GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

DIVERS: ROUÉE DE COUPS ET DÉFIGURÉE mutilée en 2013 par une grenade de désencerclement ETC;;;

Morlaix (29) : une femme de 47 ans rouée de coups et défigurée par deux jeunes « originaires d’une cité » dont l’un sortait de prison

 

Agressée en pleine rue par deux hommes, dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 juin, devant le bar « L’Aurore », à Morlaix, une femme de 47 ans a été transportée d’urgence à l’hôpital, après avoir été rouée de coups et le visage entaillé par un verre cassé. Motif de la dispute ? Une cigarette…

Âgée de 47 ans, cette Morlaisienne a d’abord reçu une pluie de coups de poing, et peut-être de pied, avant que l’un des agresseurs se saisisse d’un verre cassé avec lequel il l’a frappée au visage. Alertés par des clients et le personnel de l’établissement, qui ont porté assistance à la victime, les policiers ont rapidement interpellé les deux agresseurs, eux aussi originaires de la Cité du viaduc, et déjà connus de leur service.

L’auteur principal des coups (qui a utilisé le verre cassé) venait de sortir de prison.

 

Aubervilliers (93) : des voleurs lui arrachent ses dents en or en pleine rue

 

Un homme de 37 ans qui marchait vendredi soir dans une rue d’Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, a été agressé par plusieurs personnes qui lui ont arraché, en même temps que son téléphone portable, quatre dents en or, rapportent plusieurs sources policières ce samedi.

Ils n’ont pas utilisé de pince

Les faits se sont déroulés vers minuit trente. Alors que la victime marchait dans la rue, elle a été agressée par « plusieurs individus » qui avaient l’intention de lui dérober son portable. S’apercevant qu’elle avait des prothèses dentaires en or, ils ont arraché manuellement les couronnes, a indiqué une source policière, précisant qu’ils n’avaient pas utilisé de pince.

« Tout ça pour gagner 50 euros… », a soupiré la source policière. La victime, qui a reçu des coups, a été transportée à l’hôpital de Saint-Denis mais ses jours ne sont pas en danger.

 

Villemomble (93) : un policier aux assises pour avoir jeté une grenade de désencerclement qui a éborgné une mère de famille lors d’un rodéo

J-3

Une femme de 59 ans a été mutilée en 2013 par une grenade de désencerclement. Un policier est jugé aux assises. L’intervention avait été filmée. (…)

Ce soir-là, la police tentait de mettre fin à un rodéo de motos. Deux conducteurs, sans casque, ni plaque d’immatriculation avaient réussi à filer. Une arrestation avait avorté et les policiers, pris à partie, avaient déclenché le signal de détresse, réservé aux situations les plus délicates.

Makan, fils de Fatouma, alors âgé de 20 ans, était alors pris pour un des assaillants, avant qu’un autre policier, à moto, arrive en hurlant « c’est pas lui ! », suffisamment fort pour être audible sur l’enregistrement d’un voisin.

Mohamed, qui s’était rapproché de son frère d’un pas pressé, recevait un coup de bombe lacrymogène sur le crâne et du gaz lacrymogène. Sachant ses fils arrêtés, Fatouma est descendue comme d’autres riverains, alertés par les cris et les déflagrations, dans une ambiance des plus confuses. Un jeune élu UMP avait été aspergé de gaz lacrymogène, une mère de 47 ans, à la recherche de son fils, s’était effondrée, probablement touchée par un tir de flash-ball à la poitrine, mais sans conséquences vitales. Fatouma, elle, a perdu son œil gauche.

Vingt-huit voitures de police avaient convergé sur les lieux en renfort. Les deux frères avaient été placés en garde à vue. (…)

 

Migrants en Méditerranée : nouveau bras de fer entre une ONG, l’Italie et Malte (MàJ : l’Open Arms autorisé à accoster à Barcelone)

 

L’Open Arms, le navire de l’organisation catalane Proactiva en mission de sauvetage en Méditerranée, a reçu l’autorisation du gouvernement espagnol de débarquer à Barcelone les 60 migrants secourus à bord d’un bateau précaire situé à 33 miles nautiques de la Libye.(…) Les responsables du navire estiment, compte tenu de l’état de la mer et la distance, qu’ils peuvent atteindre Barcelone mercredi matin.

Depuis le sauvetage, le navire attendait l’autorisation d’accoster dans un port européen et s’attendait à ce que l’Espagne, et plus particulièrement Barcelone, ouvre son port, comme cela s’est finalement produit. L’autorisation a été transmise par la Société de sécurité et de sauvetage maritimes (SASEMAR) au capitaine du navire deux heures seulement après la demande d’aide. Très peu de temps après avoir reçu la permission, le navire a changé de cap et repris en direction de l’Espagne (…).

Le maire de Barcelone, Ada Colau, a tweeté cet après-midi que la ville était prête à recevoir le bateau. « Nous demandons à Pedro Sánchez de nous permettre d’aider à sauver des vies, nous ne voulons pas être complices des politiques de la mort de Matteo Salvini », écrit-elle dans un tweet. Peu de temps après, elle a envoyé un autre message célébrant l’autorisation de l’Espagne pour l’accostage du navire.(…)

 

Dans le radeau qui essayait d’atteindre les côtes de l’Europe se trouvaient quatre enfants, dont un garçon de neuf ans avec ses parents, cinq femmes et 51 hommes.(…)

elpais.com


L’ONG espagnole Proactiva Open Arms a annoncé ce samedi avoir secouru en Mediterranée 59 migrants en provenance de Libye.

Nouveau bras de fer entre une ONG, l’Italie et Malte. L’Organisation non gouvernementale espagnole Proactiva Open Arms a indiqué ce samedi sur Twitter que son navire transportant les 59 migrants secourus se dirigeait vers « un port sûr », mais il était impossible de savoir où le bateau jetterait l’ancre.(…)

« Malgré les obstacles, nous continuons à protéger la vie de gens invisibles. Leurs récits sur ce qu’ils ont vécu en Libye sont terrifiants », a souligné l’organisation.

« Ils peuvent oublier l’idée de rejoindre un port italien »

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a quant à lui affirmé sur Facebook que le bateau de Proactiva Open Arms avait atteint l’embarcation des migrants avant les gardes-côtes libyens à l’intérieur de la zone de secours libyenne.

« Le port le plus proche est Malte, l’organisation et le pavillon sont espagnols : ils peuvent oublier l’idée de rejoindre un port italien », a-t-il déclaré.

La veille, le ministre italien d’extrême droite avait prévenu que les ports italiens seraient fermés « tout l’été » aux ONG qui secourent les migrants en Méditerranée.

Une version contestée par Malte

De son côté, le ministre maltais de l’Intérieur Michael Farrugia a contesté la version des faitsexposée par Matteo Salvini, affirmant que les migrants avaient été secourus dans une zone située entre la Libye et le port italien de Lampedusa. « Arrêtez de répandre des informations inexactes en désignant Malte sans aucune raison », a-t-il déclaré sur Twitter.

(…)



01/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres