GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

maison hantée

P.B.: C’est bien intéressant mais pour un néophyte, plus prosaïquement c’est quoi une maison hantée ?
Mgr : Une maison dite hantée comme son nom l’indique selon l’expression populaire subit une hantise, soit la présence d’un défunt mal dés...incarné qui peut occasionner des manifestations paranormales. C’est la première phase. Mais aussi une maison peut-être maléficiée, c'est-à-dire maudite avec prononciation adéquate de formules ancestrales de malédiction et donc être désignée à des entités du bas astral, à des esprits des règnes inférieurs dit infra-terrestres ou même à des esprits démoniaques. C’est la deuxième phase. Egalement une maison peut avoir été le témoin de scènes d’une telle atrocité, d’une telle sauvagerie, que les lieux (meubles, objets meublants, tentures, rideaux jusqu’au plancher et même les murs) en sont tellement imprégné qu’ils agissent sous certaines conditions comme des miroirs en renvoyant comme par écho des ondes qui ne sont que la mémorisation des atrocités enregistrées par cette maison. Et à des dates anniversaires ou plus sensibles liées à la modification du champ magnétique et de l’activité géodésique du lieu, ces ondes porteuses de la mémoire du lieu entrent en résonance vibratoire avec le champ magnétique des visiteurs ou éventuels acquéreurs et lis ressentent vibratoirement la perturbation du lieu avec les phénomènes qui s’y rattachent. C’est la troisième phase liée à la rémanence du lieu.
  P.B. :  Fort bien en ces trois cas précis, comment agissez-vous en tant qu’exorciste qualifiée pour libérer les lieux ?
Mgr : Dans la première phase, il s’agit simplement d’une imprégnation d’une âme errante ou souffrante qui revient sur les lieux où elle était attachée par des souvenirs d’une grande force d’émotion ou d’une douleur. En ce cas, il convient de célébrer la messe des défunts en neuvaine, puis de procéder à l’exorcisme et à la bénédiction de la maison, avec un suivi sur le plan spirituel pour accompagner l’âme errante dans son trépas (les 3 pas) qui consiste à sortir du trouble émotionnel d’esprit récemment désincarné, puis de la détacher du lieu par des prières et rituels appropriés pour ensuite la faire changer de plan vibratoire, c'est-à-dire qu’elle doit quitter le monde des incarnés, passer les différents plans de l’astral et retrouver ses guides de Lumière et son Saint Ange Gardien qui la conduiront hors des plans terrestres et astraux dans ce que l’Eglise appelle la demeure du Père Eternel ou le Royaume de Paix, d’Harmonie, d’Amour et de Lumière que l’on a popularisé par le mot de Paradis. Dans la deuxième phase, c’est plus compliqué, car il faut d’abord désimprégner le lieu avant de le nettoyer au sens spirituel et vibratoire sinon cela revient. Pour ce faire avec la radiesthésie et quelques fois le concours d’une personne dotée de facultés cognitives (comme les chamans par exemples ou plus prosaïquement certains médiums à effets physique ou spirites. A ce sujet, écoutez ma conférence sur les 7 degrés de la médiumnité), on arrive à localiser la prégnance du lieu, à établir son origine et le lien humain qui est rattaché à son action occulte pour établir la chaîne et la briser en amont et en aval, afin que les esprits invoqués ne puissent plus se manifester ou être réappelés, et que ceux qui ont fait cette profanation ne puissent plus être en demeure de la reproduire dans ce même endroit. Si cela vous intéresse je donne les rituels dans mon livre « l’Exorcisme Médecine de L’Ame » paru aux éditions jacques GRANCHER en 1991. Ensuite, il faut exorciser er bénir les lieux comme précédemment mais avec des variantes en adaptant le rituel le plus approprié pour la circonstance. Cela représente plusieurs semaines de travail tout de même et demande une technique rituélique bien en main pour éviter de prendre le choc en retour de l’opération. Dans la phase trois, c’est encore plus compliqué, car nous avons à faire à des égrégores constitués auxquels se rajoute un mémoire qui au prorata des années, voire des siècles écoulés s’est à l’instar d’une pile qui est chargée, imprégnée au-delà du lieu même en absorbant les énergies alentour et cela constitue un champ vibratoire d’une grande force qu’il faut nécessairement appréhender avec prudence. En ce cas précis, je peux opérer en triangle avec trois de mes prêtres commençant le rituel approprié à une heure d’intervalle, et moi au milieu faisant office d’accumulateur pour de l’intérieur fragiliser ce champ d’énergie néfaste et le fragmenter puis le dissoudre selon la ritualité religieuse en usage dans ce genre de cas extrêmement fatiguant qui demande concentration, énergie, précision, et persévérance. Les risques de choc en retour sont nombreux si l’on ne sait pas se protéger et les conséquences tant pour la santé que pour les phénomènes étranges et dérangeants qui s’en suivent sont rédhibitoires pour tout néophyte qui s’engage dans cette terra incognita. Je le répète, ces cas sont réservés à des initiés dans la religion où l’occultisme qui sont habilités à les traiter, sinon danger absolu pour les apprentis sorciers.
Afficher la suite
Photo : P.B.: C’est bien intéressant mais pour un néophyte, plus prosaïquement c’est quoi une maison hantée ?

Mgr : Une maison dite hantée comme son nom l’indique selon l’expression populaire subit une hantise, soit la présence d’un défunt mal désincarné qui peut occasionner des manifestations paranormales. C’est la première phase.
Mais aussi une maison peut-être maléficiée, c'est-à-dire maudite avec prononciation adéquate de formules ancestrales de malédiction et donc être désignée à des entités du bas astral, à des esprits des règnes inférieurs dit infra-terrestres ou même à des esprits démoniaques. C’est la deuxième phase.
Egalement une maison peut avoir été le témoin de scènes d’une telle atrocité, d’une telle sauvagerie, que les lieux (meubles, objets meublants, tentures, rideaux jusqu’au plancher et même les murs) en sont tellement imprégné qu’ils agissent sous certaines conditions comme des miroirs en renvoyant comme par écho des ondes qui ne sont que la mémorisation des atrocités enregistrées par cette maison. Et à des dates anniversaires ou plus sensibles liées à la modification du champ magnétique et de l’activité géodésique du lieu, ces ondes porteuses de la mémoire du lieu entrent en résonance vibratoire avec le champ magnétique des visiteurs ou éventuels acquéreurs et lis ressentent vibratoirement la perturbation du lieu avec les phénomènes qui s’y rattachent. C’est la troisième phase liée à la rémanence du lieu.

 P.B. :  Fort bien en ces trois cas précis, comment agissez-vous en tant qu’exorciste qualifiée pour libérer les lieux ?

Mgr : Dans la première phase, il s’agit simplement d’une imprégnation d’une âme errante ou souffrante qui revient sur les lieux où elle était attachée par des souvenirs d’une grande force d’émotion ou d’une douleur. En ce cas, il convient de célébrer la messe des défunts en neuvaine, puis de procéder à l’exorcisme et à la bénédiction de la maison, avec un suivi sur le plan spirituel pour accompagner l’âme errante dans son trépas (les 3 pas) qui consiste à sortir du trouble émotionnel d’esprit récemment désincarné, puis de la détacher du lieu par des prières et rituels appropriés pour ensuite la faire changer de plan vibratoire, c'est-à-dire qu’elle doit quitter le monde des incarnés, passer les différents plans de l’astral et retrouver ses guides de Lumière et son Saint Ange Gardien qui la conduiront hors des plans terrestres et astraux dans ce que l’Eglise appelle la demeure du Père Eternel ou le Royaume de Paix, d’Harmonie, d’Amour et de Lumière que l’on a popularisé par le mot de Paradis.
Dans la deuxième phase, c’est plus compliqué, car il faut d’abord désimprégner le lieu avant de le nettoyer au sens spirituel et vibratoire sinon cela revient. Pour ce faire avec la radiesthésie et quelques fois le concours d’une personne dotée de facultés cognitives (comme les chamans par exemples ou plus prosaïquement certains médiums à effets physique ou spirites. A ce sujet, écoutez ma conférence sur les 7 degrés de la médiumnité), on arrive à localiser la prégnance du lieu, à établir son origine et le lien humain qui est rattaché à son action occulte pour établir la chaîne et la briser en amont et en aval, afin que les esprits invoqués ne puissent plus se manifester ou être réappelés, et que ceux qui ont fait cette profanation ne puissent plus être en demeure de la reproduire dans ce même endroit. Si cela vous intéresse je donne les rituels dans mon livre « l’Exorcisme Médecine de L’Ame » paru aux éditions jacques GRANCHER en 1991. Ensuite, il faut exorciser er bénir les lieux comme précédemment mais avec des variantes en adaptant le rituel le plus approprié pour la circonstance. Cela représente plusieurs semaines de travail tout de même et demande une technique rituélique bien en main pour éviter de prendre le choc en retour de l’opération.
Dans la phase trois, c’est encore plus compliqué, car nous avons à faire à des égrégores constitués auxquels se rajoute un mémoire qui au prorata des années, voire des siècles écoulés s’est à l’instar d’une pile qui est chargée, imprégnée au-delà du lieu même en absorbant les énergies alentour et cela constitue un champ vibratoire d’une grande force qu’il faut nécessairement appréhender avec prudence. En ce cas précis, je peux opérer en triangle avec trois de mes prêtres commençant le rituel approprié à une heure d’intervalle, et moi au milieu faisant office d’accumulateur pour de l’intérieur fragiliser ce champ d’énergie néfaste et le fragmenter puis le dissoudre selon la ritualité religieuse en usage dans ce genre de cas extrêmement fatiguant qui demande concentration, énergie, précision, et persévérance. Les risques de choc en retour sont nombreux si l’on ne sait pas se protéger et les conséquences tant pour la santé que pour les phénomènes étranges et dérangeants qui s’en suivent sont rédhibitoires pour tout néophyte qui s’engage dans cette terra incognita. Je le répète, ces cas sont réservés à des initiés dans la religion où l’occultisme qui sont habilités à les traiter, sinon danger absolu pour les apprentis sorciers.
 
 


16/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres