GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

l'Inde était une île, les ancêtres des chevaux y galopaient

Sciences > Archéo & paléoQuand l'Inde était une île, les ancêtres des chevaux y galopaient déjà

Quand l'Inde était une île, les ancêtres des chevaux y galopaient déjà

Joël Ignasse

Les chevaux sont originaires du sous-continent indien : c'est ce que révèlent de nouveaux fossiles découverts dans une mine de charbon.

Dessin d'artiste représentant Cambaytherium thewissi. Elaine Kasmer Dessin d'artiste représentant Cambaytherium thewissi. Elaine Kasmer
 


PÉRISSODACTYLES. Les chevaux comme les rhinocéros ou les tapirs appartiennent à l'ordre des périssodactyles. Ils ont la particularité d'avoir un nombre impair de doigts au niveau de leurs membres postérieurs ainsi qu'un système digestif particulier. Les ancêtres de tous ces animaux se sont probablement côtoyés sur la péninsule indienne, quand elle n'était pas encore accrochée à l'Asie.

Une preuve que l'Inde à été un jour une île

C'est dans une mine de charbon à ciel ouvert au Nord-ouest de Mumbai que des paléontologues de la Johns Hopkins School of Medicine ont découvert plus de deux cent os fossilisés appartenant à plusieurs animaux d'une même espèce : Cambaytherium thewissi. Les datations ont donné un âge d'environ 54,5 millions d'années pour ces os.

Cet animal très mal connu jusqu'alors constitue selon les spécialistes un chaînon manquant entre les périssodactyles et des animaux plus primitifs encore. "Ceci est l'animal le plus proche que nous ayons trouvé de l'ancêtre commun de l'ordre des Perissodactylas" explique Kenneth Rose, principal auteur de l'étude. Cela confirme l'hypothèse que les chevaux ou du moins leurs ancêtres sont originaires d'Inde. 

PONT. La découverte de ces fossiles illustre également l'histoire tectonique de l'Inde. La péninsule indienne était autrefois rattachée à Madagascar mais elle s'est détachée et s'est déplacée jusqu'à entrer en collision avec le continent asiatique. Des études précédentes avait fait de l'Inde isolée le berceau des primates et des ongulés. "Cambaytherium est la première preuve concrète à l'appui de cette idée. Mais l'histoire n'est pas si simple" souligne Kenneth Rose. 

En effet, à l'époque où vivait Cambaytherium, l'Inde était une île, mais elle abritait aussi des primates et un rongeur dont on a retrouvé la trace en Europe. "Une explication possible est que l'Inde passa près de la péninsule arabique ou de la corne de l'Afrique et qu'un pont de terre a temporairement relié les deux ce qui a permis aux animaux de migrer. Mais Cambaytherium étant unique cela suggère que l'Inde a été isolée pendant un certain temps" conclut le chercheur.



27/11/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres