GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Arthrose du pied : les traitements

  1.  

Arthrose du pied : les traitements

L'arthrose du pied apparaît souvent chez des personnes présentant une malformation au niveau du pied ou chez des sportifs sollicitant beaucoup ces articulations. L'arthrose ne peut être guérie mais certains traitements médicamenteux ou naturels peuvent soulager ses symptômes.

 

 

 

Publicité

 

 

Choisissez les bons médicaments

 

 

Lesquels :
- Le paracétamol est le médicament de première intention et le plus approprié en cas de douleurs.
- Les AINS* (à base d'ibuprofène, de kétoprofène, de diclofénac…) peuvent également être prescrits lors des poussées douloureuses pour diminuer l'inflammation des orteils, et soulager rapidement.
- Les anti-arthrosiques d’action lente** ont pour objectif de ralentir la dégradation du cartilage détérioré progressivement par l'arthrose, et de réparer les lésions. Il faut quelques semaines à plusieurs mois de prises continues avant de voir apparaître leur efficacité et une diminution de la douleur.  
Et aussi : on peut parfois proposer des infiltrations de corticoïdes en cas de poussées très douloureuses.

 

 

Publicité

 

* Anti-inflammatoire non stéroïdien. En raison notamment de leurs risques digestifs (ulcère, perforation de l'estomac...), leur prescription est limitée à de courtes périodes. Ils peuvent être disponibles également sous forme de gels ou de patchs.
** le sulfate de glucosamine, le diacérhéine, les chondroïtine sulfates, et les insaponifiables d'avocat et de soja. Ce sont des traitements naturels.

 

Pourquoi : "La douleur d'arthrose est une douleur mécanique de fin de journée provoquée par la sollicitation des articulations.  Le pied supportant le poids du corps, il est conseillé de porter des chaussures souples et surtout adaptées" explique le Dr Dervaux.
Que faire : "La bonne chaussure est celle avec un bout large, un petit talon de 2 à 3cm, une semelle profilée qui s'adapte à la morphologie du dessous de pied (type Scholl®) et un peu montantes si vous souffrez de l'articulation de la cheville. Pour les femmes, le port de talons hauts est déconseillé."

Prenez des huiles essentielles

 

 

 

Publicité

 

Lesquelles : "Quatre d'entre elles, l'HE de genévrier, d'onagre, de térébenthine et de sassafras, ont des propriétés anti-rhumatismales reconnues" explique le Dr Dervaux.
Comment : "Elles peuvent être prises par voie orale à raison de 2 à 5 gouttes 3 fois/jour sur un sucre ou mélangées avec du miel. Il s'agit d'un traitement de prévention à faire sous forme de cure de 3 à 4 mois pendant les saisons froides. Les HE peuvent également être utilisées en frictions locales mélangées avec une huile de massage le soir avant de se coucher ou en bains de pieds 2 à 3 fois/semaine dans les périodes de douleurs."

Allez chez le podologue tous les ans

 

 

 

Publicité

 

Il est conseillé aux personnes souffrant d'arthrose du pied de consulter un podologue au moins une fois par an pour vérifier l'évolution de la maladie. Il envisagera à ce moment s'il est pertinent d'appareiller le pied avec des semelles personnalisées et des chaussures orthopédiques, qui pourront corriger les appuis au sol.
Sachez-le : une visite chez un podologue est conseillée même si vous n'avez pas de problème d'arthrose. Un défaut d'aplomb, même minime, peut entraîner et aggraver des douleurs articulaires avec le temps.

 

Testez l'oligothérapie

 

L'oligothérapie consiste à se soigner en utilisant les oligo-éléments.

 

 

Publicité

 

Comment : "Utilisez du manganèse qui a des propriétés rhumatismales, à raison de 2 prises/semaine en traitement de fond. Vous pourrez y ajouter du cuivre en cas de poussées inflammatoires ou du potassium en cas de douleurs accompagnées de gonflements articulaires, à raison de 1 à 3 prises/jour jusqu'à amélioration" conseille le Dr Dervaux.

 

Pensez à la coupe osseuse

 

 

 

Publicité

 

L'arthrose au niveau du pied entraîne des douleurs lors de la marche ainsi qu'une perte progressive de la mobilité de l'articulation du gros orteil. Au fur et à mesure, une bosse osseuse apparaît sur le dos de cette articulation, gênant le chaussage.
Lorsque le cartilage de l'orteil est encore en bon état, il est possible d'ôter l'excroissance et de redresser l'articulation. Si cela ne suffit pas, il peut être proposée une arthrodèse, une intervention chirurgicale sous anesthésie locale qui consiste à bloquer le gros orteil.
Les effets : cela permet de stopper les douleurs. Le pied continue à conserver sa mobilité et sa capacité à se dérouler. La personne reste alors capable de marcher, voire de courir.
Sachez-le : "Les tailles osseuses sont douloureuses au niveau des suites opératoires pendant 1 à 2 semaines prévient le Dr Dervaux.

 

Réalisez des exercices avec un kiné

 

 

 

Publicité

 

Quand les orteils sont touchés par l'arthrose, ils gonflent et se raidissent. Les mouvements deviennent alors difficiles et douloureux. Il est alors important de prévenir les déformations, mais aussi la diminution de la force et de la mobilité en mobilisant les muscles du pied.
Le mieux est de réaliser différents exercices proposés par un kinésithérapeute le plus tôt possible "car l'immobilité est la pire ennemie de la personne en cas d'arthrose" explique le Dr Dervaux.
Les effets : le mouvement est bénéfique pour le cartilage et l’articulation. Il permet de maintenir la souplesse des orteils et de l'intégralité du pied, et de renforcer la musculature. La rééducation chez un kinésithérapeute, puis de façon régulière chez soi, est la base de la lutte contre la douleur de l'arthrose.
Quelques exercices : "Placez une balle de tennis sous le pied et faites des mouvements dessus pendant quelques minutes plusieurs fois par jour. Les battements de pieds dans l'eau et les promenades pieds nus le long des plages sont également très bénéfiques" indique le spécialiste.

 

Faites une cure thermale

 

 

 

Publicité

 

Les effets : les cures ont des effets bénéfiques sur la douleur et la mobilité des articulations des pieds en raison de l'effet sédatif de l'eau, ainsi que par les manipulations qui entretiennent la mobilité.
Les stations thermales les plus indiquées : Aix-les-Bains, Bourbon-L'Archambault, Bourbonne-les-Bains.
Comment s'y prendre : pour être pris en charge, votre médecin traitant ou rhumatologue doit vous prescrire une cure d'au moins 18 jours. Vous aurez à envoyer le formulaire Cerfa n°11139*02 à votre caisse d'assurance maladie. La cure est prise en charge à hauteur d'environ 65%.

 

Remerciements au Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages dont Rhumatismes et douleurs articulaires aux éditions Ellébore, Soulager vos maux de tous les jours aux éditions Dangles, Optimiser votre espérance de vie en bonne santé (en cours de parution) aux éditions Dangles.

 



27/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres