre original  » Welche HeilPflanze ist das? » Franckh-Kosmos Verlags-GmbH&Co.KG, Stuttgart, Allemagne (2007)
  • Lüder R, « Grundkurs Pflanzenbestimmung », 2004, Quelle & Meyer Verlag GmbH&Co (2004), réédition 2013
  • Dr. Grünwald J, Jänicke C, « Grüne Apothecke, das Standardwerk zur Pflanzenheilkunde » Gräfe une Unzer Verlag GmbH, München (2015)
  • Dr. Berdonces i Serra, « Gran Enciclopedia de las plantas medicinales, terapia natural para el tercer milenio », Tkal ediciones.
  • Guide pratique « Bien être et santé », « Tout savoir sur les plantes et huiles essentielles » (2015)
  • Aromathérapie Huiles essentielles et bien-être naturel, « 132 huiles essentielles à la loupe »

 

 



23/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres