GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Débris du Vol MH370 : la déclaration du Premier ministre malaisien indigne les Chinois

Débris du Vol MH370 : la déclaration du Premier ministre malaisien indigne les Chinois

Antenne Réunion

 
 
 

La déclaration du Premier ministre malaisien qui confirme que les débris d’avion retrouvés au large de l’Océan Indien appartiennent bel et bien au vol MH370 de Malaysia Airlines provoque une vague d’indignations en Chine.

Les débris du Boeing 777 découverts récemment àLa Réunion ont fait ressurgir les mauvais souvenirs des familles des victimes de cet accident qui a eu lieu 17 mois plus tôt. Visiblement, les blessures causées par la séparation soudaine et la disparition à jamais des amis et familles, n’ont pas encore cicatrisé. Ce jeudi 6 août, en Chine, une dizaine de proches des victimes se sont réunis devant les bureaux de la compagnie aérienne Malaisienne pour manifester leur émotion.

Hier soir, le Premier ministre malaisien a confirmé que ces débris récemment découverts dans l’Océan Indien sont bel et bien issus du vol MH370. Cette annonce concernant l’avion de la compagnie Malaysia Airlines qui s’est volatilisé quelques temps après son décollage de Kuala Lumpur pour Pékin, indigne les familles et proches des 239 personnes qui se trouvaient à bord du vol, des Chinois pour la plupart.

Zhang Yongli, père d’une fille qui se trouvait à bord de l’avion, a lancé qu’il " ne croit pas à ces dernières informations au sujet de l’avion, ils nous mentent depuis le début. Je sais que ma fille se trouve quelque part mais ils ne veulent pas nous dire la vérité", visiblement incrédule. "Tout le monde nous ment", réagit pour sa part Bao Lanfang, grand-mère d’un garçon qui se trouvait dans le vol MH370. "Je ferais tout pour le revoir. Dites-moi simplement ce que je dois faire, je le ferai ", lance-t-elle.

Sur les réseaux sociaux, les commentaires sont également durs par rapport à ces découvertes de débris. " La Malaisie veut éviter de payer de gros dommages et intérêts aux familles, alors elle affirme qu’un débris a été retrouvé à La Réunion et que c’était un accident. Nous ne croyons pas la Malaisie ", s’indigne Sina Weibo.

Je réagis !
 

 https://graal-veilleur---hierarchie.blog4ever.com/malaysia-airlines-vol-370-est-a-la-base-us-de-diego-garcia-pres-de-la-reunion

Malaysia Airlines vol 370 est a la base U.S. de DIEGO GARCIA près de la REUNION

Russia “Puzzled” Over Malaysia Airlines “Capture” By US Navy

Version très intrigante de la presse indienne du vol 370.

Résumé traduit du texte ci dessous:

1- Une cargaison suspecte (biologique ou nucléaire) est détectée et tracée par le système de surveillance satellitaire Russe GRU cette cargaison est transportée par un porte container US le MV Maersk Alabama.... 2- Le système de surveillance russe GRU s’aperçoit que cette cargaison sensible est débarquée à Kuala Lumpur surveillée par deux Navy Seal spécialisés dans ...les transports sensibles et est embarqué pour un vol à destination de Pékin. 3- Les russes avertissent d'urgence les chinois qui liquident les deux Navy Seal retrouvés mystérieusement morts à Kuala Lumpur. 4- Les chinois ont l'intention d'intercepter ce vol avant qu'il n'arrive à Pékin et de le détourner sur l'Ile de Hainan (extrême sud de la chine) pour prendre en charge ladite cargaison dangereuse. 5- Les US mis au courant de l'intention chinoise détournent eux même le vol vers Diego Garcia car l'appareil possédait un système de prise en main du pilotage de l'extérieur "remote control" et pouvait être ainsi piloté comme un drone. Conclusion: 1- Que contenait cette dangereuse cargaison à destination de Pékin ? 2- Pourquoi l'avion possédait il un système de contrôle de pilotage extérieur ? 3- S'agissait de la préparation d'un grave attentat sur Pékin devant mettre en cause les deux pilotes musulmans ?

Afficher la suite
A new report circulating in the Kremlin today prepared by the Main Intelligence Directorate of the General Staff of the Armed Forces (GRU) states that...
indiandefence.com

 

 

La Russie « Perplexe » sur Malaysia Airlines « Capture » de l'US Navy

 

Discussion dans « Russie » démarrée par sangos, dimanche à 13:04.
.



. .







Un nouveau rapport circulant au Kremlin aujourd'hui préparé par la direction générale de l'état-major général des Forces armées (GRU) États qui restent des experts des Forces de défense aérospatiale (VKO) Intelligence « perplexe » quant à pourquoi la marine américaine « capturé et détourné alors » un Malaysia Airlines avion civil de sa trajectoire de vol prévue à leur base de vastes et très-secrète océan Indien située sur l'atoll de Diego Garcia.

 

Selon ce rapport, Malaysia Airlines vol 370 (également commercialisés comme China Southern Airlines vol 748 à travers un partage de code) était un vol de passagers régulier de Kuala Lumpur, en Malaisie, à Beijing, en Chine, quand le 8 mars de cet avion de Boeing 777-200ER "disparu" en vol avec 227 passagers à bord de 15 pays, dont la plupart était chinoise et 12 membres d'équipage.

 

Intéressant de noter que ce rapport dit, était que vol 370 était déjà sous GRU « surveillance » après avoir reçu une cargaison « hautement suspects » qui avaient été attribuées à la nation de l'océan Indien République des Seychelles, et où il avait précédemment été à bord du porte-conteneurs battant pavillon U.S. MV Maersk Alabama.

 

[IMG]

 

Ce qui a d'abord suscité GRU soupçons concernant le MV Maersk Alabama, ce rapport se poursuit, a été que dans les 24 heures de déchargement de cette cargaison « hautement suspects » liés pour Malaysia Airlines vol 370, les deux chevronnés US Navy Seals affectés à la protection, Mark Daniel Kennedy, 43 et Jeffrey Keith Reynolds, 44, ont été retrouvés mort sous des "circonstances suspectes".

 

Les Kennedy et Reynolds, indique ce rapport, ont été utilisés par axée sur le Virginia Beach, Virginie sécurité maritime ferme le groupe Trident, qui a été fondée par nous marine Special Operations Personnel (SEAL) et nous Naval Surface Warfare officiers supérieurs et est connu depuis longtemps par le GRU pour protéger l'essentiels transferts de matériaux atomiques et biologiques dans le monde entier.

 

[IMG]

 

GRU « atouts », confirmant que cette cargaison « hautement suspecte » était à bord de Malaysia Airlines vol 370 le 8 mars, ce rapport note, Moscou notifiée Ministère d'État sécurité (MSS de la Chine) de leurs préoccupations et reçu des « assurances » que « toutes les mesures » seraient prises quant à déterminer ce qui avait été gardé donc caché quand cet avion est entré dans leur espace aérien.

 

Toutefois, selon ce rapport, et encore pour des raisons encore inconnues, la MSS s'apprêtait à détourner le vol 370 de sa destination prévue de Pékin à Haikou Meilan International Airport (HAK) situé dans la Province de Hainan (aka l'île de Hainan).

 

Avant d'entrer dans les zones de People Liberation Army (PLA) protégée de la mer de Chine du Sud les îles Spratly, ce rapport se poursuit, vol 370 "considérablement dévié" de sa trajectoire de vol et a été suivi par satellites VKO et radar volant dans la région de l'océan Indien et en complétant son vol de près de 3 447 kilomètres (2 142 km) à Diego Garcia.

 

Critique de noter sur le vol 370's déviation de vol, dans le présent rapport, les experts GRU disent, était qu'il s'est produit durant la même période de temps que toutes les communications de téléphonie mobile d'île de Spratly assurées par China Mobile étaient étant coincés
China Mobile, il faut téléphone indiqué, étendu la couverture dans les îles Spratly en 2011 afin que les soldats de la PLA stationnées sur les îles, les pêcheurs et les navires marchands au sein de la zone seraient en mesure d'utiliser les services mobiles et peuvent aussi fournir une assistance lors de tempêtes et de sauvetage de la mer.

Savoir comment l'US Navy était capable de détourner le vol 370 à sa base de Diego Garcia, indique ce rapport, apparaît à ont été exécutées à distance comme cet avion Boeing 777-200ER est équipé du système fly-by-wire (FBW) qui remplace les commandes de vol de manuels classiques d'un avion avec une interface électronique lui permettant d'être contrôlée comme n'importe quel avion de type drone.

Cependant, ce rapport constate, que cet appareil peut être commandé à distance, il ne peut pas même de ses systèmes de communication qui peuvent seulement être fermés manuellement ; et en cas de vol 370, communication de ses données système a été arrêté à 01:07, suivie de son transpondeur (qui transmet l'emplacement et l'altitude) qui a été fermé à 01:21

Ce qui reste « perplexe » sur cet incident, dans le présent rapport, les analystes GRU dire, pourquoi les médias grand public américain ont encore d'exiger du régime Obama les emplacements de radar et des images satellites de l'océan Indien et régions de la mer de Chine du Sud que l'armée américaine couvre toute cette région de Diego Garcia comme aucune autres mers du monde en raison de son expédition vitale et les voies de l'air.

Plus malheureusement, ce rapport conclut, aux États-Unis sont en mesure de dissimuler l'ou les raisons pour la "disparition" de vol 370 comme ils l'ont déjà fait après les événements du 11 septembre 2011 quand alors Bush régime "disparu" American Airlines 77 et ses 64 passagers et membres d'équipage après avoir faussement il a frappé le Pentagone, mais qui a été confirmé par le Service de nouvelles de CNN  ne pas s'être produit.


http://www.eutimes.net/2014/03/Russia-puzzled-over-Malaysia-Airlines-capture-by-US-Navy/

 

 

Discussion in 'Russia' started by sangos, Sunday at 1:04 PM.

  1. sangos

    sangosFULL MEMBER

    A new report circulating in the Kremlin today prepared by the Main Intelligence Directorate of the General Staff of the Armed Forces (GRU) states that Aerospace Defence Forces (VKO) experts remain “puzzled” as to why the United States Navy “captured and then diverted” a Malaysia Airlines civilian aircraft from its intended flight-path to their vast and highly-secretive Indian Ocean base located on the Diego Garcia atoll.
    According to this report, Malaysia Airlines Flight 370 (also marketed as China Southern Airlines flight 748 through a codeshare) was a scheduled passenger flight from Kuala Lumpur, Malaysia, to Beijing, China, when on 8 March this Boeing 777-200ER aircraft “disappeared” in flight with 227 passengers on board from 15 countries, most of whom were Chinese, and 12 crew members.
    Interesting to note, this report says, was that Flight 370 was already under GRU “surveillance” after it received a “highly suspicious” cargo load that had been traced to the Indian Ocean nation Republic of Seychelles, and where it had previously been aboard the US-flagged container ship MV Maersk Alabama.
    [​IMG]
    What first aroused GRU suspicions regarding the MV Maersk Alabama, this report continues, was that within 24-hours of off-loading this “highly suspicious” cargo load bound for Malaysia Airlines Flight 370, the two highly-trained US Navy Seals assigned to protect it, Mark Daniel Kennedy, 43, and Jeffrey Keith Reynolds, 44, were found dead under “suspicious circumstances.”
    Both Kennedy and Reynolds, this report says, were employed by the Virginia Beach, Virginia-based maritime security firm The Trident Group which was founded by US Navy Special Operations Personnel (SEAL’s) and Senior US Naval Surface Warfare Officers and has long been known by the GRU to protect vital transfers of both atomic and biological materials throughout the world.
    [​IMG]
    Upon GRU “assests” confirming that this “highly suspicious” cargo was aboard Malaysia Airlines Flight 370 on 8 March, this report notes, Moscow notified China’s Ministry of State Security (MSS) of their concerns and received “assurances” that “all measures” would be taken as to ascertain what was being kept so hidden when this aircraft entered into their airspace.
    However, this report says, and as yet for still unknown reasons, the MSS was preparing to divert Flight 370 from its scheduled destination of Beijing to Haikou Meilan International Airport (HAK) located in Hainan Province (aka Hainan Island).
    Prior to entering the People Liberation Army (PLA) protected zones of the South China Sea known as the Spratly Islands, this report continues, Flight 370 “significantly deviated” from its flight course and was tracked by VKO satellites and radar flying into the Indian Ocean region and completing its nearly 3,447 kilometer (2,142 miles) flight to Diego Garcia.
    Critical to note about Flight 370’s flight deviation, GRU experts in this report say, was that it occurred during the same time period that all of the Spratly Island mobile phone communications operated by China Mobile were being jammed.
    [​IMG]
    China Mobile, it should be noted, extended phone coverage in the Spratly Islands in 2011 so that PLA soldiers stationed on the islands, fishermen, and merchant vessels within the area would be able to use mobile services, and can also provide assistance during storms and sea rescues.
    As to how the US Navy was able to divert Flight 370 to its Diego Garcia base, this report says, appears to have been accomplished remotely as this Boeing 777-200ER aircraft is equipped with a fly-by-wire (FBW) system that replaces the conventional manual flight controls of an aircraft with an electronic interface allowing it to be controlled like any drone-type aircraft.
    However, this report notes, though this aircraft can be controlled remotely, the same cannot be said of its communication systems which can only be shut down manually; and in the case of Flight 370, its data reporting system was shut down at 1:07 a.m., followed by its transponder (which transmits location and altitude) which was shut down at 1:21 a.m.
    What remains “perplexing” about this incident, GRU analysts in this report say, are why the American mainstream media outlets have yet to demand from the Obama regime the radar plots and satellite images of the Indian Ocean and South China Sea regions as the US military covers this entire area from Diego Garcia like no other seas in the world due to its vital shipping and air lanes.
    Most sadly, this report concludes, the US is actually able to conceal the reason(s) for the “disappearance” of Flight 370 as they have already done so after the events of 11 September 2011 when the then Bush regime “disappeared” American Airlines Flight 77 and its 64 passengers and crew after falsely claiming it hit the Pentagon, but which was confirmed by the CNN News Service [see video HERE] not to have happened.
    http://www.eutimes.net/2014/03/russia-puzzled-over-malaysia-airlines-capture-by-us-navy/

    Malaysia Airlines vol 370 est a la base U.S. de DIEGO GARCIA près de la REUNION

    Russia “Puzzled” Over Malaysia Airlines “Capture” By US Navy

    Version très intrigante de la presse indienne du vol 370.

    Résumé traduit du texte ci dessous:

    1- Une cargaison suspecte (biologique ou nucléaire) est détectée et tracée par le système de surveillance satellitaire Russe GRU cette cargaison est transportée par un porte container US le MV Maersk Alabama.... 2- Le système de surveillance russe GRU s’aperçoit que cette cargaison sensible est débarquée à Kuala Lumpur surveillée par deux Navy Seal spécialisés dans ...les transports sensibles et est embarqué pour un vol à destination de Pékin. 3- Les russes avertissent d'urgence les chinois qui liquident les deux Navy Seal retrouvés mystérieusement morts à Kuala Lumpur. 4- Les chinois ont l'intention d'intercepter ce vol avant qu'il n'arrive à Pékin et de le détourner sur l'Ile de Hainan (extrême sud de la chine) pour prendre en charge ladite cargaison dangereuse. 5- Les US mis au courant de l'intention chinoise détournent eux même le vol vers Diego Garcia car l'appareil possédait un système de prise en main du pilotage de l'extérieur "remote control" et pouvait être ainsi piloté comme un drone. Conclusion: 1- Que contenait cette dangereuse cargaison à destination de Pékin ? 2- Pourquoi l'avion possédait il un système de contrôle de pilotage extérieur ? 3- S'agissait de la préparation d'un grave attentat sur Pékin devant mettre en cause les deux pilotes musulmans ?

    Afficher la suite
    A new report circulating in the Kremlin today prepared by the Main Intelligence Directorate of the General Staff of the Armed Forces (GRU) states that...
    indiandefence.com

     

     

    La Russie « Perplexe » sur Malaysia Airlines « Capture » de l'US Navy

     

    Discussion dans « Russie » démarrée par sangos, dimanche à 13:04.
    .



    . .







    Un nouveau rapport circulant au Kremlin aujourd'hui préparé par la direction générale de l'état-major général des Forces armées (GRU) États qui restent des experts des Forces de défense aérospatiale (VKO) Intelligence « perplexe » quant à pourquoi la marine américaine « capturé et détourné alors » un Malaysia Airlines avion civil de sa trajectoire de vol prévue à leur base de vastes et très-secrète océan Indien située sur l'atoll de Diego Garcia.

     

    Selon ce rapport, Malaysia Airlines vol 370 (également commercialisés comme China Southern Airlines vol 748 à travers un partage de code) était un vol de passagers régulier de Kuala Lumpur, en Malaisie, à Beijing, en Chine, quand le 8 mars de cet avion de Boeing 777-200ER "disparu" en vol avec 227 passagers à bord de 15 pays, dont la plupart était chinoise et 12 membres d'équipage.

     

    Intéressant de noter que ce rapport dit, était que vol 370 était déjà sous GRU « surveillance » après avoir reçu une cargaison « hautement suspects » qui avaient été attribuées à la nation de l'océan Indien République des Seychelles, et où il avait précédemment été à bord du porte-conteneurs battant pavillon U.S. MV Maersk Alabama.

     

    [IMG]

     

    Ce qui a d'abord suscité GRU soupçons concernant le MV Maersk Alabama, ce rapport se poursuit, a été que dans les 24 heures de déchargement de cette cargaison « hautement suspects » liés pour Malaysia Airlines vol 370, les deux chevronnés US Navy Seals affectés à la protection, Mark Daniel Kennedy, 43 et Jeffrey Keith Reynolds, 44, ont été retrouvés mort sous des "circonstances suspectes".

     

    Les Kennedy et Reynolds, indique ce rapport, ont été utilisés par axée sur le Virginia Beach, Virginie sécurité maritime ferme le groupe Trident, qui a été fondée par nous marine Special Operations Personnel (SEAL) et nous Naval Surface Warfare officiers supérieurs et est connu depuis longtemps par le GRU pour protéger l'essentiels transferts de matériaux atomiques et biologiques dans le monde entier.

     

    [IMG]

     

    GRU « atouts », confirmant que cette cargaison « hautement suspecte » était à bord de Malaysia Airlines vol 370 le 8 mars, ce rapport note, Moscou notifiée Ministère d'État sécurité (MSS de la Chine) de leurs préoccupations et reçu des « assurances » que « toutes les mesures » seraient prises quant à déterminer ce qui avait été gardé donc caché quand cet avion est entré dans leur espace aérien.

     

    Toutefois, selon ce rapport, et encore pour des raisons encore inconnues, la MSS s'apprêtait à détourner le vol 370 de sa destination prévue de Pékin à Haikou Meilan International Airport (HAK) situé dans la Province de Hainan (aka l'île de Hainan).

     

    Avant d'entrer dans les zones de People Liberation Army (PLA) protégée de la mer de Chine du Sud les îles Spratly, ce rapport se poursuit, vol 370 "considérablement dévié" de sa trajectoire de vol et a été suivi par satellites VKO et radar volant dans la région de l'océan Indien et en complétant son vol de près de 3 447 kilomètres (2 142 km) à Diego Garcia.

     

    Critique de noter sur le vol 370's déviation de vol, dans le présent rapport, les experts GRU disent, était qu'il s'est produit durant la même période de temps que toutes les communications de téléphonie mobile d'île de Spratly assurées par China Mobile étaient étant coincés
    China Mobile, il faut téléphone indiqué, étendu la couverture dans les îles Spratly en 2011 afin que les soldats de la PLA stationnées sur les îles, les pêcheurs et les navires marchands au sein de la zone seraient en mesure d'utiliser les services mobiles et peuvent aussi fournir une assistance lors de tempêtes et de sauvetage de la mer.

    Savoir comment l'US Navy était capable de détourner le vol 370 à sa base de Diego Garcia, indique ce rapport, apparaît à ont été exécutées à distance comme cet avion Boeing 777-200ER est équipé du système fly-by-wire (FBW) qui remplace les commandes de vol de manuels classiques d'un avion avec une interface électronique lui permettant d'être contrôlée comme n'importe quel avion de type drone.

    Cependant, ce rapport constate, que cet appareil peut être commandé à distance, il ne peut pas même de ses systèmes de communication qui peuvent seulement être fermés manuellement ; et en cas de vol 370, communication de ses données système a été arrêté à 01:07, suivie de son transpondeur (qui transmet l'emplacement et l'altitude) qui a été fermé à 01:21

    Ce qui reste « perplexe » sur cet incident, dans le présent rapport, les analystes GRU dire, pourquoi les médias grand public américain ont encore d'exiger du régime Obama les emplacements de radar et des images satellites de l'océan Indien et régions de la mer de Chine du Sud que l'armée américaine couvre toute cette région de Diego Garcia comme aucune autres mers du monde en raison de son expédition vitale et les voies de l'air.

    Plus malheureusement, ce rapport conclut, aux États-Unis sont en mesure de dissimuler l'ou les raisons pour la "disparition" de vol 370 comme ils l'ont déjà fait après les événements du 11 septembre 2011 quand alors Bush régime "disparu" American Airlines 77 et ses 64 passagers et membres d'équipage après avoir faussement il a frappé le Pentagone, mais qui a été confirmé par le Service de nouvelles de CNN  ne pas s'être produit.


    http://www.eutimes.net/2014/03/Russia-puzzled-over-Malaysia-Airlines-capture-by-US-Navy/

     

     

    Discussion in 'Russia' started by sangos, Sunday at 1:04 PM.

    1. sangos

      sangosFULL MEMBER

      A new report circulating in the Kremlin today prepared by the Main Intelligence Directorate of the General Staff of the Armed Forces (GRU) states that Aerospace Defence Forces (VKO) experts remain “puzzled” as to why the United States Navy “captured and then diverted” a Malaysia Airlines civilian aircraft from its intended flight-path to their vast and highly-secretive Indian Ocean base located on the Diego Garcia atoll.
      According to this report, Malaysia Airlines Flight 370 (also marketed as China Southern Airlines flight 748 through a codeshare) was a scheduled passenger flight from Kuala Lumpur, Malaysia, to Beijing, China, when on 8 March this Boeing 777-200ER aircraft “disappeared” in flight with 227 passengers on board from 15 countries, most of whom were Chinese, and 12 crew members.
      Interesting to note, this report says, was that Flight 370 was already under GRU “surveillance” after it received a “highly suspicious” cargo load that had been traced to the Indian Ocean nation Republic of Seychelles, and where it had previously been aboard the US-flagged container ship MV Maersk Alabama.
      [​IMG]
      What first aroused GRU suspicions regarding the MV Maersk Alabama, this report continues, was that within 24-hours of off-loading this “highly suspicious” cargo load bound for Malaysia Airlines Flight 370, the two highly-trained US Navy Seals assigned to protect it, Mark Daniel Kennedy, 43, and Jeffrey Keith Reynolds, 44, were found dead under “suspicious circumstances.”
      Both Kennedy and Reynolds, this report says, were employed by the Virginia Beach, Virginia-based maritime security firm The Trident Group which was founded by US Navy Special Operations Personnel (SEAL’s) and Senior US Naval Surface Warfare Officers and has long been known by the GRU to protect vital transfers of both atomic and biological materials throughout the world.
      [​IMG]
      Upon GRU “assests” confirming that this “highly suspicious” cargo was aboard Malaysia Airlines Flight 370 on 8 March, this report notes, Moscow notified China’s Ministry of State Security (MSS) of their concerns and received “assurances” that “all measures” would be taken as to ascertain what was being kept so hidden when this aircraft entered into their airspace.
      However, this report says, and as yet for still unknown reasons, the MSS was preparing to divert Flight 370 from its scheduled destination of Beijing to Haikou Meilan International Airport (HAK) located in Hainan Province (aka Hainan Island).
      Prior to entering the People Liberation Army (PLA) protected zones of the South China Sea known as the Spratly Islands, this report continues, Flight 370 “significantly deviated” from its flight course and was tracked by VKO satellites and radar flying into the Indian Ocean region and completing its nearly 3,447 kilometer (2,142 miles) flight to Diego Garcia.
      Critical to note about Flight 370’s flight deviation, GRU experts in this report say, was that it occurred during the same time period that all of the Spratly Island mobile phone communications operated by China Mobile were being jammed.
      [​IMG]
      China Mobile, it should be noted, extended phone coverage in the Spratly Islands in 2011 so that PLA soldiers stationed on the islands, fishermen, and merchant vessels within the area would be able to use mobile services, and can also provide assistance during storms and sea rescues.
      As to how the US Navy was able to divert Flight 370 to its Diego Garcia base, this report says, appears to have been accomplished remotely as this Boeing 777-200ER aircraft is equipped with a fly-by-wire (FBW) system that replaces the conventional manual flight controls of an aircraft with an electronic interface allowing it to be controlled like any drone-type aircraft.
      However, this report notes, though this aircraft can be controlled remotely, the same cannot be said of its communication systems which can only be shut down manually; and in the case of Flight 370, its data reporting system was shut down at 1:07 a.m., followed by its transponder (which transmits location and altitude) which was shut down at 1:21 a.m.
      What remains “perplexing” about this incident, GRU analysts in this report say, are why the American mainstream media outlets have yet to demand from the Obama regime the radar plots and satellite images of the Indian Ocean and South China Sea regions as the US military covers this entire area from Diego Garcia like no other seas in the world due to its vital shipping and air lanes.
      Most sadly, this report concludes, the US is actually able to conceal the reason(s) for the “disappearance” of Flight 370 as they have already done so after the events of 11 September 2011 when the then Bush regime “disappeared” American Airlines Flight 77 and its 64 passengers and crew after falsely claiming it hit the Pentagon, but which was confirmed by the CNN News Service [see video HERE] not to have happened.
      http://www.eutimes.net/2014/03/russia-puzzled-over-malaysia-airlines-capture-by-us-navy/

      J'ai été retenu en otages par des personnels militaires inconnu après que mon vol a été détourné

       

      Photo noire a fait surface, aurait été emmené par Philip Wood, un ingénieur américain IBM sur le vol.

       

      L'image qui s'affiche en noir, a été prise dans un cachot obscur, par l'ingénieur d'IBM.

       

      L'image est noire parce que la cellule était trop sombre, mais un élément essentiel de l'information a été incorporé dans les données Exif, les coordonnées à Diego Garcia, où la photo a été prise. Et c'est vrai, ce n'est pas un canular. Cliquez ici pour visionner Photo

       

      Les coordonnées dans l'image indiquent que la photo a été prise au sein de 3 km de ce que Google donne officiellement pour Diego Garcia. (L'aéroport Diego Garcia sur la photo ci-dessous)




      La photo a été publiée par le texte suivant :

       

      « J'ai été retenu en otages par des personnels militaires inconnu après que mon vol a été détourné. »

       

      « Je travaille pour IBM et réussi à cacher mon téléphone portable pendant le détournement. J'ai été séparée du reste des passagers, et je suis dans une cellule. Mon nom est Philip Wood. Je pense que j'ai ont été drogué ainsi et ne peut pas penser clairement. »

       

      Les données Exif est intacte. Les données EXIF obtient incorporées dans chaque image de chaque caméra et comprennent les circonstances dans lesquelles la photo a été prise.

       

      Elle peut être affichée par enregistrer l'image sur votre bureau, puis faites un clic droit et sélectionnez Propriétés de l'image.

       

      Appuyez sur l'onglet Détails. Vous pouvez voir que l'image a été prise le 18 mars avec un Iphone 5, l'ISO à 3200 et une vitesse d'obturation de 1/15. Les coordonnées sont incluses dans les données exif car l'Iphone sait où il est, et les coordonnées sont pour Diego Garcia.

       

      EXIF ne peut pas être réécrite avec un logiciel commun, il ne peut être ajouté à dans des domaines tels que les crédits image avec certaines applications avancées.

       

      Il peut être effacé aussi bien mais n'a pas changé. Photos avec les données exif intact tiendra jusqu'à en Cour.

       

      Si l'Exif est piraté et ce n'est pas réel, la CIA ou un pirate vraiment bien fait, ce dont je doute, je dirais que c'est probablement vrai.

       

      Entrez les coordonnées suivantes dans google earth : 72 25.59265E, 7 18.9713S

       

      Le partenaire de MH370 passagers Philip Wood accuse gouvernements du couvercle vers le haut sur le rapport de la BBC TV. Regardez ci-dessous.




      Source ADGUK

       

       

       

      A black photo has surfaced, allegedly taken by Philip Wood, an American IBM engineer on the flight.

      The image, which appears black, was taken in a dark cell by the IBM engineer.
      The picture is black because the cell was too dark, but a critical piece of information was embedded in the Exif data, the coordinates to Diego Garcia, where the picture was taken. And it’s real, this is not a hoax. Click Here To View Photo
      The coordinates in the picture indicate that the photo was taken within 3 miles of what Google officially gives for Diego Garcia. (Diego Garcia Airport Pictured Below)
      The picture was posted with the following text:
      “I have been held hostage by unknown military personal after my flight was hijacked.”
      “I work for IBM and managed to hide my cellphone during the hijack. I have been separated from the rest of the passengers, and I am in a cell. My name is Philip Wood. I think I have been drugged as well and cannot think clearly.”
      The Exif is intact. Exif data gets embedded in every image by every camera, and includes the circumstances under which the photo was taken.
      It can be viewed by saving the image to your desktop, and then right clicking it and selecting image properties.
      Hit the details tab. You can see that the image was taken on March 18 with an Iphone 5, with the ISO at 3200 and a shutter of 1/15. The coordinates are included in the exif data because the Iphone knows where it is, and the coordinates are for Diego Garcia.
      Exif can’t be rewritten with common software, it can only be added to in fields such as image credits with some advanced applications.
      It can be erased as well but not changed. Photos with the exif intact will hold up in court.
      If the Exif is hacked and this is not real, the CIA or a really good hacker did this, which I doubt, I’d say it’s probably real.
      Type the following coordinates into google earth: 72 25.59265E, 7 18.9713S
      The partner of MH370 passenger Philip Wood accuses governments of cover up on BBC TV report. Watch Below.
       
      Source ADGUK


06/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres