GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

HUIT EXOPLANÈTES PROBABLEMENT HABITABLES

 

 

Huit exoplanètes probablement habitables découvertes

De Liz Kruesi | 6 janvier 2015 12h14
exoplanète

La conception de cet artiste représente une planète semblable à la Terre qui gravite autour d'une étoile évoluée qui a formé une «nébuleuse planétaire époustouflante». Crédit: David A. Aguilar (CfA)

La recherche d'une planète comme notre propre Terre vient de nous rapprocher de l'objectif ultime. Les astronomes ont confirmé que trois autres exoplanètes gravitaient autour de leurs étoiles dans la zone habitable - où la température est idéale pour que l’eau liquide puisse exister à la surface de la planète. Ils ont également ajouté cinq mondes susceptibles de se trouver dans les zones habitables de leurs étoiles.

Cette nouvelle récolte de planètes double presque le nombre de mondes jusqu'à deux fois la taille de la Terre dans les zones habitables. Et il comprend deux des planètes les plus terrestres jamais découvertes.

 

Confirmer les mondes lointains

Les observations proviennent du télescope Kepler, qui a observé la même parcelle de ciel pendant quatre ans entre 2009 et 2013. Plus précisément, Kepler traquait de minuscules gouttes de lumière à la lumière des planètes croisées devant leurs étoiles.

Alors que Kepler a trouvé 1 004 exoplanètes confirmées et 4 175 autres mondes possibles, il voit également des objets qui se révèlent être des faux positifs, tels que des étoiles de fond lointaines qui sont éclipsées par d'autres étoiles. Pour vérifier que les planètes possibles de Kepler sont bien présentes, les astronomes doivent ensuite observer de plus près les objets avec des télescopes au sol et exécuter des simulations informatiques avancées.

Guillermo Torres du Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian et ses collègues ont utilisé ces deux méthodes pour vérifier les huit nouveaux mondes et en analyser trois déjà confirmés. Les nouvelles planètes ont toutes des étoiles en orbite plus petites et plus froides que le Soleil et ont donc des zones habitables plus proches de leur étoile. Cinq sont plus petites que deux fois la largeur de la Terre, ce qui signifie qu'elles sont beaucoup plus susceptibles d'être rocheuses que gazeuses.

Cousins ​​de la Terre

Les scientifiques ont découvert que deux de ces exoplanètes récemment vérifiées avaient un aspect particulièrement terrestre - en fait, affirment les scientifiques, les plus similaires découverts à ce jour.

Le premier, connu sous le nom de Kepler-438b, n’est que légèrement plus grand que la Terre, mais son orbite est beaucoup plus rapproché de son soleil, qu’il contourne en seulement 35 jours. Cela signifie qu'il reçoit environ 40% de plus de lumière que la Terre. La lumière est un facteur important d'habitabilité: trop d'eau et l'eau bouillirait; trop peu, et l'eau va geler. Les chercheurs pensent également, à partir de leurs simulations informatiques, que Kepler-438b a 70% de chances d’être un monde rocheux, comme le sont Mars, la Terre, Vénus et Mercure.

Une exoplanète légèrement plus grande, Kepler-442b, mesure environ 1,34 fois la largeur de notre planète. Il a une année de 112 jours et reçoit environ les deux tiers de la lumière de la Terre. Les chercheurs pensent que ce monde est probablement aussi rocheux. Et ils lui donnent de très bonnes chances d’être habitables: selon leurs calculs, 97% sont sûrs qu’il a les conditions physiques pour permettre l’eau liquide.

Avoir hâte de

«La croissance de cet échantillon nous aide vraiment à faire une estimation plus précise de la fréquence des petites planètes habitables de la galaxie», a déclaré Douglas Caldwell de l'Institut SETI, qui a présenté les informations à la réunion de la American Astronomical Society aujourd'hui. "Nous ne nous rapprochons pas seulement d'un jumeau de la Terre, nous comprenons mieux la diversité de ce quartier privilégié."

Alors que ces planètes sont des candidats prometteurs pour abriter la vie, a déclaré le co-auteur David Kipping de Harvard dans un communiqué, "Nous ne savons pas avec certitude si aucune des planètes de notre échantillon est vraiment habitable." Toujours, doubler le nombre de Terre Des mondes rocheux de la taille d'une surface susceptibles de contenir des eaux de surface sont un bon début pour trouver ces planètes vraiment habitables.

 

exoplanet

This artist’s conception depicts an Earth-like planet orbiting an evolved star that has formed a stunning “planetary nebula.” Credit: David A. Aguilar (CfA)

The search for a planet like our own Earth just got one step closer to the ultimate goal. Astronomers have confirmed three more exoplanets orbiting their stars in the habitable zone — where the temperature is just right for liquid water to exist on a planet’s surface. They also added five worlds that are likely in their stars’ habitable zones.

This new crop of planets nearly doubles the number of worlds up to twice Earth’s size in habitable zones. And it includes two of the most Earth-like planets yet discovered.

 

Confirming Distant Worlds

The observations came from the Kepler telescope, which stared at the same patch of sky for four years between 2009 and 2013. Specifically, Kepler was tracking tiny drops in light as planets crossed in front of their stars.

While Kepler has found 1,004 confirmed exoplanets and another 4,175 possible worlds, it also sees objects that turn out to be false-positives — such as distant background stars that are eclipsed by other stars. To verify that Kepler’s possible planets are actually there, astronomers then have to further observe the objects with ground-based telescopes and run advanced computer simulations.

Guillermo Torres of the Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics and colleagues used both of these methods to verify the eight new worlds and analyze three previously confirmed ones. The new planets all orbit stars smaller and cooler than the Sun and therefore have habitable zones that lie closer to their star. Five are smaller than two times Earth’s width, which means they’re much more likely to be rocky instead of gaseous.

Earth Cousins

The scientists found that two of these newly verified exoplanets look especially Earth-like – in fact, argue the scientists, the most similar ones found to date.

The first, known as Kepler-438b, is only slightly larger than Earth but orbits much more closely to its sun, which it circles in just 35 days. That means it receives about 40 percent more light than Earth. Light is important as a factor in habitability: Too much, and water would boil away; too little, and water will freeze. The researchers also believe, from their computer simulations, that Kepler-438b has a 70 percent chance of being a rocky world, like Mars, Earth, Venus, and Mercury are.

A slightly larger exoplanet, Kepler-442b, clocks in at about 1.34 times our planet’s width. It has a 112-day year and receives about two-thirds as much light as Earth. The researchers believe this world is also likely rocky. And they give it pretty strong chances of being habitable: According to their calculations, its 97 percent certain that it has the physical conditions to allow liquid water.

Looking Forward

“Growing this sample really helps us to make a more accurate estimate of the frequency of small habitable zone planets in the galaxy,” said SETI Institute’s Douglas Caldwell, who presented the information at the American Astronomical Society meeting today. “We’re not only closing in on an Earth twin, we’re better understanding the diversity in this special neighborhood.”

While these planets are promising candidates for harboring life, said co-author David Kipping of Harvard in a statement, “We don’t know for sure whether any of the planets in our sample are truly habitable.” Still, doubling the number of Earth-sized rocky worlds that might harbor surface water is a great start to finding those truly habitable planets.



08/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres