GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

PC sans clavier ni souris

L’ordinateur qui n’a pas peur d’être originalHP Sprout, le PC sans clavier ni souris

En remplaçant clavier et souris par un combo projecteur/scanner, ce PC ouvre la voie à toutes les créations.

« Vous savez, quand dans Iron Man 2, Tony Stark demande à JARVIS de scanner le diorama de l’Expo Stark et qu’ensuite il manipule cette version numérisée avec ses mains ? Eh bien, c’est ce que permet le HP Sprout… plus ou moins ! ». Difficile de résister à ce pitch du HP Sprout par les technophiles du site ARS Technica.

HP Sprout sur l’espace de test interactifScannez, retravaillez, mélangez objets réels et numérisés.Du scan à l’impression sur le Multi Jet Fusion, le Sprout démocratise l’impression 3D.Outil de travail, le HP Sprout se fait aussi console de jeux ou instrument de musique.Animez avec StoryProducer de Dreamworks, jouez à Trine 2 ou à Piano Time.

Abolir la frontière physique/numérique

Car oui, ce Sprout (pousse, germe en français) est une sorte d’OGM (ordinateur génétiquement modifié), hybride d’un PC, d’une tablette et… d’un Kinect (le capteur de mouvement qui transforme votre corps en manette de Microsoft). Commençons par le plus évident.

Premier signe distinctif : ce tout-en-un tournant sous Windows 8 ne possède ni clavier ni souris. Ils sont remplacés par un « tapis » de 20 pouces, le Touch Mat. Pour donner vie à ce pavé, il faut jeter un œil au sommet de l’écran LCD de 23 pouces, lui aussi tactile, un projecteur diffusera des images sur le tapis. Ce PC se pilote donc avec les doigts, ou à l’aide d’un stylet, alors que l’écran et le tapis deviennent deux espaces de travail interactifs.

Le second point fort de ce Sprout réside dans les scanners 3D placés dans ce projecteur, capables de modéliser en quelques secondes n’importe quel objet sur le Touch Mat grâce à trois caméras : une première utilisant la technologie 3D RealSense d’Intel pour la profondeur, une seconde en 2D de 14,6 mégapixels, et enfin, une troisième pour capter les couleurs avec précision.

L’impression 3D à la portée de tous

Ce principe de « blended reality », comme le vante HP, permet tout autant d’intégrer des objets physiques dans l’univers numérique que l’inverse. En effet, s’il suffit de quelques secondes pour scanner un objet avant de manipuler son double numérisé du bout des doigts, il est également possible de cloner/modifier l’objet physique, via une imprimante 3D.

Vous êtes perdu ? Normal, car devant le champ des possibles qu’offre le Sprout, il y a matière à expérimenter. Imaginons quelques applications concrètes :

– Je suis artiste/animateur : le Sprout abolit les frontières entre artiste analogique et artiste numérique. Je scanne une figurine et intègre sa modélisation 3D dans le jeu vidéo que je crée, en me servant notamment d’apps professionnelles intégrées.

– Je suis en réunion : grâce à l’application MyRoom, il m’est possible de lancer une visioconférence et de permettre aux invités de manipuler en temps réel le fichier en cours. Leurs mains apparaissent même à l’écran ! Grâce à l’OCR (Optical Character Recognition), les objets et autres notes circulent librement de votre écran à votre support de notes.

– Je suis professeur/élève : mieux qu’avec une webcam, il est par exemple possible de donner un cours de piano à distance (via l’app intégrée Piano Time), comme si l’on se trouvait assis aux côtés de l’élève.

– Je suis styliste/vendeur : grâce à Skype, je peux faire essayer virtuellement une paire de lunettes ou des bijoux à mon client. Mais cela pourrait aussi bien être des échantillons de tapisserie ou de carrelage que l’on visualise en situation sur des images de sa maison.

– Je veux jouer : le Touch Mat (le « tapis ») se transforme en controller géant avec ses 20 points de contact, réinventant le plaisir du jeu d’arcade.

– Je veux faire du montage vidéo : grâce à l’app PowerDirector, servez-vous du Touch Mat comme d’une table de montage intuitive, alors que les séquences se manipulent du bout des doigts.

Comme pour une célèbre petite voiture française, « à vous d’inventer la vie qui va avec », d’autant qu’en plus des apps du Sprout Marketplace, HP a ouvert le SDK (kit de développement) afin de permettre à des développeurs de créer des applications tierces.

Et puis Sprout, c’est aussi un PC « normal » pour les usages de bureautique au quotidien avec son processeur Intel Core i7-4790S de 8 Go de RAM à 1 600 MHz, un disque hybride de 1 To avec 8 Go de mémoire flash, et une carte graphique NVidia GeForce GT 745A avec 2 Go de RAM, une webcam et même… un clavier et une souris sans fil. Vendu 1 899 dollars aux États-Unis, sa date de commercialisation en France n’est pas encore annoncée.

Lien :

– Site officiel du HP



06/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres