GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

L’islam : la stratégie militaire d’un génie maléfique sous couvert de religion

L’islam : la stratégie militaire d’un génie maléfique sous couvert de religion

Publié par Dreuz Info le 7 décembre 2017

Un génie maléfique, Mahomet, a tenté de conditionner depuis des siècles l’esprit de milliards d’êtres humains afin de faire d’eux un troupeau d’hommes et de femmes transformés en automates dévastateurs, au service de sa seule folie satanique : la domination du monde !

Ainsi se présente le livre, « L’islam : une stratégie militaire sous couvert de religion » publié par Philippe Arnon aux Editions Tatamis et disponible en précommande, avant sa sortie en librairie le 12 janvier.

La violence inouïe et les appels au meurtre égrenés dans le Coran et les hadiths sont là pour attester que si l’islam est certes une religion, c’est-à-dire la recherche sincère de spiritualité, il est avant tout une stratégie militaire dissimulée qui repose sur la connaissance puis l’exploitation des deux instincts qui traversent l’homme dans sa totalité : l’instinct de préservation, qui s’explique par la peur de mourir, et l’instinct sexuel, qui est la quête obsessionnelle du plaisir.

Il faut évidemment mettre un terme à cette funeste tromperie qui assaille non seulement les musulmans mais également les occidentaux qui sont désormais touchés dans leur chair. En organisant les Etats-Généraux de l’islam, l’Europe, sur son sol, aidera les musulmans à faire de leur religion un « islam des Lumières ». Mais cette entreprise ne réussira que si l’Occident, de son côté, procède lui aussi à une édulcoration de sa propre civilisation car il est profondément malade de son matérialisme qui lui a dérobé le sens même de la vie. Le livre de Philippe ARNON est un appel pressant pour résoudre instamment ces deux grands maux de l’humanité moderne pour parvenir enfin à la convergence harmonieuse de tous les hommes.

Philippe Arnon est un lecteur de Dreuz info. Agé de 67 ans, il est docteur d’Etat en droit à l’Université de Poitiers et a été, au titre de la Coopération française, successivement conseiller du ministre des Affaires étrangères de la République des Seychelles, professeur de droit public dans les universités africaines de N’Djamena et Cotonou.

Puis il a été chef de Cabinet du Comité économique et social de la région Poitou-Charentes.

Il a ensuite créé une agence de communication, et exercé les fonctions de consultant pour le compte d’entreprises étrangères.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.



09/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres