GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Suppression des APL pour 500.000 familles

Suppression des APL pour 500.000 familles : déshabiller Paul pour habiller Mohamed

Publié le 1 octobre 2015 - par - 17 commentaires

RTEmagicC_5_2_2_caf-logement.jpg

 

Le gouvernement vient de révéler les grandes lignes du budget 2016.

Parmi les annonces : les aides personnalisées au logement (APL) baisseront de 225 millions.

Rien de choquant à première vue tant ces APL sont critiquées, leur attribution plus proche du tirage de cartes chez une devineresse que d’un traitement égalitaire dont sont si friands les socialistes.

En janvier déjà, le gouvernement révélait qu’il voulait rendre « inéligibles aux APL les logements dépassant un certain niveau de loyer et de superficie et les ménages disposant d’un certain niveau de patrimoine » et « mettre fin à la possibilité de rattachement au foyer fiscal des étudiants percevant une aide au logement ».

«Un certain niveau de loyer», «un certain niveau de patrimoine», nous étions dans l’approximatif. Mais comme c’est une marque de fabrique du gouvernement socialiste, il n’y avait rien de surprenant.

Dans la foulée, il était envisagé la « suppression pure et simple des “aides à la pierre” (subventions aux bailleurs sociaux pour la construction d’HLM), aides, disait un rapport, « à la fois extrêmement coûteuses pour les finances publiques et régulièrement dénoncées pour leur manque d’efficacité et leurs effets inflationnistes ».

Et voilà que la très inconnue (qui l’identifierait sur une photo de la famille gouvernementale socialiste ?) Madame le ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, Sylvia Pinel, annonce une économie de 225 millions d’euros sur les APL.

La raison ?

Déshabiller Paul pour habiller Mohamed le réfugié, ex-migrant, ex-clandestin sans papier.

Selon le ministère, ces mesures d’économies compenseront les dépenses supplémentaires prévues l’an prochain, à savoir 150 millions d’euros d’« aides à la pierre » supplémentaires (aides qui devaient être supprimées mais qui sont au contraire augmentées pour loger qui vous savez), et 120 millions pour renforcer les capacités d’accueil des réfugiés (là, il s’agit des centres d’accueil avant de les disperser sur le territoire).

Pourtant, la propagande gouvernementale avait juré-craché que l’accueil des prétendus réfugiés ne coûterait rien aux citoyens. On leur avait même trouvé miraculeusement sans les « aides à la pierre » plus de 70 000 places en HLM.

Dans la réalité, environ 500 000 ménages seront punis, perdant encore un peu plus de pouvoir d’achat pour financer l’invasion migratoire.

Ces « évolutions des modalités d’attribution et de calcul des aides personnelles au logement (…) iront dans le sens d’une plus grande équité entre bénéficiaires », a déclaré sans rire le ministre du Budget Christian Eckert.

Équité, que de saloperies contre la France et les Français, on commet en ton nom.

 

Marcus Graven



02/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres