GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

les pierres sont vivantes

Des biologistes ont trouvé de la vie chez les minéraux : les pierres sont vivantes !

samedi 13 juin
 
 
 
 
 
Des biologistes ont trouvé de la vie chez les minéraux : les pierres sont vivantes !

Grande découverte et immense avancée dans le domaine de l'exploration du monde vivant : une équipe de physiciens-biologistes du CERN (Paris VII) dirigée par Guy Yom Fodrill, a pour la première fois observé la présence de cellules vivantes constituant l'organisme des minéraux (incluant tous les types de minéraux connus).

Cette étude menée en Février 2014 visée prioritairement l'exploration microscopique de Fractales (Le chou romanesco est un exemple de fractale naturelle) mais l'utilisation d'un nouveau microscope électronique nommé ATLAS (A Toroidal LHC ApparatuS) utilisé dans le domaine de la physique des particules au fameux LHC de Genève a mis à jour un réseau cellulaire vivant au sein même de ce qui compose les minéraux.

De plus l'équipe a observé que les pierres sont des organismes vivants avec un système organique différent des modèles vivants connus (animal et végétal), en effet l'agglomération des cellules mortes dans la "soupe primitive" selon les recherches en Abiogenèse (déf: dans son sens le plus courant, désigne l'étude de la génération de la vie à partir de la matière non vivante) et qui remonte à environ 3,5 à 3,8 milliards, montre que comme le disait Antoine Lavoisier : "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme." amène à confirmer que le vivant fait partie de toutes choses existantes sur Terre puisque les cellules Eucaryotes et Procaryotes au fondement de la vie Terrestre n'ont pas disparues mais se sont agglomérées pour former la roche qui a permis aux êtres microscopiques de remonter à la surface puis à l'air libre en développant peu à peu des membres moteurs extérieurs (pattes, queues...). C'est donc des milliers d'années d'agglomération de cellules vivantes qui forment la pierre.

Ces recherches vont bientôt élargir le champ d'observation du monde qui nous entoure et pourrait bien changer notre vision du monde et du vivant.

Source : Futura-Sciences rubrique Biologie (http://www.futura-sciences.com)

 

pierre graal.jpg

GRAAL CHINTAMANI MAKARA MAHDI CHRIST MAITREYA

Pierre de CHINTAMANI - GRAAL -- GANESH - PIERRE PHILOSOPHALE - VEILLEUR -

par Gilbert Grondin, jeudi 4 août 2011 

Cintamani (Sanskrit ; Devanagari : le ...) également écrit comme Chintamani (ou pierre de Chintamani) est un bijou souhaiter-accomplissant dans des traditions indoues et bouddhistes, équivalentes à la pierre du philosophe en alchimie occidentale. Dans le bouddhisme il est tenu par les bodhisattvas, l'Avalokiteshvara et le Ksitigarbha. On le voit également porté sur le dos du poumon ta (cheval de vent) qui est dépeint sur les drapeaux tibétains de prière. En exposant le Dharani de Cintamani, la tradition bouddhiste maintient qu'on atteint la sagesse de Bouddha, capable comprendre la vérité du Bouddha, et transforme des afflictions en Bodhi. On dit que permet à on de voir le Retinue saint d'Amitabha et d'assemblée sur le lit de mort à un. Dans la tradition bouddhiste tibétaine le Chintamani est parfois dépeint comme une perle lumineuse et est dans la possession de plusieurs de différentes formes du Bouddha. Dans l'hindouisme il est relié aux dieux, au Vishnu et au Ganesha. Dans la tradition indoue il est souvent dépeint comme bijou fabuleux dans la possession du roi de Naga

ou comme sur le front du

Makara.

MAKARA 5.jpg

 

Le yoga Vasistha, à l'origine écrit dans la 10ème ANNONCE de siècle, contient une histoire au sujet du cintamani. Dans le bouddhisme le Cintamani serait une de quatre reliques qui sont venues dans un coffre qui est tombé du ciel (beaucoup de le terma est tombé du ciel dans des cercueils) pendant le règne du Roi Lha Thothori Nyantsen du Thibet. Bien que le roi n'ait pas compris le but des objets, il les maintenait toujours dans une position de vénération. Plusieurs ans après, deux étrangers mystérieux sont apparus à la cour du roi, expliquant les quatre reliques, qui ont inclus la cuvette du Bouddha (probablement une cuvette de chant) et un Charmstone (bijou, cristal ou gemme) avec l'incantation de fredonnement d'Om Mani Padme inscrite là-dessus, connues sous le nom de pierre de mani. Ces quelques objets étaient les bringers du Dharma au Thibet. Illustration : 14ème peinture de Goryeo de siècle de Ksitigarbha tenant un cintamani.

epee graal.jpgLa pierre de Chintamani ou Norbu Rinpoch
 Au Tibet, il est tenu communément que sous le règne du roi Tho-tho-ri Nyan-tsan, en 331 de notre ère, un coffre tomba des cieux qui renfermait quatre objets sacrés parmi lesquels se trouvait la pierre de Chintamani (en sanscrit) ou Norbu Rinpoch (en tibétain).
 D'après le professeur Roerich,
 cette pierre a été apporté par un voyageur extra terrestre et provenait d'un autre monde (constellation d'Orion).
 La "chaleur interne" ou radiation de la pierre Chintamani
 est décrite comme 
 "plus forte que le radium", 
 mais d'une fréquence totalement différente due à sa grande sensibilité aux vibrations mentales. D'anciennes chroniques d'Asie prétendent que 
 le divin messager des cieux donna un fragment de la pierre à l'empereur de l'Atlantide, 
 Tazlavou (Saint Hilaire J. (Roerich H.), On Eastern Crossroads, New York, 1930).

epee1.jpgParlait-il de Shambhala et de la pierre Chintamani ? Le troubadour médiéval assurait que Titurel avait vécu 500 ans. Etrange parallèle avec l'existence du Prêtre Jean qui dura 562 ans."
 {Livre, Shambhala, oasis de lumière, Andrew Tomas, Ed. Robert Laffont}
"La Pierre philosophale rosicrucienne paraît une réplique de la Pierre Chintamani et les méthodes de rajeunissement rappellent des techniques similaires employées dans le Royaume du Prêtre Jean."
 {Livre, Shambhala, oasis de lumière, Andrew Tomas, Ed. Robert Laffont}
 Le Graal est le vase de la Connaissance spirituelle et de la transformation intérieure.
 {Livre, Jules Vernes et Arsène Lupin Tome II, Alexandra Schreyer}
 - Saint Graal
 - San Graal ou San Greal
 Sang raal ou Sang real
{Livre, Enigme sacrée (L'), Michael Baigent, Richard Leigh, Henry Lincoln}

Le Graal est associé également à Excalibur.

Selon la Tradition, Excalibur, l'épée du roi, aurait eu un cristal enchâssé dans sa garde (semblable au poignard de force, agrandi).

{Livre, Pouvoir des cristaux (Le), Michael G. Smith, Ed. J'Ai Lu}

Les Cathares, les Templiers,



et les Rosicruciens ont essayé de préserver la lignée du Saint Graal mais en vain.



Dans le Parzival, écrit par Wolfram von Eschenbasch entre 1195 et 1240, est décrit comme une pierre :








{Livre, Mystère de l'arche perdue (Le), Graham Hancock, Ed. J'Ai Lu}

 Et si le Graal ne contenait pas le sang physique du Christ mais la force psychique du Christ ?
 Le Graal pouvait fort bien être
 une
 en plasma de verre, ou bien une coupe taillée, à l'image de la Coupe céleste, dans une pierre de cette nature, ce qui expliquerait fort bien qu'on l'ait pris pour une émeraude.
Le Graal était une coupe taillée dans une pierre. Il avait la forme et la taille d'une grosse orange coupée en deux et ne comportait à l'origine aucun ornement.

{Livre, Secret des Cathares (Le), Gérard de Sède, Ed. J'Ai Lu}

Don Quichotte, est un livre à clef qui, sous le voile d'un roman picaresque, traite des pérégrinations du Graal. Alonso Quijaro a servi de modèle à Cervantès pour son personnage Don Quichotte.

 Dans les premiers siècles de notre ère, le Graal se trouvait à Rome, puis ensuite, en Aragon (selon les uns le pape Sixte II le donna au IIIème siècle à Saint Laurent qui était originaire de Huesca, selon les autres, ce furent les rois Wisigoths qui le prirent et l'apportèrent, au Vème siècle.
Le Graal, enfermé dans une arche d'ivoire qui le dérobait aux regards du public, resta à San Juan de la Pena de 713 à 1134. Il fit transporter sur le versant nord des Pyrénées. Il ne reparait à San Juan de la Pena qu'après la croisade contre les cathares.



 Le Graal véritable a transité de la grotte de Montesinos et dans l'île fluviale de Barataria, deux endroits que mentionne Cervantès dans son Don Quichotte.
 {Livre, Secret des Cathares (Le),
 Gérard de Sède, Ed. J'Ai Lu, Récit de Rochito Pacheco à Henri Collet, en 1929}
 Selon la légende, c'est dans une émeraude tombée du front de Lucifer que fut taillée la coupe du Graal qui servit à Joseph d'Arimathie pour recueillir le sang du Christ.
 Lucifer, 
 celui qui porte la lumière, 
 "étoile tombée en terre",
 se trouve ainsi étroitement lié à l'émeraude.
 {Magazine, Monde Inconnu (Le), No 57, 01/1985, Symbolisme et pouvoir des pierres précieuses, Eric Sable}
 D'après les Nosairis (habitant le Djebel Ansarieh (ou monts Alawites), les Nosairis sont appelés Alawites depuis l'occupation française) le Graal "est un symbole et il représente la doctrine que Jésus n'enseigna qu'à Jean le disciple bien-aimé." 
 {Livre, Rex Deus, Marilyn Hopkins, Graham Simmans,Tim Wallace Murphy, Ed. du Rocher}
 LE TRAVAIL AVEC LA PIERRE DE CHINTAMANI
 A L' ILE DE LA REUNION - à ST ANDRE - EST SUPERVISE PAR NOTRE VEILLEUR : 
 de petits éclats sont parfois remis de par le monde
 comme lorsqu'un nouveau 
 CENTRE de civilisation 
 doive être Fondé
 LA PIERRE DE CHINTAMANI
 ET LA CITÉ DES HUIT IMMORTELS
 Cela semble être un trapézoèdre de pierre noire ou de
 minerai, avec des stries luisantes. Toutefois, c'est plus qu'une pierre,
 ou moins que cela. Les scientifiques ne
 pourraient l'étudier à fond parce que cela n'existe que
 partiellement dans les concepts humains de matière et d'espace.
 Plus qu'un artéfact, la Pierre de Chintamani est la
 clef de portes qui furent fermées dans la nuit des temps.
 Un morceau de la pierre était conservé dans un monastère au Tibet,
 un autre morceau au Musée d'Histoire Naturelle
 de la ville de New York et le troisième dans la cité de l'Agartha.
 Une vieille légende sud-américaine raconte que le dieu Tvira
 construisit un temple sur une île du lac Titicaca afin d'y
 abriter trois pierres sacrées nommées Kala.
 Trois pierres noires étaient semblablement vénérées
 par les Musulmans dans la Kaaba 
 de la grande mosquée de la Mecque. Il y a plusieurs traditions concernant 
 ces pierres, mais toutes s'accordent quant à leur origine céleste.
 Les Musulmans prétendent qu'à l'origine les pierres étaient blanches,
 mais qu'elles ont noirci sous l'effet de pensées négatives ou mauvaises.
 En Hongrie, près du village de Stregoicavar, il y avait un monolithe que les occultistes 
 du XIXème siècle considéraient comme étant une des clefs.
 Le monolithe était à l'origine de beaucoup de superstitions,
 en particulier la croyance que quiconque dormirait dans son voisinage serait 
 pour le reste de ses jours hanté par des cauchemars d'un autre monde. 
 La Pierre de Chintamani est  mentionnée dans de nombreux textes comme étant
 "le trapézoèdre lumineux". Un savant arabe connu sous le nom de Abdul Al-Hazred 
 y fait référence dans son manuscrit Kitab Al-Azif, du XVIIIème siècle.
 Von Junzt y fait allusion dans son Unaussprechlichen.Kulten
 , ainsi que les écrits Ponape et le De Vermiis Mysteriis de Prinn.
 La référence la plus récente à ces pierres date des années 1920
 et donne des indications quant aux raisons qui les ont assimilées à des "clefs". 
 Dans les croyances bouddhiques et taoïstes, existe une tradition
 des "huit immortels" : huit maîtres qui résident 
 sous une montagne à la frontière de la Chine et du Tibet.
 La cité, connue dans certaines légendes sous le
 nom d'Agartha et de Hsi Wang Mu dans d'autres, est peut-être 
 souterraine et l'on dit souvent qu'elle se trouve non loin de Lhasa. 
 Il y a eu plusieurs rapports, plus ou moins douteux, d'explorations
 de tunnels conduisant à cette cité, mais le plus convaincant est celui
 de l'artiste mystique russe Nicholas Roerich (1874-1947).
 Alors qu'il voyageait en Asie, durant la première décennie 
 du XXème siècle, il entendit parler des huit immortels
 et de leur demeure dans la montagne. Un guide indigène lui parla 
d'une immense caverne, dans la chaîne des monts Kunlun,

où des trésors auraient été cachés depuis l'aube de

l'histoire et où vivrait un peuple étrange d'hommes gris.









Dans les années 1920, l'Abbé supérieur de la lamaserie de Trasilumpo confia à Roerich

un fragment de pierre magique issue d'un autre inonde : la Pierre Chintamani,

réputée provenir de la région de Sirius.







Un texte asiatique ancien dit que "lorsque le fils du Soleil descendit sur

Terre pour enseigner à l'humanité, du ciel tomba un bouclier qui portait la puissance du monde".



Helena, la femme de Roerich, écrivit que la pierre possédait un lustre sombre,

comme un cœur noir, et portait quatre lettres inconnues. Roerich identifia







les lettres comme étant du sanscrit et les traduisit ainsi : "

Je viens de parmi les étoiles. J'apporte le calice couvert du bouclier. Dessous,

j'apporte un trésor, le don d'Orion." La pierre irradiait plus fort que le radium, mais à une autre fréquence.









Les légendes asiatiques rapportent que cette radiation s'étend sur de grandes

distances et influence les événements mondiaux, et que la masse principale

de cette pierre est conservée dans une tour de la cité du Fils des Etoiles.









Roerich déclara qu'au cours de son voyage au Tibet il aperçut un disque volant

(il utilisa ce terme vingt ans avant qu'il n'entra dans le vocabulaire courant).

Son guide lui dit que cet engin venait de l'Agartha.



Selon la théorie de Roerich cette pierre serait chargée de shugs,

courants de force psychique. Il présumait qu'elle

fonctionnait comme un accumulateur électrique capable,











en quelque sorte, de restituer l'énergie qui s'y trouve emmagasinée.

Par exemple, elle augmenterait la vitalité

spirituelle de celui qui la touche, lui conférant des connaissances

ou exaltant ses capacités psychiques lui permettant

d'apercevoir l'Agartha, la vallée des Huit Immortels.





Selon Balam, la pierre est la clef de tous les futurs

et de la destinée de chacun. C'est un lieu de

puissance, un vortex quantique non technologique. Source





www.jamesaxler.com/dlwsg/ chintamani_stone.htm

 

epee2.jpg



13/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres