GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

un jeune opposant saoudien bientôt exécuté

VIDEO. Mobilisation pour Ali Mohammed al-Nimr, un jeune opposant saoudien bientôt exécuté

JUSTICE Le sort du Saoudien chiite, arrêté à 17 ans et bientôt exécuté, émeut les organisations de défense de droits de l'Homme et plusieurs pays européens...

 

Capture écran page Facebook Free-Sheikh-Nimr-Baqir-Al-Nimr d'un cliché non daté d'Ali Nimr, condamné à mort en Arabie saoudite.
Capture écran page Facebook Free-Sheikh-Nimr-Baqir-Al-Nimr d'un cliché non daté d'Ali Nimr, condamné à mort en Arabie saoudite. - Facebook/Free-Sheikh-Nimr-Baqir-Al-Nimr

 

A.-L.B.

La condamnation à mort de trop pour l’Arabie Saoudite ? Le royaume est sous pression après les nombreuses réactions concernant le sort d’Ali Mohammed al-Nimr, un opposant chiite de 21 ans condamné à mort et qui doit être exécuté sous peu.

104.JPG

Arrêté le 14 février 2012 à l’âge de 17 ans pour avoir manifesté dans une région majoritairement chiite d’Arabie saoudite, les autorités l’ont condamné à être « décapité puis crucifié avant d’être exposé publiquement jusqu’au pourrissement de ses chairs » en mai 2014.

Son appel récemment rejeté, son exécution devrait intervenir dans les prochains jours. Une décision insoutenable pour le père du jeune homme, qui a appelé mercredi le roi Salmane à épargner la vie de son fils. Il a par ailleurs mis en garde contre une réaction violente des Chiites du royaume en cas d’exécution de son fils. « Nous ne voulons pas de ça, nous ne voulons pas d’une seule goutte de sang versé », a-t-il expliqué.

Paris appelle le royaume à « surseoir » à l’éxécution

La France a appelé ce même jour la monarchie du Golfe à « surseoir » à l’exécution du jeune. « La France est préoccupée par la situation d’Ali Mohammed al-Nimr, condamné à mort alors qu’il était mineur au moment des faits », a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Romain Nadal. Il a par ailleurs rappelé l’opposition de Paris à la peine capitale « en tous lieux et toutes circonstances ».

#AliMohammedAlNimr Opposés à la peine capitale en tous lieux et toutes circonstances nous appelons à surseoir à cette exécution @sparacinoDH

Selon les experts des droits de l’Homme de l’ONU, le jeune homme aurait été torturé et contraint à faire des aveux. Ces derniers ont dénoncé mercredi le fait que le jeune homme n’aurait pas pu avoir droit à un avocat ni bénéficier d’un procès équitable.

Sur les réseaux sociaux, les appels à la libération d’Ali Mohammed al-Nimr se sont multipliés, avec le lancement des hashtags (mot-dièse) #FreeNimr et SauvezALI. Le compte Twitter et la page Facebook dédiés à son oncle, le cheikh Al-Nimr, relaient les informations concernant le jeune homme.

 106.JPG

Le neveu d’un opposant virulent

Selon sa famille et nombre d’observateurs, la condamnation du jeune homme est politique. Ali Mohammed al- Nimr paierait pour son oncle, le cheikh Nimr Baqir Al-Nimr, l’un des animateurs de la contestation chiite de la dynastie sunnite des Al-Saoud. Le religieux a d’ailleurs été condamné à mort le 15 octobre 2014 pour « sédition ».

 
 

Une minorité chiite victime de discriminations

En 2011, la minorité chiite de l’est de l’Arabie saoudite s’est soulevée. Les manifestations ont dégénéré en 2012, et les heurts ont fait 24 morts. Dans le royaume, les chiites représentent deux millions de personnes sur 18 millions d’autochtones, en grande majorité sunnite. Ils se plaignent de discrimination, notamment dans le travail.

Selon un décompte de l’ONG Amnesty International, l’Arabie saoudite a exécuté 2.200 personnes entre 1985 et 2015. Pour l’année 2015, 134 personnes ont été exécutées cette année, soit 44 de plus que l’année précédente, selon un décompte des experts des droits de l’Homme de l’ONU. Plusieurs associations, dont Amnesty International, dénoncent l’inéquité des procès, ou encore les condamnations à mort de mineurs.



23/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres