GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

gardiens du Saint Graal : l'ordre des Templiers- BAPHOMET, LE « SAUVEUR

z jesus1.jpg
 
THE HEAD CALLED BAPHOMET, THE "SAVIOR"
During the Trail of the Templars the Knights were questioned about their worship of an idolized head called Baphomet.  Some Knights confessed to having seen Baphomet, which they commonly referred to as their “Savior and Maker of the Order, while others simply professed to having received at their initiations sacred “Little Cords” that had been bound around t...he head, thus eternally connecting them to Baphomet. Since only 8 of the 231 Knights interviewed by the Papal Commission professed to have had any direct contact with Baphomet, and of these most were of the upper echelon of the Order, it appears that interaction with and knowledge of Baphomet was reserved principally for the Grand Dignitaries and the Templar hierarchy. Baphomet is currently believed to have been the head of John the Baptist who, as the founder of the Johannite Gnostic Tradition, was recognized as the “Maker of the Order.” The Templars inherited the Johannite Gnostic Tradition in 1118 CE, the same year as their founding. 
The first mention of Baphomet during a Templar testimony came from Raynier de Larchant, who was interviewed by the Inquisition on October 20, 1307, just one week after the Orders’ mass arrest. Larchant was apparently not one of the Templar chieftains because although he had seen the head, he appeared to be ignorant as to what it truly represented. Brother Raynier: I was received at Beavais-en-Gatinais (the diocese of Sens) by Brother Jean du Tour, who was Treasurer of the Temple at the time: about twenty-six years ago… Inquisitor: Have you seen the head that the brothers worshiped at the chapters-general, according to what has been said? Brother Raynier: Yes, a dozen times, at the chapters. In particular at Paris, the Tuesday last St. Peter and St. Paul (a holiday dedicated to the two Apostles). Inquisitor: What was it like? Brother Raynier: It was a head, with a beard. They worshipped it, and kissed it and called it their Savior. Inquisitor: Where is it? Brother Raynier: I don’t know anything about that; I don’t know where they keep it. I have the impression that it’s the Grand Master, or whoever presides at the chapter, who keeps it in his possession… 
Later, when one of the Templar Grand Dignitaries was interviewed about Baphomet, it quickly became clear that he, and perhaps the other Dignitaries, knew much more about the head than Raynier did. His damning testimony implicated the Grand Dignitary Hughes de Peraud, the second-in-command under Jacques de Molay, as one of the Templars in charge of Baphomet. Inquisitor: Now tell us about the head. Brother Raoul: Well, this head, I’ve seen it at seven chapters held by Brother Hughues de Peraud and others. Inquisitor: What did one do to worship it? Brother Raoul: Well, it’s like this: it was presented, and everyone threw himself on the ground, pushed back his cowl, and worshipped it.
Excerpted from “Guardians of the Holy Grail: The Knights Templar, John the Baptist and the Water of Life.” ©2004 Mark Amaru Pinkham
z jesus1.jpg
Mark Amaru Pinkham


LE CHEF APPELÉ BAPHOMET, LE « SAUVEUR »

Pendant le Trail des Templiers, les chevaliers ont été interrogés sur leur adoration d'une tête idolâtrée appelé Baphomet. Quelques chevaliers a avoué avoir vu Baphomet, dont ils ont communément appelé leur « Sauveur et créateur de l'ordre, tandis que d'autres professaient ayant reçu au leurs initiations sacrées « Little cordons » qui avait été liée autour de la tête, donc éternellement les raccorder au Baphomet. Puisque seulement 8 des 231 chevaliers interrogés par la Commission pontificale prétendait avoir eu aucun contact direct avec le Baphomet et de ces la plupart étaient de l'échelon supérieur de l'ordre, il semble que l'interaction avec et connaissance de Baphomet était réservé principalement pour les dignitaires Grand et la hiérarchie des Templiers. Baphomet est actuellement semble avoir été la tête de Jean le Baptiste, qui, comme le fondateur de la Tradition gnostique Johannite, a été reconnu comme le « créateur de l'ordre ». Les Templiers hérité de la Tradition gnostique Johannite 1118 EC, la même année que leur fondateur.

La première mention de Baphomet au cours d'un témoignage de Templiers venue de Raynier de Larchant, qui a été interviewé par l'Inquisition le 20 octobre 1307, une semaine après l'arrestation en masse les ordonnances. Larchant était apparemment pas l'un des chefs des Templiers car bien qu'il avait vu le chef, il semblait être ignorants quant à ce qu'elle représentait vraiment.
Frère Raynier : J'ai été reçu à Beauvais-en-Gâtinais (le diocèse de Sens) par frère Jean du Tour, qui était trésorier du Temple à l'époque : il y a environ vingt-six ans...
Inquisiteur : Avez-vous vu la tête que les frères adoraient les chapitres-général, selon ce qui a été dit ?
Frère Raynier : Oui, une douzaine de fois, dans les chapitres. En particulier, à Paris, le mardi dernier Saint-Pierre et Saint-Paul (une fête dédiée aux deux apôtres).
Inquisiteur : Comment était-ce ?
Frère Raynier : C'était une tête, avec une barbe. Ils ont adoraient et embrassa et appelaient leur Sauveur.
Inquisiteur : Où est-il ?
Frère Raynier : je ne sais rien sur ça ; Je ne sais pas où ils le garder. J'ai l'impression que c'est le Grand maître, ou celui qui préside au chapitre, qui garde en sa possession...

Plus tard, lorsque l'un des dignitaires Templiers Grand a été interviewé au sujet de Baphomet, il est rapidement apparu qu'il et peut-être les autres dignitaires, savaient beaucoup plus sur la tête que fait Raynier. Son témoignage accablant mis en cause le Grand dignitaire Hughes de Peraud, le commandant en second sous Jacques de Molay, comme l'un des Templiers en charge de Baphomet.
Inquisiteur : Maintenant nous parler de la tête.
Frère Raoul : Eh bien, cette tête, je l'ai vu à sept chapitres détenues par frère Hughues de Peraud et d'autres.
Inquisiteur : Ce que fait un pour adorer il ?
Frère Raoul : Eh bien, c'est comme ça : elle a été présentée, et tout le monde s'est jeté sur le sol, fait reculer son capot et il adorait.

Extrait de « gardiens du Saint Graal : l'ordre des Templiers, John le Baptiste et l'eau de vie. »
© 2004 Mark Amaru Pinkham


11/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres