GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Roswell Crash Timeline

 

Roswell Crash Timeline

July 2, 1947

A rancher named Mac Brazel and others hear a loud crash  during the night near Corona, New    Mexico

July 3, 1947

Mac Brazel discovers some strange crash debris on the Foster  Ranch.

July 5, 1947

In the town of Corona Mac Brazel  hears about a $3000 reward for the debris of a crashed flying saucer.

July 6, 1947

Mac Brazel showed pieces of the wreckage to Chaves County  Sheriff George Wilcox. Wilcox called Roswell Army Air Field (AAF) and talked to  Major Jesse Marcel, the intelligence officer. Marcel drove to the sheriff's  office and inspected the wreckage. William Blanchard, Marcel's commanding  officer, ordered Marcel to get someone from the Counter Intelligence Corps, and  to proceed to the ranch with Brazel to collect as much of the wreckage as they  could.

Soon after this, military police arrived at the sheriff's  office, collected the wreckage Brazel had left there, and delivered the  wreckage to Blanchard's office. The wreckage was then flown to Eighth Air Force  headquarters in Fort Worth, and  from there to Washington. Marcel  and Cavitt accompany Brazel back to his car to go to the debris field.

The two deputies return to Sheriff Wilcox, having found an  area of blackened ground. Marcel and Cavitt stay at Brazel's ranch and examine  the large piece of debris stored in the shed.

July 7, 1947

Marcel and Cavitt collected wreckage from the crash site.  After filling Cavitt's vehicle with wreckage, Marcel told Cavitt to go on ahead  and he would collect more wreckage, and they would meet later back at Roswell  AAF. Marcel filled his vehicle with wreckage. On the way back to the airfield,  Marcel stopped off at home at around 1-2 AM to show his wife and son the  strange material he had found. Both his wife Viaud and son Jesse Jr. examine  the debris Jesse Sr. had brought home. Jesse Jr. remembers there were  pink/purple/lavender symbols along the centre sections of some of the small  metallic "I" beams in amongst the debris.

July 8, 1947

Blanchard dictates a press release on the recovery of a  flying disk to PIO Walter Haut. Haut goes into town to deliver his press  release to the radio stations and newspapers. His first is at station KGFL,  where he gives the release to Frank Joyce.

Noon: The  information is put on the AP wire.

The only newspapers that carried the initial flying saucer  version of the story were evening papers from the Midwest  to the West, including the Chicago Daily News, the Los Angeles Herald Express,  the San Francisco Examiner, and the Roswell Daily Record. The New York Times,  the Washington Post, and the Chicago Tribune were morning papers and only  carried the cover-up story the next morning.

The now famous Daily Record story:

dailyrecord

No Details of Flying Disk Are Revealed

Roswell Hardware  Man and Wife Report Disk Seen

The intelligence office of the 509th Bombardment group at  Roswell Army Air Field announced at noon  today, that the field has come into possession of a flying saucer.

According to information released by the department, over  authority of Maj. J. A. Marcel, intelligence officer, the disk was recovered on  a ranch in the Roswell vicinity,  after an unidentified rancher had notified Sheriff Geo. Wilcox, here, that he  had found the instrument on his premises.

Major Marcel and a detail from his department went to the  ranch and recovered the disk, it was stated.

After the intelligence officer here had inspected the  instrument it was flown to higher headquarters.

The intelligence office stated that no details of the  saucer's construction or its appearance had been revealed.

Mr. and Mrs. Dan Wilmot apparently were the only persons in Roswell  who seen what they thought was a flying disk.

They were sitting on their porch at 105 South Penn. last  Wednesday night at about ten o'clock when a large glowing object zoomed out of  the sky from the southeast, going in a northwesterly direction at a high rate  of speed.

Wilmot called Mrs. Wilmot's attention to it and both ran  down into the yard to watch. It was in sight less then a minute, perhaps 40 or  50 seconds, Wilmot estimated.

Wilmot said that it appeared to him to be about 1,500 feet  high and going fast. He estimated between 400 and 500 miles per hour.

In appearance it looked oval in shape like two inverted  saucers, faced mouth to mouth, or like two old type washbowls placed, together  in the same fashion. The entire body glowed as though light were showing  through from inside, though not like it would inside, though not like it would  be if a light were merely underneath.

From where he stood Wilmot said that the object looked to be  about 5 feet in size, and making allowance for the distance it was from town he  figured that it must have been 15 to 20 feet in diameter, though this was just  a guess.

Wilmot said that he heard no sound but that Mrs. Wilmot said  she heard a swishing sound for a very short time.

The object came into view from the southeast and disappeared  over the treetops in the general vicinity of six mile hill.

Wilmot, who is one of the most respected and reliable  citizens in town, kept the story to himself hoping that someone else would come  out and tell about having seen one, but finally today decided that he would go  ahead and tell about it. The announcement that the RAAF was in possession of  one came only a few minutes after he decided to release the details of what he  had seen.

---

That afternoon Marcel arrives in Fort    Worth and confers with Gen Ramey. Remnants of a  balloon are substituted for the real debris. A press conference is held in  Ramey's office. Photographs are taken of Marcel and Ramey with the balloon remnants.  Ramey issues a statement claiming that the Roswell  officers were fooled and that the material was from a weather balloon.

marcel debris

Marcel with balloon debris.

ramey debris

General Ramey with balloon debris.

July 9, 1947

Officers from the base locate Brazel and return him to the  base for questioning.

Brazel is taken by the military to the office of the Roswell  Daily Record, where he gives a revised, sanitized version of the story.  Officers from the base visit newspaper and radio offices in town and recover  all copies of Haut's original press release. Brazel is also taken to radio  station KGFL, where he gives a revised version of his story.

The Roswell Daily Record runs a second story with the new  official information.

The second story:

daily record roswell second story

An examination by the army revealed last night that  mysterious objects found on a lonely New Mexico ranch was a harmless  high-altitude weather balloon - not a grounded flying disk.Excitement was high  until Brig. Gen. Roger M. Ramey, commander of the Eighth air forces with  headquarters here cleared up the mystery.

The bundle of tinfoil, broken wood beams and rubber remnants  of a balloon were sent here yesterday by army air transport in the wake of  reports that it was a flying disk. But the general said the objects were the  crushed remains of a ray wind target used to determine the direction and  velocity of winds at high altitudes. Warrant Officer Irving Newton, forecaster  at the army air forces weather station here said, "we use them because  they go much higher than the eye can see."

The weather balloon was found several days ago near the  center of New Mexico by Rancher  W. W. Brazel. He said he didn't think much about it until he went into Corona,  N. M., last Saturday and heard the flying disk reports. He returned to his  ranch, 85 miles northwest of Roswell,  and recovered the wreckage of the balloon, which he had placed under some  brush.

Then Brazel hurried back to Roswell,  where he reported his find to the sheriff's office. The sheriff called the Roswell  air field and Maj. Jesse A. Marcel, 509th bomb group intelligence officer was  assigned to the case.

Col. William H. Blanchard, commanding officer of the bomb  group, reported the find to General Ramey and the object was flown immediately  to the army air field here. Ramey went on the air here last night to announce  the New Mexico discovery was not  a flying disk. Newton said that  when rigged up, the instrument "looks like a six-pointed star, is sivery  in appearance and rises in the air like a kite."

1970

Jesse Marcel came public stating that the weather balloon  announcement had been a cover-up.

2007

Jesse Marcel Jr. writes a book detailing the real events  around the Roswell incident as told  to him by his father.

Chronologie de Crash de Roswell

 

2 Juillet 1947

 

Un éleveur nommé Mac Brazel et autres entendre un grand fracas dans la nuit près de Corona, Nouveau-Mexique

 

3 Juillet 1947

 

Mac Brazel Découvre quelques débris étrange accident sur le Ranch Foster.

 

5 Juillet 1947

 

Dans la ville de Corona Mac Brazel entend parler une récompense de 3000 $ pour les débris d'une soucoupe volante s'est écrasée.

 

6 Juillet 1947

 

Mac Brazel a montré des morceaux de l'épave à Chaves County Sheriff George Wilcox. Wilcox appelé Roswell Army Air Field (AAF) et parlé à Major Jesse Marcel, l'agent du renseignement. Marcel conduit au Bureau du shérif et inspecté l'épave. William Blanchard, commandant de Marcel, a ordonné à Marcel de trouver quelqu'un du Counter Intelligence Corps et de procéder au ranch avec Brazel à recueillir autant de l'épave qu'ils pouvaient.

 

Peu après, la police militaire est arrivé au Bureau du shérif, prélevés de l'épave que Brazel avait laissé là et livré l'épave au bureau de Blanchard. L'épave a été ensuite transporté au siège de la 8th USAAF à Fort Worth et de là à Washington. Marcel et Cavitt accompagneront Brazel vers sa voiture pour aller à la zone des débris.

 

Les deux députés retournent au shérif Wilcox, après avoir constaté l'étendue de terrain noirci. Marcel et Cavitt restent au ranch de Brazel et examiner le gros morceau de débris stocké dans le hangar.

 

7 Juillet 1947

 

Marcel et Cavitt récoltées épave dans le site de l'accident. Après avoir rempli le véhicule de Cavitt avec l'épave, Marcel dit Cavitt aller avance et il percevrait plus épave, et ils seraient réunirait plus tard retour à Roswell AAF. Marcel a rempli son véhicule épave. Sur le chemin du retour à l'aérodrome, Marcel arrêté à la maison à environ 1-2 heures pour montrer à sa femme et son fils le matériau étrange qu'il avait trouvé. Sa femme Viaud et fils Jesse Jr. examinent les débris que Jesse SR. avait apporté de la maison. Jesse Jr. se souvient il y avait des symboles de la rose/violet/lavande le long des sections de centre de certains des petits métallique « je » faisceaux dans parmi les débris.

 

8 Juillet 1947

 

Blanchard dicte un communiqué de presse sur la récupération d'un disque volant à PIO Walter Haut. Haut va en ville pour livrer son communiqué de presse pour les stations de radio et les journaux. Son premier est à la station KGFL, où il donne la libération à Frank Joyce.

 

Midi : Les informations sont placées sur le fil de l'AP.

 

Les seuls journaux qui a effectué la version initiale de soucoupe volante de l'histoire ont été soirée papiers du Midwest à l'Ouest, y compris le Chicago Daily News, du Los Angeles Herald Express, l'examinateur de San Francisco et le Roswell Daily Record. Le New York Times, le Washington Post et le Chicago Tribune étaient les journaux du matin et ne faire que l'histoire de dissimulation le lendemain matin.

 

L'histoire de Daily Record désormais célèbre :




Aucun détail du disque de vol n'est révélés

 

Roswell Hardware homme et femme rapport disque vu

 

Le Bureau de renseignement de la 509th Bombardment group à Roswell Army Air Field a annoncé, aujourd'hui, à midi, que le champ est entré en possession d'une soucoupe volante.

 

Selon des informations diffusées par le ministère, au cours de l'autorité du major J. A. Marcel, officier du renseignement, le disque a été récupéré sur un ranch dans le voisinage de Roswell, après qu'un éleveur non identifié avait notifié shérif Geo. Wilcox, ici, qu'il avait trouvé l'instrument dans ses locaux.

 

Major Marcel et un détail de son ministère est allé au ranch et récupéré le disque, il a été dit.

 

Après l'intelligence agent ici avait inspecté l'appareil, qu'il s'envole pour quartier général supérieur.

 

Le Bureau de renseignement a déclaré qu'aucun détail de construction de la soucoupe ou son apparence avait été révélé.

 

M. et Mme Dan Wilmot étaient apparemment les seules personnes à Roswell qui a vu ce qu'ils pensaient était un disque volant.

 

Ils étaient assis sur leur portique à 105 South Penn. dernier mercredi soir à environ 10 un gros objet brillant avec zoom dans le ciel du sud-est, va dans une direction nord-ouest à une vitesse élevée.

 

Wilmot a attiré l'attention de Mme Wilmot à elle et les deux couru vers le bas dans la Cour pour regarder. C'est au moins la vue puis une minute, peut-être 40 ou 50 secondes, Wilmot estimée.

 

Wilmot dit qu'il lui paraissait être environ 1 500 pieds de haut et va vite. Il a estimé entre 400 et 500 milles à l'heure.

 

En apparence, il semblait ovale en forme comme deux soucoupes inversés, face bouche à bouche, ou comme deux vieux type porte-savons assemblés, de la même façon. Le corps entier brillait comme si la lumière diffusaient à travers d'à l'intérieur, bien que pas comme il le ferait à l'intérieur, mais pas comme il serait si une lumière était simplement en dessous.

 

D'où il se trouvait Wilmot a dit que l'objet regardé à environ 5 pieds dans la taille, et en tenant compte de la distance, que c'est de la ville il a pensé qu'il devait être de 15 à 20 pieds de diamètre, si c'était juste une supposition.

 

Wilmot a déclaré qu'il avait n'entendu aucun bruit mais que Mme Wilmot dit qu'elle avait entendu un bruissement sonore pour un temps très court
L'objet est en vue du sud-est et a disparu sur la cime des arbres dans les environs de six mile hill.

Wilmot, qui compte parmi les plus respectés et les plus fiables des citoyens dans la ville, Garda l'histoire pour lui en espérant que quelqu'un d'autre serait de sortir et de parler après avoir vu un, mais finalement aujourd'hui, a décidé qu'il serait aller de l'avant et de dire à ce sujet. L'annonce que la RAAF a été en possession de l'un est venu quelques minutes après que, il a décidé de publier les détails de ce qu'il avait vu.

---

Cet après-midi Marcel arrive à Fort Worth et confère avec Gen Ramey. Restes d'un ballon sont substitués pour les vrais débris. Une conférence de presse est organisée dans le Bureau de Ramey. On prend des photographies de Marcel et Ramey avec les restes du ballon. Ramey émet une déclaration affirmant que les officiers de Roswell ont été trompés et que le matériel était d'un ballon météo.



Marcel avec des débris de ballon.



Général Ramey par des débris de ballon.

9 Juillet 1947

Officiers de la base localiser Brazel et lui revenir à la base pour y être interrogé.

Brazel est prise par l'armée pour le Bureau de la Roswell Daily Record, où il donne une version révisée et aseptisée de l'histoire. Officiers de la base de la visite des bureaux de journaux et la radio dans la ville et récupérer toutes les copies du communiqué de presse original de Haut. Brazel se prend aussi pour radio station KGFL, où il donne une version révisée de son histoire.

Le Roswell Daily Record s'exécute une seconde histoire avec les nouvelles informations officielles.

La deuxième histoire :



L'examen par l'armée a révélé hier soir que les mystérieux objets trouvés dans un ranch au Nouveau-Mexique solitaire était un ballon météo à haute altitude inoffensif - pas un disque volant mise à la terre.Excitation était élevée jusqu'à ce que le brigadier général Roger M. Ramey, commandant des forces aériennes huitième dont le siège est ici éclairci le mystère.

La liasse de papier d'aluminium, cassé des poutres en bois et restes de caoutchouc d'un ballon ont été envoyés ici hier par voie aérienne armée à la suite des rapports que c'était un disque volant. Mais, a déclaré le général, que les objets étaient les restes écrasés d'une cible de vent ray utilisée pour déterminer la direction et la vitesse des vents en altitude. Adjudant Irving Newton, prévisionniste de la station météorologique army air forces ici a dit: « nous utilisons car ils vont beaucoup plus élevées que le œil peut voir. »

Le ballon météo a été trouvé il y a quelques jours près le centre du Nouveau-Mexique par Rancher W. W. Brazel. Il a dit qu'il ne pense pas que beaucoup de lui jusqu'à ce qu'il entra dans la Corona, N. M., samedi dernier et a entendu le disque volant rapports. Il revient à son ranch, à 85 km au nord-ouest de Roswell et récupérés de l'épave du ballon, qu'il avait placés sous une brosse.

Puis Brazel se précipita à Roswell, où il présenta sa trouvaille devant le Bureau du shérif. Le shérif a appelé l'aérodrome de Roswell et le major Jesse A. Marcel, officier de renseignement 509th bomb group a été chargé de l'affaire.

Le colonel William H. Blanchard, commandant du groupe de bombe, a déclaré le trouver au général Ramey et l'objet a été transporté immédiatement à l'aérodrome armée ici. Ramey est allé sur l'air ici la nuit dernière à annoncer la découverte du Nouveau-Mexique n'était pas un disque volant. Newton dit que lorsque affublé, l'instrument "ressemble à une étoile à six branches, est sivery en apparence et s'élève dans les airs comme un cerf-volant.

1970

Jesse Marcel est venu public attestant que l'annonce de ballon météo avait été un cover-up.

2007

Jesse Marcel Jr a écrit un livre détaillant les événements réels autour de l'incident de Roswell, comme l'a dit de lui par son père.

 



30/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres