GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Stargate SG-1: Soft Disclosure according to Secret Space Program Whistleblower

 

Stargate SG-1: Soft Disclosure according to Secret Space Program Whistleblower

Written by Dr Michael Salla on . Posted in Featured

 

 
Share2

Stargate more science than fiction

 

targate SG-1: Divulgation souple selon Secret Programme spatial Whistleblower

 

Écrit par Dr Michael Salla sur. Publié dans En vedette

 

 

 

 
Partager 2

 

Stargate plus de science que la fiction

 

Impossible de la série télévisée très populaire Stargate SG-1 (diffusée 1997 à 2007) être plus que la science-fiction? Secret dénonciateur programme spatial Corey Goode prétend qu'il est basé sur des technologies de voyage avancées réelles trouvé partout sur la planète, le système solaire et la galaxie.

 

Dans la dernière Divulgation Cosmic épisode, "Portals: La toile cosmique", Goode répond aux questions posées par l'hôte, David Wilcock, sur les différents types de technologies de voyage utilisés par les sociétés anciennes et des civilisations extraterrestres. Goode a décrit la différence entre les différents «portail» ou des technologies «trou de ver» qui soit naturellement survenus ou ont été construits par une civilisation ancienne très avancé ne sait pas même aux visiteurs extraterrestres courant à la terre. Ceci est pratiquement le même scénario dépeint dans la série Stargate SG-1, où stargates sont décrits comme étant construite par une race d'êtres appelés "les Anciens".

 

Goode appelé technologies représentées dans le Stargate SG-1 comme une illustration assez précise de la façon dont les portails anciens en forme d'anneau ou "stargates" regardent réellement et le travail. Il a dit que le système de navigation est similaire à la façon dont l'Internet fonctionne de sorte que les séquences numériques sont attribués pour les ordinateurs individuels, les réseaux, les FAI et les pays. Ceci est la base pour les numéros IP (Internet Protocol), qui sont l'épine dorsale de la navigation sur le World Wide Web. Vous pouvez vérifier l'adresse IP de l'appareil que vous utilisez pour lire cet article ici.

 

De même, Goode dit que une série de coordonnées numériques basés sur les mathématiques hyperdimensionnels désigner différentes galaxies, des systèmes solaires, les planètes, etc., qui devient l'adresse d'un portail particulier. Ceci présente des similitudes avec le système de coordonnées de navigation représenté sur la porte des étoiles film original (1994) qui a ensuite été incorporé dans la série Stargate SG-1 télévision.  

 

Goode est pas le seul à décrire un tel système d'adresse numérique. Wilcock a souligné qu'un autre dénonciateur du programme spatial secret, Henry Deacon (alias Arthur Neumann), affirme également que ce soit la méthode de navigation utilisée pour Voyage portail. Deacon a commencé à divulguer publiquement son information concernant les portails / stargates dos dans une entrevue accordée en 2006 sur le Projet Camelot.

 

Goode a déclaré que ces anciens portails ont été trouvés partout dans le monde, et ils sont très recherchés par les équipes secrètes des États-Unis et d'autres pays. Un autre dénonciateur, Dan Burisch, affirme qu'il faisait partie d'une équipe secrète qui est allé en Irak pour trouver ses technologies de portail. En effet, Deacon indépendamment confirmé qu'un stargate avait été découvert en Irak. Il y avait beaucoup de preuves circonstancielles qui appuient la demande de ce Burisch et Deacon que la véritable raison pour l'invasion américaine de l'Irak était de trouver des technologies de portail anciens, que je me proposais de retour en 2003.

 

Dans un précédent épisode de la divulgation cosmique, Goode décrit le soleil comme un portail naturel qui est utilisé par les engins spatiaux de conclure ou de quitter notre système solaire. Précisant, il a dit que les filaments solaires forment des champs de torsion qui créent des trous de ver traversables pour Voyage portail entre les soleils dans notre galaxie.

 

L'aspect le plus étonnant de la déposition de Goode est que les systèmes de portail naturels et anciens forment une «toile cosmique» qui couvre l'univers. En sautant d'un endroit à un autre portail, on peut voyager incroyables distances entre les galaxies, et à travers l'univers. La revendication de Goode d'une toile cosmique de portails a également été représenté dans le Stargate SG-1 série.

 

Le nombre de similitudes entre le compte de Goode de Voyage portail avec ce qui a été décrit dans le Stargate SG-1 série soulève une possibilité intrigante. Était la partie de la série d'une «divulgation douce» ou «programme d'acclimatation» par lequel l'industrie du divertissement a été utilisé pour préparer le public à la vérité sur Voyage portail?

 

Il est très plausible que les producteurs de Stargate SG-1 ont reçu les idées clés qui révéleraient la science de très avancée utilisée pour Voyage portail, en utilisant la fiction comme un couvercle. De nombreux épisodes de la série dépeint comment le «stargate / portail" la technologie a été gardé secret de la population de la Terre, et les problèmes éthiques cette causées par personnel de l'USAF. Un épisode même sélectionnée servant alors chef de l'USAF d'état-major, le général Michael Ryan, qui est apparu dans le complexe de Cheyenne Mountain qui abritait la technologie de stargate ancienne.

 

Il est très inhabituel pour un député de la Joint Chiefs of Staff de faire une apparition à la télévision, et encore moins un spectacle de science-fiction dépeignant son service militaire cachant technologies avancées du public pour des raisons de sécurité nationale. Cet épisode de Stargate a clairement laissé entendre que les très hauts fonctionnaires de l'USAF étaient en faveur de la «divulgation douce» par l'industrie du divertissement.

 

Il ya beaucoup plus de parallèles entre le Stargate SG-1 série et les révélations de Corey Goode sur le système de Voyage portail utilisé dans des programmes secrets de l'espace. Il a décrit précédemment une divulgation complète comme un événement qui va bientôt se produire à travers massives décharges de documents. Dans ce dernier épisode de la divulgation cosmique, Goode révèle que le grand public a été silencieusement préparé pour un tel événement par la «divulgation douce" offert par des spectacles populaires tels que Stargate SG-1.

 

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright

 

 

 

 

 

 

 

[Remarque: Les deux premiers épisodes de la divulgation cosmique sont disponibles gratuitement sur ​​le site de la TV Gaiam. Le premier épisode est sur ​​Youtube. Pour regarder toute la saison de la divulgation Cosmic, vous devez vous abonner à Gaiam TV. Si vous êtes abonné en utilisant ce lien, puis une partie de votre abonnement mensuel servira à appuyer Corey Goode, comme il continue ses révélations. Son  site Web est ici.]

 

 

Could the highly popular television series Stargate SG-1 (aired 1997 to 2007) be more science than fiction? Secret space program whistleblower Corey Goode claims it is based on real-life advanced travel technologies found all over the planet, solar system and galaxy.

In the latest Cosmic Disclosure episode, “Portals: The Cosmic Web”, Goode responds to questions posed by the host, David Wilcock, about various kinds of travel technologies used by ancient societies and extraterrestrial civilizations. Goode described the difference between various “portal” or “wormhole” technologies that either naturally occurred, or were built by a highly advanced ancient civilization not known even to current extraterrestrial visitors to Earth. This is virtually the same scenario depicted in the Stargate SG-1 series, where stargates are described as being built by a race of beings called “the Ancients.”

Goode referred to technologies depicted in the Stargate SG-1 as a fairly accurate illustration of how ring-shaped ancient portals or “stargates” actually look and work. He said that the navigation system is similar to how the internet operates whereby numerical sequences are assigned for individual computers, networks, ISPs and countries. This is the basis for the IP (Internet Protocol) numbers, which are the backbone for navigating the World Wide Web. You can check the IP address of the device you are using to read this article here.

Similarly, Goode says that a series of numerical coordinates based on hyperdimensional mathematics designate different galaxies, solar systems, planets, etc., which becomes the address for a particular portal. This has similarities with the coordinate navigation system depicted in the original Stargate movie (1994) that was then incorporated into the Stargate SG-1 television series.  

Goode is not alone in describing such a numerical address system. Wilcock pointed out that another secret space program whistleblower, Henry Deacon (aka Arthur Neumann), also claims that this is the navigation method used for portal travel. Deacon began publicly disclosing his information regarding portals/stargates back in a 2006 interview on Project Camelot.

Goode said that these ancient portals have been found all over the world, and these are highly sought after by covert teams from the U.S. and other countries. Another whistleblower, Dan Burisch, claims that he was part of a covert team that went into Iraq to find its portal technologies. Indeed, Deacon independently confirmed that a stargate had been discovered in Iraq. There was much circumstantial evidence supporting Burisch’s and Deacon’s claim that the real reason for the U.S. invasion of Iraq was to find ancient portal technologies, as I proposed back in 2003.

In an earlier episode of Cosmic Disclosure, Goode described the sun as a natural portal that is used by spacecraft to enter into or leave our solar system. Elaborating further, he said that solar filaments form torsion fields that create traversable wormholes for portal travel between suns in our galaxy.

The most startling aspect of Goode’s testimony is that the natural and ancient portal systems form a “cosmic web” that spans the universe. By jumping from one portal location to another, one can travel incredible distances between galaxies, and across the universe. Goode’s claim of a cosmic web of portals was also depicted in the Stargate SG-1 series.

The number of similarities between Goode’s account of portal travel with what was depicted in the Stargate SG-1 series raises an intriguing possibility. Was the series part of a “soft disclosure” or “acclimation program” whereby the entertainment industry was used to prepare the public for the truth about portal travel?

It is very plausible that the producers of Stargate SG-1 were given the key ideas that would disclose the highly advanced science used for portal travel, using fiction as a cover. Many episodes of the series depicted how the “stargate/portal” technology was kept secret from the Earth’s population, and the ethical problems this caused for USAF personnel. One episode even featured the USAF’s then serving Chief of Staff, General Michael Ryan,  who appeared in the Cheyenne Mountain complex which housed the ancient stargate technology.

It is very unusual for a sitting member of the Joint Chiefs of Staff to do a cameo for television, let alone a science fiction show depicting his military service hiding advanced technologies from the public for national security reasons. This Stargate episode clearly implied that very senior officials in the USAF were in favor of “soft disclosure” through the entertainment industry.

There are many more parallels between the Stargate SG-1 series and Corey Goode’s revelations about the portal travel system used in secret space programs. He has earlier described full disclosure as an event that will soon occur through massive document dumps. In this latest episode of Cosmic Disclosure, Goode reveals that the general public has been silently prepared for such an event by the “soft disclosure” offered by popular shows such as Stargate SG-1.

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright Notice

 

 

[Note: The first two episodes of Cosmic Disclosure are available for free on the Gaiam TV website. The first episode is on Youtube.  To watch the whole season of Cosmic Disclosure, you need to subscribe to Gaiam TV. If you subscribe using this link, then a portion of your monthly subscription will go towards supporting Corey Goode as he continues his disclosures. His  website is here.]



17/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres