GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

organisme de censure pour bloquer les sites internet

VIVE LA RÉVOLUTION !

Accueil du site > Comment publier un article > France - 21 mars 2014 - Bientôt un organisme de censure pour bloquer les (...)

France - 21 mars 2014 - Bientôt un organisme de censure pour bloquer les sites internet sans passer par la justice !

samedi 22 mars 2014, par  anonyme (Date de rédaction antérieure : 21 mars 2014).

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ouioui, c’est en France ! pas en Chine ou en Russie !

En avant toute pour un filtrage des sites Internet sans juge

http://korben.info/en-toute-pour-filtrage-des-sites-internet-sans-juge.html

Par Korben le Jeudi 20 mars 2014

Que faire lorsqu’Internet et plus précisément ceux qui le "font" par leurs écrits, leurs vidéos, leurs podcasts, leurs échanges deviennent gênants pour les gouvernements ?

Et bien c’est simple… Il suffit d’aller chercher Fleur Pellerin et de lui laver le cerveau pour qu’elle nous ressorte le running gag de la pédopornographie. Grâce à cette manœuvre vicieuse, il sera alors possible de créer une nouvelle autorité (un peu comme la Hadopi, le CSA, la CNIL) et de lui donner tous pouvoirs pour bloquer sans contrôle d’un juge n’importe quel site.

Attention comprenez moi bien, quand je parle de running gag de la pédopornographie, je ne nie pas l’existence de celle-ci. Mais au contraire, je crois comme Zythom (expert judiciaire qui s’y connait) que les lois qui existent déjà sont largement suffisantes pour combattre ce fléau et qu’on ferait mieux de donner plus de moyens aux forces de l’ordre chargées de lutter contre.

Mais que voulez-vous, en France, la pornographie infantile, c’est un peu comme le terrorisme pour les États-Unis. On nous le ressert à toutes les sauces histoire d’effrayer les gens simples d’esprit pour qu’ils acceptent des lois liberticides sans broncher.

Là où ça devient fendart, c’est que la Fleur du gouvernement (et plus généralement le PS) s’étiole en revenant sur la position qu’elle tenait lorsqu’elle était dans l’opposition (et ça rime) comme le souligne PcInpact. C’est donc un projet de loi qui prône le filtrage administratif (comprenez : la censure gouvernementale sans passer par la case justice) qui sera déposé en septembre au Parlement.

Brrrrrr… Tremblez ! Parce que le jour cette autorité toute puissante tenue par on-ne-sait-pas-qui, décidera de filtrer / bloquer / censurer des sites qui n’ont rien à voir avec la pédopornographie, on va bien rigoler… Je vois d’ici le truc… Ça commencera soft par les sites d’extrêmes un peu trop chargés, ensuite par ceux qui auront intégré une vidéo de Dieudonné d’y a 10 ans, ensuite par ceux qui proposeront du contenu streaming/torrent, les copwatchs et pour finir par des sites qui dérangent politiquement. Et vu que tout ceci sera très opaque et rétro-contrôlé par peau de zob, les membres de la droite comme de la gauche pourront faire leur petite shopping list personnelle de sites à dégager.

C’est royal ! Enfin moins que Candy Crush, le nouveau projet d’Arnaud Montebourg pour sortir la France de la crise mais royal quand même (et ça n’a rien à voir avec Ségolène).

J’ai lu ici que le gouvernement était chaud pour s’attaquer aux sites qui permettent de convertir des vidéos YouTube en MP3… Vu que ce genre de loi sur le filtrage peut rapidement dériver, on peut parfaitement imaginer qu’un jour, tous les sites et blogs qui auront parlé de ce genre de services seront eux aussi bloqués.

Heureusement, il y a encore un garde fou qui s’appelle le Conseil Constitutionnel et qui j’espère bloquera le truc ou en tout cas sera suffisamment intelligent pour le borner à la pédopornographie. Dans le cas contraire, on risque tous de pleurer du sang dans les années à venir ! Et ce sera grâce à Fleur Pellerin et sa bande de joyeux lurons.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Enregistrez cette méthode sur vos ordinateurs avant qu’il ne soit trop tard !

Bonjour à toutes et à tous,

Mon site internet a déjà été illégalement bloqué par le pouvoir, sous Sarkozy. Voici comment passer par dessus cet interdit :

Pour contrer la censure subie par moments par mai68.org et mai68.org/spip de la part de certains FAI (Fournisseurs d’accès à Internet), il suffit de remplacer les DNS de votre FAI par ceux d’OpenDNS en les paramétrant dans le protocole TCP/IP de votre connection internet.

208.67.222.222

208.67.220.220

Grâce à l’article ci-dessous, vous saurez comment procéder.

Voici comment contrer la censure des sites mai68.org et mai68.org/spip :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1323

Bien à vous, do http://mai68.org

INTERDIT D’INTERDIRE !



22/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres