GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

gilets jaunes de La Réunion"

Nouvelles mobilisations des "gilets jaunes"

  • Les manifestants seront-ils aussi nombreux que durant leurs rassemblements de novembre dernier ? (photo d'archives)
    Les manifestants seront-ils aussi nombreux que durant leurs rassemblements de novembre dernier ? (photo d'archives)

     

     

     
       

    Un collectif compte manifester prochainement, à Saint-Denis. Les organisateurs sont insatisfaits des mesures annoncées par le gouvernement et demandent des dispositifs spécifiques à La Réunion.

    Un collectif des "gilets jaunes de La Réunion" annonce deux prochaines manifestations, ce samedi et le mercredi 1er mai. Les organisateurs dénoncent un manque de considération des citoyens par le gouvernement, dans le cadre notamment du "Grand débat". Dans un communiqué, le collectif explique : "Cela fait maintenant déjà plus de trois mois que le grand blabla a été lancé. Trois longs mois au cours desquels les Français et Réunionnais ont vu le gouvernement essayer d'étouffer la colère sociale qui gronde dans le pays. Trois longs mois à l'issue desquels on a pu se rendre compte que la moitié des contributions des citoyens au grand débat n'a pas été prise en compte par manque de temps." Les "gilets jaunes de La Réunion" dénoncent la non-mise en place du Référendum d'initiative citoyenne "pourtant plébiscité par 87% des Français", ainsi que le non-retour de l'ISF.

     

    Les annonces prévues par Emmanuel Macron la semaine dernière n'ont pas convaincu le collectif qui pointe "l'absence de propositions sérieuses". Après avoir pris connaissance du contenu qui a fuité dans les médias, les "gilets jaunes de La Réunion" ont regretté qu'aucune mesure ciblant "les très riches de ce monde" n'ait été envisagée. "La ré-indéxation des petites retraites sur l'inflation est la moindre des choses, ajoutent les organisateurs. Le maintien de la prime gilet jaune défiscalisée est un cadeau aux grandes entreprises qui ne paieront désormais plus de cotisations sociales sur les primes versées en fin d'année. Le référendum sur des sujets locaux n'est pas nouveau, et les Français veulent également se prononcer sur la politique nationale. La suppression de l'ENA n'a jamais été demandée par les gilets jaunes. Et la baisse de la dépense publique signifie que l'on proposera moins de services."

    TVA zéro pour 100 produits

    Des revendications propres au territoire régional sont également réclamées. Les "gilets jaunes de La Réunion" estiment qu'il faudrait, a minima, augmenter de 53% les aides sociales de l'île pour faire face au "surcoût de la vie". Ils demandent également à ce que la TVA soit supprimée sur 100 produits de première nécessité. "Le bouclier qualité-prix de la ministre Girardin ne répond pas à la détresse des 40% de Réunionnais vivant sous le seuil de pauvreté avec mois de 855 euros par mois", indique-t-on dans le même communiqué. Il est également question, pour le collectif, de s'opposer au projet de la carrière de Bois Blanc. Ses membres comptent ainsi manifester samedi 27 avril et mercredi 1er mai. Les associations et organisations syndicales sont appelées à les rejoindre, à 9h, au jardin de l'Etat pour défiler dans les rues du chef-lieu. 

    C.M.

     



    25/04/2019
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 155 autres membres