GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Companies begin planting microchips under employees' skin

 

technology

Companies begin planting microchips under employees' skin

 
Most Viewed Articles
Today | Week | Month | Year
Popular on Facebook
407K CDC issues flu vaccine apology: this year's vaccine doesn't work!
79K Tetanus vaccines found spiked with sterilization chemical to carry out race-based genocide against Africans
61K Biologist explains how marijuana causes tumor cells to commit suicide
57K BAM! Chipotle goes 100% non-GMO; flatly rejecting the biotech industry and its toxic food ingredients
54K Companies begin planting microchips under employees' skin
49K NJ cops bust teenagers shoveling snow without a permit
46K U2's Bono partners with Monsanto to destroy African agriculture with GMOs
44K Russia throws down the gauntlet: energy supply to Europe cut off; petrodollar abandoned as currency war escalates
43K McDonald's in global profit free fall as people everywhere increasingly reject chemically-altered toxic fast food
39K Chemotherapy kills cancer patients faster than no treatment at all
36K FDA targets Dr. Bronner's Magic Soaps for sharing health benefits of coconut oil
35K Why flu shots are the greatest medical fraud in history
34K 600 strains of an aerosolized thought control vaccine already tested on humans; deployed via air, food and water
33K Flu vaccine kills 13 in Italy; death toll rises
32K Italian court rules mercury and aluminum in vaccines cause autism: US media continues total blackout of medical truth
32K The 21 curious questions we're never allowed to ask about vaccines
31K Vicious attack on Dr. Oz actually waged by biotech mafia; plot to destroy Oz launched after episode on glyphosate toxicity went viral
30K Orthorexia Nervosa - New mental disorder aimed at people who insist on eating a clean diet
 
Entreprises commencent à planter des puces électroniques sous la peau des employés


Les chef Exorciste du Vatican met en garde que la pratique du yoga est « satanique »
Les meilleurs et les pires formes de magnésium à prendre comme un supplément
Je suis Slavin'il! crise SMIC McDonald atteint point de basculement comme manifestations de masse de travail commencent
Armée de robot militaire de Google bientôt prête pour l'assaut Terminator sur l'humanité
Pharmacorésistant superbactérie intestinale, importé d'Amérique, d'autres pays
Aider à prévenir la crise cardiaque, le cancer et accident vasculaire cérébral en mangeant plus de ces 6 aliments
Scientifique de clé CDC qui a minimisé la connexion vaccin-autisme est maintenant fuyant la justice
Monsanto est poursuivi en justice pour faussement publicité glyphosate comme non toxique pour les humains
Moteur de recherche monde premier anti-propagande lance bientôt qui favorise les médias indépendants tout en interdisant le gouvernement et la désinformation entreprise
Le risque de cancer du côlon haute causé par la malbouffe occidentale peut être inversé avec un régime alimentaire sain, riche en fibres, étude prouve
Pourquoi exerciseur soudainement morts et tabasser Harry Reid ?
Machine à laver vélo nettoie votre linge pendant que vous pédalez pour brûler des calories
Épidémie de vue intérieure dommages causés par les enfants ne pas passer du temps à l'extérieur
Poussoir de malbouffe sans vergogne, Warren Buffet, dit futur du Coca-Cola est grande, car les questions de « bonheur »
Temps votre jardinage avec des phases lunaires pour augmenter votre production alimentaire
Pourquoi Garland n'est pas Paris : il est difficile de terroriser le Texas quand les citoyens tire arrière
Vaccin mentalité de troupeau du jour est comme une meute de lemmings ignorant qu'ils courent au-dessus d'une falaise
Auteur primé révèle la guerre du gouvernement contre le peuple américain dans le nouveau livre de révélations



(NaturalNews) La technologie a été autour depuis quelques années déjà, mais l'utilisation de puces RFID (identification par radiofréquence) et autres implants sous la peau que récemment s'est répandue.

Un complexe en Suède de bureaux de haute technologie offre maintenant le personnel des locataires la possibilité d'avoir une petite puce RFID implantée dans son poignet qui permet certaines fonctions dans le bâtiment avec un geste de la main, tels que des portes d'ouverture et de fonctionnement des photocopieurs.

Développeurs d'immeuble de bureaux de l'épicentre sont pour appuyer le programme d'implantation, qui est mis à disposition par un groupe suédois de bio-piratage. Le groupe encourage l'utilisation de bio-technologie et prédit un avenir dans lequel systèmes implantaires sophistiqué suivra attentivement un éventail d'entrées de capteurs de corps tout en interagissant avec le « internet des choses ».

En d'autres termes, nous aurons bientôt la possibilité d'être physiquement connectés à l'Internet ainsi qu'un réseau de plus en plus répandu de dispositifs intelligents.

Pour beaucoup, l'idée d'avoir un implant contenant des renseignements personnels, insérés sous la peau n'est pas une option de bienvenue. Non seulement est-il peut-être quelque chose d'effrayant sur l'idée dans un premier temps, mais le fait est que beaucoup d'entre nous se sentent notre vie privée et autonomie a été compromis assez déjà, sans pour autant devenir volontairement des émetteurs à pied de nos données personnelles.
(NaturalNews) The technology has been around for some years now, but the use of RFID (radio-frequency identification) chips and other beneath-the-skin implants has only recently become more widespread.

A high-tech office complex in Sweden is now offering tenants' staff the option of having a small RFID chip implanted in one's wrist that allows certain functions in the building to be performed with a wave of the hand, such as opening doors and operating photocopiers.

Epicenter office block developers are in support of the implanting program, which is being made available through a Swedish bio-hacking group. The group promotes the use of bio-enhancement technology and predicts a future in which sophisticated implant systems will closely monitor a range of inputs from body sensors while interacting with the "internet of things."

In other words, we will soon have the option of being physically connected to the Internet as well as to an increasingly widespread network of smart devices.

For many, the idea of having an implant containing personal information inserted under the skin is not a welcome option. Not only is there maybe something creepy about the whole idea to begin with, but the fact is that a lot of us feel our privacy and autonomy has been compromised enough already, without voluntarily becoming walking transmitters of our personal data.

Some predict that one day it won't be a matter of choice, or that the use of implants and other types of bio-enhancement and connectivity will become so commonplace as to be expected, if not required. The fear is that we will lose our freedom and privacy in the process.

Others welcome the prospect of becoming physically connected to the internet of things, such as the bio-hacking group responsible for the office block's RFID program.

A BBC News feature profiled Hannes Sjoblad, a bio-hacker who organizes "implant parties" where volunteers are implanted:

He is starting small, aiming to get 100 volunteers signed up in the coming few months, with 50 people already implanted. But his vision is much bigger.

Then will be a 1,000, then 10,000. I am convinced that this technology is here to stay and we will think it nothing strange to have an implant in their hand.


Although the RFID chips being used now are capable of little more than opening doors and operating copiers, the potential is far greater. RFID chips will likely evolve into ever-more sophisticated devices, capable of a wide range of interactions.

Already companies are developing technologies that will go a step beyond the already-familiar "wearable" gadgets -- examples include a digital tattoo that can be stamped onto skin and can monitor body functions.

It's certainly easy to imagine that within a few years there will be dramatic advances regarding what this type of technology can do. And since various types of bodily enhancement -- bionic limbs, pacemakers and cosmetic surgery -- are already commonplace, it stands to reason that many people will have few if any qualms about implants and other bio-hacking tech.

On the other hand, the idea of a central authority having the advantage of direct connections and access to an individual's physical body with the potential of monitoring GPS position, heart rate, perhaps even brain waves, is frightening to contemplate.

Most of us have embraced the revolutionary technological advances of the past few decades. We're more connected than ever before, and even if we don't all agree that this is necessarily a good thing, very few of us would willingly give up our smartphones at this point.

But perhaps we should be extremely careful about making the leap to cyborg status. Is this truly an inevitable and potentially useful tech advancement or is it a step too far?

The time for debate is now, because the technology is already entering the mainstream. And as with most technological revolutions, once it has happened there is little hope of turning back.
Certains prédisent qu'un jour il ne sera pas une question de choix, ou que l'utilisation d'implants et d'autres types de bio-mise en valeur et de la connectivité deviendra tellement banal qu'attendu, si pas nécessaire. La crainte est que nous allons perdre notre liberté et la vie privée dans le processus.

D'autres me réjouis de la perspective de devenir physiquement connecté à l'internet des objets, tels que le groupe bio-piratage responsable programme RFID de l'immeuble de bureaux.

Une fonctionnalité de BBC News profilée Hannes Sjoblad, un bio-hacker qui organise « implant parties » sont implantés des bénévoles :

Il commence petit, visant à obtenir les 100 volontaires inscrits dans les quelques prochains mois, avec 50 personnes déjà implantés. Mais sa vision est beaucoup plus grande.

Puis sera un 1 000, puis 10 000. Je suis convaincu que cette technologie est pour rester et nous il pensera rien d'étrange d'avoir un implant dans leur main.

Bien que les puces RFID utilisés aujourd'hui sont capables de peu d'ouvrir plus de portes et copieurs de fonctionnement, le potentiel est beaucoup plus grande. Puces RFID vont probablement évoluer vers toujours plus d'appareils sophistiqués, avec une portée large des interactions.

Déjà entreprises mettent au point des technologies qui vont un peu plus loin les gadgets « mettable » déjà familier--on peut citer un tatouage numérique qui peut être apposé sur la peau et peut surveiller les fonctions du corps.

Il est certes facile d'imaginer que, dans quelques années, il y aura des avances dramatiques au sujet de ce que peut faire ce type de technologie. Et depuis divers types de valorisation corporelle--membres bioniques, stimulateurs et chirurgie esthétique--sont déjà monnaie courante, il va de soi que beaucoup de gens auront quelques cas aucun scrupule sur implants et autre tech bio-piratage.

En revanche, l'idée d'une autorité centrale ayant l'avantage de connexions directes et l'accès au corps physique de l'individu avec le potentiel de surveillance position GPS, fréquence cardiaque, peut-être même des ondes cérébrales, est effrayant à contempler.

La plupart d'entre nous ont embrassé les avancées technologiques révolutionnaires de ces dernières décennies. Nous sommes liés plus que jamais, et même si nous ne tous d'accord que c'est nécessairement une bonne chose, très peu d'entre nous auraient volontiers abandonner nos smartphones à ce stade.

Mais peut-être nous devrions être extrêmement prudents et faire le saut au statut de cyborg. Est-ce vraiment un progrès tech inévitable et potentiellement utile ou est-ce aller trop loin ?

Le temps de débat est maintenant, parce que la technologie est déjà dans le courant. Et comme avec la plupart des révolutions technologiques, une fois c'est arrivé il y a peu d'espoir de revenir en arrière.

Sources :

http://www.BBC.com

http://www.BBC.com

En savoir plus : http://www.naturalnews.com/048918_microchip_implants_RFID_technology.html#ixzz3ZShb5uAH

Sources:

http://www.bbc.com

http://www.bbc.com

 

 



07/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres