GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

élixir de vie datant du XIXème siècle

Des archéologues dévoilent la recette d’un élixir de vie datant du XIXème siècle Publié par Maxime Lambert, le 20 juin 2014 Facebook 1073 Twitter 2 Une équipe d’archéologues de Chrysalis Archaeology est parvenue à retrouver la recette d’un élixir de vie datant du XIXème siècle. La potion était contenue dans une petite bouteille retrouvée il y a un mois parmi les décombres d’un chantier, à New-York. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur FacebookPartager sur Twitter Facebook Twitter Il y a un mois, une équipe d’archéologues de la société Chrysalis Archaeology a découvert au milieu du chantier d’un hôtel new-yorkais un tas de détritus vieux de 150 ans. Parmi eux, des centaines de bouteilles, dont une petite étiquetée "élixir de longue vie". Intrigués par le contenu, ils ont finalement décidé d’identifier la recette afin de pouvoir recréer la potion en question. "Nous voulions savoir le goût de ce genre de chose" a expliqué à DNAinfo Alyssa Loorya, présidente de Chrysalis Archaeology. Pour recomposer la recette, la scientifique a fait appel à des collègues allemands qui se sont basés sur des manuels médicaux. Parmi les ingrédients mis en évidence, certains sont encore utilisés aujourd’hui pour réaliser des produits de santé. De l'aloès, de la rhubarbe et des épices La potion se compose en effet d’aloès (aux vertus anti-inflammatoire), de racine de gentiane et de rhubarbe en poudre (qui peut favoriser la digestion), ainsi que de safran et de curcuma, des épices aux propriétés médicinales. Le tout est mélangé dans un liquide composé d’un quart d’eau ... et de trois quart d'alcool de grain, de type vodka ou gin.L'équipe envisage de recréer la boisson durant les prochaines semaines. Ils ont tout de même tenu à publier la recette afin que les gens puissent réaliser la concoction chez eux. Certains téméraires qui se sont prêtés à l’expérience ont rapporté que le cocktail avait un gout amer. Particulièrement fort, les patients le consommaient certainement à raison de quelques gouttes par jour, un verre de produit étant difficile à ingurgiter. Une autre potion découverte sur le site Selon les archéologues, l’élixir est seulement l'une des nombreuses potions commercialisées au XIXème siècle. Les chercheurs ont en effet retrouvé sur le site un autre genre de breuvage, étiqueté cette fois-ci "Dr Hostetters Stomach Bitters". Il s’agit d’un médicament notamment à base de gentiane, de cardamome, ou encore de coriandre, utilisé assez couramment à l’époque pour soigner les maux de ventre. "Bien avant la formation de la FDA (Food and Drug Administration), les médecins de la fin du XIXème siècle inventaient un certain nombre de concoctions intéressantes pour traiter les affections courantes", peut-on lire sur le blog de Chrysalis Archaeology. "Les potions mises dans des bouteilles en verre et étiquetées avec des noms presque comiques étaient vendues par des apothicaires de quartier", conclut l’article. Top vidéo Electric Brae : l'étrange phénomène de la route qui semble défier la gravité Suivre Elixir

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/elixir/des-archeologues-devoilent-la-recette-d-un-elixir-de-vie-datant-du-xixeme-siecle_art32857.html
Copyright © Gentside Découverte



22/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres