GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Des Bouddhas sur les abattants de cuvettes WC

Des Bouddhas sur les abattants de cuvettes WC sèment la discorde

Thomas Poupeau | 02 Juin 2015, 15h14 | MAJ : 02 Juin 2015, 15h20
 
 
 
 
réagir
32
Une pétition a été lancée pour faire retirer l’image de Bouddha des abattants de cuvettes de WC. Mais certains industriels y tiennent arguant que « c’est un best-seller ».
Une pétition a été lancée pour faire retirer l’image de Bouddha des abattants de cuvettes de WC. Mais certains industriels y tiennent arguant que « c’est un best-seller ». (LP/Thomas Poupeau.)

Quel meilleur endroit que les toilettes pour être zen... quitte à s'asseoir sur le blasphème ? Un pas à ne pas franchir pour la communauté bouddhiste Theravada Lao, qui regroupe environ 100 000 fidèles dans toute la France.

 

Elle est à l'initiative d'une pétition lancée en début d'année, visant à faire retirer l'image de Bouddha des abattants de cuvettes WC, fabriqués par certains industriels. Ce document qui pointe « l'irrespect à l'égard du support de foi de millions de bouddhistes » a déjà été signé par 15 000 personnes, et adressé à huit sociétés fabriquant cet accessoire.

« Pour les bouddhistes, cette image est sacrée. Il ne viendrait à l'idée de personne de faire figurer le Christ ou Mahomet sur des abattants de WC, estime Fabrice Liva, de la Maison du Laos -- qui regroupe 39 associations. Pour les bouddhistes comme pour la majorité des cultures, l'association d'une image ou d'un symbole vénéré à tout élément symbolisant l'abject, le répugnant, le méprisable, l'infâme (NDLR : ici, les sanitaires) est inacceptable ! » Sans compter l'aspect mercantile qui ne colle pas « aux valeurs bouddhistes ».

Que disent les industriels ? Olfa, fabricant français, a depuis longtemps retiré Bouddha de la production. « Nous avions été sollicités il y a deux ans pour ce problème, nous avons donc décidé, par respect pour les bouddhistes, de supprimer ce produit de notre catalogue », indique-t-on à la direction. Qui se prive d'une poule aux œufs d'or, puisque l'objet représentait 2 000 ventes par an, sur 200 000 au total.

De son côté, Wirquin n'a pas encore eu vent de cette pétition. « Nous avons eu une remarque d'un client, mais sans plus », indique le service communication. Qui confirme que Bouddha a ses adeptes : Wirquin a vendu 10 000 abattants de cette collection -- 50 € pièce environ -- depuis 2013. « C'est un best-seller. Il n'y a pas d'esprit caricatural, on répond à une mode. » Et d'ajouter : « Quand on va au petit coin, on se retrouve seul avec soi-même, c'est un endroit de plénitude... Cela colle parfaitement à la tendance zen et épurée de la culture bouddhiste. »



02/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres