GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Le journaliste Alexander Dorin contestant le massacre de Srebrinica arrêté

Olivier Renault

lundi 31 août 2015, par Comité Valmy

 

Serbie : Le journaliste Alexander Dorin contestant le
massacre de 1995 à Srebrinica, arrêté chez lui en Suisse

La communauté internationale s’apprête à célébrer le 20ème anniversaire des crimes de Srebrinica en ex-Yougoslavie ce 11 juillet. Alexander Dorin, né serbe, dénonce la désinformation concernant la guerre en Yougoslavie. En 2009 Alexander Dorin a publié le livre « Srebrenica » (pour le massacre de 1995 à Srebrinica) aux éditions Ahriman-Verlag GmbH et explique que le massacre de 7000 à 8000 hommes de confession musulmane n’a pas eu lieu et que cela a été un outil de communication de la communauté internationale, de l’ONU, pour accuser les Serbes de crimes contre l’humanité dans le but de bombarder la Serbie et d’exterminer cette population slave. Le tribunal de guerre des Nations Unies a qualifié ce massacre de Srebrinica de meurtre contre l’humanité et toute personne mettant en cause la sincérité de ce tribunal est passible de condamnation pour révisionnisme. Dans son livre de 2009 Alexander Dorin remet en cause ce génocide attribué aux Serbes et parle de trouvaille de la communauté internationale pour exterminer les Serbes. Alexander Dorin parle de 2000 musulmans tombés dans les combats et dénonce, avec ses recherches, l’existence d’une exécution de masse de civils musulmans à Srebrinica et Alexandre Dorin affirme que ce sont les Serbes qui ont été exterminés.

 

Disparition inquiétante.

Alexander Dorin a disparu de la circulation depuis quelques jours de son domicile suisse germanophone. En mars 2015 Alexander Dorin donnait un entretien sur le contexte de sa vie de journaliste d’investigation mis en danger depuis son travail sur les faits concernant la guerre en ex-Yougoslavie, « Cela est lié à la nature de cette activité. Quand on publie des faits qui dérangent, on est à la merci d’une attaque de la presse mainstream (presse qui ment) (Lügenpresse, terme employé par les grosses manifestations en Allemagne actuellement depuis février 2014) et d’autres cercles. Leur objectif est de saboter la vérité sur les faits ou de les dénaturer », disait Alexander Dorin à la question si c’est dangereux de faire son métier. « Tous les aspects importants sur la guerre en ex-Jougoslavie sont tenus sous silence par la presse qui détient le monopole de l’information et qui dit que les Serbes sont responsable de manière collective d’avoir commencer cette guerre » ; « ce qui est faut car même l’ancien ministre de la Défense croate, Josip Boljkovac, a déclaré dans la presse croate que c’est la Croatie qui a commencé la guerre en attaquant les minorités serbes en Croatie (‘Josip Boljkovac : Hrvatska je namjerno izazvala rat’, Slobodna Dalmacija, 13.02.2009). « Notre presse a tenu sous silence que les premiers crimes et les premiers massacres en Bosnie ont été commis contre les Serbes, juste avant le début officiel de la guerre en avril 1992 ».

 

Même stratégie internationale.

Comme pour la guerre en Ukraine l’Allemagne a eu un rôle important pour massacrer les Serbes avec le soutien des Etats-Unis. Ramsey Clark, ex-secrétaire américain à la justice, a rapporté que les Allemands et les Américains ont prévu et organisé des années à l’avance la guerre en Yougoslavie. Pour son soutien à la Serbie Ramsey Clark a été décoré de la Médaille du drapeau serbe en 2012. Ramsey Clark était un partisan de Tomislav Milosevic et l’un de ses conseillers juridiques avant le procès de l’ex-président serbe devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. On se souvient de la communication de guerre faite par les mêmes personnalités françaises, comme BHL et Kouchner, pour demander le bombardement des Serbes, ces mêmes personnalités qui ont exactement accusé la Russie et la Novorossie d’avoir commencé la guerre et expliquant que ce sont les Russes les criminels. Erich Schmidt-Eenboom, expert allemand des services secrets rapporte dans un livre « Der Schattenkrieger » (Le guerrier de l’ombre) aux éditions Econ que les services secrets allemands ont tenu un rôle important dans la préparation à la guerre contre la Serbie.

 

Arrêté dans son appartement suisse.

Mail reçu à la rédaction, « Arrestation d’Alexandre Dorin. Comme la presse aujourd’hui ne donne pas la vérité des faits sur la guerre en Ukraine, une grande quantité de la population est tenue dans la désinformation et dans la non information. Celui qui s’occupe de la guerre en Ex-Yougoslavie sait que les affirmations du ministre de la Défense allemand d’alors, Rudolf Scharping, pour faire intervenir la Bundeswehr (c’était la première fois que l’armée allemande allait bombarder dans un autre pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale), ont été un mensonge. La pseudo-existence du camp de concentration au stade de Pristina, le massacre supposé de Racak tout comme le pseudo plan pour exterminer par les Serbes les Albanais du Kosovo.

 

Et qu’est-ce qu’il en est avec le massacre supposé de Srebrenica ? Pour Fischer ce fut la preuve trouvée pour dire que les Serbes avaient massacré des Bosniaques. C’était le changement du parti des Verts (Grünen) du parti de la paix en parti de la guerre faisant les promotions des guerres. L’auteur Alexander Dorin a, avec ses recherches écrasé ce mythe, Alexander Dorin est convaincu qu’il est question au contraire du génocide des Serbes. A cause de ses recherches les pressions s’exercent contre Alexander Dorin. Alexandre Dorin est qualifié de révisionniste refusant de reconnaître le génocide de Srebrenica. Une véritable discussion sur les faits concernant Srebrenica doit être empêchée par tous les moyens. Il vient de se passer quelque chose de menaçant pour Alexander Dorin. Comme le fait de rendre publique cette arrestation peut protéger les gens, je vous envoie ce message. »

 

Message.
Cher Jürgen (nom changé par la rédaction) envoie S.T.P ce mail aux gens qui peuvent aider. Hier j’ai obtenu l’information selon laquelle l’auteur Alexander Dorin a été arrêté à son domicile de Bâle par des policiers en civil. Durant l’intervention de la police l’appartement a été totalement détruit. Les lattes du plancher, les plaintes, les portes, ont été arrachées. Je suis inquiet car Alexandre Dobrin dérange avec ses publications sur Srebrinica. Je suis tout particulièrement inquiet au moment où le 20ème anniversaire de la commémoration de Srebrinica arrive. Les autorités préfèrent le voir hors circuit à cette date. Je me fais énormément de soucis car j’ai en mémoire le décès soudain du co-auteur Zoran Jovanovic qui est survenu il y a 2 ans durant un voyage en Serbie alors qu’il voulait documenter sur vidéos des évidences ».

 

La maison d’édition contactée par nos soins ne sait pas où est Alexander Dorin. Les autorités suisses confirment son arrestation.

 

PS : Il existe cependant des personnes et institutions qui contestent la qualification de génocide pour Srebrinica, tels que Noam Chomsky, le CRIF, ou encore le Mémorial de la Shoah.

 

Olivier Renault
26 juin 2015



02/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres