GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

De Guy Tarade DOSSIERS NOIRS DE L'UFOLOGIE:ALICE AU PAYS DES HORREURS

     tarade ovni.jpg
 
 
De Guy Tarade
DOSSIERS NOIRS DE L'UFOLOGIE:ALICE AU PAYS DES HORREURS
Charles Lutwidge Dogson, mieux connu sous le nom de Carroll Lewis, était un excellent mathématicien. Son livre le plus connue « Alice au pays des Merveilles » réunit sa passion de logique formelle et sa fascination pour l’imagination enfantine. Il entraîne ses lecteurs dans un monde parallèle, dans une sorte d’univers holographique  où tout est du domaine du possible. Une autre œuvre du même auteur, elle quasiment oubliée : « La Logique symbolique », nous prouve que le père d’Alice n’excluait pas la possibilité de voyager dans le temps et les univers parallèles.
Admettre l’existence de mondes invisibles mais bien réels est une chose, mais vouloir y pénétrer par une porte dérobée touche au délire ou à la névrose. Certains ont cependant tenté l’expérience.
Le 26 mars 1997, à Rancho Santa Fe, aux Etats-Unis, la police découvrait  les trente neuf-corps bien alignés des membres de la secte de La Porte du paradis, partis pour le grand voyage cosmique. Ce suicide collectif d’hommes et de femmes échappait à toute explication rationnelle. Traiter de fous ces trente-neuf personnes ne serait pas raisonnable. Les adeptes de La Porte du Paradis, en apparence ordinaire, étaient tous très férus de science-fiction  et surf Internet. « Do », surnom du gourou Marshall Applewhite, avait entraîné ses fidèles dans le sillage de la comète Hale-Bopp, le vaisseau spatial des âmes régénérées ! Si parfois certains mystiques inspirent la pitié , les locataires de Rancho Santa Fe provoquaient, quant à eux l’envie. Ils résidaient dans une somptueuses villa , et ces suicidés de la Californie étaient pour la plupart des esprits performants et ouverts, exerçant des métiers high-tech par excellence, tout en créant des sites sur Internet. Au siècle dernier, Friedrich Nietzsche marqua la pensée occidentale par son mythe du surhomme, en établissant sa philosophie de la volonté de puissance. « Do » Applewhite se considérait comme l’ambassadeur des extraterrestres ! Millénariste, il avait faite sienne la thèse mille fois répétée des ufologues-contactés, à savoir que « la vie sur cette planète est fondamentalement corrompue par le mal, la civilisation est condamnée, l’Apocalypse approche ; seule une minorité d’élus, sélectionnés par le  « niveau au-dessus des hommes » sera sauvée. Ces nouveaux fils d’Elie quitteront leur corps, ces vases temporaires de l’âme, puis embarqueront dans des OVNI, avant d’être réincarnés sur un autre monde. » En claquant La Porte du Paradis  sur l’empire de la mort, les suicidés de la Californie ont ébranlé bien des certitudes du rêve américain !  
Bud Hopkins, Salvador Freidox et John Kell  pensent que l’intelligence insolite qui visite notre biosphère, recherche ici des émotions qu’elle ne peut plus ressentir. Ces Étrangers seraient à même de manipuler nos sentiments, influencer nos créateurs afin de générer dans notre environnement des « pulsions  de masses. Le cinéma, la télévision, la politique, les mouvements sociaux et les guerres pourraient être induits par eux, dans l’espoir de provoquer des égrégores dont ils se repaîtraient. La géopolitique actuelle ne dément pas cette hypothèse que certains considéreront comme utopique


17/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres